Archives par étiquette : souvenirs

Un pote nous manque , il pleut dans nos cœurs

logo poésie smallVos poèmes, vos poèmes préférés …

– Des livres à nous signaler, vos impressions sur ceux que vous avez lus, et que vous voulez nous conseiller…. Ou tout simplement comme aujourd’hui un hommage à nous faire partager
Pensez à nos potes âgés qui n’ont pas de jardin et cultivent leur esprit…!



Aujourd’hui nous rendons hommage à notre regretté Parpaillou …. qui manque aux orphelins que nous sommes devenus…

LE CHOURISTE Un pote nous manque…
il pleut dans nos cœurs
à   ROBERT
Il y a déjà bien des lunes Robert que je t’ai accompagné à ta dernière
demeure….

    Ce jeudi 24 novembre 2016 à 11 heures au temple protestant, nous étions de nombreux collègues… Mais toi Danièle tu n’étais pas là …?
Je suis venu t’apprendre son décès 2 mois après au hasard d’une conversation.
J‘ai ressenti ce jour là ton émotion et ton regret ..! Ce fut un choc dont je viens  de   mesurer

l’ampleur en voyant arriver la semaine dernière ton poème hommage que je vous fais partager
aujourd’hui.

Je te le dis Robert tu as partagé, avec le chef que j’étais, bien des responsabilités avec fidélité, courage et humanité … Nous avons fait au mieux ensemble pour gérer le sort des étrangers qui nous étaient confiés …. C’est dans les paroles de ton pasteur que j’ai compris mon cher
parpaillou que j’étais passé à coté et de bien d’autres de tes qualités et richesses intérieures…

Danièle une de tes collaboratrices n’était pas passé à côté…!
Elle exprime avec ce poème le respect qui est le notre…. et qui au fil des mois ne s’éteint pas …. Repose en paix camarade


 logo poésie small

IL PLEUT

 

Il pleut mais rien n’arrêtera mes pensées, pas même une étincelle;

Pas même les gouttes qui, à la façon de mes souvenirs, passent sans sas;

Ces gouttes passent sans sas;

Elles laissent un horizon gris, une couleur pas même virtuelle.

Il pleut, je ne suis plus moi même depuis quelques jours,

Je voudrais oublier ces souvenirs, qui eux, ne m’oublient pas

Je voulais rendre hommage à un homme bon, un guerrier sans arme

J’aurais aimé que mes souvenirs reviennent sans détour.

J’ai oublié d’acheter les aliments pour notre déjeuner,

J’ai failli manquer l’heure de mon rendez-vous,

Il me semble que je suis ailleurs, depuis ce « rendez-vous »;

Qu’est-ce qu’il m’arrive, à tout, je suis anesthésiée.

Des hommes ou des femmes aussi charismatiques

Ne devraient jamais s’en aller, comme une étoile, mourir,

Trop tôt, trop bons, trop humains, c’est trop triste

Je ne pourrai plus parler de son franc sourire.

A des centaines de personnes, vous avez redonné vie,

Par quelques mots, quelques intonations de voix sans jugement

Votre sourire était un soleil; à chaque étranger un printemps

Il pleut mais votre sourire transparaitra toujours à travers ma pluie..

Belle des champs

J’ai fait ce poème pour Robert qui est parti la bas..!
j’espère que ce n’est pas trop triste mais il me fallait l’écrire
mes amitiés sincères  – Danièle


Parpalhon « papillon », représente le latin papilionem
Le mot a été interprété en français :  parpaillaud
avec le sens « huguenot, calvinistes »
                                                                 MUSIQUE :
Chère Danièle cette chanson Hallelujah a été interprétée en catalan au temple par la chorale de Bompas (66) dont il était membre …..
Communions et partageons ensemble…..

 « Selon un ami protestant des Cévennes, on appelait les protestants « parpaillous » parce qu’ils se réunissaient la nuit comme les papillons de nuit. »
Depuis que je le sais le réverbère devant chez moi est plein d’amis…. Si un jour il pleut trop fort dans ton cœur à toi … Rentre quand tu veux Robert…
La porte est ouverte et mon cœur aussi…!!!

Paroles de la chanson
T’es venu de loin par Gilbert Becaud

Mais quand tu reviendras, ce sera bien bien bien.
Quand tu reviendras, ce sera bien, oui.
Quand tu reviendras, ce sera bien bien bien :
Tu seras chez moi tout comme chez toi.
Quand tu reviendras de si loin loin loin,
Tu étonneras nos voisins, oui,
Mais tu n’étonneras pas mes garçons
Qui poseront leurs trente mille questions :

T’es venu de loin ?
– Très loin.
Tu as mis longtemps ?
– Longtemps.


Chou Blanc est effectivement magnétiseur...! voir son site cliquez CHOU BLANC retour sur la rubrique du même tabac

RETRO :
C’est du même tabac…..

 

Share Button

Has been… mon amour d’été ….. Vive l’Amour

Choucaline plus proche de toi tumeur

bloc note choucaline– BLOC NOTE de Choucaline
– « Les capacités de notre cerveau:

   Choucaline nous parle de nous et des capacités de notre corps …et de notre esprit…
Vous explorerez avec elle, les capacités de votre cerveau et aujourd’hui vos sentiments qui un jour ont  fait naître en  vous des émotions si fortes que le coeur n’y a pas résisté … Ce mal…. si mal répartit, s’appelle l’AMOUR


L’été, c’est l’amour qui se met en culotte courte, voire en tenue plus légère, avec mission de se laisser partager… !
Si le partage n’existe pas, c’est l’été meurtrier….. qui vous bouleversera en septembre … !

Pour ceux qui enfilent le short, le bermuda, la liquette, la chasse au paréo porté sur un bikini-string couleur chair …est ouverte … !
Au cœur de l’exploration de ces dessous … La divine surprise émerveille, quand  la couleur chair est  plus vrai que nature, au point que de bikini …n’y en a parfois point… !!!

Au delà de l’amour charnel, nous avons mobilisé tous nos rédacteurs en demandant à chacun d’entre eux de nous parler d’amour … de leur AMOUR….

Tous, du plus jeune au plus vieux, nous livrent  leurs déclinaisons sur ce thème, allant de l’amour maternel, fraternel… jusqu’au romantique…
Ils n’ont pas souhaité être cités, mais pour le lecteur fidèle de la CHOUETTE leur style d’écriture en trahira plus d’un… !

Mamaan zé peuur

Pour nous les potes âgés …… au moins ceux qui sont nés dans un chou, quand on pense à notre mère, on la voit encore aujourd’hui, et pour toujours, comme une Chouper Maman attentive au pipi caca au pote … Je dis ça pour éviter les Pampers modèle prostdate

 Le chou farci d’amour maternel

Mammaaan zé mal au coeur

Pour les cruches âgées… au moins celles qui sont nées dans une rose, quand elles pensent à leur mère, elles la voient encore aujourd’hui, et pour toujours , comme une simple  vache à lait…. nourricière  alors qu’elles devraient  plutôt la voir  jeune et fraiche … comme une pierre de Rosette qui aurait décliné son amour en plusieurs langues … une pour chacune de ses filles…. !

 A Rosette et ses filles  

Fraternité ma sœur…

Pour mes frères …. au moins pour ceux du même jardin ouvrier que moi…. je serai là … par solidarité, par fraternité….  par amour de celui  qui partage ma terre et la respecte …
je serai là pour lui aussi !
D’où qu’il vienne… Il est mon frère …. Je veux, avec cet enfant de l’univers, gravir  la grande échelle jusqu’au fronton de ma mairie, pour repeindre avec lui , en lettre d’or, le mot « fraternité ».
Dès lors je sais, que nous voyant faire, d’autres  viendront demain ….. repeindre, avec l’or qu’il nous restera, les mots « liberté » et « égalité »…

Fraternité ma sœur montre toi… !

Le frère de ma sœur c’est moi.. !

Combien tu es différente de moi et si proche à la fois

Combien tu lui ressembles quand l’amour s’empare de toi et que tu me serres dans tes bras…. comme quand maman était là … !
Amour de toi, amour de moi, chacun pour soi.

Ta vie à toi ne me ressemble pas … Ma vie à moi, elle reste sans  toi, puisque de sœur je n’en ai pas… !
Dommage j’aurais su l’aimer….

Le fils unique

Il m’aimait…!

Il m’aimait sans doute à ce moment là, ce jour là , ce soir là , quand la lune ne semblait faite que pour nous deux.
Amour .. !  C’était ton jour cette nuit là … !
Je n’ai pas su retrouver ces instants, je n’ai pas su retrouver dans la nuit du temps ce jour, où il m’aimait tant..!

Claire de lune

barre bleue

LE CHOURISTE

– « Que le diable m’emporte…!  Mes potes âgés ont trouvé la carte de tendre et cherchent à atteindre le cœur des dames avant la fin de l’été….
S’il te plait PÉPONE…. Donne moi la force de voir ça….. »

CARTE DE TENDRE Notez en bas le village de « nouvelle amitié » juste dessous invisible celui de  » plus si affinités »

La carte de Tendre est la carte d’un pays imaginaire appelé « Tendre » imaginé au XVIIe siècle et inspiré par Clélie, histoire romaine de Madeleine de Scudéry, par différentes personnalités dont Catherine de Rambouillet.

On retrouve tracées, sous forme de villages et de chemins, dans cette « représentation topographique et allégorique », les différentes étapes de la vie amoureuse selon les Précieuses de l’époque.

Tendre est le nom du pays ainsi que de ses trois villes capitales. Tendre a un fleuve, Inclination, rejoint à son embouchure par deux rivières, Estime et Reconnaissance.

Les trois villes de Tendre, Tendre-sur-Inclination, Tendre-sur-Estime et Tendre-sur-Reconnaissance sont situées sur ces trois cours d’eau différents.
Pour aller de Nouvelle-Amitié à Tendre-sur-Estime, il faut passer par le lieu de Grand-Esprit auquel succèdent les agréables villages de Jolis-vers, Billet-galant et Billet-doux.

Dans cette sorte de géographie amoureuse, le fleuve Inclination coule tranquillement car il est domestiqué tandis que la Mer est dangereuse car elle représente les passions.
La seule Passion positive est celle qui est la source de nobles sentiments que l’homme peut éprouver.
Le lac d’Indifférence représente l’ennui.

barre bleue

Choucaline plus proche de toi tumeur

CHOUCALINE Lire mon dernier article cliquez pour accéder -  Oh mon Dieu il gèle en enfer

Share Button

LE PRETRE ET LES CHOCOLATS

Choucaline plus proche de toi tumeurbloc note choucaline
BLOC 
NOTE

de Choucaline

Il l’a dit…..  avant de partir …!
Christian Godefroy a animé pendant longtemps le site club-positif..!

LE PRÊTRE ET LES CHOCOLATS

hypnose-002ba.jpgJ’avais 14 ans et j’étais au Collège en Normandie:
l’école des Roches.

Sans être un collège religieux, cette école donnait une place importante à l’enseignement religieux.

Il y avait là un prêtre, le père André, qui voulait être missionnaire.
Il avait eu une maladie pulmonaire et il ne lui restait qu’un quart de poumon.
Il avait donc dû renoncer à sa vocation de missionnaire.

J’adorais passer du temps à discuter avec lui.

Voici comment cela se passait (bizarre, vous allez voir):

Pendant les heures d’études, je disais vouloir me confesser.

J’allais voir ce prêtre, ce qui me donnait déjà un sentiment de liberté car il était à l’autre
bout de l’école. Je goûtais chaque seconde de cette ballade à pied.

En fait, je ne me confessais pas du tout. Je lui achetais des confiseries, genre Mars, Bounty,
et Picnic… ainsi que des tablettes de chocolat

Puis nous discutions pendant un bon moment.
Je trouvais cela « normal ».

Aujourd’hui, en y réfléchissant, je me dis que ce prêtre avait adopté la stratégie de la fleur.

Les confiseries étaient le nectar qui attire les abeilles.

Cela lui permettait d’établir une relation avec les élèves, en utilisant un succédané d’amour:
Les barres chocolatées et sucrées.

Ensuite, il nous aidait en nous faisant parler et en nous donnant des conseils.

       Original, non ?

Ce prêtre avait un quart de poumon mais chantait magnifiquement.
Comment faisait-il ? Mystère.

Il avait un quart de poumon mais un coeur gros comme une montagne.

Je ne me confessais pas à lui comme le voulait l’église, mais je lui ouvrais mon coeur.
Des confessions bien plus sincères et plus vraies.

Il a beaucoup compté dans ma vie, et j’espère que la vie lui a rendu
tout ce qu’il a donné aux autres avec tant de générosité.

LE CHOURISTE– « Passez du temps avec les adolescents autour de vous…….
Une simple discussion peut changer leur vie à jamais. »

Bien amicalement,   Christian
©2010 Christian Godefroy, Chesières

Choucaline plus proche de toi tumeurCHOU FLEUR

 

Share Button