Archives par étiquette : voyages

DAME MIELINE : Le miel… Une valeur médicinale démontrée.

Propolis 60 gélules

BLOG DE
DAME MIELINE

C’est comme ça que tout a
commencé entre Dame MIELINE et moi..
.

Un neveu turbulent je devrais dire un cul bidon de banlieue.. Tant tout ce qui dépassait, de ses vêtements trop courts, était tentant pour mes abeilles affolées par son bâton enfoncé dans la ruche..

Je me suis précipité le premier avant sa Taty MIELINE… Béatrice m’avait appris et démontré que la chromothérapie était efficace sur les piqures d’abeilles…
Après 3 minutes de lumière rouge et
30 secondes de vert dans la pénombre de mon sellier et je pouvais me retourner pour voir plus calmement la Taty qui m’observait…
AH la classe… Rien à voir avec son neveu ..
j’étais troublé .. Elle y avait mis les formes …. Mais aussi par le sentiment, qui devint vite certitude, que je l’avais déjà vu maintes fois sur grand écran.. Je… non non..!
On n’est pas à Paris Match ici..
Depuis que nos nous sommes liés d’amitiés… Elle a confirmé son appartenance au PAF venant soigner l’enveloppe de ses nerfs dans le potager du voisin..
Oh bonheur le mien…!
Elle savait jouer la comédie mais pas avec moi .. D’une grande culture… Elle ne savait pas écrire… C’est ce qu’elle croyait car à partir d’aujourd’hui nous lui ouvrons nos colonnes pour une série sur… Devinez :
LE MIEL ET LES ABEILLES … Histoire de se faire pardonner son cul bidon de banlieue suit notre Déesse Venus pour profiter et nous aussi de sa grande culture…..
Cherchez pas.. Pour vous et moi, elle s’appelle Mieline …. Sans doute pour mettre de la douceur autour de ses nerfs malades.

Selon la Bible le miel une valeur médicinale
démontrée.

Selon la Bible, le miel est considéré comme un aliment sain, voire un remède utile dans le traitement des maladies.
Sa valeur médicinale est souvent soulignée. Toutes les religions, d’ailleurs, en font de lui une voie de guérison. Ce n’est que récemment que ses propriétés ont été démontrées clairement grâce à de nombreuses études.
Face à l’intérêt thérapeutique du miel, certains laboratoires l’incorporent dans leurs produits.
Il a été utilisé pour traiter les troubles cardiaques, et comme une application externe pour les plaies de l’homme et la bête.

Ceci nous incite à souligner, les vertus curatives du miel  :

– Le miel sert comme traitement du système respiratoire ; en effet certaines communautés prennent l’habitude de boire du miel pour traiter les maux de la gorge et la toux.

Cet usage a été confirmé par une récente étude de l’Université américaine de Pennsylvanie. Une expérience menée sur des enfants qui toussaient et qui prenaient du miel avant de dormir révèle que ces derniers passaient une nuit plus paisible comparant à ceux qui n’en avaient pas pris. Cette étude atteste donc l’action positive du miel sur le système respiratoire et son atténuation du mal de gorge.

– Le miel est un antiseptique ; il possède des vertus calmantes et cicatrisantes pour les blessures. Grâce à ses propriétés antibactériennes, il élimine rapidement l’infection présente, mais aussi il empêche la plaie de s’infecter de nouveau. Les propriétés anti-inflammatoires du miel atténuent les marques de cicatrisation. Face à son efficacité thérapeutique certains laboratoires l’intègre dans leurs produits.

C’est l’exemple de l’hôpital de Limoge  qui utilise le miel pour cicatrisé les plaies des patients. Le professeur Descottes, ancien chef du service de chirurgie viscérale de Limoges, a lui-même témoigné des effets cicatrisant impressionnant du miel .

Un article paru dans Doctissimo Santé  rapporte que dans le service du Professeur Descottes, au CHU de Limoges, les recherches ont amené à utiliser du miel à la place des pansements cicatrisants classiques avec de très bons résultats.

L’accélération de la cicatrisation générée par le miel a fait économiser des «centaines de journées» d’hospitalisation à l’Hôpital.

– Le miel est aussi un conservateur ; sa richesse en potassium fait de lui un bactéricide naturel. On peut donc l’utiliser, comme déjà dit, pour conserver des aliments.

– Le miel a des vertus nourrissantes ; il est très utilisé dans les cosmétiques pour ses propriétés hydratantes, nourrissantes, et anti-oxydantes. On le retrouve ainsi dans les soins pour cheveux, les crèmes hydratantes, les baumes, et même dans des compléments alimentaires.


Certes d’autres bienfaits rejoignent cette liste que nous avons proposée.
Le miel demeure, selon les spécialistes, un aliment curable contre plusieurs maladies et un moteur de restauration des forces et de la santé.

Les Hébreux apprécient beaucoup le miel comme une substance alimentaire. Cela est prouvé par les paroles du fils de Sirach, qui a reconnu le miel comme : «l’une des principales choses à utiliser dans la vie de l’homme».

La manne, qui est décrite comme une exsudation sucrée, tombait du ciel tous les jours, excepté le jour du Chabbat ; était la nourriture des Hébreux dans le désert, d’après l’Ancien Testament et le Coran (Al Mann).

Selon l’Exode, les Hébreux murmuraient contre Moïse parce qu’ils mourraient de faim, ainsi il leur a donné de la nourriture en leur disant : « La maison d’Israël donna à cette nourriture le nom de manne. Elle ressemblait à de la graine de coriandre; elle était blanche, et avait le goût d’un gâteau au miel » .

Dans le Coran on mentionne plusieurs aliments bénéfiques pour notre santé. Le miel est un prodige parmi ces plusieurs qui Dieu a accordé à ses Hommes.

Susdit, toute une Sourate coranique est nommée «Les abeilles (النحل) » et on peut lire :
«Et voilà ce que ton Seigneur révéla aux abeilles : Prenez des demeures dans les montagnes, les arbres, et les treillages que les hommes font, puis mangez de toute espèce de fruits, et suivez les sentiers de votre Seigneur, rendus faciles pour vous. De leur ventre, sort une liqueur, aux couleurs variées, dans laquelle il y a une guérison pour les gens. Il y a vraiment là une preuve pour les gens qui réfléchissent».

MIELINE VOUS PROPOSE SES ARTICLES
PARUS OU A PARAITRE

La larme de Rê créa l’abeille…
Depuis les mures ont des abeilles et nous du miel
Vénus et Cupidon voleur de Miel de Lucas Cranach l’Ancien– Cupidon voleur de miel dans les gravures d’Albrecht Dürer
– Le miel… Une valeur médicinale démontrée.
A PARAITRE DANS L’ÉTÉ 2018Le thème du miel dans l’art
– Le miracle des abeilles

– Le miel dans l’art contemporain

SOURCES :

https://www.lescahiersdelislam.fr/Le-Symbolisme-du-Miel-dans-les-Textes-fondamentaux_a1086.html

Propolis 60 gélules

DAME MIELINE ET CULBIDON

 

Share Button

Le grand incendie de Rome 18 juillet 64.

LE BLOG CHAUD BRULANT
DU POTE OFEU

Le grand incendie de Rome a frappé la ville de Rome en 64 sous le règne de l’empereur Néron.

Incendie à Rome, 18 juillet 64 par Hubert Robert (musée d’art moderne André-Malraux au Havre).

L’incendie éclata dans la nuit du 18 juillet 64 dans la zone du Circus Maximus et sévit pendant six jours et sept nuits en se propageant pratiquement dans toute la ville.

Buste de Néron, musée du Capitole, RomeTrois des quatorze régions (quartiers) qui constituaient la ville furent complètement détruites, tandis que dans sept autres les dommages furent plus limités. Seules quatre régions étaient intactes . Les morts se comptèrent par milliers et on dénombra environ deux cent mille sans-abri.
De nombreux édifices publics et monuments furent détruits, ainsi qu’environ 4 000 insulæ ( immeuble d’habitation) et 132 domus ( maisons).

le contexte

Au moment de l’incendie, Rome, proche de son apogée, était une des plus importantes métropoles de l’Antiquité. Elle comptait environ 800 000 habitants.

À cette époque, les incendies se déclaraient à Rome, comme dans la plupart des grandes villes, avec une certaine fréquence.
Ceci était favorisé par les caractéristiques de construction des édifices antiques, constitués en grande partie d’éléments en bois (plafonds, balcons, etc.), et qui pour la plupart utilisaient des braseros pour l’éclairage, la cuisine et le chauffage.
Les voies de circulation étaient étroites, sinueuses et l’accotement des insulæ facilitait la propagation des flammes.

La lutte contre les incendies était assurée à Rome par un corps d’intervention constitué par sept cohortes de vigiles (les Vigiles urbani) qui s’occupaient aussi de l’ordre public.

Les cohortes de vigiles étaient éparpillées, avec des casernes et des corps de garde (excubitoria), dans chacune des quatorze régions.
La lutte contre les incendies était malgré tout gênée par l’étroitesse des espaces de manœuvre et par la difficulté d’acheminement de l’eau où elle était nécessaire.

Néron peut-il être responsable de l’incendie ?

Tacite mentionne cette rumeur, mais sans vraiment la confirmer (Annales, XV, 39) :

« Mais toute cette popularité manqua son effet, car c’était un bruit général qu’au moment où la ville était en flammes il était monté sur son théâtre domestique et avait déclamé la ruine de Troie, cherchant, dans les calamités des vieux âges, des allusions au désastre présent. »

Quant à l’autre interprétation, l’empereur aurait pris la décision de faire brûler la ville afin de la reconstruire entièrement, et d’installer par la même occasion un immense palais dorée.

Pourquoi aurait-il incendié Rome ?

Où était Néron au moment de l’incendie ?

Il est déjà important de rappeler qu’avant le déclenchement de l’incendie, Néron n’était pas à Rome mais à Antium, et est rentré à Rome juste après avoir été avertit de l’incendie.

Lorsque l’empereur arriva précipitamment dans la capitale, les flammes s’étaient déjà répandues depuis quasiment deux jours. Donc la théorie selon laquelle il aurait ordonné l’incendie de la ville pour composer son poème est à rejeter d’emblée.

Voici le passage de Tacite prouvant ce fait (Annales, XV, 39) :

« Pendant ce temps, Néron était à Antium et n’en revint que quand le feu s’approcha de la maison qu’il avait bâtie pour joindre le palais des César aux jardins de Mécène. »

A quel endroit l’incendie se déclara ?

Comme je l’ai déjà dit auparavant, les premières flammes furent remarquées dans les entrepôts situés près du Grand Cirque.
Mais il est intéressant d’indiquer qu’à proximité des entrepôts se situaient des galeries d’art helléniques. Ces galeries appartenaient à nulle autre que l’empereur Néron, passionné d’art grec et très attaché à ses œuvres d’art.
Cela signifie alors que les galeries d’art de Néron furent parmi les premières victimes de l’incendie.
Il est peu probable qu’un homme, même un peu fou, souhaite voir partir en cendres ce qu’il avait de plus cher.
Par ailleurs, la première action de Néron, une fois rentrée à Rome, a été de prendre les dispositions nécessaires pour sauver les œuvres qui peuvent encore échapper aux flammes. De plus, n’oublions pas que son palais impérial était aussi partiellement touché. Ce fait remet en cause la théorie selon laquelle Néron aurait fait brûler des quartiers pour y reconstruire un immense palais, puisque les premiers bâtiments d’importances touchés par les flammes sont ceux qui le concernaient personnellement. Par ailleurs, s’il avait voulu brûler la ville pour la reconstruire entièrement, il aurait prit soin de faire enlever ses œuvres d’art et de vider les appartements de son palais de tout son contenu. D’après Tacite (Annales, XV, 39) : « Toutefois, on ne put empêcher l’embrasement de dévorer et le palais, et la maison, et tous les édifices d’alentour. »

Quelles furent les actions de Néron après l’incendie ?

Tacite nous décrit les actes de l’empereur à son arrivée dans la capitale (Annales, XV, 39) : « Néron, pour consoler le peuple fugitif et sans asile, ouvrit le Champ de Mars, les monuments d’Agrippa et jusqu’à ses propres jardins. Il fit construire à la hâte des abris pour la multitude indigente ; des meubles furent apportés d’Ortie et des municipes voisins, et le prix du blé fut baissé jusqu’à trois sesterces. « 

Tout d’abord, Néron décida la réouverture des lieux publics restants, organisa la construction de baraquements, veilla à l’approvisionnement en vivres et à la vente en blé.

Selon certains colportant des rumeurs Néron,  fut tout sauf traumatisé.

Notoirement, il monta sur le toit du palais, d’où la vue était plus belle, et se mit à chanter, grattant joyeusement les cordes de sa lyre. La chanson qu’il interpréta, La Chute de Troie, racontait la destruction d’une autre grande cité, ce qui constituait un choix du plus mauvais goût.

Cependant, il nous faut être honnêtes et préciser que l’historien romain Tacite décrit une réaction totalement différente de Néron : d’après lui, l’empereur fut aussi traumatisé que son peuple par l’incendie. Il était hors de la ville lorsqu’il apprit la nouvelle et revint à Rome aussi vite que possible pour prendre la tête des opérations de sauvetage.
Tacite discrédite la version du « musicien sur le toit »,
tout en admettant que cette rumeur soit largement répandue à l’époque. C’est parce que tant de gens y ont cru, dit-il, que Néron a eu tant de mal à gérer cette catastrophe.

Les braises étaient encore rougeoyantes quand Néron imposa des taxes élevées à la ville et aux provinces afin de financer ses projets de construction, ce qui ne joua pas en sa faveur. L’initiative de l’empereur sembla même confirmer la théorie selon laquelle il avait tout planifié, d’autant qu’il entreprit bientôt de se faire construire une splendide demeure : la Domus aurea, ou Maison dorée, mi-palais, mi-villa de campagne construite au cœur de la capitale.

La population voulait un coupable et commençait à accuser l’empereur.

L’historien Tacite l’explique très bien :

« Mais aucun moyen humain, ni largesses impériales, ni cérémonies expiatoires ne faisaient taire le cri public qui accusait Néron d’avoir ordonné l’incendie. » (Annales, XV, 44).
Néron aurait donc tenté de rechercher des coupables.
Les chrétiens (à l’époque les chrétiens se considéraient comme des tenants de la religion hébraïque, et non comme les tenants d’une nouvelle religion) étaient les coupables idéals pour l’empereur.
En effet, ils étaient très impopulaires puisqu’ils ne reconnaissaient pas l’appartenance divine de l’empereur, sans oublier leur manque de tolérance affiché envers les polythéistes et les autres religions.

La tradition chrétienne considère Néron comme le premier empereur ayant pratiqué des persécutions.
L’étude des premiers âges du christianisme montre que, sous Caligula et Claude, les Romains avaient déjà posé certaines restrictions aux pratiquants de la nouvelle religion, essentiellement parce que leur culte rejetait l’autorité de l’Empereur.
Toutefois, Néron serait le premier à avoir réagi avec violence.

La mort de Dircé (1897), par Henryk Siemiradzki, est une reconstitution de l’épisode mythologique de la mort de Dircé avec une martyre chrétienne. © Cyfrowe.mnw.art.pl, DP

L’incendie de Rome offrit un prétexte à Néron pour s’en prendre aux chrétiens. Ceux-ci auraient allumé l’incendie par acte de pure rébellion ou parce qu’ils effectuaient des rituels dans des lieux cachés et insalubres. Sur cette base, Néron condamna des chrétiens au bûcher et aux lions. Il aurait également utilisé des condamnés pour servir de torches vivantes lors d’une fête nocturne dans les jardins de son palais…

Exécution de saint Pierre et saint Paul : Néron vu comme l’Antéchrist

C’est également sous le règne de Néron que deux figures importantes du christianisme furent exécutées : saint Pierre et saint Paul.

Dans plusieurs sources bibliques, Néron est cité comme l’Antéchrist. Le célèbre « nombre de la Bête » (666) serait un code secret signifiant « Néron ». Cela lui donne une dimension mystique très importante dans le christianisme : l’Antéchrist est un personnage dont le retour est attendu par les chrétiens.

Il est clair que si on peut blanchir Néron à propos de l’incendie de ROME, il reste coupable de toutes les autres exactions envers sa famille ses opposants politiques et  son peuple.

Ainsi, Néron a dépassé le cadre purement historique pour devenir une figure mythique et surnaturelle.

Aujourd’hui encore, un mélange de textes écrits par ses détracteurs et de tradition chrétienne laissent de Néron l’image d’un monstre sanguinaire, et c’est ainsi qu’il est perçu dans la culture populaire.

SOURCES :
https://www.futura-sciences.com/sciences/dossiers/histoire-neron-plus-celebres-empereurs-romains-1313/page/4/
wikipedia
http://realite-histoire.over-blog.com/article-22561209.html

POTE OFEU

Share Button

L’ÉTÉ EN FRANCE D’AUBIN CHOULESTROPIC – N° 6


LOGO choulestropic

C’EST BEAU LA FRANCE – Mais c’est où ça ?

C’est une commune de l’ouest de la France, située au sud du Massif armoricain, qui s’étend sur les rives de son fleuve mythique

Le petit indice.. C’est moa…

Durant trois siècles son histoire est marqués par son importance dans le commerce international — entre autre, dans la traite négrière, qui connaît son apogée au XVIIIe siècle.

 

La tour  d’Auguste Joseph Bluysen (1868-1952) Une seule tour sur les deux qui encadraient la porte d’entrée principale des usines a été conservée en souvenir du passé industriel de la ville 

– Allez c’est du gâteau pour elles (L)…. Ils en reviendront tranquilles 

je vais aider les bigleux .. « Regardez les lettres entrelacées. »
Pour les moins gourmands et les moins voyageurs
Voici  la statue d’Anne trônant face au château, place Marc Elder,

bestiole des potagers resistant et inépuisable – Dites les filles lisez- nous la plaque qui est au sol…
C’est qui cette Anne…?
Foi de morpion sauteur on y est presque… On mérite un petit muscadet

Vous devriez trouver sinon pour des petits bavards du Midi…. Donner la langue au chat c’est perdre gros…!

 

– Pour ceux qui connaissent pas Montaigut…On peut ….
– NON NON NON ET NON ….!!!! … TROP TARD IL L’A MISE…YA PLUS D’ENFANTS…!

 

– Tonton Aubin t’es
d’accord pour qu’on donne
leur langue au chat..?

 

JOUER AVEC D’AUTRES VILLES :

C’EST BEAU LA FRANCE – Mais c’est où ça ? N° 1234  5

– CA Y EST… J’AI RETROUVÉ C’ÉTAIT EN 2014 …!
LA CHOUETTE NOUS AVAIT FAIT LE COUP DES VILLES MYSTÈRES…!
VOUS N’ÉTIEZ PAS LA..! ALORS ALLEZ JOUER….
VILLE MYSTERE N° 1

VILLE MYSTERE N 2

 

Ils ont écrit sur cette commune
et nous avons aimé..!

ILS EN PARLENT….

https://amzn.to/2o0Uwrd

Intéressant, court mais complet, il va à l’essentiel. Une photo d’un lieu ou d’un objet insolite, une description l’accompagne (historique et anecdotique) avec en plus l’adresse ou le trouver et l’arrêt de tram ou de bus qui permet d’y accéder.
Ce livre nous offre la possibilité de mieux connaître ou découvrir cette superbe ville!

https://amzn.to/2wrV5yj


Share Button