INFO DU JOUR 09 04 2013

SAINT GAUTIER
Abbé de Saint-Martin de Pontoise ( 1099)

Philippe Ier en fit l’abbé de la fondation Saint Martin qu’il venait de créer à Pontoise, malgré ses protestations. La discipline y était fort relâchée, Gauthier ne manquait pas une occasion de s’éloigner de l’abbaye, pour se dérober à ses responsabilités.

Il finit par démissionner de sa charge de Pontoise. Il alla ainsi se cacher au milieu des neuf cents moines de Cluny, mais, reconnu un beau jour, ses moines le ramenèrent à Pontoise. Il serait parvenu à s’échapper une fois encore, gagnant la Touraine où il trouva refuge sur une île de la Loire, mais fut repris de nouveau..

Alors Gauthier décida de partir pour Rome afin que le Pape accepte sa démission. Grégoire VII donna au saint homme sa bénédiction et le renvoya à Pontoise avec défense de quitter désormais son poste. Gauthier obéit et retourna donc au monastère de Pontoise où il mourut le 8 avril 1099.

COMMENTAIRE DU CHOURIANT

Selon la tradition, il n’était encore que novice lorsque, pris de pitié pour un frère qui avait été mis au cachot dans le monastère, il l’aida à s’enfuir. Il fut par la suite un fugueur combatif lui même … C’est sans doute pour cela qu’il est devenu le  Saint patron  des prisonniers et desprisonniers de guerre
Saint guérisseur aux heures de bureau …. il apaise le stress au travail

UN HÉRITIER DE LA FAMILLE GUICHARD DÉPOSE PLAINTE CONTRE VALÉRIE TRIERWEILER

Xavier Kemlin pose fièrement pour Le Progrès, la preuve de son dépôt de plainte à la main. Jeudi 14 mars, cet héritier de la famille Guichard, fondatrice du groupe Casino, a déposé plainte contre Valérie Trierweiler pour “détournement de fonds public”.
Le plaignant, domicilié en Suisse, qualifie la Première dame de “maîtresse” attitrée de François Hollande et estime, selon Le Progrès, que ses impôts – plus exactement ceux qu’il paye en France – “ne peuvent servir à loger, nourrir, blanchir, vêtir, payer les voyages ainsi que le personnel d’une dame avec qui la nation n’a aucun lien juridique”.

COMMENTAIRE DU CHOURIANT

1678 : Les suisses nous apprennent déjà à « Comté » Après la conquête de la franche comté par Louis XIV, le pays est dépeuplé et de nombreux Suisses de la région de Gruyère viennent et apportent la technique de la caillette

 

Encore un malheureux arrière petit fils d’épicier qui se préoccupe d’alimentation.

Après s’être intéressé, à la fabrication des petits suisses et à la démultiplication des petits pleins au chocolat suisse , le voilà qui s’étonne qu’une souris aime   le fromage ….!!

C’est vrai qu’en Suisse leur « comté » a quelques trous financiers ou de mémoire en plus … les vaches y sont légion… (on le voit ici) et le franc (suisse)  parlé ne rapporte rien
Surtout quand on perd une occasion de se taire
Papy Geoffroy Guichard ne doit pas rigoler de là haut …. Il peut toujours mettre son drapeau familial en « BERNE »… Il attendra encore un peu son héritier car hélas pour lui le ridicule ne tue pas.. !
Dis XAVIER t’as pas cent « BÂLE »

François c caca ça

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.