Archives par étiquette : Yvon Auturbain

Pote Yvon Auturbain : L’apothicaire – L’apotecari


BLOG NOTE

YVON AUTURBAIN

Chaque mois qui passe amène un retraité de plus dans les rangs des potes âgés.
Ceux qui comme Yvon ont eu une longue vie de labeur seront intéressés par ses recherches sur les métiers du passé de son pays catalan..!

Vous l’aurez compris Yvon est un catalan de souche ( arrels) et ne participe que si sa rubrique est bilingue….
Tant que la Chouette ne nous demande pas l’indépendance de son clocher…. On a bénis sa proposition d’autant qu’entre fouine et belette Yvon est un rat de bibliothèque qui sait partager son turbain….
Les opposants au projet on dit …. Avec lui les lecteurs.. -« Ben…Yvon en chier …! »

« C’est à l’être capable d’acquérir le plus grand nombre d’arts que la nature a
donné l’outil de loin le plus utile: La main ».
Aristote

Enric Ortí, sardana « Quan tot quedi lluny » Concert a Mataró 7 de març 2010

A CHAQUE SEMAINE
SON MÉTIER D’AUTREFOIS

PAR ORDRE ALPHABÉTIQUE…
AUJOURD’HUI :
L’apotecari – L’apothicaire

     L’apotecari   –    L’apothicaire     

SANT PATRO – SANT COSME l SANT DAMIÀ

SAINT PATRON – SAINT COSME ET SAINT DAMIEN

 

Les apothicaires  ou épiciers, ( du fait des épices utilisées) préparaient les médicaments (0 médecines) qui se confondaient très souvent avec des produits d’ usage habituel : sirops, eaux, onguents, cataplasmes, herbes, tisanes, mélanges …

De nombreux documents font référence aux activités des apothicaires, et le plus souvent aux responsabilités qu’ils avaient et au contrôle dont ils étaient l’objet.

il faut imaginer le danger que présente une composition, une preparation, dans le contenu de laquelle demeure  le « secret de l’apothicaire.


PROVERBES

Mieux vaut mauvais repas
que bonne médecine d’apothicaire. 

L’apothicaire d’Olot,
Tant qu’a faire, il vous donnait tout 

Les apothicaires… se sont des gens aux mélanges douteux

apothicaire

Els apotecaris 0 especiaires, preparaven els medicaments (0 medicines) que es confonien molt sovint amb productes d’us habitual : xarops, aigües, ongüents, cataplasmes, herbes, tisanes,
barreges …

Nombrosos documents fan referència a les activitats
dels apotecaris, i cada vegada més a les responsabilitats que
tenien i al control del qual eren subjectes.

Cal imaginar el perill que presenta una composicio, una preparacio, el contingut de les quals que den el « secret de l’apotecari ».

PROVERBIS

Val més men jar dolent
que bona medicina d‘apotecari.

L’apotecari dOlot,
preu per preu, s‘ho fotia
tot

Els apotecaris .. Son gents de potingues


SOURCE :
Les métiers… autrefois
Revista Terra Nostra N 68… R GUAL

illustrations bois gravés catalans du XVIII Siècle Jean AMADE

YVON AUTURBAIN

Share Button

Pote Yvon Auturbain: Le marchand d’eau – AIGUADER


BLOG NOTE

YVON AUTURBAIN

Chaque mois qui passe amène un retraité de plus dans les rangs des potes âgés.
Ceux qui comme Yvon ont eu une longue vie de labeur seront intéressés par ses recherches sur les métiers du passé de son pays catalan..!

Vous l’aurez compris Yvon est un catalan de souche ( arrels) et ne participe que si sa rubrique est bilingue….
Tant que la Chouette ne nous demande pas l’indépendance de son clocher…. On a bénis sa proposition d’autant qu’entre fouine et belette Yvon est un rat de bibliothèque qui sait partager son turbain….
Les opposants au projet on dit …. Avec lui les lecteurs.. -« Ben…Yvon en chier …! »

« C’est à l’être capable d’acquérir le plus grand nombre d’arts que la nature a donné l’outil de loin le plus utile: La main ». Aristote


PER TU PLORO – PEP VENTURA (SARDANA)
COBLA REUS JOVE Tenora solista: Núria Font
concert març 2007 al bravium teatre de reus
 

A CHAQUE SEMAINE
SON MÉTIER D’AUTREFOIS

PAR ORDRE ALPHABÉTIQUE…


AUJOURD’HUI :
Aiguader – Le Marchand d’eau

Aiguader – Le Marchand d’eau

SANT PATRO – SANT JULIA
SAINT PATRON – SAINT JULIEN    

 

En une époque où l’eau n’était pas installée dans les habitations tout le monde allait à la fontaine sur la place.

Les marchands ou vendeurs d’eau  passaient dans les villes, généralement avec un âne chargé de tonneaux d’eau avec des cruches et des seaux en terre cuite et proposaient l’eau d’une source connue pour être fraîche et stimulante possédant des vertus spéciales.

L’eau de la Font du GAT (très fraîche), du Boulou (pour le foie), des Carmes (pour toute maladie) …

C’étaient les plus appréciées en Catalogne Nord.(Roussillon aujourd’hui français)


PROVERBES

la cruche nouvelle
rend l’eau fraiche
——-
Pour une vue claire.
Boit de l’eau
——-
De l’eau seigneur
car le vin est déjà vendu.
Eau courante,
ne tue pas le gens.
——-
L’eau du Boulou
est bonne pour ta digestion.
——
L’eau des carmes

a toutes les vertus

En una època en què l’aigua no era instal.lada per les cases tothom anava a la font de la plaça.

Els marxants 0 venedors d’aigua passaven per les viles, generalment amb un burro carregat de botes d’aigua amb càntirs 0 poals de terrissa i proposaven l’aigua d’una font coneguda per ser fresca i regalada per tenir
virtuts especials.

L’aigua de la Font del Gat (molt fresca), del Volo (pel fetge), del Carme (per tota malaltia) … eren les més apreciades a Catalunya Nord.

 

PROVERBIS

 Càntirs nous
fan aigua fresca !
——-
Beure aigua
fa la vista clara.
—–
Aigua, Senyor,
q
ue de vi ja en venen.
Aigua corrent,
no mata la gent.
——–
L’aigua del Volo
és bona pel païdor.
———-
Laigua del Carme
té mil virtuts.


SOURCE :
Les métiers… autrefois
Revista Terra Nostra N 68… R GUAL

illustrations bois gravés catalans du XVIII Siècle Jean AMADE

YVON AUTURBAIN

Share Button