Lady Ladinde : Avec elle, c’est mi figue mi raisin

– Eh camarade… on dit dans la rédaction que media mestriques donne à Lady ladinde un score d’audience mi figue mi raisin…..

– Pour sûr que cette vieille figue sèche va rester au fond de lavallée…! .

– Tu parles de la vallée après le mont de venus….. ou d’Alphonse Lavallée….?

wikipédiatre est le détracteur en chef de ces jeunes rédacteurs– Messieurs Messieurs…. un peu de respect pour les monuments historiques….
Pour la troisième fois nous confirmons que LADY LADINDE n’est ni blonde… .ni cloche et répondons à M Meetic qu’elle n’ a pas vingt ans …!
Euh en fait si …… elle les a eu même trois fois ”

dinde BLOC NOTE LADY LADINDE Bloc note de LADY LADINDE

” Et si je ne voulais pas mourir idiote”

Avec le nom que j’ai, vous comprendrez aisément que je ne veuille pas mourir idiote… Aussi, lorsque je découvre des choses pour m’instruire, je vais vous en faire part…. De temps en temps…. vous aurez à vous farcir Ladinde avec sa rubrique ” Et si je ne voulais pas mourir idiote”

Les hommes doués d’intelligence ont une soif d’éducation semblable à la soif de pluie qu’éprouve un champ de culture...” Je te dis pas…! pour les femmes … c’est encore pire 

AUJOURD’HUI LADY LADINDE PROPOSE DE DÉCOUVRIR :

“Mi figue Mi raisin”

Signification

Entre l’’agréable et le désagréable.
D’un air à la fois satisfait et mécontent, ou à la fois sérieux et en plaisantant

Origine

Le rapprochement de ces deux fruits n’’est pas anodin. La figue a en effet toujours eu une connotation négative. De plus, au XIVe siècle, les figues et les raisins étaient les fruits secs préférés au moment du carême, ce qui explique leur apparition et leur rapprochement dans une locution.
Mais cela n’explique pas pourquoi les deux fruits y sont opposés. Les raisins ayant toujours été plus appréciés.

A la fin du XVe siècle, on disait d’’une personne ou d’une chose qu’elle était “mi figue – mi raisin“, pour signifier qu’’elle avait à la fois du bon et du mauvais. Avec ‘moitié’ au lieu de ‘mi’, voulait dire soit ‘mêlé de bon et de mauvais’, soit ‘tant bien que mal’.

Au fil du temps on utilisait cette expression pour le partage des taches l’un s’occupant de la figue, l’autre du raisin puis l’’on ajouta aussi la signification ‘moitié forcé, moitié consentant’


Même si elle est sans preuves écrites et supposée imaginée à posteriori…
La CHOUETTE aime cette version… plus raisin que figue … mais bigrement roublarde…!

Voici cette explication actuellement réfutée de l’origine de la locution :
Elle serait liée aux corinthiens qui, de temps en temps, lorsqu’ils livraient des raisins à Venise, y mélangeaient ‘par inadvertance’ des figues, moins chères et plus lourdes, histoire de gruger un peu leurs clients.

Depuis, cette expression reflète une situation ou une personne ambiguë.

dinde LADY LADINDE

retour sur la rubrique du même tabac “La vieille ne voulait pas mourir car elle en apprenait tous les jours”

RETRO : C’est du même tabac…..

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.