Archives par étiquette : anglais

Les anglais ont débarqué…. Faut battre en retraite

barre grenatC’EST LA
SEMAINE
ANGLAISE


– Ok … Ben moi Moossieeeuuu..!
J’aime pas les anglais..!!!


portadaimgvert.JPGBLOC NOTE du 26 09 2010
par Chou vert

Les Anglais ont débarqué


Cette expression ne date pas de juin 1944 et des galipettes sur les plages de normandie, mais de bien avant, elle est devenue populaire au cours du XIXème siècle.

Lors des guerres napoléoniennes qui opposèrent les Français aux Anglais, ces derniers étaient vêtus de l'”habit rouge”.
Le flot de soldats débarquant sur nos côtes pouvant être comparé, du fait de la couleur de l’uniforme et des combats qui s’annonçaient, à un flot de sang.

Cette image est donc restée dans le parler populaire, pour définir un autre type de “combat” , biologique, naturel et sain, cette fois, qui a lieu chaque mois au sein du corps féminin.

Il est à noter que cette création de liens apparentés à la couleur rouge et au sang menstruel féminin fut auparavant utilisé non pas en référence à la guerre, mais à la religion.

En effet, au XVIIIème siècle, C. Duneton nous rappelle qu’on disait Recevoir un courrier de Rome pour parler des règles… La couleur de la robe des cardinaux étant… devinez ?

– Je dirais “c’est la marée montante”, “la porte fermée pour travaux” ou comme disent les espagnols “Esta con Andrés, el que viene cada mes” (en respectant la rime: “Elle est avec Benoît, celui qui vient tous les mois” Par exemple…

AVOIR SES RÈGLES

“D’autres expressions existent dans les autres pays” : 

Canada (Québec)      Michel est en ville
Canada (Québec)
     Être dans ses crottes
Espagne
Tener el tomate      Avoir la tomate
Etats-Unis
   To be having the painters in    Recevoir les peintres
Italie             Avere il marchese                   Avoir le marquis
Portugal
      O Benfica joga em casa
Le Benfica (équipe de foot habillée de rouge) joue à la maison
Angleterre
   To be on the rag                      Être sur le torchon

Variantes françaises :

Avoir ses ours
Avoir ses ragnagnas
Écraser des tomates
être empêchée /gênée
Faire relâche
Jouer à cache tampon
Recevoir sa famille
Repeindre sa grille au minium

Tu savais toi…?

Les Anglais nous le rendent bien quand ils nomment ” french gout” – la goutte française –  leur maladie vénérienne….  et quand nous nous avons les capotes anglaises pour éviter ça….. eux les malins, ils les nomment vulgairement “frenchies

Humour vert : La rentrée de trousse chemise

 

Bonjour Madame la libraire, vous avez des règles vertes ?
– Oui mon petit…
– C’ est pas normal… Madame…. c’est pas normal du tout…!

 

CHOU VERT

 

 

Share Button

PALETTE AU CHOU : Les arbres et John Constable


L’ART ET LA PALETTE AU CHOU
par Chou Blanc
– Wiki..!  On a paumé les pinc  eaux…
– On s’en fout, c’est de la peinture à l’huile
.

MONTRE LE MOI PLUS GRANDPEINTURE :  Les arbres
et John Constable

 Mesdames mesdames  êtes-vous amoureuses de la belle gueule de John  constable car vous avez été  plusieurs en nous demander de traiter son œuvre moins superficiellement.

Comme un malheur n’arrive jamais seul plusieurs amateurs de nature nous ont ,pour ce même article,  demandé à la chouette de descendre de son clocher pour monter à l’arbre ..
C’est chou blanc qui s’y colle pour tenter de satisfaire vos souhaits avec un article qui donne la biographie de John Constable  associée à  une rubrique sur la place de l’arbre dans la peinture en général et dans celle de ce grand  paysagiste  en particulier  

L’Arbre dans la peinture

Source : (Au fil des lectures livre audio)

« Il n’est fleur, il n’est femme, grand Être aux bras multipliés, qui plus que toi m’émeuve et de mon coeur dégage une fureur plus tendre… Tu le sais bien, mon Arbre, que dès l’aube je te viens embrasser : je baise de mes lèvres l’écorce amère et lisse, et je me sens l’enfant de notre même terre. […] »

 Paul ValéryDialogue de l’arbre (1943)

 
L’arbre a été un modèle récurrent dans l’histoire de la peinture.

Si avec la Renaissance  beaucoup de peintres abandonnent le sacré pour le profane, la peinture au XVIe siècle est encore habitée par les grands thèmes bibliques auxquels s’ajoutent ceux issus de la mythologie. L’arbre, comme sujet de création artistique, a donc une valeur plus symbolique qu’esthétique.

Dès la fin du XVIIIe siècle, les peintres n’envisagent plus la nature comme simple cadre symbolique de leur oeuvre, mais bien comme objet à part entière. Fondant sa peinture sur l’étude réelle de la nature plus importante à ses yeux que les modèles artistiques, John Constable (1776-1837)  fut à cet égard l’un des principaux peintres de paysages du XIXe siècle.

C’est en effet à partir de croquis précisément dessinés dans la nature qu’il réalise la plupart de ses peintures. Ainsi, dans L’Étude d’un tronc d’orme, où chaque détail, de l’écorce aux branches, est rendu avec une précision infinie, comment ne pas être frappé par ce que Reynolds nommera son “naturalisme photographique”.l’arbre de Constable est, tellement réaliste qu’on croirait en voir couler la sève,

Par la suite sous son influence, les impressionnistes ont pris habitude de peindre en plein air afin de saisir les colorations variées et fugitives que pouvait offrir la nature. L’arbre, vecteur de lumière et de couleurs, constituait donc pour eux un modèle de prédilection.

John constable en bref

Peintre Anglais Romantique
1776  –  1837

 


En savoir plus: (Artliste)

Peintre paysagiste britannique et précurseur de l’Impressionnisme.

MONTRE LE MOI EN GRANDFils de minotier prospère John Constable est né à East Bergholt en Angleterre. Il s’inscrit à la Royal Academy de Londres en 1799 et devient l’élève de Joseph Farington, un paysagiste. Il y rencontre Turner, l’autre grand paysagiste britannique du XXe siècle. Il expose mais ne parvenant pas à s’imposer John Constable retourne chez lui, où sa famille le presse de gagner de l’argent. Il réalise majoritairement des portraits, le plus souvent de notables de la région.montre le moi en grand A la mort de son père, il perçoit un héritage considérable qui lui permet de se consacrer entièrement à son art

Constable est influencé par la peinture paysagiste du XVIIe siècle (Claude Lorrain). C’est avant tout un grand observateur de la nature.
Il révolutionne la peinture en étant l’un des premiers à peindre la nature sur le vif.
Sa reconnaissance en Angleterre est tardive, il est nommé sur le tard et d’extrême justesse à la Royal Academy. C’est en France qu’il rencontre un véritable succès. Les oeuvres exposées au Salon de Paris en 1824, font forte impression et marquent durablement la peinture française en même temps qu’elles annoncent l’impressionnisme. Les peintures de Constable ont influencé Delacroix  (1798-1863)  Géricault (1791-1824), et les maîtres de Barbizon et les impressionnistes.

Il meurt à Londres en 1837

PARLE NOUS UN PEU DE TOI  JOHN… !

«Je suis né pour peindre mon propre pays, ma chère Angleterre. »

 « J’aime chaque haie, chaque tronc d’arbre, chaque ruelle de mon village et tant que ma main pourra tenir un pinceau, je ne me lasserai pas de les peindre. »

 « Jamais deux jours ne se ressemblent, ni deux heures, et depuis la création il n’y a jamais eu deux feuilles d’arbre exactement pareilles. »

« La nature renaît, tout fleurit, tout s’épanouit autour de moi et à chaque pas il me semble entendre ces paroles de l’Écriture sainte : Je suis la Résurrection et la vie ! »

ON DIT QUE TU ES UNE ARTISTE SCRUPULEUX DONNE NOUS UN EXEMPLE :
C?est exact, j?ai  pour habitude de noter la date, l’heure et les changements de climat au dos de mes toiles, afin de mieux comprendre la luminosité.

En savoir plus: (cosmovision.com)

Laissons au vieux de la vieille que je suis, le plaisir de citer “le chêne et le roseau

“L’Arbre tient bon ; le Roseau plie.
Le vent redouble ses efforts,
Et fait si bien qu’il déracine
Celui de qui la tête au ciel était voisine,
Et dont les pieds touchaient à l’empire des morts.

 Jean de La Fontaine (1621-1695) ? (fable 22 – le chêne et le roseau)


Chou Blanc est effectivement magnétiseurChou blanc

3329

Share Button

ET SI JE NE VOULAIS PAS MOURIR IDIOTE : AMAZING GRACE


hypnose-002ba.jpg dinde BLOC NOTE LADY LADINDE Bloc note de LADY LADINDE
” Et si je ne voulais pas mourir idiote”

Avec le nom que j’ai, vous comprendrez aisément que je ne veuille pas mourir idiote aussi, lorsque je découvre des choses pour m’instruire,  je vais vous en faire part….
De temps en temps…. vous aurez à vous farcir Ladinde avec sa rubrique ” Et si je ne voulais pas mourir idiote”

AUJOURD’HUI  LADY LADINDE PROPOSE DE DÉCOUVRIR  “AMAZING  GRACE” …  dont nous connaissons tous l’air…… mais pour le reste…??

Amazing Grace est l’un des chants chrétiens les plus connus en Grande-Bretagne, en Irlande et aux États-Unis. En français, le titre est traduit de différentes façons, dont aucune ne semble s’imposer : Grâce merveilleuse, Grâce confondante, Incroyable pardon, Grâce infinie, Incroyable grâce, Grâce du ciel.

AMAZING GRACE

Historique

Les paroles sont écrites par le prêtre anglican John Newton, probablement en 1760 ou 1761.


John Newton, négrier converti, auteur des paroles.

John Newton

John Newton (1725–1807) est le capitaine d’un navire négrier. Le 10 mai 1748, sur le chemin du retour, au cours d’une tempête, il connaît une « grande délivrance ».
Dans son journal il écrit que le bateau risquait de couler. Après avoir survécu à cette tempête, il devient prêtre anglican et renonce au trafic d’esclaves, au point de devenir militant de la cause abolitionniste.

Le succès du negro-spiritual provoque également une renaissance de la mélodie de l’’Amazing Grace.
Dans le domaine de la musique celtique, c’est un des airs les plus joués à la cornemuse

PAROLES

Grâce étonnante, doux murmure,

Qui sauva le misérable que j’étais ;

J’étais perdu mais je suis retrouvé,

J’étais aveugle, maintenant je vois.

C’est la grâce qui m’a enseigné la crainte,

Et la grâce a soulagé mes craintes.

Combien précieuse cette grâce m’est apparue

À l’heure où pour la première fois j’ai cru.

À travers les dangers, les filets, les pièges

Je suis enfin arrivé.

C’est la grâce qui m’a protégé jusqu’ici,

Et la grâce me mènera à bon port.

Le Seigneur m’a fait une promesse,

Sa parole affermit mon espoir;

Il sera mon bouclier et mon partage,

Tant que durera ma vie.

Oui, quand cette chair et ce cœur auront péri

Et que la vie mortelle aura cessé,

Je posséderai, dans l’au-delà,

Une vie de joie et de paix.

La Terre fondra bientôt comme de la neige,

Le Soleil cessera de briller,

Mais Dieu, qui m’a appelé ici-bas,

Sera toujours avec moi.

Aux six couplets écrits par Newton, s’ajouta dans la tradition orale afro-américaine un septième couplet qui appartenait à l’origine à une chanson intitulée « Jerusalem, My Happy Home » et publiée en 1790:

Quand nous serons là depuis dix mille ans,

Brillant d’un éclat semblable au soleil,

Nous n’aurons pas moins de jours pour louer Dieu,

Que lorsque nous avons commencé.


dinde

LADY LADINDE
“La vieille ne voulait pas mourir car elle en apprenait tous les jours

 

 

Share Button

PAPY COOK : Cassoulet de castel not darling


BLOC NOTE
de
Pap
y Cook


” PAROLES D’HOMMES ”

De la cuisine sexy et simple comme un bon jour


barre grenat

Ils sont fous ces anglais prétendre qu’ils sont à l’origine du cassoulet qu’ils auraient fait découvrir aux chauriens durant la guerre de cent ans …..
C’est beaucoup….! mais le plus fort, c’est de proposer leurs conserves de cassoulet:
– à la menthe
– au curry
– à la marmelade
– au sucre
Où……. Diable…! Sur le marché de Castelnaudary

Je vous laisse gouter au cassoulet de “castel not darling “…….  et c’est pas du vent ….
enfin pas encore….. car il en est à se faire souffler dans les bronches…..


– Le cassoulet c’est un peu lourd… 
Mais .. !
Voila la solution

 

Tisane Digestion 100gLe fenouil est reconnu pour faciliter la digestion Sachet de 100g

  • Anis vert (semence) : 25%
  • fenouil (semence) : 25%
  • angélique (semence) : 25%
  • mélisse (feuille) : 25%

barre grenatL’anis vert est une plante exclusivement cultivée. Elle serait d’origine asiatique mais, à la connaissance des hommes, n’a jamais été rencontrée à l’état sauvage.
Le fenouil
est une grande plante aromatique originaire du bassin méditerranéen.
L’angélique aurait vu le jour en Syrie et se serait rapidement étendue en Europe de l’Est et du nord ainsi qu’en Asie.
La mélisse est une plante vivace originaire des régions du pourtour méditerranéen.

Papy COOK

Share Button