Archives par étiquette : spirales

NAZCA : Trou géant en forme de spirale

MON MONDE EST BIZARRE ET PARFOIS PLEIN DE MYSTÈRES INEXPLIQUÉS

Nous vous ferons découvrir ce que le ciel, la terre, l’eau ,et le feu ont de plus beau…. avec toujours un mystère que la nature semble vouloir maintenir sur bien des choses bizarres et parfois étranges….

CHOU BLANC nous entraine dans son monde…
Son monde bizarre …  Ambiance… Ambiance

Grâce à l’analyse satellitaire à haute résolution, des chercheurs italiens de l’Institute of Methodologies for Environmental Analysis sont parvenus à dater au 6ème siècle d’extraordinaires constructions en spirale édifiées par l’ancienne civilisation Nazca, une culture pré-incaïque ayant vécu dans le sud du Pérou entre -200 et 600 après J.C.
L’occasion de revenir sur un mystère qui perdure depuis des milliers d’années.

Des constructions vieilles de plus de 1500 ans

Avec ses collègues, la scientifique est parvenue à dater les puquios aux alentours de 500 ap. J.-C, une période correspondant à la fin de la civilisation. Pour parvenir à une telle performance, l’équipe a dû employer des moyens innovants, la datation au carbone 14 étant inapplicable.

Avec l’analyse d’images satellites à haute résolution, les chercheurs sont finalement parvenus à confirmer la période de construction mais aussi le lien entre ces puits et les colonies de Nazcas. Ils sont également parvenus à identifier un nouveau trou jusque-là inconnu et à consolider leurs hypothèses quant aux mœurs de cette civilisation.

Un réseau hydraulique sophistiqué pour récupérer l’eau souterraine !

Encore aujourd’hui, cette région est considérée comme l’une des plus arides du monde. Selon les scientifiques italiens, c’est certainement pour faire face à ces conditions extrêmes que les Nazcas ont dû inventer à leur époque un moyen efficace de récupérer l’eau conservée dans les aquifères souterrains.

Ces étranges trous en forme de tire-bouchon ne seraient donc pas des tombes verticales, comme certains l’ont parfois suggéré. A ce jour, l’hypothèse la plus vraisemblable est qu’il s’agit tout simplement d’un accès aux nappes phréatiques. Les structures ont d’ailleurs été appelées « puquios », un terme qui signifie « source d’eau » dans la langue quechua.

Technique de récupération de l’eau

Les trous géants en forme de spirale ne sont pas des réservoirs recueillant l’eau. Ils les auraient construits pour établir un réseau hydraulique extrêmement sophistiqué, afin de récupérer l’eau conservée dans les aquifères souterrains. Ces trous de façon unique avaient la fonction de recueillir les vents puissants de la région, qui, s’engouffrant sous la terre à travers une série de canaux souterrains, détournaient l’eau du sous-sol vers les zones où elle était le plus nécessaire.

Ce réseau hydraulique est encore partiellement fonctionnel aujourd’hui.

« En exploitant une source d’eau inépuisable à longueur d’année, le système des puquios a contribué à l’agriculture intensive de la vallée dans l’une des régions les plus arides du monde« , a ainsi expliqué à la BBC Rosa Lasaponara, membre de l’équipe de recherche.

Ces structures sont appelées « puquios » pour « sources d’eau » en langage quechua.

Le plus étonnant, et même fascinant, c’est que ce réseau hydraulique est encore partiellement fonctionnel aujourd’hui.

 

Sources: JEAN PIERRE CHOULET
Director of Operations and Strategic Projects, Henley Business School.
Senior Executive Higher Education.
https://www.maxisciences.com/sciences/archeologie/le-mystere-des-trous-geants-en-spirale-de-nazca-enfin-resolu_art37783.html
http://sciencepost.fr/2016/05/trous-spirale-a-nazca-perou-mystere-resolu/


Chou Blanc est effectivement magnétiseur...! voir son site cliquez Chou Blanc
retour sur la rubrique du même tabac     RETRO : C’est du même tabac…..

Share Button