Archives par étiquette : Chocolats

LE GÂTEUX: Connaissez vous le Malakoff

le Blog note
de

PAT HISSIER

M HISSIER assure désormais sa rubrique Papisseries…

Bien sûr PATACHOU sera à ses côtés

Une gourmandise de plus dans la Chouette

La gastronomie et la pâtisserie françaises sont réputées à travers le monde. Si le nombre de plats et de desserts français est important, nous ne sommes pourtant pas les seuls à câliner les papilles..
Parlons aujourd’hui des chocolats Malakoffs… C’est qui lui PAT…?

CONNAISSEZ VOUS LES MALAKOFFS

Le Malakoff est un chocolat mélangé au pralin donnant un chocolat praliné.
Cette recette est un mélange de chocolat, de sucre et de noisettes pour le praliné, de vanille et de beurre de cacao le tout moulé dans la masse.

Aujourd’hui encore il est présenté comme à l’époque
– Une barre emballée dans son papier orangé identifié par « le Bon Malakoff » avec la même typographie d’antan
– Sous forme de filet pour les plus nostalgiques ou pour ceux qui veulent réserver une surprise à ceux qui le croyaient disparu !

OU TROUVER LES VRAIS MALAKOFFS

Les chocolats Malakoff, véritable madeleine de Proust installée en Lozère.
En 2017, la chocolaterie Malakoff pose ses cartons en Lozère et plus précisément à Banassac, proche de la Canourgue.

Replongez dans vos souvenirs avec cette barre authentique de praliné fondant et éclats de noisettes

En dégustant ces barres de chocolat Le Bon Malakoff, vous (re)découvrirez un praliné fondant aux délicats éclats de noisettes. Celui de votre enfance.

   Ingrédients et composition :

  Sucre, praliné 14% (pâte de noisette, sucre), matières grasses végétales, éclats de noisettes (10%), cacao maigre en poudre, farine de froment, poudre de lait écrémé, émulsifiant : lécithine, arômes. Peut contenir des traces d’oeuf et d’autres fruits à coque.

Les origines du Bon Malakoff

Le Bon Malakoff se raconte comme une histoire transmise de génération en génération:

Cette confiserie d’antan est apparue en 1855 après la bataille de Crimée.
Le général Mac Mahon gagne victorieusement la bataille de Malakoff. Pour fêter dignement cette conquête, Napoléon III souhaite créer une gourmandise. Il demande à son chocolatier Stéphanois, Jean Louis Pupier, de réaliser ce chocolat d’autrefois.
Chaque pâtissier et chocolatier lancent alors de multiples recettes de chocolats baptisées “Malakoff”.

Le Bon Malakoff est créé sur la base d’une recette originale avec un packaging bien spécifique qui remonte à priori dans les années 1910.
A l’époque les consommateurs n’ont pas autant de choix en confiserie,
« Le Bon Malakoff » entre en scène et marque plusieurs générations.

Il est distribué dans les petits commerces de proximité (épiceries et boulangeries de quartier).
A l’époque il est offert avec parcimonie à l’occasion d’une récompense, d’un bon bulletin scolaire, en fin de semaine, à Noël…

On va s’y mettre à trois pour que vous en sachiez un peu plus sur la bataille de Malakoff

8 septembre 1855 :
Prise de Malakoff

Le 8 septembre 1855, le général Patrice de Mac Mahon, après un siège mémorable, prend possession de la tour Malakoff. Cette victoire annonce la fin de la guerre de Crimée, un conflit enlisé depuis dix-huit mois entre, d’un côté, la France, le Royaume-Uni, l’Empire Ottoman et le royaume de Sardaigne, et de l’autre, l’Empire de Russie. Ce coup de force assure la chute de Sébastopol, étouffant ainsi les velléités russes sur l’Empire Ottoman.

SOURCE :  

LE GÂTEUX et ses Papisseries

 

 

Share Button