Archives par étiquette : cultures

Adieu choucroute… Nous dans le midi on pédale dans la semoule de blé dur ..!

les potes doivent être éclairésChronique CHOU CROUTE
par le Pote H

Dans mes chroniques (la maladie est grave… !) on m’a demandé de cultiver les potes âgés pour leur donner du vocabulaire de ma grand-mère impotente.

Vu leur sénilité précoce ( non y a que ça qui est précoce ) nous procéderons toujours, par des anecdotes, qui leur permettront de mieux mémoriser, et de bien comprendre le sens des mots et ses dériveurs…..
Aujourd’hui, nous rions pédaler avec eux, dans la semoule de blé dur…!

LE CHOURISTE– Les gens de l’Est et du nord ont tendance dans leur expression populaire à pédaler dans la choucroute quand les choses n’avancent pas comme ils le souhaiteraient …
Mes potes âgés et moi qui sommes du SUUUUUUDDD
…!
Nous aurions tendance à pédaler dans la semoule… influence des pieds noirs sans doute…..
Mais savez vous ce que c’est que la semoule …., Une graine ou un produit fabriqué …
Ah certains la voient en grappes serrées un peu comme les grappes des palmiers
D’autres comme l’intérieur d’une gousse… Un peu comme les petits pois…..

 – Oui mais Papy ceux là, c’est ceux qui croient que les radis poussent en botte…!

– Oh…Oh … ! Ne rit pas si fort car avec mon article, tu pourrais en apprendre sur la semoule mais surtout sur le blé dur ou tendre …

Écoute bien canaille..!!

La semoule est un produit de meunerie

La semoule est produit de meunerie obtenue par mouture grossière de grains humidifiés de céréales (en particulier de blé dur), suivie d’un séchage et d’un tamisage.
La semoule est en quelque sorte le produit intermédiaire entre le grain et la farine.

A la semoulerie, les grains de blé dur sont broyés en semoule ou en farine, principalement utilisées pour la fabrication de pâtes, de couscous, de potages ou encore de pains.

Le blé, voilà un nom mal défini et finalement confus.

C’est quoi du blé, on s’en sert pour le pain, les pâtes italiennes mais est-ce le même, il porte pourtant un nom identique, le blé.

Le froment, le blé tendre, le blé dur, le blé sauvage et celui qui ne l’est pas ( le cultivé )…

Plus pointu et déjà dans les espèces; l’épeautre petit ou grand, tout cela pour aboutir au même nom latin triticum !

Mais là, n’oublions de mettre deux noms (genre suivi de l’espèce) pour différencier, le triticum aestivum pour blé tendre ou froment, triticum durum pour le blé dur.

Avec le souci d’être compris par l’agriculteur (celui qui sème et choisi le type de graines à cultiver), la différenciation ne s’opère pas par la langue de la recherche, le latin.
Là sur le terrain, c’est souvent par le visuel que l’on différencie.

 

Il n’y a pas UN mais PLUSIEURS blés.

 Plus précisément, il y a DEUX principales espèces de blé cultivées parmi des milliers de variétés.

– le blé dur

– le blé tendre

Le blé dur se reconnaît à sa couleur jaune et son amande est plus dure que celle du blé tendre.

Présent surtout dans le sud de la France et la région Centre, le blé dur occupe près de 5 % des surfaces céréalières françaises. La production hexagonale est de 2,5 Mt.

Le blé dur

Présent surtout dans le sud de la France et la région Centre, le blé dur occupe près de 5 % des surfaces céréalières françaises. La production hexagonale est de 2,5 Mt.

Présent surtout dans le sud de la France et la région Centre, le blé dur occupe près de 5 % des surfaces céréalières françaises. La production hexagonale est de 2,5 Mt.

Le blé dur et le blé tendre en font partie. On ne les utilise pas du tout de la même façon dans notre alimentation. Quelles sont les différences ?

Entier ou plus ou moins concassé, le blé dur est utilisé pour faire de la semoule, du boulgour, du pilpil, des grains, des pâtes de toutes sortes, complètes ou raffinées.

Cocorico ! Le blé dur français est reconnu pour sa richesse en protéines végétales qui permet de fabriquer des pâtes de qualité.

Résultats : 75 % de la production est exportée pour constituer la base des semoules et des pâtes des fabricants du monde entier.

Le blé tendre (= le froment)

Première céréale française, le blé tendre occupe 4,9 millions d’hectares, soit plus de la moitié de la surface céréalière. En 2010, la production de blé tendre a atteint 36,7 millions de tonnes (Mt).

Première céréale française, le blé tendre occupe 4,9 millions d’hectares, soit plus de la moitié de la surface céréalière. En 2010, la production de blé tendre a atteint 36,7 millions de tonnes (Mt).

C’est le blé utilisé pour faire de la farine.

Cette farine est elle-mêle utilisée pour fabriquer les pains (panification) et les produits de biscuiterie (pâtisserie, viennoiserie)

Le blé tendre est la première céréale produite en France, essentiellement pour la farine panifiable (58 % de la production). Il est aussi utilisé en alimentation animale (38 %).

 

 

 

Autres utilisations non alimentaires industrielles (grâce à l’amidon) : le papier, les cosmétiques, les produits pharmaceutiques, mais aussi la production de bioéthanol.

C’est grâce à sa culture que la France est appelée le « grenier de l’Europe« .

LE CHOURISTEJuste un mot sur:  L’EPEAUTRE
Origine : Proche-Orient.
Utilisation : farine et pain.
“L’épeautre appartient à la même espèce que le blé tendre, et il a les mêmes usages. Mais ses grains sont entourés d’une enveloppe. C’est pourquoi il faut les décortiquer pour pouvoir les consommer, ce qui constitue une étape supplémentaire. L’épeautre revient aujourd’hui à la mode dans l’agriculture biologique.”

source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Semoule

Blé dur, blé tendre : quelles différences ?


POTACHE

.

Share Button