Archives par étiquette : soulager

Pensée positive: Cultive ton jardin – Entraide et solidarité


VETEMENTS ET ACCESSOIRES    SANTÉ ET SOINS DU CORPS   VOYAGES VALISES

Giovanna Garzoni "Nature Morte au Plat de Citrons" Vers 1640 Baroque Italien

Giovanna Garzoni – « Nature Morte au Plat de Citrons » –  Vers 1640 –  Baroque Italien

Cultive ton jardin

Les tomates ça pourrit
Les pensées aussi
Garder trop longtemps les mêmes idées
Dans son cerveau
mène à l’intoxication mentale
A la déprime, à la maladie
il faut faire le ménage de ses pensées
Jeter celles qui ne servent plus à rien
En choisir de nouvelles
Chaleureuses et naturelles
Et les laisser couler
Dans tous les recoins de soi-même
Lumineuses ,calmes et sereines
Elles fertilisent nos jardins de Babylone
Où murissent des fruits dorés
Au goût suave comme des baisers.

 Choucaline plus proche de toi tumeur Choucaline qui n’est pas une nouvelle venue dans le potager, est toujours aux cotés de Chou blanc, pour vous exposer des études de cas.

Besoin de conseils, besoin de parler, d’échanger de dialoguer,  de partager,  d’exister à deux …. Oui, il vous donnent un peu de tout cela…. C’est ainsi qu’ils peuvent rester à vos côtés …..
Restez-leurs  fidèles, ils ont besoin de votre présence, de vous sentir lire au dessus de leur épaule
Vos deux potes étant deux adeptes de la force de la pensée, de la  pensée positive et de la solidarité, ils continueront à venir de temps en temps présenter des exercices ou exposer des situations vécues… Ainsi chacun pourra mieux cultiver son jardin intérieur à la lumière de l’’expérience des autres.
Ils font ensemble mentir le proverbe chinois qui dit  :
« L’expérience est une lanterne que l’on porte pendue dans le dos , et qui n’éclaire que le chemin parcouru »
Alors  suivons ensemble  la lumière de celui qui nous précède..! Dis moi pourquoi ?  

ENTRAIDE ET SOLIDARITÉ
 Être deux et aller dans la même direction

Le dessin ci dessous se suffit à lui même..!
……Méditez dessus, pour savoir quand vous auriez pu vous  joindre à l’autre, pour réussir à obtenir ensemble ce que vous convoitiez vous aussi….!

Choucaline –  Chou blanc


Share Button

Bienfaits des activités artistiques


VETEMENTS ET ACCESSOIRES     SANTÉ ET SOINS DU CORPS     VOYAGES VALISES

Choucaline plus proche de toi tumeur

bloc note choucaline BLOC NOTE
de Choucaline

– « Les capacités de notre cerveau »

Ce qui se passe dans le dialogue Conscient-Inconscient

Lorsque nous sommes tendus, nous avons tendance à nous rigidifier et à camper sur nos positions.
Nous établissons ainsi des barrières.

La relaxation abaisse ces obstacles et permet aux informations de passer plus librement entre le Conscient et l’Inconscient.

Représentons ce qui se passe sur un graphique

dialogue conscient inconscient Dans la partie haute: le Conscient.
Dans la partie basse: l’Inconscient.
Entre les deux, AA’ et B B ‘ : une zone d’échanges accessible à l’un et à l’autre.

Pour qu’une information traverse facilement, il faut que cette zone soit suffisamment perméable.
Pour ce faire, nous pouvons raccourcir le trajet que les informations ont besoin de parcourir ou agrandir la zone de transmission des informations, afin que leur flux soit plus important.

La détente aide à rapprocher AA’ et B B’ en abaissant les faux de vigilance et de contrôle du Conscient.

Quand une information souhaite passer de l’Inconscient au Conscient, elle aura tendance à pousser pour rapprocher BB’ de AA’. C’est ce qui se passe quand nous rêvons.

Mais un organe de communication possède toujours une certaine résistance.
Il met en relation et sépare.
Des moments favorables, tels que le sommeil et la relaxation, abaissent l’intensité de cette résistance.
Il faut également permettre à un maximum d’informations de traverser en même temps, en laissant s’écarter les parois de la zone intermédiaire.

C’est ce qui se passe quand nous laissons aller notre esprit à des associations libres, à des activités artistiques ou méditatives. Nous « ouvrons le canal »,

Cependant, sous l’effet de différentes conditions :

  • croyance en la toute-puissance de notre raison, :
  • action de notre Surmoi qui refuse les éléments inacceptables par notre Moi,
  • morale, habitudes, préjugés … , les résistances peuvent se renforcer.

Alors se met en place une censure qui interdit le passage et renvoie les éléments de l’Inconscient dans l’Inconscient. C’est le mécanisme du refoulement.

En pratiquant une activité artistique, vous vous mettrez dans la situation d’être dans le bain culturel familier à votre Inconscient.

Je connais un peintre en bâtiment qui consacre tous ses loisirs à peindre des tableaux. Il n’a jamais appris quelque art graphique que ce soit. À ceux qui, moqueurs, lui demandent s’il
n’en a pas assez de la peinture, il répond:
« Non! Là je me branche avec moi-même. »
Il m’a dit l’autre jour qu’« au fil des années, je constate que je suis de plus en plus souvent branché avec une autre personne en moi. Même en peignant des façades ou des plafonds, je contacte quelque chose qui est plus réel que l’image que je donne à voir aux autres ».
C’est d’avantage de vie que nous souhaitons sentir s’écouler en nous.
Lorsque, par notre intellect, nous construisons et agrandissons le réceptacle de nos idées, nous ne faisons que préparer un berceau à la vie, un écrin à la sensibilité, une coupe pouvant devenir Graal.
Une « tête bien pleine ». pour être « bien faite », doit permettre des rencontres entre les savoirs.
Ne vous contentez pas d’engranger des informations.
À chaque nouvelle connaissance, observez en vous-même si elle ne peut pas se relier à des savoirs déjà acquis. Laissez-vous émettre des hypothèses. Une hypothèse n’est pas une vérité, mais elle est toujours riche de potentialités.
En effet, pour le sujet qui nous intéresse, c’est ce contact avec cette autre personne en nous que nous allons chercher à établir.

Lorsque votre main se laisse aller à improviser au piano et que votre oreille s’amuse et se réjouit de recevoir en écho ce qui vient de l’intérieur de vous, qu’elle dépose des couleurs sur une poterie et que votre œil se réjouit de les voir refléter celles que vous percevez dans votre jardin secret, ou encore quand les mots qui s’alignent sur une feuille de papier, presque à votre insu, vibrent comme vibre ce qui est dans votre cœur, quel que soit le moyen d’expression, vous savez bien que ce qui compte c’est l’émotion que vous ressentez.
Je vous invite donc à vous laisser aller à pratiquer une activité artistique dans l’objectif de créer ce dialogue en procédant comme si, allant dans un pays dont vous ne connaissez pas la langue, vous choisissiez d’apprendre par immersion, par bain culturel.

VOUS SAVEZ PAS COMMENT VOUS Y PRENDRE…?

Munissez-vous de terre glaise, de pinceaux ou d’éponges, de couleurs et laissez-vous faire. Pendant une demi-heure ou une heure par jour, régulièrement, laissez-vous surprendre.
Ce
n’est pas le résultat artistique qui compte.
L’activité que vous choisissez n’a pas d’importance en soi, si ce n’est que vous devez vous y sentir bien sans en connaître forcément la tech
nique. Cette activité a pour fonction de vous aider à déconnecter le mental et à créer un état favorable à l’arrivée d’idées neuves et d’associations nouvelles.
C’est à un état d’esprit
qui consiste à « laisser advenir » que vous vous entraînez.

Laissez advenir ce qui a envie de surgir, sans idée préconçue, sans projet préalable, là tout simplement. Laissez-vous également surprendre tout en restant vigilant et à l’écoute, afin de vous souvenir de vos expériences


« SOURCE :
inconscient
mon ami
Jean Dominique Larmet
edition JOUVENCE – 2003

(épuisé vendu d’occasion)
Il y a une édition plus récente de cet article – VOIR CI-CONTRE –

https://amzn.to/2Jrlmpo

Choucaline plus proche de toi tumeur CHOUCALINE

Share Button

Moi et mon stress… positif ?


VETEMENTS ET ACCESSOIRES       FETE DES MERES    VOYAGES VALISES

Choucaline plus proche de toi tumeur

bloc note choucalineBLOC NOTE de Choucaline
– « Les capacités de notre cerveau:

Moi et mon stress… POSITIF ?

Ce qu’on appelle le stress est la première cause de mortalité.
(Steve Lambert)

Moi et mon stress positif
Il vient toujours le jour où l’âne le plus vaillant ne peut que ployer  sous la charge…!

Mon ami Chou blanc qui côtoie la maladie tous les jours me disait ceci :
 » Tu vois Choucaline la maladie c’est le « mal a dit » comme si un dialogue intérieur se déclenchait entre corps et esprit et parfois âme ..! »
je constate, lors de mes soins, que souvent ce dialogue peut rendre les choses réversibles…
Si on a laissé se développer le mal en baissant inconsciemment la garde alors nous pourrons en pleine conscience inverser les choses…. Dans les deux cas nous en sommes les acteurs…!

je suis d’autant plus sûr de cette affirmation car quand je permute les lettres du mot « guérison »
j’obtiens le mot « soigneur »
Plus surprenant encore, « endolori » est l’anagramme de son antonyme « indolore ».
Je vous le dis… Ceci est fascinant et j’invite tous les malades à rester à la barre au cri de :

« Haut les cœurs moussaillons » ne nous laissons pas envahir par notre stress montant ..
« Renversons la table avec les douleurs les angoisses et les peurs qui sont dessus. »

Pour ceux qui veulent en savoir plus sur Chou blanc CLIQUEZ

Choublanc notre magnétiseur est il trop enthousiaste et optimiste …?
Mes recherches confirment ses dires :

Au Royaume-Uni – Une équipe scientifique du King’s College de Londres met en évidence les effets néfastes du stress sur le processus de guérison.

Le vieil adage qui affirme que « le moral, c’est 50% de la guérison » aurait donc des raisons scientifiques d’exister.
En effet, des chercheurs en psychiatrie ont mené une étude sur les effets du stress chez des patients souffrant de blessures diverses.
Résultat : Les plus stressés récupèreraient deux fois moins vite que les patients plus détendus.

L’expérience est très sérieuse : On a mesuré les quantités de cortisol, connu comme l’hormone du stress, chez chacun des cobayes.
Ces derniers ont ensuite subi un interrogatoire sur leur état psychologique.
Enfin, un prélèvement de peau a été effectué pour évaluer le temps de cicatrisation.

Une étude donnant les mêmes résultats a été menée en parallèle.
Certains patients ont tenu un journal où ils exposaient leurs inquiétudes alors que d’autres tentaient de trouver une façon efficace de gérer leur temps.
C’est chez le premier groupe qu’on a constaté un processus de guérison le plus satisfaisant.

La leçon à tirer de ce petit texte est claire :
« Garder le moral, c’est le carburant de la guérison
« 

SOURCES:

club positif

DU POSITIF QUE DU POSITIF : Eileen Caddy « La petite voix »
Une journée commencée  » du bon pied « , c’est beaucoup ! Eileen Caddy nous propose une méditation quotidienne, comme un fil de lumière, ou une note au timbre subtil, pour plus de bonheur, de sens à notre vie.
Pour vous ou pour l’offrir la Chouette a trouvé le livre approprié pour aller plus loin :
https://amzn.to/2PiSaju
ILS L’ONT DIT SUR LE NET
Meilleur commentaire critique
Pensées positives, et un concept sympa avec une petite page à lire par jour
J’apprécie ce livre bien que comme quelques personnes qui ont précédemment laissé un commentaire je ne sois pas croyante et le trouve un peu trop axé religion. Néanmoins tout est question d’interprétation et cela ne me gêne pas et sais tirer ce qui m’intéresse de chaque page quotidienne.
Certains textes me parlent plus que d’autres mais il est tout à fait facile, à mon sens, de faire abstraction du côté ‘religion’ si cela ne nous concerne pas.
LE CHOURISTE
Meilleur commentaire positif
Ce livre est une pure merveille ! tout raisonne… MERCI
Je conseille cette petite voix à tous ceux qui sont dans une recherche du « soi ».
Toute personne en quête de grandir, à l’écoute des messages, en quête de spiritualité,
les autres … peuvent soit passer leur chemin … soit acheter ce livre et aller vers un avenir meilleur 😉

Choucaline plus proche de toi tumeur CHOUCALINE

Share Button