Archives par étiquette : valse

Laissez aller c’est une valse

Sommeil plus (mélatonine) 120 gélules

Dis PAPY …

C’est quoi la valse ?

Oh purée……

Là tu vois WIKI…

Je te la laisse…..

Explique lui parce que moi…. Je craque…!
OK ..OK…!

Vous comprenez pourquoi nous avons décidé d’honorer

LA  VALSE

Depuis la moitié du XVIIe siècle, dans les salons français, on pratiquait le menuet.

Une danse raffinée à l’extrême, faite de petits pas (menus) dont la chorégraphie stricte était protocolaire : on changeait régulièrement de partenaire, suivant une ligne, afin de faire ses salutations.

Cela permettait également de prévenir que la danse ne soit prétexte à galanterie trop poussée. Les lignes de danse formées respectaient scrupuleusement le rang social des danseurs, qui se tenaient à distance respectueuse l’un de l’autre.

En France, la Révolution fit tomber en désuétude cette danse aristocratique. Pendant ce temps là, en Autriche et dans le sud de l’Allemagne, les classes populaires se lassaient de la froide austérité de telles danses, et les jeunes aspiraient à une pratique plus enlevée, qui exalte l’esprit. Ils se mirent à danser sur une musique moins rigide : à trois temps, comme le menuet, mais dont le deuxième temps était légèrement avancé, créant une instabilité qui entraînait les danseurs dans des tours virevoltants.
Cette nouvelle danse tira tout naturellement son nom du mot allemand « walzen » (tourner). Ainsi naquit la valse dans la ville de Vienne.

Vous pourrez écouter une sélection de VALSES les plus populaires en cliquant sur le bouton LECTURE…

Moi, je suis resté Scotché sur LA VALSE DE L’EMPEREUR … ! Mais je me dois vous faire découvrir d’autres VALSES…..

 LA VALSE S’IMPOSE

Les Français, qui attendaient une danse de substitution au menuet devenu indésirable, s’emparèrent de la valse dont la sensualité sulfureuse originelle avait été largement assagie par les Anglais qui l’avaient déjà adoptée.

L’époque changeait, le carcan des convenances sociales se dénouait un peu, et bientôt, dans tous les pays, on accepta cette danse sans protocole qui cédait à l’inspiration du moment.

L’ère romantique naissait, et, avec elle, l’affirmation de l’individu et de ses passions ; la valse allait en devenir la musique et la danse emblématique – même si les compositeurs classiques, dès 1819, en avait déjà développé leur vision, tel l’incontournable Beau Danube bleu de Johann Strauss (fils).

AUJOURD’HUI MAMY TE DEMANDE UNE EXHIBITION DE VALSE… Pas par toi…!

– PAPY VIDÉO AIME LA VALSE

ET AUSSI MISE AU GOUT DU JOUR PAR JACQUES BREL

ILS L’ONT DIT SUR LE NET

– Alala, Mathieu était mon préféré de l’époque, Grégory avait plus de talent mais j’avais un faible pour lui, et il m’avait bluffée sur cette chanson !
– Il valait mieux ne pas être à la place de GREGORY

RÉGALEZ VOUS EN CHOISISSANT VOTRE VALSE …..
CHERCHEZ LA DEDANS …. 23 valses pour vous

UNE DERNIÈRE COLLE …..

LE CHOURISTE

Si j’avais été amené à parier, j’aurais encore perdu ma chemise ! En effet, j’étais persuadé que la musique de « La valse des patineurs », parfois programmée à Vienne lors du concert du Nouvel An, avait été écrite par Johann Strauss, père ou fils. Mais pas du tout.

Rendons à Charles Emile Lévy Waldteufel ce qui lui appartient.

Emile Waldteufel est né à Strasbourg, d’une lignée de musiciens, le 9 décembre 1837. En 1844, sa famille s’installe à Paris où Emile apprend le piano. Il a pour camarades de classe Jules Massenet et Georges Bizet. En 1865, il devient directeur de la musique de danse de la cour impériale de Napoléon III et pianiste attitré de l’impératrice Eugénie.  Il est chargé d’animer les fameuses soirées dansantes de Biarritz et de Compiègne, puis les bals aux Tuileries.
En 1874, il est remarqué par le Prince de Galles, le futur Edouard VII.
Ses nombreuses mélodies sont jouées lors des bals de la reine Victoria à Buckingham Palace. « La valse des patineurs », créée en 1882, lui vaut une renommée internationale.

Emile Waldteufel, décédé le 12 février 1915, est enterré au cimetière du Père Lachaise à Paris.

 MAESTRO
retour sur la rubrique du même tabac RETRO : C’est du même tabac…..

Share Button

Musique: Mamy apprends moi la musique classique

De Choubert à Choumann en passant par Choupin

  Musique à deux

   La Partition de MA2 

A l’approche de la fête de la musique, j’ai jugé utile de ce faire cette petite éducation musicale pour les …. Pour tous

LA PARTITION DE MA2

ÉDUCATION MUSICALE :

Voici pour vous mes petits rats, pour éduquer vos pubs…… un mixage d’une dizaine de morceaux que vous reliez à la « musique classique », que vous connaissez obligatoirement mais dont vous ignorez souvent d’où elles sont tirées et par qui elles ont été composées.

Restez avec le doigt sur le bouton du son car parfois la musique n’est pas forte 🙂

   UN DELICE MUSICAL :
Tchaikovski – Casse-noisette

  Tchaikovski
– Casse-noisette (Nutcracker)
– Valse des flocons

CETTE VIDÉO MÉRITE D’ÊTRE VUE EN PLEIN ÉCRAN

(à condition de ne pas se mettre trop près de l’écran, sinon floue).

Cette représentation est de 1994 au Théâtre Mariinsky de Saint-Pétersbourg. C’est la salle d’opéra pour laquelle Tchaïkovski a écrit ce ballet et où il a été crée en 1892 devant l’Empereur de Russie.
On est donc tout à fait dans les conditions qu’avaient prévues Tchaïkovski.
Cette représentation de 1994 est dansée avec la chorégraphie de Vassily Vainonen, proche de la mise en scène originale de 1892. Dansé par les Ballets Kirov.
Le Casse-noisette est joué au « Mariinsky » assez souvent avec cette chorégraphie et ces décors, en particulier au moment des fêtes de la Noël orthodoxe (d’autres fois il est joué avec d’autres mises en scènes).

Le « Mariinsky » est avec le « Bolchoï » de Moscou, l’un des deux opéras considérés comme les meilleurs en Russie et même beaucoup de mélomanes mettent le « Mariinsky » avant le « Bolchoï ». C’est une salle « mythique ».

Cette représentation de 1994 du ballet complet le Casse-noisette (Nutcracker) de Tchaikovsky existe en DVD.
Mais bien sûr puisqu’on la joue toujours assez souvent, rien ne vaux d’aller la voir en « live » au « Mariinsky » à Saint-Pet. En particulier l’hiver quand Saint-Pet est sous la neige et encore plus pour la Noël russe quand Saint-Pet est en fête.

  Tchaikovski – Casse-noisette (Nutcracker) – Valse des fleurs

ILS L’ONT DIT SUR LE NET

C’est tellement beau !!! On voit bien le travail qui a été fourni par les danseurs !!!!! Les décors magnifique l’un des plus beau ballet du répertoire classique
– Mais mon préféré reste quand même Paquita , le lac des cygne et Don Quichotte !!!!

  UN MUST  Les quatre saisons –  4 concertos pour violon
par Antonio Vivaldi –  Concert Complet (
40 minutes d’écoute en continu)

Antonio Vivaldi les Quatre Saisons HD Complet (italien : quattro stagioni) est un ensemble de quatre concertos pour violon par Antonio Vivaldi le Concert Complet. Composé en 1723, les Quatre Saisons sont le travail le mieux connu de Vivaldi et sont parmi les pièces les plus populaires de musique Baroque. La texture de chaque concerto est variée, chaque ressemblance sa saison respective. Par exemple, « l’Hiver » est poivré avec des notes de pizzicato argentées des hautes cordes, souvenant de la pluie glaciale, tandis que « l’Été » évoque un orage dans son mouvement final, c’est pourquoi le mouvement est souvent surnommé
« la Tempête ».

Les concertos ont été d’abord publiés en 1725 dans le cadre d’un ensemble de douze concertos, Op de Vivaldi. 8, ayant droit Il cimento dell’armonia e dell’inventione (le Concours entre Harmonie et Invention).
Les quatre premiers concertos ont été désignés quattro stagioni, chaque portant le nom d’une saison. Chacun est dans trois mouvements, avec un mouvement lent entre deux plus rapides. Au moment de l’écriture des Quatre Saisons, la forme de solo moderne du concerto n’avait pas encore été définie (typiquement un instrument de solo et un orchestre d’accompagnement). L’arrangement original de Vivaldi sur le violon de solo avec le quatuor d’instruments à cordes et la basse continue a aidé à définir la forme.

Les Quatre Saisons complet
Antonio Vivaldi – The Four Seasons, Op 8, N. 1 RV 269-1 – Allegro – Spring
Antonio Vivaldi – The Four Seasons, Op 8, N. 1 RV 269-2 – Largo – Spring
Antonio Vivaldi – The Four Seasons, Op 8, N. 1 RV 269-3 – Allegro – Spring
Antonio Vivaldi – The Four Seasons, Op 8, N. 2 RV 315-1 – Allegro Non Molto – Allegro – Summer
Antonio Vivaldi – The Four Seasons, Op 8, N. 2 RV 315-2 – Adagio – Summer
Antonio Vivaldi – The Four Seasons, Op 8, N. 2 RV 315-3 – Presto – Summer
Antonio Vivaldi – The Four Seasons, Op 8, N. 3 RV 293-1 – Allegro – Autumn
Antonio Vivaldi – The Four Seasons, Op 8, N. 3 RV 293-2 – Molto Adagio – Autumn
Antonio Vivaldi – The Four Seasons, Op 8, N. 3 RV 293-3 – Allegro – Autumn
Antonio Vivaldi – The Four Seasons, Op 8, N. 4 RV 297-1 – Allegro Non Molto – Winter
Antonio Vivaldi – The Four Seasons, Op 8, N. 4 RV 297-2 – Largo – Winter
Antonio Vivaldi – The Four Seasons, Op 8, N. 4 RV 297-3 – Allegro – Winter


le logo de MA2 qui devrait nous régaler tous avec sa musique à deuxM A 2     Ma musique à deux
Mise en page et sonorisation réalisée avec la complicité de CHOU BLANC


Share Button