Archives par étiquette : soins

Apposition des mains. Pourquoi tous ne sont-ils pas guéris ?

MON MONDE EST BIZARRE ET PARFOIS PLEIN DE MYSTÈRES INEXPLIQUÉS.
Nous vous ferons découvrir ce que le ciel, la terre, l’eau ,et le feu ont de plus beau…. avec toujours un mystère que la nature semble vouloir maintenir sur bien des choses bizarres et parfois étranges….
CHOU BLANC nous entraine dans son monde… son monde bizarre …. Ambiance… Ambiance


LE CHOURISTE – Un dimanche de Pentecôte sur la place Saint-Pierre, le pape FRANÇOIS a prié avec  force  pour un malade sa prière a mal été interprétée comme une séance d’exorcisme ce qu’a formellement démenti le vatican le mardi.
Cet événement et l’article de Chou Blanc ont fait l’objet de réactions  parvenues  à la Chouette 
par messagerie.
A
ussi nous avons cru bon d’en retenir une, qui est représentative de cet ensemble, et la commenter en reprenant  une article du pasteur  Jean claude GUILLAUME  du 07 juin 2004.

« Jeudi 13 Janvier 2011, juste avant ses 82 ans, le Seigneur a repris Jean Claude GUILLAUME celui qui a été durant plusieurs années le Président du Top Chrétien. Il était aussi un conseiller, un frère. Le voir partir  nous a laissé un grand vide mais c’est aussi le coeur plein d’espérance que je salue, au travers de ce blog, la mémoire de l’homme de Dieu. Ses 60 ans, et plus, de ministère lui donnaient une sagesse et une crédibilité exceptionnelles. »

Non, « le pape n’a pas pratiqué l’exorcisme »

Une prière effectuée par le pape François lors de la messe de Pentecôte 2013 sur un jeune malade a été interprétée comme une séance d’exorcisme, ce qu’a formellement démenti le Vatican mardi.

DIRECT SUR YOUTUBE : http://youtu.be/DdZOxkAMKMg

Pourquoi tous ne sont-ils pas guéris ?

ILS L’ONT DIT SUR LE NET

Question d’un Internaute :
« J’ai entendu parler d’un serviteur de Dieu qui impose les mains aux malades, selon l’ordre du Seigneur Jésus, et qui estime à 3 % le nombre de gens miraculeusement guéris…
Les 97 % seraient donc des échecs ? »

Cela mérite réflexion.

Premièrement : Remarquons que le fait qu’il y ait ne serait-ce que 3 % de miracles devrait nous émerveiller, plutôt que de nous inspirer des pensées teintées d’amertume revendicatrices de comptables grippe-sous des bienfaits de Dieu !

Deuxièmement : Rappelons-nous que si Paul a accompli des miracles, même de résurrection, il a laissé Trophime malade à Milet (2 Tim. 4.20). Aurait-il oublié de lui imposer les mains ?

Troisièmement : Le texte : « Ils imposeront les mains aux malades et les malades seront guéris » (Marc 16.18) ne nous permet pas d’inférer que tous les malades doivent nécessairement être guéris.

Quatrièmement : L’énumération des dons spirituels de 1 Co. 12.8-10 mentionne entre autres deux dons distincts : ledon des guérisons, et le don d’opérer des miracles. Bien que toute guérison divine soit un miracle (Marc 16.17-18), toute guérison n’a pas nécessairement un caractère miraculeux et spectaculaire, comme un tétraplégique qui se lève de sa chaise roulante. Nous appellerions plus volontiers cela un miracle, plutôt qu’une guérison.

Parmi les 97 % considérés à tort comme des échecs, savons-nous combien ont expérimenté un tournant bénéfique dans leur maladie, les amenant à une complète guérison. Pourquoi accepterions-nous le facteur temps dans une guérison « naturelle » ou « médicale », et le refuserions-nous dans une guérison « divine » ?

Cinquièmement : Aurions-nous oublié la souveraineté de Dieu, au point d’exiger de lui une application automatique de sa parole ? La déclaration de Jésus en Marc 16.17-18 est une merveilleuse promesse, mais elle ne nous permet pas d’aller guérir tous les malades de tous les hôpitaux de France et de Navarre ! Celui qui penserait cela n’aurait rien compris à l’économie du Royaume de Dieu.

Dieu permet la souffrance et la maladie (Voir le cas de Job). Non que la souffrance ait quelque vertu rédemptrice, comme le voudraient certains, mais une vertu éducative. Et c’est lui, en définitive, qui sait parfaitement ce qui est bon pour nous. Nous devons accepter que Dieu dise parfois « non », sans pour autant douter de l’efficacité de sa parole.

Sixièmement : Sans tomber dans le schéma de facilité qui consiste à dire que si on n’est pas guéri, c’est qu’on manque de foi, il est indéniable que la foi, que ce soit de la part de celui qui impose les mains ou de celui qui recherche la guérison, est un élément important, qui n’est pas toujours à la hauteur.

En conclusion:
Le problème de la guérison divine n’est pas aussi simple qu’on pourrait l’imaginer à première vue. Il convient de l’aborder avec beaucoup l’humilité, et de s’abstenir d’allégations simplistes.

Chou Blanc est effectivement magnétiseur...! voir son site cliquez retour sur la rubrique du même tabacChou Blanc  

RETRO : C’est du même tabac…..

Share Button

Prendre son pied…… dans un bain de pieds

Choucaline plus proche de toi tumeur

bloc note choucaline

BLOC  NOTE
de
Choucaline

CHOULAGER
LES MAUX DE PIEDS

 « Il n’y a pas  de place pour deux pieds dans une même chaussure. »
(Proverbe grec antique)

Musique d’ambiance

QUELQUES MOTS SUR LES MAUX DE PIEDS

D’une manière générale

La preuve que la terre est ronde, c’est que les gens qui ont les pieds  plats ont du mal à marcher. (Charles de Bernard)

Les pieds représentent mon contact avec la terre d’énergie nourricière. Ils sont en rapport avec les relations que je vis avec ma mère ainsi qu’avec les conflits face à celle-ci, lesquels peuvent remonter aussi loin que ma conception.
Mes pieds me donnent de la stabilité dans mes déplacements vers un but, un désir ou une direction. Ils maident à me sentir en sécurité dans ma relation avec l’univers. Ils représentent la position que je prends face aux situations qui se présentent à moi.

L’ordre naturel est généralement que l’homme vienne au monde la  tête la première et en sorte les pieds devant. (Pline l?Ancien)

 Les maux aux pieds

C‘est par mes pieds que je me déplace sur le chemin de la vie. Mon cerveau est le poste de commande de mes pieds. La science de la réflexologie nous enseigne que tout notre corps est réparti sur toute la surface de nos pieds.
D
onc, tous les problèmes que je peux relier à mes pieds me permettent de savoir quel endroit de mon corps me parle. Un problème relié à mes pieds m?indique un conflit entre la direction et le mouvement que je prends, et témoigne de mon besoin de plus de stabilité et de sécurité dans ma vie. L’avenir et tous ses imprévus me font peur.

 A quoi sert de rapiécer les pieds si la tête est ravagée. (Hawad)

Quand j’ai mal aux pieds, je dois ralentir le pas.

Estce par ennui ou par découragement face à toutes mes responsabilis  et face à toutes les choses que j’ai à faire et qui me semblent impossibles à réaliser. Ou au contraire, ne vais-je pas à 300 kilomètres à lheure et mon corps me dit de ralentir avant de « faire un accident».
Une crampe au pied gauche ou au pied droit m’indique à quel niveau se situe l’hésitation ou le refus d’avancer  ou quelle est la direction que j’ai peur de prendre. Le blocage estil à l’intérieur ou à  l‘extérieur de moi   j’ai à prendre position dans une situation donnée et je peux avoir peur de « perdre pied» e t« je ne sais plus sur quel pied danser ».

On ne peut pas courir et se gratter les pieds en même temps.  (Proverbe malien)

Une retenue de mes émotions face à la direction à prendre dans ma vie se traduira  par des pieds enflés et l’excès de ces émotions qui se libèrent se traduira par de la transpiration.
Des pieds froids m’amènent
à me questionner par rapport à mes relations avec ma mère et à voir ce qui peut m’amener à avoir des pieds froids, voire glacés.
Il peut s’agir tout simplement de mes rapports avec elle que je trouve distants et
« froids ».

On ne parle plus de Dieu à quelqu’un qui a les pieds froids.  (Proverbe espagnol)

 Je dois donc aimer mes pieds car ce sont eux qui transportent tout mon être sur le chemin de la vie. Plus je les aime et les accepte plus sera facile le travail qu’ils accomplissent.

SOURCE : Le grand dictionnaire
des malaises et des maladies reliés aux pensées aux sentiments et aux émotions . Jacques Martel — édition quintessence

UN TRUC CONTRE LES DOULEURS …….  EFFERALGAN ET BAIN DE PIED…

Si après une journée de travail debout, vos pieds sont douloureux, mettez de l’eau froide dans une bassine et ajoutez un efferalgan effervescent, cela vous délassera et calmera vos douleurs.

Puis sécher vos pieds et allongez-vous jambes légèrement surélevées.

Envolés les pieds gonflés et douloureux  !

 

TOUJOURS  BON A SAVOIR …!

Dans une bassine d’eau chaude, ajoutez une bonne poignée de gros sel ou de sel de Guérande et deux cuillères à soupe d’huile essentielle pour retrouver des pieds tout doux.

2  Si vous souffrez de douleurs, versez une cuillère à soupe de moutarde en poudre dans une bassine d’eau chaude et trempez-y vos pieds une dizaine de minutes.

3  Pour les pieds fatigués, remplissez une bassine d’eau tiède et versez y une cuillère à soupe de javel et une autre de sel. Rincez à l’eau froide.

4  Un bain d’eau froide active la circulation et tonifie. C’est un remède idéal si vous avez les jambes lourdes. C’est encore mieux si vous utilisez le jet de la douche.

5  Après votre bain de pieds, séchez-les à l’aide d’une serviette propre. N’oubliez pas le faire entre les orteils.

Hydratez les à l’aide d’une crème nourrissante corporelle ou spécialement conçue pour les pieds.

Astuces et mises en garde


Pour les pieds très secs:
Hydratez les régulièrement avec de l’huile d’amande douce ou du beurre de karité.

POTE et POTIN

– « Tu vois POTIN… Elles racontent… Elles racontent …. Elles racontent  plein de trucs, mais n’ont toujours pas dit ce que signifie prendre son pied..! »

C’ est avoir du plaisir ou un orgasme, au cours de l’acte sexuel.
Plus généralement :
Prendre un grand plaisir en pratiquant une activité passion ou en découvrant les joies d’une nouvelle activité.

–  » C’ était par pudeur POTE …..mais l’origine de cette expression est bonne à connaitre

Cette expression n’a rien à voir avec l’image du bébé qui s’empare de son pied pour le sucer avec un grand plaisir.
Le pied vient de l’argot du XIXe siècle.
Il désignait une part, une ration, un ‘compte’ que les voleurs réservaient sur leur butin pour leurs complices.
En 1878, « j’en ai mon pied » voulait dire « j’en ai mon compte, j’ai ma ration ».
C’est ce sens de ‘ration’, exagéré, qui a permis ensuite de dire d’une femme qui « prend sa ration » qu’elle en a eu pour son compte lorsqu’elle a fait l’amour. Car cette expression a longtemps été réservée à la gent féminine avant, plus récemment, de s’étendre au genre humain tout entier.

Choucaline plus proche de toi tumeur

Share Button

SANTÉ : Ma colonne vertébrale et moi … Copains comme cochons…??? Pas toujours…!!!!

  BLOC Nretrouver régulièrement la rubrique le mal maltraitéOTE CHOULAGER

par Chou blanc

Ma grand mère Marthe, magnétiseuse traitait avant moi la colonne vertébrale
Voilà ce qu’elle m’a confié :

«  Mon fils … Commence par leur irradier le dos… car c’est là que tout se passe »

Ma colonne vertébrale et moi …
Copains comme cochons…??? Pas toujours…!!!!

Les dos et les vertèbres peuvent faire mal pour des tas de raisons parfois liées aux somatisations que les malades peuvent exprimer en ce lieu ….
Elle se plaisait à dire:
– « Ils en ont plein le dos … voire plus bas…!!! « 
Si tu n’arrives pas à calmer les malades avec ton don, c’est qu’il y a surement un problème mécanique qui ressort des chiropracteurs ou des osteopathes qui au vu d’un IRM sauront réparer mieux que toi…
Toutefois, je veux que tu saches mon grand, que si tu m’as vue traiter autant de dos, c’est que les pauvres gens ne venaient me voir qu’en désespoir de cause, après de multiples radios IRM et manipulations et autres médications..!

La moelle épinière est au centre du réseau électrique du corps

La moelle épinière reliée au cerveau est sous haute protection osseuse de la colonne vertébrale….

Un peu d’anatomie…

Votre colonne vertébrale ou rachis est
un édifice formé par un empilement
de vertèbres et de disques intervertébraux.

Chaque vertèbre est constituée en avant par :
– un corps cubique (corps vertébral)
– et en arrière par un arc osseux (arc postérieur).Entre chaque vertèbre se situe un disque intervertébral
qui est une sorte de coussin gélatineux.
Cet empilement forme un canal (le canal vertébral) qui contient la Moelle Épinière.De la moelle émergera entre chaque vertèbre,
un Nerf Rachidien qui va emprunter le trou de conjugaison pour sortir.

Le réseau de distribution des énergies du corps

La colonne vertébrale est le support central du corps, mais également une enveloppe de protection de la moelle épinière.
Grâce au système nerveux qui la parcourt, la colonne vertébrale est l’organe chargé de la distribution de l’énergie dans le corps.

C’est à partir de la colonne que nous commandons tous nos organes et toutes les fonctions de notre corps. Le système nerveux relie chaque vertèbre avec des organes précis.
Pour être en bonne santé, il est donc indispensable de posséder une colonne vertébrale intacte.

Les douleurs, les troubles des fonctions ainsi que la détérioration des tissus sont souvent dus à une altération des nerfs provenant de la moelle épinière et pouvant être causée par une mauvaise posture, par un déplacement ou le blocage de vertèbres.


 LE SAVIEZ VOUS..?
La longueur des jambes:

Pour avoir une colonne vertébrale droite, le bassin doit être une base horizontale.
Or, si la longueur des jambes n’est pas égale, le bassin s’incline ce qui mène à de nombreux problèmes chroniques.

Au début d’un traitement de la colonne vertébrale, il faut donc faire mesurer la longueur des jambes et la corriger

4 courbures naturelles La colonne vertébrale
a quatre courbures naturelles
appelées courbures en double C ou S.

 

 

Très bénéfique pour le mal de dos,
l
a réflexologie dorsale
a un effet régulateur
et calmant sur le système nerveux .

Chercher le thérapeute capable d’agir sur vos points réflexes du dos 
Avec lui vous allez, non seulement rééquilibrer votre système nerveux, mais également tous vos organes et votre système glandulaire.
En détendant vos muscles du dos et en réduisant l’inflammation nerveuse, on va permettre un relâchement intervertébral et soulager votre colonne vertébrale.
 – Il y aura :
– La sécrétion d’endorphines (antidouleurs naturel)– d’ocytocines, baptisées hormones du bonheur et du bien-être (anxiété, stress et autres tensions disparaissent). qui vont calmer les douleurs,
– l’amélioration de la circulation sanguine, va permettre une meilleure hydratation de vos disques vertébraux, articulations, et de ce fait, stopper toute dégénérescence osseuse.
Mais quand une vertèbre – voire plusieurs – est déplacée de sa position idéale, ce qui est le cas du 98% des personnes au cours de leur vie, il en résulte une perte d’énergie :
l’énergie nécessaire à l’accomplissement des fonctions corporelles n’est plus totalement disponible là où nous en avons besoin dans notre corps.

 

Il peut se former des blocages énergétiques, source de douleurs diverses dans le dos, mais aussi entraîner de nombreuses maladies physiques :
Maux de tête, insomnies, troubles biliaires, troubles circulatoires, fatigue, constipation, varices, hémorroïdes, et bien d’autres.
Chaque vertèbre doit alors être vérifiée et remise tout doucement, si nécessaire, dans sa position idéale.
La remise en place de la colonne vertébrale ne se contente pas d’accroître le flux d’énergie :
elle peut également rappeler des souvenirs et des émotions que vous devrez travailler.
Parfois, les expériences restent inscrites dans les vertèbres déplacées ou dans les blocages.Une fois ceux-ci complètement levés, le flux d’énergie revient et la guérison peut commencer.

DONNEZ MOI UN COUP DE MAIN POUR RETROUVER MES ÉNERGIES
 retrouver régulièrement la rubrique le mal maltraité « Donnez moi une coup de main pour retrouver
mes énergies  »
C’est en ces termes que les gens parlaient  à Mémé Marthe .. c’est vrai qu’elle avait des mains d’or….
Moi qui ne suis doté que de mains d’argent je donne un coup de main aussi…
mais je mise en plus  sur  la capacité de l’être humain à apprendre et à changer en utilisant ses propres ressources.
Par le toucher incluant la réflexologique, l’attention au corps, la respiration, le mouvement et la prise de conscience de vos comportements répétitifs, le magnétiseur que je suis vous  propose de découvrir vos propres outils pour reprendre votre  vie et votre santé en main.

La séparation entre le corps et l’esprit, la non-utilisation de notre potentiel et de nos qualités innées est une cause courante de nos souffrances.En remettant en question notre manière de vivre, nos croyances, notre perception du monde et de nous-même, il est possible d’arrêter des habitudes qui nous sont néfastes et de récupérer nos qualités naturelles (souplesse, concentration, enthousiasme, motivation, force, paix intérieure, digestion, etc)
LA SOMATISATION VERTÉBRALE:    Le langage émotionnel du corps
Notre ressenti conditionne la somatisation.
Le ressenti lié aux problèmes d’os du rachis est un sentiment de dévalorisation, plus souvent de se dévaloriser dans la comparaison.
Ces personnes qui se dévalorisent ont une PEUR de ne pas être assez soutenues ou une peur de ne pas assez bien soutenir les autres.
Elles ne sont pas assez solides pour s’occuper de leur propre vie..
Elles utilisent souvent des phrases comme « je ne vaux rien », « je ne me sens pas à la hauteur », « je suis moins bien que Monsieur X »
Sur le plan des somatisations du rachis, il est bon de savoir que :
Les lombaires enregistrent l’insécurité matérielle ou affective (le plus courant)
– Les dorsales
enregistrent les blessures sentimentales (souvent entre les omoplates)
– Les cervicales
enregistrent les conflits décisionnaires (torticolis).

 SOURCE :
http://www.therapiedeb.com/description.ws – https://www.kriyazen.com/content/19-cruralgie – http://www.holisticattitude.com/?p=11885

 Chou Blanc est effectivement magnétiseur -voir son siteCHOU BLANC

RETRO : C’est du même tabac…..retour sur la rubrique du même tabac

Pour accéder à la fiche arthrose imprimable de Chou Blanc même pas peur..!

Share Button