Archives par étiquette : viandes

ALIMENTATION : HARO SUR L’ACRYLAMIDE ….. Quésaco?

logo com pote comnunique LE BLOC NOTE
DE COM’ POTE

– C’est l’information du pote âgé faite par un pote pas con … mais très COM…!!!

littel com pote
Dans ma rubrique , je veux
, cette semaine, vous
parler
de NOTRE ALIMENTATION…!
DE NOTRE CONSOMMATION DE VIANDE….

chouette-prof

– Avant toute chose mon pote je dois te donner mes sources…
C’est 60 MILLIONS DE CONSOMMATEURS qui de mois en mois aborde le thème alimentation et santé

Seniors: mangez la viande bien cuite.

Apportées notamment via les produits carnés,
les protéines sont indispensables au renouvellement
des muscles.
Or, ce mécanisme est moins efficace chez les personnes âgées.

Des chercheurs français ont cherché à savoir si le temps de cuisson avait une incidence sur la disponibilité des protéines.

Dix volontaires de plus de 70 ans ont donc consommé de la viande de bœuf
– soit saignante,
– soit bien cuite.
Puis la teneur en acides aminés essentiels a été mesurée dans le sang des sujets.

littel com poteRésultat:
Ceux ayant mangé de la viande bien cuite affichaient des valeurs supérieures aux autres.
Un conseil qui peut être utile, surtout pour les petits mangeurs de viande.

Buffière c. et cot., The American journal of clinical nutrition 2017

PAS TROP GRILLÉE ….. HARO SUR L’ACRYLAMIDE

littel com poteL’acrylamide se forme pendant la (haute température de certains aliments asparagine (un acide aminé) et en amidon.
Or cette substance est reconnue cancérogène possible pour l’homme … depuis une vingtaine d’années.

Les principaux aliments concernés sont les pommes de terre frites ou sautées, le café noir et les biscuits sucrés,le pain trop grillé.
Outre l’obligation pour les industriels, de ne pas dépasser les valeurs seuils établies (seulement) en 2011 par la Commission européenne, il est possible de réduire soi-même son exposition.

À cette fin, les autorités sanitaires ont publié un guide, Réduire /’acrylamides dans les denrées préparées à la maison, disponible sur:

SITE DE LA DGCCRF 

Par exemple d’éviter la surchauffe de l’huile de friture ou de cuisson la quantité de sucres dans les gâteaux faits maison, le pain trop grillé etc.

Infographie: L’acrylamide dans l’alimentation   

La viande moins consommée

Selon une étude Credoc
(Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie).

Toutes catégories sociales, et tous âges confondus, les Français ont baissé leur consommation de viande

Catégorie de viande 2007 2017 % baisse
Bovine et ovine, volaille,
gibier, charcuterie 
153 Grammes par jour 135 Grammes par jour  12%

Les raisons:
Cette tendance s’explique à la fois par le prix croissant de la viande, son impact sur la santé et la préoccupation des Français vis-à-vis de l’environnement et du bien-être animal

little compote DAlors que faire doit-on manger tout cru ? OUI & NON

Dans les recommandations de santé publique, le manger cru n’apparaît pas.

– Tantôt, cette pratique augmente la qualité nutritionnelle des aliments, en les préservant d’une perte de vitamines et d’une dénaturation d’enzymes et de minéraux pendant la cuisson.

– Tantôt, elle la diminue: certains aliments contiennent moins de nutriments quand ils sont crus. Par exemple, le lycopène, un pigment antioxydant, est moins présent dans la tomate fraîche que cuite.

chouette-profIl y a aussi l’aspect sanitaire :

Cuire la viande et les fruits de mer minimise les risques micro biologiques.
Les manger cru peut donc poser des problèmes, notamment chez
les femmes enceintes. Quant aux pathologies comme les maladies cardia-vasculaire ou les cancers, il n’y a pas de consensus scientifique sur le manger cru .

Mathilde Touvier chercheuse Spécialisée en épidémiologie nutritionnelle à l’INSERM (Institut national de la santé et de la recherche médicale)

SOURCES :

60 millions de consommateurs – juin 2018 – novembre 2018

duo compoteCOM’POTE

Share Button

La viande ne respectant plus l’étiquette…. Chou de gueule voit rouge et nous taille une bavette


CHOU DE GUEULE

Les professionnels de la viande changent leur étiquetage en rayon boucherie de supermarchés, avec l’aval du gouvernement et de la DGCCRF.
Par exemple, le « tende de tranche » est remplacé par:
« steak *** à griller ».
(
voir l’article ci- dessous de COM POTE  … juste  après mon coup de gueule)

barre grenat

Eh ben nous y voilà…. je sais plus avec qui, nous les choux, nous allons nous marier dans la marmite…
Comme si j’étais pas capable de chasser l’araignée et de reconnaitre mon jumeau… on me prend vraiment pour une poire….
En plus il faut pas que je me plaigne puisque à la place, je vais avoir une pluie d’étoiles dans la marmite.. de quoi être heuros…. pas vrai…!


La Germaine qui veut faire toquée de chez Michelin (elle a pas besoin de ça la pooovrette)  me met du cognac 3 étoiles dans la marmite de pot au feu, à la place du porto que je déteste….!
Elle va se croire obligée de mettre de la bidoche  3 étoiles pour un simple pot au feu…!

signaletique viandeAu quotidien…. la signalétique  du supermarché va suivre…
imaginez les dialogues de demain :
– « Le rayon boucherie  s’iou plé..m’dame?
– Suivez les drapeaux européens Monsieur chou de gueule…… dans le drapeau, le nombre d’étoiles diminue au fur et à mesure  que vous vous approchez du rayon 
– Ah bon….. Génial de la signalétique européenne pour signaler la viande importée d’Argentine…!

Dès que vous aurez trouvé votre rayon… Bonjour la consternation … au milieu de toutes ces constellations d’étoiles, il vous  faudra une carte du ciel pour laisser à droite le puma argentin et trouver au nord la grande ourse…. avec elle au moins vous  saurez quel animal est dans la braguette.. barquette… (j’allais quand même pas la laisser ouverte avec le risque de voir une bourgeoise vouloir gouter à de l’andouillette de « trois étoiles »)
Dans quelques années avec le téléphone arabe ( c »est une expression bande de racistes) les jeunes générations dans la confusion parleront ainsi :

– « je prends du deux étoiles pour le pot au feu car je reconnais le gémeaux que ma grand mère cuisinait….  »

–  » Ben moi non…  je vais faire banquette… de veau… c’est le plat préféré d’Ivan »
(celle là …. c’est la préférée d’Ivan  mon psy… non  non pas d’adresse en ligne …. mais son surnom c’est :
divan le terrible)

EH oui …! A ce stade là… Plus personne n’osera leur parler de la carte du tendre…. sans doute de peur de les noyer dans un  « lac d’indifférence »

barre grenat

logo com pote comnuniqueLa viande fait valser ses étiquettes


Les professionnels de la viande changent leur étiquetage en rayon boucherie de supermarchés, avec l’aval du gouvernement et de la DGCCRF. Par exemple, le « tende de tranche » est remplacé par « steak *** à griller ». 

Savez vous  ce qu’ont en commun la poire, l’araignée et le jumeau?
Ce sont des noms de morceau de viande méconnus qui vont tous disparaître… en tout cas, sur l’étiquette en supermarché.

Les professionnels du secteur changent les appellations pour les rendre plus explicites, indiquant dorénavant plutôt la qualité d’un morceau par des étoiles ou même son mode de cuisson recommandé.

Ben MDR alors ..! si personne ne s’intéresse à mes muscles… J’arrête le body building

Exemple:
– le « bas de carré collier » va devenir la « blanquette *** à mijoter ».
–  le « tende de tranche » laisse la place au « steak *** à griller ».

Les professionnels ne seront plus tenus de détailler le nom précis du muscle pour les viandes de boeuf, de veau et d’ovins, mais pourront utiliser des noms génériques sur les viandes emballées.

Alors qu’un animal comme le boeuf contient une trentaine de morceaux de viande, le consommateur n’en connait en moyenne que 6, souligne une étude Louis Harris pour Interbev, l’association inter-professionnelle du bétail et des viandes. L’idée est donc de « parler la langue du consommateur »… et de redresser des ventes en baisse.

Les artisans bouchers pas concernés

Car la consommation individuelle de viande, malmenée par les scandales récents de la viande de cheval, des lasagnes et boulettes, baisse depuis une dizaine d’années en France, notamment pour son prix et des préoccupations nutritionnelles et écologiques de plus en plus revendiquées.

Les artisans bouchers, eux, ne sont pas concernés par ces nouvelles dénominations. Ils ont d’ailleurs tenu à rappeler leur rôle de conseil qui se substitue aux étiquettes. « Ils continuent de conseiller leurs clients en leur apportant le choix et le nom des morceaux les mieux adaptés à la recette ainsi que le conseil culinaire », soulignent les artisans bouchers de Paris et d’Ile-de-France dans un communiqué.

Les nouvelles étiquettes doivent être mises en place progressivement jusqu’à la fin de l’année 2014 dans les rayons libre-service boucherie des supermarchés. Le tout avec l’aval du gouvernement, qui avait publié un arrêté en ce sens fin juillet, invoquant le besoin d’une information « plus simple et plus compréhensible » pour les consommateurs. 
En savoir plus l’express.fr avec video

barre grenat

CHOU DE GUEULE

Share Button