Archives quotidiennes :

HUMOUR : C’est la curée…!!!


BLOG NOTRE MARRANT

 

HUMOUR : 

Un peu de rire contribue à une certaine sérénité

HUMOUR : C’est la curée…!!!

PRÉSIDENTIELLES  ÇA SE DÉ-CHAINE….. C’EST LA CURÉE !
DIEU RECONNAITRA LES CHIENS….

CURÉE :
Bas morceaux du gibier abattu, que l’on donne en pâture aux chiens, à la fin de la chasse.

Au fig. Fait de se disputer avidement quelque chose que l’on convoite, notamment une situation vacante ou un bien disponible, souvent après la mort ou la chute politique de quelqu’un.

HUMOUR: C’EST LE CURÉ
Deux prêtres catholiques discutent en marchant dans le jardin :
  –  Crois-tu que nous verrons un jour le mariage des prêtres ?
– Nous peut-être pas, mais nos enfants surement !

HUMOUR: C’EST L’ÉVÊQUE
L’évêque interroge les futurs communiants.
Il s’adresse à un premier enfant :

– Qu’a dit le Seigneur en instituant le baptême ?
– Il a dit : Je te baptise au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit.
– Très bien.
Il s’adresse à un deuxième enfant :
– Qu’a-t-il dit pour l’eucharistie ?
– Prenez, mangez et buvez, ceci est mon corps et mon sang.
– C’est bien.
S’adressant à un autre enfant, il demande :
– Et toi : qu’a-t-il dit pour le mariage ?
Heu. heu. ah, oui, il a dit :
Mon Père, pardonne-leur, ils ne savent pas ce qu’ils font.


Ah les femmes…. Les femmes…
Les femmes


– Un problème mon
petit gars…???
EUHHHH… NON….. NON….
La dame qui est dessous va me l’expliquer
……

  Le vieux curé va prendre sa retraite, il est remplacé par un jeune.
Le vieux :
– je vais vous expliquer tout cela !
– Ce ne sera pas difficile, mais une seule chose m’embête, c’est les confessions !
– Bof, ici c’est la campagne, ce n’est pas difficile, il y’a des problèmes avec les paysans, les ouvriers et les femmes !
– Ah oui, expliquez-moi ?
– Les ouvriers sont feignants, les paysans sont radins et les femmes fouffouffouff !
– Euh pardon ?
– Les ouvriers sont feignants, les paysans sont radins et les femmes fouffouffouff !
– Bon j’ai bien compris pour les ouvriers qui sont feignants et pour les paysans qui sont radins, mais pour les femmes j’avoue ne pas bien saisir ?
– Les femmes fouffouffouff !
– les femmes quoi donc ?
– Les femmes fouffouffouff!
Le nouveau curé renonce à comprendre. Il prend ses quartiers et un jour commence sa première série de confession, très monotone avec des ouvriers feignants et des paysans radins.
Il croit avoir fini quand surgit une créature de rêve en minijupe et décolleté plongeant. La confession est à peine commencée que le curé ne sait littéralement pas ou se mettre

Mon père, j’ai masturbé, j’ai sucé, j’ai forniqué, j’ai gouiné, je me suis fait sodomiser, j’ai eu des rapports avec un bouc, j’ai…..
– Mais ma fille, vous êtes en état de péché mortel, comment pourrais-je vous donner l’absolution ?
– Je ne sais pas moi ? Attrape-moi ! Attrape-moi et si tu m’attrapes, tu m’absous !
Ah ces mots le curé complètement déboussolé, sort de son confessionnal, mais sa soutane le gêne, pour courir, il la place entre ses dents et essaye de dire à la fille de l’attendre mais il ne peut que murmurer :
– Fouffoufouf ! Fouffoufouf !  Fouffoufouf !

LE CON CON FESSE

MAMY RÊVE….. C’EST VRAI QU’ELLE EST UN PEU PIQUÉE

les brèves du buffet de la garePas bête

Le conférencier essaie de convaincre la salle des méfaits de l’alcool et n’hésite pas à employer des exemples très terre-à-terre.
Mettons deux seaux devant un âne : un rempli d’eau et un rempli d’alcool.
D’après vous, vers quel seau se dirigera-t-il ?
Dans la salle, un homme éméché répond :
– Vers l’eau.
– Et pourquoi, d’après vous ?
– Parce que c’est un âne !

Ne tombez pas dans le panneau….!!!!


On n’est pas obligé de croire les fakes news

les brèves du buffet de la gare
SACRÉS SACREMENTS…!!!!

Le curé demande :
– Combien y a-t-il de sacrements ?
Une fillette se lève et répond :
– Il n’y en a plus.
– Et pourquoi donc ?
– Ma grand-mère a reçu les derniers.

AUX DONNEURS DE LEÇONS

– Comptez pas sur moi pour faire le contraire
de ce que j’ai déjà pas fait …
je suis pas vacciné …..!!

Les conséquences de cette vaccination  de masse étant irréversibles, épargnez-vous les regrets de vous dire plus tard que si vous aviez été avertis vous n’auriez pas cédé à la pression.

Avant que la censure ne soit totale, ces informations existent encore. Prenez en connaissance et faites ensuite ce que votre instinct de survie et votre raison et votre conscience vous dictent.


LA VIE DE L’ÉGLISE : Solidarité avec les sans papiers

Un homme complètement saoul entre dans une église, se dirige en titubant vers le confessionnal et s’y installe.
Un instant après, le curé ouvre le judas et lui demande
Je peux vous aider, mon fils ?
– C’est pas de refus ! Y a du papier de votre côté ?

Monsieur le curé, je me pose une question :
– Qu’est-ce qu’elle faisait comme métier, la vierge Marie
– Elle était mère de famille, mon petit grain de sel. Pourquoi ?
– Alors pourquoi a-t-elle mis Jésus à la crèche, comme mon frère et moi ?

LA DEVINETTE

Je suis le pain préféré du magicien ?

Qui suis-je ?Ben.... la baguette

SOURCES : MON CONTRIBUTEUR GUY
illustrations inédites de Catala pour la Chouette

PAPY MARRANT

 

Share Button