Spritz, vous avez dit Spritz ? (à vos souhaits).

carnet de VOS VOYAGES à quand le votre...!LA GASTRONOMIE VÉNITIENNE par Denise

Denise… n’est pas sourde….Elle a entendu notre appel et n’a pas voulu laisser ce dimanche sans rêverie.. MERCI …! .

Spritz, vous avez dit Spritz ?” (à vos souhaits)……
Non ce n’est pas de rhume qu’il s’agit, ni de rhum …mais on approche…c’est une spécialité vénitienne, qui se déguste à l’apéro ,entre copains, chics (en costumes de marquis et marquises poudrées) au célèbre Florian, sur la Place St Marc , entre chien et loup, à l’heure où les lumières flamboyantes du soleil couchant créent des reflets magiques… avec quelques grosses olives… (et une poignée d’euros… )
Ou bien dans les petites œnothèques des ruelles animées, un peu partout, mais surtout près du Rialto, dans le quartier du marché…avec des “chicettis “(sortes de tapas italiennes à base de poisson)…et une bourse modeste, même plate.

A chacun son style…!mais le résultat, différent selon la noblesse des ingrédients utilisés, est toujours excellent, et festif.
Vous aimeriez la recette ? Facile…si vous êtes italien, alors vous trouverez le fameux APEROL (marque déposée) créé à Padoue en 1918, qui est un “bitter” italien, rouge orangé, préparé à base de rhubarbe, gentiane, oranges amères, herbes aromatiques des montagnes proches, et alcool (de 6° à 11°). C’est la base. On y ajoute du vin blanc local (“prosecco” ) excellent, et de l’eau gazeuse, en proportion d’un 1/3, 1/3, 1/3.

. On peut aussi utiliser du mousseux ou du champagne, et ajouter comme déco une rondelle d’orange posée sur le côté du verre, et des glaçons (en été)…Si on n’a pas cet apérol, on peut mettre aussi du CAMPARI, qu’on trouve partout en France, et ce sera un peu plus amer, mais vraiment appètent quand même

Cela se sert avec des tranches de pain grillé, sur  lesquelles on pose de la brandade de morue, ou  des tomates confites, des petits fonds d’artichauts  tendres, crus, des pâtés divers, des fruits de mer,  des légumes à l’italienne, avec des anchois, des  bouchées de polenta avec du prosciutto (jambon  sec italien en très fines lamelles), des sardines au  vinaigre (autre spécialité),des tuiles au parmesan,  ou des charcuteries locales, et bien sûr des olives  vertes et noires.


Beaucoup de jeunes aiment déguster ces petites  merveilles dans l’ambiance chaude et animée des  bars à vins qui sont autour de la place du marché,  jusque tard le soir, en grignotant ces amuse- gueules sympas, au lieu de diner. On chante, on  parle avec les mains, c’est pittoresque et  chaleureux.

   Le marché en lui-même est une  autre           curiosité, le matin, du côté de la “pescheria “, où arrivent tous les jours des poissons très frais, dans une symphonie de couleurs et d’odeurs très particulière.

  Les photographes se régalent aussi…on   peut faire des tableaux-natures mortes, si on est doué du pinceau, avec les jolis légumes voisins, trévises rouges, fleurs de courgettes jaunes, artichauts colorés, oranges de Sicile etc etc…un régal pour les yeux avant de l’être sur la table !


Le fin du fin, (si on n’a pas peur de se faire déchirer par la foule qui s’y presse, des vénitiens et des touristes), est de se balader dans les allées de ce marché couvert, à l’architecture superbe, en costumes, pour y faire des clichés originaux…


Quand l’Art est partout, dans la rue, au quotidien, même pour faire ses courses, c’est vraiment miraculeux…il faut connaitre ce quartier, tout proche du célèbre PONT avec ses petites boutiques de souvenirs( made in partout ,sauf là), que s’arrachent les pigeons à deux pieds de tous pays, en quête de souvenirs très chers dont la destinée sera de finir (dans les vide-greniers ), pleins de poussière…

Deux univers se côtoient en quelques centaines de mètres,  qu’il faut voir pour connaitre vraiment Venise.
La prochaine fois je vous parlerai de recettes à déguster dans les petits restaurants de ce même quartier populaire, ou ailleurs, selon son budget (mais qu’on peut faire chez soi aussi, pour peu qu’on aime les pâtes sous toutes leurs formes et toutes leurs couleurs)…
A bientôt !     

Denise

wikipédiatre le modérateru détracteru en chefBRAVO DENISE…..!  On s’y croirait dans ce marché avec des odeurs de chou en plus…!

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.