Archives quotidiennes :

INFO DU 12 06 2013 LE CHOURIANT – IMPOTS MÊME POUR LES MORTS


TOULOUSE : POUR LES IMPOTS, ELLE EST MORTE…
Par Europe1.fr Publié le 11 juin 2013 à 09h32

Elena, femme toulousaine, est mère de famille et fonctionnaire dans un établissement scolaire. Un profil plutôt classique, à une exception : pour les impôts, Elena est morte ! “Quand on reçoit ce genre de lettre, cela ne fait pas plaisir… J’attends toujours des excuses des impôts”, déplore-t-elle dans La Dépêche.

Samedi, le mari d’Elena a reçu un courrier dans lequel le Trésor public lui demande un RIB pour lui verser les rémunérations de sa défunte femme. La veille, raconte le quotidien régional, c’est le proviseur de l’établissement où elle est employée qui a été averti de la (fausse) nouvelle par téléphone.

La Toulousaine a expliqué à La Dépêche que “ce n’est pas la première fois que cette administration commet des erreurs”. L’année dernière, le fisc lui a réclamé 1.500 euros pour un trop perçu… d’il y a dix ans. “Là aussi, il s’agissait d’une erreur”, commente-t-elle, soulignant, agacée : “Quand c’est vous qui faites des erreurs, les impôts ne vous lâchent pas. Mais quand ils se trompent, ils tardent souvent à le reconnaître”.

minilogo chouriant

Impôt impôt….Purée… en France on ne pense qu’à boire ..!

Ça fini par faire tourner la tête à quelqu’un et là c’est la cata…  le fonctionnaire beurré te déclare un beau matin, par lettre recommandée, que ta femme (avec qui tu es séparé de corps) … est morte

Eh Eh …attendez…!  je sais bien que chez les potes âgés cette expression séparés de corps  à un autre sens,  c’est même un contre sens… (et même un sens giratoire – tu tournes autour du pot– encore un-  sans avoir la priorité et tu finis au bout du couloir …pas de bus…. de la chambre commune)

Non non…! la séparation de corps du mec, c’est au sens juridique du terme ( y a rien à payer pour une fois) sa femme s’est taillée … avec le… (mais ça vous regarde pas espèces de voyeurs et de voyelles)  enfin bref le gars pense qu’il va pas avoir à payer la pension et éviter les frais de divorce…. le pied pour lui… ! Joie et ambiance au beau fixe… Enfin un pied beau quoi … !

Dans cette euphorie, un autre fonctionnaire lui aussi beurré de la caisse de sécurité sociale suit l’erreur des impôts et lui propose de faire le nécessaire pour faire sortir sa femme décédé de la caisse… !!!!

L’horreur … ! Ils vont me la ressusciter ces cons….. et je vous passe sa tête quand il voit sa femme revenant du cimetière… (on a le droit de fleurir la tombe de ses parents)

Alors je le répète l’alcool, c’est le fléau à abattre le blé que vous avez grand peine à faire pousser..!

En Italie, on est au chian ti  En France à la chian li…!
C’est un mot pour dire de manière fleurie que c’est la merde … !
et que seul dans sa grande sagesse le papier lotus nous sauvera… !

 

SAINT GUY
(Guy de Cortone), frère mineur (✝ 1245)

Guy Vignotelli était né à Cortone vers 1187, c’était un noble de modeste condition mais très accueillant.

En 1211 il reçut François d’Assise qui passait par Cortone, il fut frappé par sa douceur et sa prière et décida de devenir frère mineur (franciscain).
Il se retira dans une grotte près de la ville, d’autres jeunes gens le rejoignirent et ce fut le premier couvent franciscain de Cortone.
Mort en 1254 il fut de suite considéré comme un saint et enterré dans un sarcophage romain. On l’appelle aussi Guy de Cortone.
Ce Guy n’a rien à voir avec la « danse de saint Guy ». Ce dernier est un martyr de 303 dont les reliques étaient censées guérir les malades de cette « danse ».

minilogo chouriant

Sur quel pied danser..?

Saint Guy de Cortone ou saint Guy….Moi je sais plus sur quel pied danser?
Dans cette valse hésitation, on va croire que j’ai la danse de saint Guy et que seules les prières à saint Guy vont me tirer de là
C’est quoi  au fait  le saint du jour…? Ah oui, saint Guy … comme la danse de saint Guy non c’est l’autre GUY …. et MDR ..! je vais attendre demain saint Antoine de Padoue…..  il m’aidera à retrouver la santé … ce sera le pied… pour aller danser.

Share Button