Archives mensuelles : avril 2010

Hors normes le test aux neurones…!

cerveau: c'est juste pour voir comment c'est fait... si vous n'en avez pas ..!arrête de tousser broncholis ils vont se méprendre...!

  BLOC OPÉRATOIRE
Par Chou Blanc

« Qui souffle sur nous…? »

 Faites le test suivant, c’est vraiment impressionnant. Promis ce n’est pas une attrape.
S.V.P …Faites le bien et jusqu’au bout, ce n’est pas long.

Vous êtes vous jamais demandé si votre esprit est normal ou s’il est différent?
Bon, faites sérieusement l’exercice de réflexion et trouvez la réponse!!!!!!

vous devriez voir une boule qui passe et éclate ...c'est pas le test continuez...Suivez juste les instructions, et répondez aux questions une par une et aussi vite que possible, mais n’avancez pas avant d’avoir terminé la précédente.
– Vous n’êtes pas obligé d’écrire vos réponses.CHOU BLANC Ya n'a un qui ne sait pas compter qu'est ce que je fais ...je l'abat lui ou son instit..!
– Vous serez étonné du résultat, c’est garanti !

Combien font :

15+6

3+56

89+2

12+53

75+26

25+52

63+32

Eh oui, c’est plus dur les calculs mais c’est le vrai exercice!

Alors courage

123+5

VITE! PENSEZ À UN OUTIL ET A UNE COULEUR!

Puis descendez à nouveau.

Descendez encore.

Descendez encore.

Vous pensez à un marteau rouge pas vrai???

 ChOU BLANC Là tu nous enfumes ou quoi ...???Si on leur donne cet exercice à faire, 98% de la population répondra ‘marteau rouge’….si ce n’est pas votre cas, vous faites partie des 2% de la population dont l’esprit est assez différent pour penser à autre chose.

 ça fout les boules hein? aïe aïe aïe aïï_A CA OUI...! Et même faché tout rouge

Une seule exception au sein du comité de rédaction:
Chou rouge
cet ancien militant du PCF  a répondu« faucille et rouge » faut croire que le marteau ne devait pas être bien loin..
Pour le reste faut dire que c’est pas une étoile…. pas même rouge….!
Rassurez vous il va bien et s’en remettra…!

- Claude François  Musique d’ambiance

 avec ma mémé qui m'a tout raconté CHOU BLANC ( Vous pouvez lire mes rubriques dans les catégories chou blanc -choulager – la chouette des clochers)

792

Share Button

CANADA: Rando en raquettes à CHARLEVOIX

 De notre envoyé spécial au Canada – Marie Charlotte

Le week-end dernier, je suis allée rendre visite à Jessica et sa famille qui m’avaient accueillie au Québec lors de mon premier voyage en 2007. Ils habitent La Malbaie, grand village au bord du fleuve St-Laurent à 4h30 de Montréal en voiture.

J’ai pu profiter d’un voyage jusqu’à Québec, avec un ami de ma colloque. Et Jessica est venue me chercher à Québec. Le covoiturage, ya que ca de vrai 😉 et c’est surtout beaucoup plus économique que le bus.  En partant de Montréal, il faisait 5°C et plus on approchait Québec, plus la température descendait. Quand nous sommes arrivés à Québec, il faisait -9°C. Jessica m’avait annoncé qu’à La Malbaie il y avait encore beaucoup de neige et que la température était beaucoup plus froide qu’à Québec.  Une fois arrivés, le thermomètre affichait -18°C …OK… Je me suis dit que mes pieds fragiles n’allaient jamais tenir le coup et que j’allais en perdre un en route ! Le lendemain, la température n’était toujours pas remontée, il y avait effectivement beaucoup de neige (entre 70cm et 1m) mais sous un ciel bleu et un soleil éblouissant, je n’avais vraiment pas froid !

Nous sommes donc allées nous promener à Sagard (checkez la carte ;)), village pommée dans les « montagnes » ( Jessica m’assurait que c’était des montagnes, mais croyez-moi, ce n’était pas des montagnes :)) Il y avait vraiment beaucoup de neige, j’en ai jamais vu autant ! Même l’hiver 2010  de Perpignan est battu lol. Il fallait donc enfiler les raquettes. Un peu gauche et l’attitude peu assurée, j’ai touché le sol enneigé avec ces engins. J’avais l’air fine, mais ça n’avait rien à voir avec le SnowBoard et j’ai vite pris le coup après une belle glissade où je me suis retrouvée allongée, le dos au sol et la tête en arrière.

Nous sommes passées sur une passerelle en bois, construite par le père de Jessica. Ma première pensée a été pour ma mère hihi. Elle aurait été incapable de passer là et nous aurait interdit de le faire. La rivière, bien que  basse encore, avait un courant assez fort et c’est avec beaucoup d’angoisse que je l’ai traversée. La vue sur la rivière était magnifique et ça aurait vraiment été dommage de rater ce spectacle. 

Nous avons suivi la rivière jusqu’à ce que nous arrivions au « futur » chalet de ses parents. Dans les bois et près d’un lac, je vivais en direct le cliché québécois: une petite cabane en bois, des raquettes plantées à l’entrée, de la neige jusqu’au premier étage, à l’intérieur un feu à bois, et des Québécois parlant dans un dialecte étrange de leur prochaine chasse à l’orignal (le cousin de notre élan d’Europe :)). J’étais en extase !

Le père de Jessica nous dit qu’il y a une chute d’eau à voir à quelques pas de là. La neige commence à fondre et rend ce lieu encore plus impressionnant. C’est à cet endroit que nous avons terminé notre rando en raquettes.

Le soir en rentrant, le frère de Jessica nous a emmené faire un tour en quad des neiges à travers l’immense terrain de la famille. J’étais tout derrière et je recevais la neige dans le visage. Il a osé passer sur un lac gelé, à ma grande frayeur !

Le lendemain a été consacré à la dégustation de la tire d’érable. La tire d’érable consiste à faire chauffer le sirop d’érable à 113,5°C (précisément !!!). La tire est ensuite déposée chaude directement sur la neige fraîche, propre et compacte. On se sert ensuite de spatules en bois (palettes) pour prendre la tire sur la neige et la déguster.

Voilà un week-end québécois comme les Français les aiment !
Marie Charlotte au CanadaMACHANADA   (A bientôt pour une autre rando…!)

C’EST BEAU…et c’est beau les voyages ….
Comme disait moqueur mon grand père à sa femme qui ne connaissait que le bout de son jardin :
 » MARIE, ils sont bêtes les gens qui n’ont pas voyagé »
C’est vrai que lui, pendant la grande guerre, il avait visité les frontières polonaises entre deux allemands…!

Share Button

Larme déracinée

Notre pote Luc vient de partir dans l’autre potager. Ce qui  nous attriste, c’est de voir une bonne graine pleine d’humour partir dans les premiers jours de printemps
Le Bon Dieu doit aimer bien rire pour rapatrier si vite les humoristes…

                   

« J’ai cherché sur le web un arbre déraciné qui ait de la « gueule » voilà celui que j’ai trouvé en premier..!
On y vois même l’’oeil du temps qui nous fixe ! oui, sous la petite branche touchant celle qui repose sur le sol……. l’’avez vous vu vous aussi ?

Exact, vous avez bien vu, il y a comme un visage enterré dont on ne perçoit que le regard et le front…..!

« Même en partant tu me fais un dernier clin d’oeil »

A Luc qui est passé dans ma vie

J’’aimais ta voix, j’aimais ton rire
Jamais plus ta voix, jamais plus ton rire

J’’aimais ta joie, j’aimais tes histoires
Jamais plus ta joie, jamais plus tes histoires

J’’aimais ta fraternité, j’aimais ton humanité
Jamais plus ta fraternité, jamais plus ton humanité

J’’aimais que tu me parles de moi, j’aimais que tu me parles de toi
Jamais nous ne reparlerons ensemble, ni de toi, ni de moi

J’’aimais que tu prononces mon prénom à moi
Jamais personne ne le prononcera comme toi

J’’aimais te donner mon amitié,
Jamais on ne reprendra notre amitié

J’’aimais te tendre ma main pour te rendre heureux
Jamais je n’aurais du oublier que j’en avais deux

Chou blanc

CHOU BLANCA + l’ami….)

 

Share Button