Archives par étiquette : soulager

ALIMENTATION : Vitamine D – le top 10 des aliments pour éviter les carences

Print pagePDF pageEmail page

logo com pote comnunique LE BLOC NOTE
DE COM’ POTE
– C’est l’information du pote âgé faite par un pote pas con … mais très COM…!!!

Pour votre information de juillet à novembre 2017  vont avoir lieu les états généraux de l’alimentation..
Quel est l’objectif de ces États généraux ?

Les Etats généraux vont tenter de répondre à un double impératif :
– Permettre aux agriculteurs de vivre dignement de leur travail grâce à la mise en place de « prix justes »
– Trouver un modèle de production agricole qui s’adapte aux attentes des consommateurs.

La réalisation de ces objectifs ambitieux passe d’abord par un compromis entre producteurs, grande distribution et consommateurs. De nombreuses tentatives, y compris législatives, ont échoué par le passé pour régler la question du « partage de la valeur ».

Com’pote parle d’alimentation depuis longtemps dans la Chouette…
Enfin il sera pas tout seul…!

littel com poteL’importance du Soleil pour vos os

Les os ne se solidifient pas uniquement grâce aux produits laitiers !
Le Soleil joue lui aussi un grand rôle dans la fortification osseuse puisqu’il est nécessaire d’exposer sa peau régulièrement à la lumière pour synthétiser la vitamine D, qui a pour rôle de fixer le calcium sur les os.
Le Soleil est suffisant pour acquérir 95% de la vitamine D nécessaire au corps humain.

Principalement produite sous l’effet du soleil, la vitamine D est essentielle pour le bon fonctionnement de notre organisme. Pourtant, avec le manque d’ensoleillement, les carences sont fréquentes. Et si notre alimentation avait un rôle à jouer ? Le Dr Pierre Nys, endocrinologue-nutritionniste, nous dresse la liste des aliments les plus riches en vitamine D pour faire le plein d’énergie.

À quoi sert la vitamine D ?

Aussi appelée « vitamine du soleil », la vitamine D est essentiellement synthétisée sous l’action des rayons ultraviolets B (UVB) du soleil captés par notre peau. Davantage semblable à l’action d’une hormone, la vitamine D a pour principale fonction de faciliter l’absorption du calcium et du phosphore au niveau digestif. Elle aide aussi à fixer le calcium sur les os.

Quels sont ses bienfaits ?

La vitamine D permet une amélioration de notre état général. Elle a un effet osseux, cellulaire, musculaire et cardiovasculaire. Elle booste le système immunitaire et aide à réduire l’état de fatigue chronique.

Quels sont les effets d’une carence en vitamine D ? 

D’après un rapport de l’Académie de Médecine Française (AMF), près de 80% de la population occidentale est déficiente en vitamine D. Plusieurs études scientifiques ont montré qu’une carence en vitamine D avait des effets visibles sur la santé : un risque accru de cancer (essentiellement le cancer du sein et le cancer colorectal), de dépression, d’hypertension artérielle, d’ostéoporose, de complications pendant la grossesse ou encore de chutes chez les personnes âgées.

L’exposition (modérée) au soleil reste le meilleur moyen d’éviter les carences. Malheureusement, on n’en n’a pas toujours la possibilité (manque d’ensoleillement, travail en intérieur…). Avant de se supplémenter, il est possible de puiser la vitamine D dans l’alimentation. 

10 aliments riches en vitamine D

Une partie de ces aliments ne font pas fondamentalement partie de notre régime alimentaire habituel, ce qui explique, au-delà du manque d’ensoleillement, les carences fréquentes en vitamine D. Il s’agit en majorité de poissons gras et d’huiles.

En France, les apports nutritionnels conseillés (ANC) quotidiens en vitamine D sont de 5 µg (microgrammes) pour les adultes. Cependant, l’Académie de Médecine Française a récemment fait savoir que les apports conseillés étaient sous-estimés et qu’ils se situeraient davantage aux alentours de 30 µg par jour.

1. L’huile de foie de morue. Avec 250 µg de vitamine D pour 100 g (ou 10 cl), c’est la championne toute catégorie. Si son goût particulier vous dérange, il est possible de l’ingérer sous forme de gélules. De manière générale, toutes les huiles de poisson – ainsi que l’huile d’olive – sont bénéfiques. Le foie de veau est également riche en vitamine D.

2. Le hareng. Ce poisson des mers froides est une excellente source en vitamine D : pour 100 g, il en contient entre 13 et 22 µg. Cette variation est due aux différents modes de préparation possibles. Pour une bonne conservation de la teneur en vitamine D, préférez le hareng fumé, grillé ou mariné.

3. Les maquereaux. Avec une teneur moyenne de 13 µg pour 100 g, les maquereaux – que l’on choisit plutôt frits – constituent une source en vitamine D à ne pas négliger.

4. Les sardines. Elles contiennent environ 12 µg de vitamine D pour 100 g. Les sardines grillées ou à l’huile sont les plus bénéfiques pour un apport important en vitamine D.

5. Le saumon/la truite. Ces deux poissons gras contiennent en moyenne 10 µg de vitamine D pour 100 g. Pour conserver le maximum de teneur en vitamine D, préférez la cuisson à la vapeur pour le saumon et au four pour la truite.

6. Le thon en boîte. Sa teneur en vitamine D est d’environ 7 µg pour 100 g. Le thon cru en est tout aussi riche.

7. Le chocolat noir. Il contient environ 5 µg de vitamine D pour 100g. Pour une teneur optimale en vitamine D, choisissez un chocolat noir composé d’au moins 40% de cacao.

8. Le lait. Essentiel pour son apport en calcium, le lait est également riche en vitamine D, avec 3,70 µg pour un verre de 250 ml. Le lait de vache entier est le plus bénéfique.

9. Les œufs. La vitamine D est principalement concentrée dans le jaune d’œuf cru : 3,25 µg pour 100 g.

10. Les champignons. Avec 1,18 µg de vitamine D pour 100g, les champignons de Paris cuits permettent un apport non-négligeable en vitamine D tout en faisant le plein de minéraux et de vitamine B.

chouette-profCulture générale

Merci au Dr Pierre Nys, endocrinologue-nutritionniste, attaché des Hôpitaux de Paris, et auteur de plusieurs ouvrages aux éditions Leduc.s.

Retrouvez les aliments riches en vitamine D dans notre diaporama

duo compoteCOM’POTE

Share Button

ALIMENTATION: Je plaide en faveur de l’avocat

Print pagePDF pageEmail page

logo com pote comnunique LE BLOC NOTE
DE COM’ POTE
– C’est l’information du pote âgé faite par un pote pas con … mais très COM…!!!

littel com poteDans ma rubrique , je voulais, cette semaine, vous parler de l’avocat…!

 

Bien connaître vos avocats

Il existe une infinité de variétés d’avocats : certains ont la taille d’un cornichon, d’autres pèsent 1 kilo pièce (!). Mais comme toujours, la production à grande échelle a promu des variétés bien charnues et douces au goût, à bon rendement (au moins 100 fruits par avocatier), résistantes aux bactéries et aux différents climats.

L’avocatier est un arbre tropical et subtropical qui déteste la gelée hivernale.

Au Mexique par exemple, les avocats poussent toute l’année.

Dans les régions moins tropicales, cela va dépendre des saisons. Pour fournir le marché européen, on a sélectionné des espèces qui vont jusqu’à supporter le climat méditerranéen. C’est pourquoi l’on trouve des avocats de Corse, d’Espagne, d’Israël (depuis 1908) et du Maroc. Le Mexique continue d’assurer un tiers de la production mondiale. Il est aussi concurrencé par la Californie du Sud (depuis 1833) et le Chili [6].

L’avocat Hass (rond et très sombre) a la peau rugueuse et épaisse qui trahit mal le stade de maturation de la chair. Il faut palper les Hass au sommet du fruit, près de la tige.

L’autre variété fréquente en Europe est l’avocat Fuerte, allongé en forme de poire, à la peau verte et fine. Il est donc plus simple à palper.

L’huile d’olive est le socle de la diète méditerranéenne. C’est la « bonne graisse » par excellence. Celle que consomment les populations qui connaissent le moins les maladies.

D’ailleurs, l’huile d’olive a fait l’objet de nombreuses études. Il apparaît clairement que ses acides gras et antioxydants ont un puissant effet sur la santé. Notamment pour réduire le risque de maladies du cœur.

Mode d’emploi de l’avocat

Si vous palpez vos avocats sur l’étalage et qu’ils sont mous, cela ne veut pas forcément dire qu’ils sont mûrs. Souvent, ils ont tout simplement été écrasés par les acheteurs passés avant vous.
En effet, il faut savoir qu’un avocat dur, c’est normal.

L’avocat ne mûrit pas sur l’arbre.

Pour mûrir, il a besoin d’être décroché. Il se met alors à émettre un hormone volatile, l’éthylène, qui lui permet de mûrir. C’est la caractéristique des fruits « climactériques » comme la banane, la tomate et les pommes.
Pour accélérer le mûrissement, enveloppez votre avocat dans du papier journal. Vous piégerez ainsi l’éthylène.
Leur temps de mûrissement est alors divisé par trois. Il passe de 9 à 3 jours (en général).
Vous pouvez aussi le mettre dans une corbeille avec d’autres fruits climactériques qui dégagent de l’éthylène, comme les bananes.
C’est ainsi que vous aurez des avocats uniformément mûrs… leur chair d’un beau vert amande tirant vers le jaune… cette chair à la fois dense et fondante… et leur goût proche de la noix, bien qu’indescriptible…

L’avocat efficace pour contrôler votre appétit

77 % des calories de l’avocat proviennent de ses graisses . Or cette quantité de graisses explique qu’après 1/2 avocat, vous soyez déjà rassasié.
L’avocat est donc un bon moyen de contrôler votre appétit. C’est utile si vous avez tendance à trop manger et à prendre du poids.
Les avocats sont également riches en fibres qui régulent votre transit et soignent votre intestin.

L’avocat est un fruit hors norme.

La plupart des fruits sont riches en glucides. L’avocat est riche en bonnes graisses.

Précisément, il contient des acides gras monoinsaturés, comme l’huile d’olive. Les acides gras monoinsaturés (oméga-9) permettent de :
Prévenir l’obésité
Prévenir les maladies de cœur
Prévenir le diabète de type 2
Les bonnes graisses de l’avocat travaillent avec les antioxydants pour éliminer les radicaux libres.

Comment marchent les antioxydants et les radicaux libres ?

Vous entendez beaucoup parler des « radicaux libres » et des « antioxydants ».
Les radicaux libres sont des molécules agressives qui attaquent vos cellules, et même votre ADN. C’est pourquoi ils contribuent à déclencher de nombreuses maladies liées à l’âge, comme les problèmes de vue et le cancer.
Les radicaux libres nous envahissent par la pollution, les produits chimiques, la cigarette ou même le stress répété.
Il n’existe qu’un seul moyen d’éliminer les radicaux libres :
les antioxydants.

Les antioxydants sont naturellement présents dans votre corps et dans les fruits et légumes frais, surtout colorés comme les poivrons.

Le problème est que certains antioxydants, notamment les bêta-carotènes, ne sont pas facilement absorbés par vos cellules. Ils restent à l’extérieur de vos cellules et sont éliminés de votre organisme sans avoir détruit le moindre radical libre.

L’avocat améliore l’assimilation des antioxydants

Il existe un moyen simple d’augmenter considérablement votre taux d’absorption des antioxydants : manger vos fruits et légumes avec un corps gras.
La recherche a montré qu’une salade de crudités à laquelle on ajoute un avocat permet de multiplier  :
– Le taux d’absorption du lycopène par 4 (le lycopène est un antioxydant que l’on trouve dans les tomates).
– Le taux de bêta-carotène par 2,6 (le bêta-carotène est un précurseur de la vitamine A que l’on trouve en abondance dans les carottes et, dans une moindre mesure, dans les légumes verts à feuilles).

Lorsque c’est de l’huile d’avocat qui a été ajoutée aux crudités, ils ont constaté une multiplication :
– Du taux d’alpha-carotène par 7,2
– Du taux de bêta-carotène par 15,3
– Du taux de lutéine par 5,1 (la lutéine est un antioxydant rouge-orangé que l’on trouve dans le jaune d’œuf, le maïs, les carottes, les épinards et l’oseille, et qui protège en particulier la rétine).

Ensemble, les graisses de l’avocat et les antioxydants combattent tous les foyers d’inflammation pour stopper le vieillissement prématuré.
C’est pourquoi l’avocat aide à rajeunir votre corps de l’intérieur.

La recherche sur l’avocat va beaucoup plus loin… on pense que l’avocat pourrait contrer le cancer (notamment de la prostate), réduire le risque de maladies du cœur (en contrôlant votre cholestérol), soulager l’arthrite

Ce n’est pas tout…..
Les avocats contiennent 20 vitamines et minéraux différents :

  • La vitamine K : elle est importante pour la coagulation du sang. Elle contribue aussi à la solidité de vos os.
  • Les folates, ou vitamine B9 : ils sont importants pour une bonne reproduction cellulaire et le développement de vos tissus. Des erreurs dans la division cellulaire vont par exemple compromettre la qualité du sperme.Une étude a montré qu’un déficit de vitamine B9 s’accompagne d’une augmentation des anomalies génétiques sur les chromosomes des spermatozoïdes.
  • La vitamine E : elle protège les tissus contre les radicaux libres et peut protéger le cœur.
  • La lutéine : elle est nécessaire pour protéger les yeux et la peau.
  • La vitamine C : elle renforce le système immunitaire et neutralise les radicaux libres.
  • La vitamine B6 : elle renforce elle aussi le système immunitaire, aide aux fonctions nerveuses et à la synthèse des globules rouges.
  • Ainsi que les vitamines B5, B1, B2, B3, A, et le potassium (plus que dans une banane), le magnésium, le manganèse, le cuivre, le fer, le zinc, et le phosphore.

chouette-profCulture générale sur les avocats

Vous avez bien évidemment remarqué que le métier d’avocat et le fruit sont des homonymes. Pourtant, ils n’ont rien à voir étymologiquement.

En latin, advocatus désigne celui « appelé comme défenseur ».

Le fruit a été importé du Mexique au XVIIIe siècle sous son nom aztèque, ahuacatl, qui signifie « testicule ». Ahuacatl a donné aguacate en espagnol, puis avocat en français.

Mais en raison de sa peau vert sombre et rugueuse, comme celle des reptiles, on l’a longtemps appelé « poire alligator » !

L’avocat était déjà apprécié par les Mésoamérindiens il y a 8 000 ans !

Les Conquistadors utilisaient également le noyau de l’avocat. Ils en tiraient une encre rouge indélébile qui leur servait à rédiger des documents officiels encore conservés jusqu’à ce jour !

SOURCES: neonutrition

duo compoteCOM’POTE

Share Button

LA TRANSE CHAMANIQUE …… QUÉSACO…?

Print pagePDF pageEmail page

MON MONDE EST BIZARRE ET PARFOIS PLEIN DE MYSTÈRES INEXPLIQUÉS
Nous vous ferons découvrir ce que le ciel, la terre, l’eau ,et le feu ont de plus beau…. avec toujours un mystère que la nature semble vouloir maintenir sur bien des choses bizarres et parfois étranges….
CHOU BLANC nous entraine dans son monde…son monde bizarre ….
Ambiance… Ambiance …..

QUEL COQUIN CE CERVEAU

Dans son  livre « Les esprits de la Steppe » paru chez Albin Michel, Corine Sombrun retrace au travers de la vie d’Enkhetuya, cette aventure du chamanisme mongol des années 1950 aux laboratoires de recherche.

S’inscrivant aujourd’hui parmi les écrivains-voyageurs, Corine Sombrun passe son enfance en Afrique, au Burkina Faso.
En 1999, elle s’installe à Londres où elle travaille comme pianiste-compositeur puis reporter pour BBC World.

Au cours d’un reportage en Mongolie en 2001, un chamane lui annonce qu’elle est chamane et sa « voie » dit-il, sera de suivre leur enseignement secret.

Après huit années d’apprentissage, où elle passe plusieurs mois par an à la frontière de la Sibérie auprès d’Enkhetuya, chamane de l’ethnie des Tsaatans chargée de lui enseigner les techniques de transe, elle collabore avec des scientifiques et est à l’origine du premier protocole de recherche sur la transe chamanique mongole étudiée par les neurosciences.

Son

Filmé à TEDxParisSalon le 27 Novembre 2012 à la Gaîté Lyrique.
Plus d’interventions sur http://tedxparis.com/

Les esprits de la steppe

Corinne Sombrun(Auteur) Paru le 3 octobre 2012 Essai (broché)


ILS L’ONT DIT SUR LE NET

Corine Sombrun évoque ici la vie d’Enkhetuya, la chamane qui l’a formée durant plus de dix ans.

Appartenant au peuple des Tsataans du nord de la Mongolie, elle est née en 1957 dans la taïga de la région d’Ulaan Uul où ses parents élevaient des rennes, tout en pratiquant leurs rituels en secret (la République populaire mongole, sur le modèle soviétique, interdisant toute pratique arriérée et contraire à l’homme nouveau).
Une enfance dure, primitive, autarcique, où elle rêve d’être institutrice.

Mais sa mère, d’une lignée de chamanes, découvre vite ses dons.

Formée par un grand maître, Enkhetuya devient une chamane puissante aux cérémonies très demandées pour soigner toute maladie ou supprimer les sorts.

Quand Corine Sombrun la rejoint, elle vit encore avec sa famille dans un monde protégé de la modernité, où le respect de la nature et des rituels est omniprésent, où la dure vie d’éleveur de rennes est tributaire du climat, des prédateurs et des quotas de production imposés par l’Etat.
Les années 2000, l’afflux des touristes, la voiture, la télé et le téléphone vont bouleverser l’équilibre de leur écosystème. Et ce que 70 ans de communisme n’avaient pas réussi à éradiquer, 10 ans d’économie de marché l’accomplit, aucun Tsataan n’échappe plus au dieu argent.

A la fois document ethnologique et récit biographique, ce livre retrace l’histoire d’un peuple de nomades qui a vécu comme à l’aube de l’humanité en résistant aux persécutions communistes et a basculé dans l’ère du marché planétaire.
Mais c’est aussi, au travers d’Enkhetuya la chamane, la vision intérieure que ce peuple a du monde, où les esprits de la terre, du ciel et de l’eau entretiennent avec les humains une relation étroite et exigeante.
Une réflexion passionnante sur le chamanisme, les états modifiés de conscience et la plasticité du cerveau. Corine Sombrun a raconté dans ses précédents ouvrages ses incroyables aventures : en Amazonie avec Journal d’une apprentie chamane, en Mongolie avec Mon initiation chez les chamanes.
Les Tribulations d’une chamane à Paris évoquaient comment les esprits de la steppe l’ont adoubée chamane à son corps défendant.
Elle travaille avec des chercheurs en neurosciences sur l’état de transe et la capacité d’élargir son champ de conscience.

SOURCES
   FNAC  20€

 

Chou Blanc est effectivement magnétiseur...! voir son site cliquez retour sur la rubrique du même tabacChou Blanc
RETRO :
C’est du même tabac…..

 

Share Button