LADY LADINDE : A-t-elle fait le pied de grue… Rue saint Denis..?

dindeBLOC NOTE LADY LADINDEBloc note
de LADY LADINDE

“Et si je ne voulais pas mourir idiote”

Avec le nom que j’ai, vous comprendrez aisément que je ne veuille pas mourir idiote aussi, lorsque je découvre des choses pour m’instruire, je vais vous en faire part….
De temps en temps…. vous aurez à vous farcir Ladinde avec sa rubrique ” Et si je ne voulais pas mourir idiote”

Les hommes doués d’intelligence ont une soif d’éducation semblable à la soif de pluie qu’éprouve un champ de culture...” Je te dis pas…! pour les femmes … c’est encore pire

barre grenat

AUJOURD’HUI: l’expression “Faire le pied de grue”

– LADY LADINDE … Elle a eu beaucoup à faire dimanche ….
On lui a fait une blague ..! On lui a donné comme lieu de départ de la marche républicaine :  .. La rue  SAINT DENIS….!
Elle a attendu longtemps … étrangement il n’y avait aucun poulet, mais  il y avait du monde sur les trottoirs.. Elle y a donc, elle aussi fait, le pied de grue…!
Elle a beaucoup poireauté,  avant de comprendre la plaisanterie …
ça lui a fait son éducation en voyant ces dames faire le pied de grue….. en attendant le client… Dimanche certains marchaient par solidarité et hissaient les couleurs avec la jambe du milieu seulement .
Dans le contexte de ces jours de terreur….  Elle a pris peur quand un gaillard redescendait satisfait en disant  :
“Attention les gars… c’est des bombes ces filles là”….
La langue française est difficile pour les dindes étrangères qui ne pratiquent que la langue de boeuf…!!

dindePrécisez…médisants ! Si c’est pas malheureux d’entendre ces deux cocos là …!
Me faire des blagues dignes du  pote H et me faire passer d’entrée pour une dévergondée au lieu de m’expliquer ce que veut dire: Faire le pied de grue
– J’étais pas en jambes pour la marche…. mais je dois avouer qu’en  descentant cette rue…. Les femmes répétaient “tu montes chéri ”
Quand aux hommes n’en parlons pas, ils m’appelaient “ma poule”
Bref …… Résumons :
Mes pilons avaient un certain succès …! et des assauts répétés sur mes  “sots l’y laisse” m’ont permis d’épargner mon croupion….
– Eh les deux vieilles ruines ne m’embrouillez pas … Ne me faites pas dire des choses…. et expliquez- moi cette histoire de grue ….. et pas celle qui permet de faire monter avec légèreté les “ballots” à l’étage…..

– EH MINUTE MA COCOTTE…. tu poireautes un peu et ensuite
ON T’EXPLIQUE :

Apparue au XVIIe siècle, l’expression “faire le pied de grue” a remplacé “faire la jambe de grue”.
Celle-ci provenait du verbe “gruer” qui signifiait “attendre”.
De plus, il s’agissait également d’une référence à la grue en tant qu’oiseau, souvent citée pour désigner une personne idiote.

“Faire le pied de grue” est donc équivalent à “attendre en ayant l’air un peu sot”.

– NON….. MAIS… J’HALLUCINE ..! Ces deux toquards, ils seraient capables, parce que  j’ai poireauté comme disent les potes âgés, de  dire à mon dindon de mari que c’est mon côté dinde qui me prédestine  moi et “mes sots l’y laisse” à faire la grue…!

 

Tu m’appelles mon petit canard…?
– NON …. DINDON c’est une mauvaise farce..!
– je t’assure que j’ai entendu “faire la grue…”
je les connais bien ces cousines …j’ai..

– Non mais lapin comment tu connais ça toi ….??
– On se calme ….. ils en parlent à la pètehanche entre deux boules… en fin de “parties”  ils parlent des hanches de Fanny et de fil en aiguille .. Ils expliquent surtout  les tireurs et le cochonnet… Alors j’apprends… Mais pas puce ma colombe… Pas puce..!

LE CHOURISTE– “La grue est un échassier, un de ces animaux au long bec emmanché d’un long cou, comme disait La Fontaine , mais aussi disposant de deux longues et fines pattes dont l’une semble parfois inutile, tant ces bestioles peuvent passer un long moment perchées sur une seule d’entre elles, y compris en dormant.

Un peu comme nos ‘grues’ des trottoirs, surnom qu’on donne depuis 1415 à ces dames faisant commerce de leurs charmes et qui attendent le client, adossées à un mur, un pied au sol (au moins un, c’est préférable !) et l’autre appuyé au mur, les faisant ainsi ressembler à nos gruidés des marais.
Mais si les prostituées s’appellent ainsi, ce n’est pas vraiment à cause de leur éventuelle position sur une jambe, mais surtout parce qu’elle font le pied de grue sur le trottoir.

– Pour résumer cette Expression française doit se comprendre comme :
Être debout et attendre longuement quelqu’un.
donc poireauter… pour rester dans le contexte de nos potes âgés
Pour couronner le tout on dira à leur sujet qu’ils préfèrent  poireauter en bonne compagnie….. celle  d’une grue royale

– Moi, qui ai l’habitude de positionner mes pilons meurtris comme je peux, va falloir que je fasse gaffe…. pour ne pas prêter à confusion .. ni à personne d’autre d’ailleurs …!

Maintenant que j’y “panse” ce cochon de père DODU qui sifflote sans arrêt “DOUCE FRANCE” … Il me prendrait pas pour une escaladeuse de braguette ..! je le vois bien se nourrir de pain de fesse… Prêt à me faire purger son radiateur..!

– Allez… Laisse : “ ils ignorent tous que sous ton sot l’y laisse”…. ce morceau de chair très fine, de chaque côté de ta carcasse,….. il y a ton croupion… mon morceau  préféré..!!”

– J’arriiiivvvveee mon lapin… J’en sais assez pour aujourd’hui …!

Eh ce soir…! Je t’explique dans quel sens il faut prendre la rue Saint DENIS et oui là bas aussi il y a des sens interdits…!

barre grenat

dindeLADY LADINDE retour sur la rubrique du même tabac
“La vieille ne voulait pas mourir car elle en apprenait tous les jours

RETRO : C’est du même tabac…..

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.