Mirepoix, une bastide médiévale

LOGO choulestropic CARNET
DE VOYAGES

de
Aubin CHOULESTROPIC

.
Parmi les potes âgés du potager municipal
Aubin CHOULESTROPIC a la passion des voyages …
Cet été encore, nous lui arroserons ses salades et ses tomates pour qu’il parte assouvir sa passion….
Mais cette année, nous avons, en contrepartie, exigé qu’il alimente la rubrique voyages de l’été dans la Chouette…. Nous le suivrons donc semaine après semaine…

Ambiance Ambiance….. Au son médiéval ….

MUSIQUE MEDIEVALE ANGELUS AD VIRGINEMMUSIQUE D’AMBIANCE

 

.Les chemins de traverse:
“Notre histoire porte son lot de crimes et de calamités, les ténèbres et le jour s’en disputent chaque versant, mais elle raconte l’incessante conquête de la liberté.
Pas besoin d’aller à Versailles, Chambord ou notre Dame :
Le patrimoine anonyme et reclus de nos provinces, ce sont les chromosomes de la France.

A promener en ces vestiges notre identité meurtrie, nous lui redonnerons un sens et un sang.”  –  (Extrait éditorial de Christophe Barbier – l’Express du 10 aout 2016)

Mirepoix, une bastide médiévale

Mirepoix, petite ville de 3100 d’’habitants permanents est située dans l’Ariège à mi-distance entre Carcassonne et Foix.

barre bleue

détail maison du consul

Mirepoix, une bastide médiévale –  Source (Ariège Pyrénées)
Photos Chou Blanc pour la Chouette

 MIREPOIX ET SA MAISON DU CONSUL

maison à colombages - maison du consul de MirepoixMirepoix, petite ville de 3100 d’’habitants permanents est située à mi-distance entre Carcassonne et Foix.

C’’est au X ème siècle que l’on cite la première fois son nom dans une charte donnée aux habitants par Raymond Roger comte de Foix. On lui attribue des origines celtes.

Lors de la croisade contre les Albigeois en 1209, Simon de Montfort prend le château féodal. La famille de Mirepoix très liée au Catharisme est dépossédé.
A cette époque la ville  très florissante compte près de 2000 habitants.

En 1279, la rupture du barrage de Puivert provoque une terrible inondation qui détruit toute la ville en n’’épargnant que le château.
La ville sera reconstruite en forme de bastide ce qui explique les rues tracées au cordeau suivant deux axes perpendiculaires et une grande place centrale.

barre bleue
Dans le Sud-Ouest, le terme de “ Bastide”   prend  dès le 13° siècle le sens de :
ville neuve “ peuplement nouveau (”   nova bastida”,   ”   nova populatio”  )

La bastide  se distingue alors de : ”  villa”,  ”  castrum”,    ”   sauveterre” , ”   salvetat”,  ”  castelnau”,  ”   villeneuve”   d’origines différentes, souvent antérieures.
Encore que les contemporains du phénomène des bastides ne se montrent pas pointilleux sur le mot utilisé.barre bleue

MIREPOIX UNE CITÉ PROSPÈRE DU MOYEN AGE

La cité prospère et en 1317, le pape Jean XXII en fait un évêché où l’on va construire de fortes murailles et quatre portes fortifiées pour mettre la ville à l’’abri. De nos jours, il ne subsiste de cette fortification que la Porte d’’Aval qui laisse encore entrevoir des traces de herse.

Sur la grand place, l’’on peut encore admirer les maisons à colombages sur galerie de bois.
Des piliers en bois aidés d’’étançons soutiennent les façades et forment de magnifiques galeries couvertes.
Les solives des maisons les plus riches sont sculptées.
Les plus belles sculptures se trouvent sur la maison de Justice du Seigneur qui devient plus tard en 1500 Maison des Consuls :
femmes à coiffe, tête barbue, tortue…….

La cathédrale SAINT MAURICE

CATHÉDRALE ST MAURICE DE MIREPOIXLa petite église St Maurice construite en 1298 se transforme au cours du temps en cathédrale.
De nos jours la cathédrale St Maurice possède une nef unique de 48 m de long, 24 m de hauteur, 22 m de large, un portail gothique et un clocher à la flèche élégante de 60 m de haut.

Par sa largeur de nef, la cathédrale se situe au 2ème rang en Europe après Gerona en Espagne.
A l’’intérieur, vandalisme et démolitions ont détruit de nombreux trésors mais l’’on peut encore admirer un tabernacle, un christ en croix du XIV ème siècle et de beaux tableaux.barre bleue

Ce que ne dit pas AUBIN….. C’est son repas pris sur la planche médiévale du bar à vin (le comptoir gourmand ) qui est tout proche de la porte fortifiée d’Aval donnant sur la grand place…..  Il parait même qu’il aurait  au dessert sucé une Georgette…..
Oh les coquins qui ne pensent qu’à mâle… il s’agit d’une cuillère ( de fabrication locale) qui comporte quatre piques comme une fourchette… Pratique  LA GEORGETTE… pour le dessert bien sûr…!”  

barre bleue

Chou Blanc est   effectivement magnétiseurChou blanc


1926

Share Button

1 réflexion sur « Mirepoix, une bastide médiévale »

  1. WALTER

    très jolies photos de cette admirable maison ancienne aux encorbellements sculptés ! Magnifique …

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.