Archives par étiquette : Suisse

Founétique: Compter les saucisses… CHAUDES…!

Print pagePDF pageEmail page

Bloc note fricole et gai BLOC NOTE FOUNETIQUE


par Chou Frisé

 

« Pas des sots sans sottises

Pas de sottises sans sots


Pas de saucisses sans rots »

J’ai vu six sots suçant six cent six saucisses, dont six en sauce et six cents sans sauce


– Bonjour Madame sans soucis, combien sont ces 606 saucissons-ci ?

– Ces 606 saucissons-ci sont 606 sous.


– Si ces 606 saucissons-ci sont 606 sous, ces 606 saucissons-ci sont 606 sous trop chers


Six cent six Suisses sucent six cent six saucisses : six sans sauce et six cent saucées.
Si 606 Suisses sucent 606 saucisses, ces 6 en sont sans sauce et ces 600 sont saucées.

– Si six scies scient six saucissons, six cent six scies scient six cent six saucissons.

 

Un Basque et un Béarnais
veulent sortir un samedi soir à Bayonne,

mais ils sont fauchés et ont en tout et pour tout 1 euro.

Le Basque dit :
– « – Attends, j’ai un bon plan, tu vas voir » , et il achète une saucisse de Strasbourg à 1 euro.

« T’es con » dit le Béarnais, on n’a plus un rond,qu’est-ce qu’on va faire maintenant ? »  » T’occupes, tu vas voir…».

Ils entrent dans un bar du petit Bayonne, commandent 2 Ricards et les boivent…

Après l’avoir bu, le Basque dit au Béarnais :
 » Voilà mon truc, j’ouvre ma braguette et j’y glisse discrètement la saucisse.Tu t’agenouilles devant moi et tu suces la saucisse, ça ne rate jamais, on va se faire jeter « 

Le premier fait donc sortir la saucisse de son pantalon, le second s’agenouille et commence à sucer la saucisse. Ca ne rate pas, le patron les interpelle :
– « Pas de ça ici messieurs, vous sortez tout de suite ! ».

Comme ça marche, ils remettent ça dans un autre bar, y boivent un 2ème Ricard, hop, saucisse, expulsion… et même manège de bar en bar.

Mais au bout du 20ème bar et autant de Ricards, le Béarnais fait au Basque :

– « Écoute, on arrête, je n’en peux plus, j’ai trop mal aux genoux à force de m’agenouiller ».

Et le Basque de répondre :
– « Et moi alors, c’est pas mieux, j ‘ai perdu la saucisse entre le 3ème et le 4ème bar.».


CHOU VERT retour sur la rubrique du même tabac                    
RETRO :
C’est du même tabac…..

3910

Share Button

CHOU DE GUEULE: Pour payer les impôts en France… C’est toi moi et quelques autres

Print pagePDF pageEmail page


CHOU DE GUEULE

Maintenant que les érections sont passées, je peux parler de ce qui m’hérisse  le poil ( pas de carotte)…!
Pondérez mes propos par le fait que je viens de faire ma déclaration des revenus 2016… Car je vais vous parler de l’expatriation fiscale

– L’expatriation fiscale ça se cultive comment ?
– Hé ben tu prends un champs de péquenots où poussent du petits malins…
– ???
– OUAIS C’est une espèce de mauvaise herbe qui te fait broyer du noir en la voyant pousser et grandir à l’ombre de ton « bouleau » au point que les péquenots broyant du NOIR se retrouvent un jour MACRON….


– j’y comprends rien

– je t’expliqueeeeee :

On connait l’expression évasion fiscale qui a comme sens général : L’évitement de l’impôt en déplaçant tout ou partie d’un patrimoine ou d’une activité vers un autre pays (souvent un paradis fiscal).
mais tu gardes la mauvaise herbe sur le territoire national…
On peut parfois lui offrir en sus un portefeuille… ministériel.

Alors une expatriation fiscale, c’est la mauvaise herbe que le vent emporte dans le champ du voisin ( en Suisse ou en Belgique)

L’expatriation fiscale est la démarche qui consiste pour une personne ou une entreprise à changer légalement de résidence fiscale afin de se mettre dans une situation fiscale plus favorable.
Cette expatriation suppose donc que le concept de résidence fiscale existe dans le régime fiscal considéré et implique généralement le transfert de celle-ci dans un pays ou une zone économique spéciale offrant une fiscalité plus favorable (les plus avantageux sont qualifiés de « paradis fiscaux »).
À elle seule, l’expatriation fiscale a permis au contribuable français d’économiser environ
7 milliards d’euros par année ou 10 % des recettes fiscales de ce pays, selon les analystes.

LE MIEUX C’EST DE VOUS DONNER DES EXEMPLES….
C’EST PLUS CLAIR … (Enfin, j’ai pas d’autres mots)

REGARDEZ BIEN DANS LES TABLEAUX CI-DESSOUS
LA DEDANS IL Y A UNE BANDE D’EXPATRIÉS FISCAUX …..
DONNEURS DE LEÇONS

PENSEZ CE QUE VOUS VOULEZ…..!!!!

Mais qui va rester pour payer les impôts en France ?

TABLEAU DES EXPATRIÉS FISCAUX LIEUX DE RÉSIDENCE
CATÉGORIES SUISSE BELGIQUE AUTRES
Sportifs Jean Alesi
Marion Bartoli
Julien Benneteau
Arnaud Boetsch
Nicolas Escudé
Arnaud Clément
Guy Forget
Richard Gasquet
Henri Leconte
Sébastien Loeb
Gaël Monfils
Paul-Henri Mathieu
Christophe Moreau
Amélie Mauresmo
Stéphane Peterhansel
Alain Prost
Gilles Simon
Cédric Pioline
Wilfried Tsonga
  Vincent Rives (irlande)
Jean-Philippe Gatien (USA)

 

TABLEAU DES EXPATRIÉS FISCAUX LIEUX DE RÉSIDENCE
CATÉGORIES SUISSE BELGIQUE AUTRES
Artistes : Chanteurs Charles Aznavour
David Hallyday
Johnny Hallyday
Patricia Kaas
Marie Laforêt 
  Florent Pagny argentine et
portugal

Michel Polnareff, USA
Renaud LONDRES
Yannick Noah USA
ACTEURS   Daniel Auteuil
Emmanuelle Béart
José Garcia
Alain Delon
Lætitia Casta  Angleterre
David Habibi canada
Auteurs Christian Jacq   Marc Lévy angleterre
Michel Houellebecq espagne

 

TABLEAU DES EXPATRIÉS FISCAUX LIEUX DE RÉSIDENCE
CATÉGORIES SUISSE BELGIQUE AUTRES
Patrons et Actionnaires » – Famille Baud (dont Jean Baud), (marques Franprix et Leader Price, 2 à
3 milliards de CHF)– Thomas Bata (marque de chaussures Bata)
– Claude Berda, AB Groupe
– Des membres de la famille Bich
(Groupe Bic)
– Michèle Bleustein-Blanchet, Publicis
– Corinne Bouygues
– Pierre Castel, PDG du groupe Castel Frères propriétaire des eaux
Cristalline, Vichy Célestins et Saint-Yorre– Georges Cohen, informatique et armement
– Jean-Louis David, salons de coiffure
– Paul Dubrulle, quo-créateur du Groupe Accor
– Des membres de la famille Ducros
–  Daniel Hechter, créateur
– Philippe Jaffré, ancien président d’Elf
– Robert Louis-Dreyfus
Membres de la famille Mimram (+ Monaco)
– Des membres de la famille Nonancourt, propriétaire des champagnes Laurent-Perrier
– Membres de la famille Peugeot
– Jean Pigozzi, héritier des voitures Simca
– Michel Reybier, ancien PDG de Justin Bridou
– Membres de la famille Wertheimer , Chanel
– Antoine Zacharias, ancien PDG de Vinci
– Jacques Badin (Carrefour)
Lotfi Belhassine, président d’Air Liberté
– – Des membres de la famille Mulliez (propriétaire de Auchan, Décathlon,
Mondial Moquette, Norauto et Kiabi)
– Bernard Darty, fondateur de Darty
– Membres de la famille Defforey , Carrefour
– Membres de la famille -Despature (dont Paul-Georges Despature),
propriétaire des marques Damart et Somfy,
– Pierre-François Grimaldi (i Bazar)
– Philippe Hersant, groupe Hersant
– Denis Payre, fondateur de Business Objects
– Jacques Tajan, commissaire priseur
Éric Guerlain angleterre
– Alain Ducasse, cuisinier, a troqué sa nationalité française pour
rejoindre Monaco
réside en Suisse
réside au Royaume-Uni
réside en Espagne

SOURCE :
MERCI A MON CONTRIBUTEUR

C’est marrant, je n’ai pas vu ton nom !
Et ce sont ces tartuffes qui viennent à la télévision, te donner des cours de morale, et te parler de la faim dans le monde et de la régularisation des sans-papiers !!!

Donc, il en restera au moins deux, pour payer des impôts : TOI ET MOI
et quelques autres……  dont vous …!!!!
C’est à espérer pour vous, car cela veut dire que vous n’allez pas si mal …!  et comme disait mon vieux père :
«  Si tu payes beaucoup d’impôts, c’est que tu en gagnes beaucoup »
ou encore  » Voler l’État c’est se voler soi même » à sa décharge il faut dire que ce coup de matraque à la porte de son usine en 1936 ne l’avait sans doute pas arrangé …!!!!

CHOU DE GUEULE

Share Button

LADY LADINDE: Les aime sonnantes et trébuchantes….

Print pagePDF pageEmail page


LA CHOUETTE AU 19/04/2018 @ 00:05 C’EST : 2050 ARTICLES PUBLIÉS

dinde BLOC NOTE LADY LADINDE Bloc note de LADY LADINDE

 » Et si je ne voulais pas mourir idiote »

Avec le nom que j’ai, vous comprendrez aisément que je ne veuille pas mourir idiote aussi, lorsque je découvre des choses pour m’instruire, je vais vous en faire part…. De temps en temps…. vous aurez à vous farcir Ladinde avec sa rubrique

 » Et si je ne voulais pas mourir idiote »

barre bleue

louis XVI – or


AUJOURD’HUI LADY LADINDE

  Musique d’ambiance

PROPOSE DE DÉCOUVRIR : 

PAYER EN ESPÈCES SONNANTES ET TRÉBUCHANTES

  c’est la Monnaie qui est donc  sonnante et trébuchante

 SONNANTE

 

Une pièce de monnaie est sonnante lorsqu’elle ne contient pas de vil métal et dont le titre approche le 10 sur 10 en or ou en argent ; de cette manière, elle tinte de manière reconnaissable pour une oreille avertie.

Point n’est besoin d’être grand clerc pour comprendre pourquoi on parle d’espèces ‘sonnantes’. Quiconque aura déjà manipulé des pièces de monnaie, à la manière de Blaze devant Don Salluste de Bazan dans le film « la folie des grandeurs », aura compris que cette monnaie fait un bruit reconnaissable lorsque les pièces s’entrechoquent, à la condition qu’elles ne soient pas fausses.

TREBUCHANTE

Une pièce ‘trébuchante’ se disait d’une pièce dont on avait pu constater qu’elle avait le poids requis après qu’elle a été ‘trébuchée’ c’est-à-dire pesée sur un trébuchet.

Petite balance de précision servant à peser de menus objets ou des matières précieuses : l’or, l’argent, les pierreries. Le trébuchet tire son nom du fait que la moindre augmentation de poids fait trébucher le plateau que l’on charge. Cette balance pèse au décigramme près de très faibles quantités de matières d’or. Elle fut utilisée jusqu’à l’apparition de la balance électronique.

 

Au  XIVe siècle un ‘trébuchet’ était une petite balance à plateaux servant pour la pesée de petits poids comme de l’or, de l’argent ou des bijoux

C’est à partir du XVIe siècle que des espèces sonnantes et trébuchantes a été une manière plaisante de désigner de bonnes vraies pièces de monnaie avant, par extension, de désigner l’argent liquide, tous supports confondus, par opposition aux chèques, cartes bancaires, virements et autres moyens de paiement.

Elle est trébuchante quand elle ne craint pas l’épreuve du trébuchet (une balance d’orfèvre).

 

Les pièces de monnaie s’usaient pendant leur durée de vie et parfois certains peu honnêtes grattaient les pièces pour en récupérer un peu de poudre d’or.

Pour que la pièce ait le même poids moyen pendant toute sa durée d’usage on lui donnait une surcharge à sa fabrication (frappe) qu’elle perdait peu à peu.
Cette surcharge était mesurable avec un trébuchet qui trébuchait facile quand elles étaient neuves.

Demander à être payé en monnaie sonnante et trébuchante signifiait donc que l’on voulait être payé en monnaie authentique et neuve.

« Pour les passer en Suisse …
Porter des pièces ou des lingots c’est plus lourd que les billets dans les valises « Horsmesse » (lire HERMES en CROCO pas en CAÏMANS )
Encore qu’a la réflexion à dos d’âne…. Peut être….?? »

barre bleue

POUR DEMAIN
ON PENSE AUX CHOUPINETS
barre bleue
dinde LADY LADINDE
« La vieille ne voulait pas mourir car elle en apprenait tous les jours »

retour sur la rubrique du même tabacRETRO : C’est du même tabac…..

Share Button