Archives par étiquette : verboriculture

HUMOUR : Les vieux, l’informatique, et le progrès technique



BLOC NOTE
DE

FRANÇOIS

Ne plus être jeune…..
c’est pas être vieux ….

L’informatique un progrès…..
Ah la bonne blague

Ne prenez pas les vieux pour des cons…!

Le grand-père a enfin acheté un ordinateur portable et se débrouille pas trop mal avec les courriels.
Alors il reçoit un mail de Théo, son petit-fils de 15 ans :

« Bonjour Grand-père, tu vas bien ?
C’est trop Top qu’on puisse échanger par courriel maintenant ! Je n’aurai plus besoin de venir chez toi pour avoir de tes nouvelles !
Pour mon argent de poche, tu sais, tu peux me le virer à mon compte jeune : BE77 1 002791 38. Facile non ? Théo qui t’aime. »

Et Grand-père répond:
« Cher Théo, tout va bien. J’ai acheté le vieux scanner d’un copain.
Alors je scannerai un billet de 20 EUR que je t’enverrai par mail et quand tu auras un peu de temps tu pourras venir chercher l’original :
Signé : Ton Grand-père virtuel. »

LE CHOURISTE

Moralité :
Ne prenez pas les vieux pour des cons.
Car comme dit Le Chat, de Geluck :
« Être vieux, c’est être jeune depuis plus longtemps que les autres. »

MAXIME EST DE RETOUR

Sur ce même thème j’ai trouvé cet article très impertinent et irrespectueux…..
.  mais juste et drôle sur :

les vieux et les ordis

 

Vues sur le net …. c’est du propre…!!!!!!

           

L’ASCENSEUR…

 Un petit garçon paysan et son père visitaient un centre commercial.

Ils étaient abasourdis par presque tout ce qu’ils voyaient, et plus particulièrement par deux murs brillants de couleur argent qui pouvaient s’ouvrir en deux et se refermer.

Le petit garçon demanda :

– C’est quoi, Père ?

Le père n’ayant jamais vu un ascenseur auparavant, répondit :

– Fils, je n’ai jamais rien vu de tel dans ma vie. Je ne sais pas ce que c’est.

Alors que le petit garçon et son père regardaient avec admiration, une vieille femme dans un fauteuil roulant avança jusqu’aux murs et appuya sur le bouton.
Les murs
s’ouvrirent et la dame roula jusque dans la petite salle.
Les murs se fermèrent et
le petit garçon et son père regardèrent les chiffres défiler séquentiellement sur un cadran au-dessus des murs.

Ils continuèrent de regarder jusqu’à ce que les chiffres se mirent à défiler dans l’ordre inverse.
Les murs s’ouvrirent à nouveau et une très belle jeune femme de 24 ans sortit.
Alors, le père murmura à son fils :

– Va chercher ta mère !

LAISSEZ  FAIRE ….
LES SPÉCIALISTES…!

 

 


LE POTE FRANÇOIS

Share Button

Souffrez vous d’HELLEPARTHIE…?

retraite.gif les indiscretions du salon de coiffure  BLOC NOTE
de Chou Frisé
Maxime
le retraité

Ma femme me demande avec sarcasme :
“- Que  penses-tu faire aujourd’hui’ ?”
“Rien.”
Elle me répond:
“- C’’est  déjà ce que tu as fait hier!”
“- Oui  mais j’’ai pas  fini.”

wikipédiatre modérateur redacteur en chefNous avons invité Maxime à rédiger des MAXIMES pour le blog …. c’est trois fois rien à faire et on en a jamais fini….
A bientôt de le lire… c’est une bonne action, ainsi sa vieille génisse ne le traitera plus de « veau » rien.
VOICI SA DERNIÈRE…..


SOUFFREZ VOUS D’HELLEPARTHIE…?


Si un café t’ empêche de dormir
Si une bière t’envoie directement aux toilettes
Si tout te paraît trop cher
Si n’importe quelle bêtise te met en rogne
Si un léger excès fait monter l’aiguille de ta balance
Si tu arrives à l’âge des métaux (cheveux d’ argent, dents en or, pacemaker en titane)
Si la viande te fait mal à l’ estomac, si le poivre t’irrite et l’ail te fait régurgiter
Si le sel fait monter ta tension
Si tu demandes au maître d’hôtel une table loin de la musique et des gens
Si attacher tes lacets te fait mal au dos
Si la télé t’endort
Si tu dois te servir de plusieurs paires de lunettes (de près, de loin, de soleil)
Si tu as des douleurs d’origine inconnue
Si tu as un ou plusieurs de ces symptômes,

ATTENTION ! C’est sûr, tu souffres d’Helléparthie !

Et oui ! Helléparthie ta jeunesse !

Allez ! Sans rancune ! On en a piégé d’autres

   Chou Frisé

Share Button

Verboriculture sur le vers du vert …de gris…!


BLOC NOTE VERT
par Chou vert

« Au commencement était le Verbe et le Verbe était Dieu ».
C’ est à la suite de cet enseignement que je suis devenu VERBORICULTEUR

L’’idée selon laquelle un premier homme aurait rompu par son verbe, le silence primitif est vraisemblablement une fiction.
L’’origine des langues, y compris la langue de boeuf, semble se confondre avec l’’origine de l’’homme, et c’’est ce que nous laisse entendre cette citation du Prologue de l’’évangile de St Jean :

« Au commencement était le Verbe et le Verbe était Dieu ».

Pour le grand bavard que je suis savoir ça……. c’est un encouragement au pêcher de verboriculture …. la verboriculture est un mélange de torture de la langue en la tordant en vrille avec ou sans vire-langues pour la  simple sonorité des mots, leur phonétique ou leurs enchainements qui les rendent attachants …
Avec hélas parfois des jeux de mots laids qui font les gens bêtes……

Lâchez vous et essayez… comme nous….. En vers car semaine du vert oblige…!

Musique d’ambiance



VERT TIGE

A qui est ce ver …
dans cet espace vert ?

Ce ver solitaire est il à toi…?
Oui ce ver est bien à moi.

Pourquoi diable est il à toi…!
Mais Bon Dieu parce que c’est bon d’avoir un ver à soie

Alors que le ver soit
Et le ver fût….. A toi…!

barre verte
 »
VERS TUE »rue saint denis fête nationale - monet

Devoir de mémoire
Ou mémoire des déboires

Quand sous le vert de gris
Le clairon sonne  aigri


Au milieu des discours de mots
Les veuves vont vers leurs maux

Les Vers  de mots sont pour les  morts…
Ces pauvres « vermis sots » qui se croyaient si forts

Ce sont des Vers pour tous ou pour quelques uns..?
Comptez plutôt…  il n’y  en a  qu’un … Verdun …!

 

A mon pépé Pierre
et à son pote Pierre Auguste TREBUCHON

HÉLAS IL EN FALLAIT UN…  Repose en paix Pierre-Auguste Trébuchon

Le lundi 11 novembre 1918, à 11 heures, dans toute la France, les cloches sonnent à la volée.

Vers 10 h 20, à Paris, des badauds aperçoivent Foch en tenue de campagne qui déboule au ministère de la Guerre puis rejoint l’Élysée en compagnie de Clemenceau.

Une demi-heure plus tard, sur les bords de la Meuse, l’agent de liaison Pierre-Auguste Trébuchon, affecté au 415e régiment d’infanterie, est mortellement atteint d’une balle dans la tête alors qu’il courait porter un ultime message sur le front.
Âgé de 40 ans, il est réputé être le dernier des 1 394 000 soldats français tués au champ d’honneur entre 1914 et 1918.
Une dizaine de minutes plus tard, non loin de là, son camarade de régiment Octave Delaluque, sonne les treize notes du cessez-le-feu, bientôt relayé sur toute la longueur du front par les clairons des armées alliées.

barre verte  CHOU VERT  retour sur la rubrique du même tabac


RETRO :
C’est du même tabac…..

Share Button