Archives par étiquette : travail

LE CONCOURS ENTRE LES DEUX BUCHERONS


hypnose-002ba.jpgChoucaline plus proche de toi tumeurbloc note choucalineBLOC NOTE
de Choucaline

“ »Les Capacités de notre cerveau et
ses pensées positives »

LA PUISSANCE DE L’ESPRIT
                     POUR LE CŒUR ET LE CORPS RÉUNIS

Le concours entre les deux bûcherons

«Apprenez des experts; vous; ne vivrez jamais; assez vieux pour tout apprendre tout seul.»

 

Dans la vie, plus nous sommes intelligents, moins nous avons à travailler fort et plus nous produisons.

C’est l’histoire d’un célèbre bûcheron qui vieillissait, mais dont la renommée s’étendait très loin dans les villages avoisinants.
Un jour, un jeune et solide bûcheron l’a défié.
Ce jeune homme avait la moitié de son âge.
Il déclarait qu’il pouvait couper plus de
bois que le bûcheron plus âgé, et ce, dans le même laps de temps.
Le bûcheron plus âgé a accepté de relever le défi, et ils se sont mis d’accord sur les conditions de l’épreuve. Chacun devait travailler six heures, après quoi les bûches seraient comptées.

À l’annonce de cette nouvelle, les gens ont accouru des villes
et des villages environnants pour assister au concours. Évidemment, beaucoup de paris ont été pris ce matin-là.
Le concours a
donc commencé. La sueur luisait sur les fronts et les corps des deux participants.
L’acier des haches réfléchissait les rayons du so
leil.
La forêt tout entière résonnait de bruits sourds et cadencés.

Les coups de hache des deux bûcherons faisaient voler les copeaux de bois de tous les côtés.

Après cinquante minutes, il s’est produit quelque chose d’inhabituel. À la grande surprise de tous, le bûcheron plus âgé s’est arrêté et il s’est éloigné dans la forêt pour en revenir dix minutes
plus tard.
Le jeune, lui, n’arrêtait pas de travailler. Ce comporte
ment s’est répété tout au long de l’épreuve. Le bûcheron plus âgé, s’absentait dix minutes chaque heure pour aller dans la forêt.

Lorsque le juge a déclaré que le temps était écoulé et a ordonné que l’on compte les bûches, le jeune bûcheron a regardé son adversaire en arborant un large sourire.
Le juge a annoncé alors le
résultat.
L’ainé avait coupé plus de bois et gagnait ainsi le concours.

Le jeune bûcheron et la foule étaient stupéfaits.

Ils criaient :
«Le
plus vieux n’a travaillé que cinq heures et le plus jeune en a travaillé six.
Comment est-ce possible?»

Et le bûcheron plus âgé, après avoir calmé la foule, a pris la parole :

«Vous avez cru que j’allais me reposer quand je me retirais dans la forêt. Eh bien non, vous aviez tort, j’allais simplement, aiguiser ma hache! »

LE CHOURISTEFaire de la formation continue – c’est-à-dire continuellement apprendre, étudier, lire, améliorer ses compétences et ses habiletés, c’est faire comme le bûcheron plus âgé et aiguiser votre hache.
L’important dans la vie, ce n’est pas nécessairement de travailler fort, mais plutôt de travailler intelligemment et efficacement.
Et étudier en apprenant des erreurs des autres à travers des

livres, des séminaires et des cassettes ou des CD de formation, c’est
justement travailler intelligemment.

Rappelez-vous :

– N’oubliez jamais ce grand principe:

« Dans la vie, plus nous sommes intelligents, moins nous avons à travailler fort et plus nous produisons.
Dites-moi, votre hache est-elle bien aiguisée? »

 

– %@@@@§§§§??####gggggrrr…..???????

 

SOURCE:


https://amzn.to/2txQaKI
Patrick Leroux
(Livre : Pour le cœur et l’esprit)

Description :

Les histoires émouvantes et exaltantes m’ont toujours fasciné. Déjà tout petit, je prenais un réel plaisir à écouter mes parents et mes grands-parents m’en raconter pour m’endormir.
Puis enfant, elles servaient à me transmettre leurs valeurs, et à éveiller mon imaginaire et à stimuler mon apprentissage.
Je suis persuadé que vous découvrirez dans ce recueil plusieurs histoires qui vous réchaufferont le coeur et stimuleront votre esprit.



retour sur la rubrique du même tabacChoucaline plus proche de toi tumeurCHOUCALINE

RETRO :
C’est du même tabac…..

 

Share Button

1 MAI – FETE DU TRAVAIL ET DU MUGUET


    BLOC NOTE MILITANT
de Chou Rouge

PAPY C’EST QUOI  LE  1 MAI.. ?

  Musique d’ambiance

Ce serait bien d’apprendre dans les écoles, les collèges, les lycées, la vraie origine du 1er mai – la plupart, comme toi,  pensent que cette date marque la fête du printemps avec la vente du muguet.Le 1er mai c’est avant tout la fête des travailleurs et de leur lutte pour la réduction du temps de travail.
C’est le symbole de la volonté de réaffirmer que l’économie doit être au service de l’Humain et pas l’inverse.
Par conséquence, tous ceux qui souhaitent mettre l’humain sous la tutelle du profit sont, de fait, dans une situation de délit humaniste.
Le 1er mai c’est la Fraternité, pas l’exploitation.
Il est important de connaître l’histoire avec une exposition chronologique des événements.
Les réductions du temps de travail ne sont pas tombées du ciel, on ne peut qu’avoir du respect pour les gens qui ont lutté pour avoir ce que l’on a aujourd’hui.

Le meilleur des hommages serait de se battre au moins pour préserver ce que l’on a eu grâce aux anciens.

Pour en savoir plus avec Wikipédia

  HISTORIQUE  DU   1  MAI……  PAPY  JE  PENSAIS….. ?

« Je pensais que c’était une fête communiste…! »

« Non l’origine est américaine….En résumé, suite à une revendication nationale, le 1er mai 1886, la pression syndicale permet à environ 200.000 travailleurs américains d’obtenir la journée de huit heures. Le souvenir de cette journée amène les Européens, quelques années plus tard, à instituer la Fête du Travail. »

Au cours du IVe congrès de l’American Federation of Labor, en 1884, les principaux syndicats ouvriers des États-Unis s’étaient donné deux ans pour imposer aux patrons une limitation de la journée de travail à huit heures. Ils avaient choisi de débuter leur action un 1er mai parce que beaucoup d’entreprises américaines entamaient ce jour-là leur année comptable.

Arrive le 1er mai 1886. Beaucoup de travailleurs obtiennent immédiatement satisfaction de leur employeur. Mais d’autres, moins chanceux, au nombre d’environ 340.000, doivent faire grève pour forcer leur employeur à céder.

Le 3 mai, une manifestation fait trois morts parmi les grévistes de la société McCormick Harvester, à Chicago. Une marche de protestation a lieu le lendemain et dans la soirée, tandis que la manifestation se disperse à Haymarket Square, il ne reste plus que 200 manifestants face à autant de policiers.C’est alors qu’une bombe explose devant les forces de l’ordre. Elle fait une quinzaine de morts dans les rangs de la police.

Trois syndicalistes anarchistes sont jugés et condamnés à la prison à perpétuité. Cinq autres sont pendus le 11 novembre 1886 malgré des preuves incertaines..   

Stèle vengeresse

Sur une stèle du cimetière de Waldheim, à Chicago, sont inscrites les dernières paroles de l’un des condamnés, Augustin Spies :

«Le jour viendra où notre silence sera plus puissant que
les voix que vous étranglez aujourd’hui» .

  PAPY  ET  EN  FRANCE … ?

En France, dès 1793, une fête du Travail est fixée le 1er pluviôse (en janvier), et fut instituée pendant quelques années par Fabre d’Églantine.

L’ Internationale socialiste se réunit à Paris pour le centenaire de la Révolution française et l’exposition universelle.

Sur une proposition de Raymond Lavigne, elle décide le 20 juillet 1889 de faire de chaque 1er mai une journée de manifestation avec pour objectif la réduction de la journée de travail à huit heures (soit 48 heures hebdomadaires, le dimanche seul étant chômé).

Dès 1890, les manifestants du 1er mai ont pris l’habitude de défiler en portant à la boutonnière un triangle rouge. Celui-ci symbolise la division de la journée en trois parties égales : travail, sommeil, loisirs.

Le triangle est quelques années plus tard remplacé par la fleur d’églantine.

En 1907, à Paris, le muguet, symbole du printemps en Île-de-France, remplace cette dernière. Le brin de muguet est porté à la boutonnière avec un ruban rouge.

Les syndicats français unis pour le défilé du 1er mai 1936 (archives nationales)

Le 23 avril 1919, le Sénat français ratifie la journée de huit heures et fait du 1er mai suivant, à titre exceptionnel, une journée chômée.

Les manifestations du 1er mai 1936 prennent une résonance particulière car elles surviennent deux jours avant le deuxième tour des élections législatives qui vont consacrer la victoire du Front populaire et porter à la tête du gouvernement français le leader socialiste Léon Blum.

C’est pendant l’occupation allemande, le 24 avril 1941, que le 1er mai est officiellement désigné comme la Fête du Travail et de la Concorde sociale et devient chômé.

Cette mesure est destinée à rallier les ouvriers au régime de Vichy.

Son initiative revient à René Belin. Il s’agit d’un ancien dirigeant de l’aile socialiste de la CGT (Confédération Générale du Travail) qui est devenu secrétaire d’État au Travail dans le gouvernement du maréchal Pétain.
À cette occasion, la radio officielle ne manque pas de préciser que le 1er mai coïncide avec la fête du saint patron du Maréchal, Saint Philippe (aujourd’hui, ce dernier est fêté le 3 mai) !

En avril 1947, la mesure est reprise par le gouvernement issu de la Libération qui fait du 1er mai un jour férié et payé… mais pas pour autant une fête légale.
Autrement dit, le 1er mai n’est toujours pas désigné officiellement comme Fête du Travail.
Cette appellation n’est que coutumière…..
Source herodote.net

ÉCOUTE PAPY PETIT… C’est important..!

Voici pour toi ce brin d’histoire sociale….. si peu connue…!

Aujourd’hui, 120 ans après la première bataille pour les 8 heures, il faut

défendre encore le respect d’un temps de travail correct, si en France, la Loi protège les salariés, rappelons nous que ce n’est pas la règle dans le monde, y compris au USA d’où vient la première bataille.

ça t’empêche pas d’aller au fond du jardin cueillir un brin de muguet porte bonheur pour Mamie …c’est aussi ça la fraternité du 1 mai..!

CHOU ROUGE retour sur la rubrique du même tabac                    
RETRO :
C’est du même tabac…..

 

Share Button

ALLEZ MAMY RACONTE : Le Laboureur et ses Enfants

Restez svelte 160pxBannière ruedesplantes 468/60px

Logo allez mamy raconte étéALLEZ MAMY…! RACONTE….! est une série pour les petits et les grands enfants..!
Tout cet été dans la Chouette, ma Mamy se transformera en conteuse de bord de mer….ou d’Arrière pays….
logo mamy turlututu smallPréparez les esquimaux glacés…..
Pour les autres ….??
ceux qui ne partent pas en vacances faute de moyens ou de forces pour assumer le voyage….
Ben..! Faisons les rêvez…..!
Aujourd’hui parlons de:
Le Laboureur et ses Enfants

logo mamy turlututu smallMes chers enfants moi aussi j’avais une grand mère qui, comme moi, aimait à raconter des histoires à la choupinette que j’étais en ce temps là….!

Elle se plaisait à me parler d’histoires qui m’aidaient à mieux me connaitre ou à modifier mon comportement ma manière d’être ou de me conduire avec les autres….. Je me rappelle de celle ci qui m’a amené à changer mon regard sur l’autre … L’autre ce mystère qui n’ait pas moi …. et pourtant si proche….!

ÉCOUTEZ-LA VOUS AUSSI POUR QUE DEMAIN VOUS SOYEZ MEILLEURS …

logo mamy turlututu small– Alors.. ACTION Mamy..!
Raconte nous encore une histoire de la terre et de ses productions

– Oui je veux bien va pour une fable de La Fontaine :
Le laboureur et ses enfants

Dans cette fable, un père mourant fait croire à ses fils qu’un trésor est caché dans leur champ.
Il se sert de leur intérêt pour l’argent pour les faire travailler sans s’en rendre compte.
C’est le fruit de leurs efforts qui sera leur trésor.
La Fontaine cherche à nous faire prendre conscience que la richesse n’est pas forcément matérielle et qu’elle résulte du travail.

Le Laboureur et ses Enfants

 

Travaillez, prenez de la peine :

C’est le fonds qui manque le moins.
Un riche Laboureur, sentant sa mort prochaine,
Fit venir ses enfants, leur parla sans témoins.


Gardez-vous, leur dit-il, de vendre l’héritage
Que nous ont laissé nos parents.
coffre améthystesUn trésor est caché dedans.
Je ne sais pas l’endroit ; mais un peu de courage
Vous le fera trouver, vous en viendrez à bout.
Remuez votre champ dès qu’on aura fait l’Oût.
Creusez, fouillez, bêchez ; ne laissez nulle place
Où la main ne passe et repasse.

Le père mort, les fils vous retournent le champ
Deçà, delà, partout ; si bien qu’au bout de l’an
Il en rapporta davantage.

LE CHOURISTE

D’argent, point de caché. Mais le père fut sage
De leur montrer avant sa mort
Que le travail est un trésor.

Mamy c’est quoi ce qu’ils doivent planter…
c’est de clous…?

– T’es gentil mon petit Jonas …
Non non c’est pas des clous
– HEU …..,????
– Travaille à école …..
et tu trouveras de quoi planter


Dans cette fable, Jean de La Fontaine a su faire réfléchir le lecteur à la notion de travail

  • Nous reconnaissons bien ici Jean de la fontaine qui parvient à transmettre aux lecteurs certaines valeurs morales.
  • Les lecteurs du XVII° siècle, qui aimaient les ouvrages divertissants appréciaient donc les Fables qui instruisaient autant qu’elles amusaient.
  •  il n’existe pas de modèles plus parfais que les œuvres des Anciens. Admirateur de l’Antiquité, La Fontaine s’inspire essentiellement des fables d’Esope et de Phèdre, et se présente ainsi comme le continuateur  des fabulistes anciens.

SOURCE :http://www.iletaitunehistoire.com/
Collectif
, Contes d’Asie, ill. Delphine Bodet, rue des enfants

logo mamy raconte aux pitchousALLEZ MAMY RACONTE…!
retour sur la rubrique du même tabac
RETRO : C’est une récap des histoires déjà racontées….

 

Share Button