Psychologie: L’effet Pygmalion

Propolis 60 gélules

hypnose-002ba.jpgChoucaline plus proche de toi tumeurbloc note choucalineBLOC NOTE
de Choucaline

Capacités de notre cerveau à découvrir
“QUI EST L’AUTRE”


L’effet Pygmalion.. QUÉSACO..,????

ILS L’ONT DIT SUR LE NET

L’effet Pygmalion est l’influence que peut avoir un professeur ou un mentor sur un de ses élèves suite à une supposition sur son parcours scolaire qui servira de référence pour l’avenir.

Exemple : Mon professeur d’arts plastiques m’avait dit que j’avais du talent pour la sculpture. Cela a eu un effet Pygmalion, et j’ai choisi cette voie.


– OUF…!  j’ai cru que c’était BYGMALION  et que tu allais nous parler de
l’autre Zigue …

– Lequel..?

– BEN le SARKOZIGUE….

L’effet Pygmalion (ou effet Rosenthal & Jacobson) est une prophétie autoréalisatrice qui provoque une amélioration des performances d’un sujet, en fonction du degré de croyance en sa réussite venant d’une autorité ou de son environnement.

Le simple fait de croire en la réussite de quelqu’un améliore ainsi ses probabilités de succès.

livreversEn pédagogie, il désigne l’influence d’hypothèses sur l’évolution scolaire d’un élève et sur les aptitudes de celui-ci.
Le problème est d’importance, car si les enfants des milieux défavorisés réussissent moins bien à l’école que les enfants des milieux favorisés, la cause pourrait ne pas être uniquement liée aux carences de ces enfants et de leurs milieux.

L’effet Pygmalion est principalement étudié dans le cadre des effets positifs. L’effet inverse est appelé effet Golem :
il se traduit par une performance moindre et des objectifs moins élevés sous l’effet d’un potentiel jugé limité par une autorité (parent, professeur…)1. Le Golem est issu de la mystique juive, Pygmalion de la mythologie grecque.

Origine du nom : Pygmalion

D’après la légende Pygmalion, sculpteur chypriote de l’Antiquité, se révolte contre l’omniprésence des prostituées, désavoue le sexe et vit en célibataire.
Il sculpte une statue d’ivoire représentant une femme d’une telle beauté qu’il en tombe amoureux. Revenant chez lui après une fête dédiée à Vénus, il embrasse sa statue qui, grâce à la déesse, s’éveille immédiatement à la vie.

Expérience sur les rats

Robert Rosenthal et son équipe ont tout simplement fait croire à des groupes d’étudiants qu’ils comptaient effectuer une expérience sur des rats dans une situation d’apprentissage à traverser un labyrinthe.

L’astuce de l’expérience résidant en ceci, justement, de faire croire à certains groupes d’étudiants que les rats qu’ils reçoivent pour l’expérience ont été très soigneusement sélectionnés sur base d’une intelligence supérieure, tandis qu’à d’autres groupes d’étudiants, on prétend que les rats reçus ont été sélectionnés pour leur très médiocres capacités intellectuelles.

En réalité, la répartition des rats est effectuée tout à fait par hasard.

Ce qui est observé par les chercheurs est étonnant. Les rats soi-disant intelligents sont, au final, beaucoup plus performants que les rats soi-disant idiots; les premiers sont ‘devenus intelligents’ tandis que les seconds sont au final ‘très bêtes’.

– L’élément crucial qui est entré en jeu étant, ‘simplement’, le fait que les étudiants aient été convaincus que… Convaincus que leur rats étaient très intelligents, ils se sont comportés en accord avec cette hypothèse, les stimulants, leur accordant de l’attention (à l’inverse des étudiants de l’autre condition expérimentale).

Et ils ont de ce fait suscité la confirmation de leur hypothèse, ce qui s’est traduit par des performances meilleures de leurs rats….. intelligents.

La même expérience sur les enfants

Dans une classe aux États-Unis:

Ils choisissent pour leur expérience un quartier pauvre, délaissé de la politique et où habitent un nombre important de familles immigrées vivant dans des conditions très difficiles (milieu socio-économique défavorisé).

Dans une certaine mesure, le résultat découvert peut s’exprimer ainsi :
En pensant que quelqu’un possède une caractéristique, nous changeons notre propre attitude vis-à-vis de cette personne, et l’influençons de telle sorte qu’il va effectivement acquérir cette caractéristique ou l’exprimer de plus flagrante façon.

Le hasard a donc créé un nouveau type d’élèves grâce au regard qu’ont porté les enseignants sur ces élèves

– ça c’est fort…! J’en parle à mon prof de math pour qu’il me regarde AUTREMENT….
integrers’il comprend rien…
je… je….
je le désintégre…. !!!!

 

SOURCE :
https://www.lepsychologue.be/articles/effet-pygmalion.php
wikipedia

retour sur la rubrique du même tabacChoucaline plus proche de toi tumeurCHOUCALINE

RETRO :
C’est du même tabac…..

 

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.