INFO DU 06 09 2013 – LE CHOURIANT – TROP DE TOMATES PAS ASSEZ DE PIMENT D’ESPELETTE

TROP DE TOMATES ETRANGERES, POUR LES PRODUCTEURS

Le syndicat Légumes de France dénonce “les importations excessives” de tomates en France, vendues à bas prix et qui pénalisent les tomates françaises, dans un communiqué publié jeudi. “Stop aux importations excessives pour faire baisser le prix payé aux producteurs et accroître la marge des distributeurs et autres grossistes”, demande Légumes de France, branche spécialisée de la FNSEA, principal syndicat des agriculteurs.”Ces pratiques anti-françaises auront des conséquences dramatiques sur les producteurs et leurs salariés”, prévient Légumes de France qui annonce des actions en supermarché “très prochainement (…) pour montrer l’aberration des pratiques commerciales de la distribution”.

minilogo chouriant

LES TOMATES CERISES S’INVITENT…..C’EST LA CERISE SUR LE GÂTEUX….

C’est sûr que depuis quelques temps, sans être raciste on en voit même des noires et ils vont jusqu’à arracher des cœurs de bœuf pour nous les faire prendre pour des tomates.

Il reste plus qu’a nous faire prendre des vessies pour des lanternes …et là je ne vous dis pas ce qu’on trouvera au milieu des étals de tomates…..   du piment d’espelette bien sûr..!

Après des années de recherches, le Pays Basque novateur encore une fois, a fait pousser dans un jardin d’Espelette … Le piment-zizi! Je n’avais jamais vu un piment-zizi… Et vous ?
Ces piments sont vraiment d’un jardin, ils se nomment piments-zizi ! Évitez de le sucer !
Le cultivateur ajoute qu’ils peuvent atteindre 18 cm de long….
Assez pour en avoir les larmes aux yeux ?

SAINT BERTRAND 6 SEPTEMBRE

Saint Bertrand de Garrigues, compagnon de saint Dominique, mort en 1230.

Bernard était originaire de la région de l’actuel Gard. Face au danger cathare il trouva très bonnes les idées de Dominique de Guzman (voir le 8 août), prêcher et montrer l’exemple. Il devint son compagnon et dès 1216 il fondait un couvent à Toulouse, puis un autre au Quartier latin de Paris, et à Montpellier, Avignon…

Dominique avait fondé à Prouille (Aude) un couvent de femmes qui recevait les cathares repenties, à la mort du fondateur en 1221, Bertrand s’en occupa. Il mourut en 1230 en prêchant une retraite.
Il ne reste rien du vieux couvent de Prouille reconstruit au XIXème s.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.