Archives par étiquette : société

LIVRES : La passion des champignons

Compléments alimentaires Ruedesplantes

BLOC NOTE LITTÉRAIRE
par
Chou Blanc

Paroles d’hommes

La pluie des derniers jours excite votre appétit de mycologue?
Votre panier est déjà prêt à partir pour la prochaine excursion de cueillette de champignons?

Bolets

Quatre professeurs de l’Université  et membres passionnés de l’Amicale des mycologues proposent un ouvrage d’ethnomycologie où ils explorent les relations entretenues par les hommes avec les champignons à travers le temps et les civilisations.

On le voit dans ce livre, le champignon est utilisé à toutes les sauces: à des fins alimentaires, bien sûr, mais aussi religieuses, scientifiques et folkloriques.

Chez les Amérindiens, notamment, la prudence est vite de mise.

apothicaireAu fil du temps, l’être humain a appris à ne pas manger toutes les espèces de champignon consommées par les animaux, certaines étant pour lui mortelles.

La psalliote jaunissante, agaricus xanthoderma Chez les Amérindiens, notamment, la prudence est vite de mise.
On ne consomme que quelques espèces, comme les morilles et les marasmes des oréades.
Chez les Romains, on apprécie en revanche les cèpes, les truffes et même l’amanite des Césars, alors qu’au Moyen Âge c’est la psalliote qui a la cote, de même que les chanterelles.

Depuis des millénaires, les Chinois et les Japonais utilisent les champignons comme médicaments pour traiter plusieurs pathologies et comme agents propices à accroître la durée de la vie.

Les hommes de science grecs et romains connaissent eux aussi leurs vertus thérapeutiques, mais c’est à la Renaissance que se développe un véritable intérêt scientifique pour la mycologie.
Des recherches récentes menées sur des moisissures du genre pénicillium sont par ailleurs à l’origine de la découverte des antibiotiques.

Les hallucinations de l’histoire

L’amanite tue-mouche est sans contredit l’hallucinogène le plus connu depuis la nuit des temps.

On la connaît de longue date en Sibérie, chez les Vikings, dans la religion indo-aryenne, le Veda ou chez les Amérindiens d’Amérique centrale et du Nord.
Elle est notamment utilisée comme «guide spirituel» dans les rites chamaniques des Ojibwés.

Dans l’histoire, une multitude de superstitions et de croyances tentent d’expliquer la toxicité ou les effets hallucinogènes de certaines espèces.

Ces champignons dangereux, est-ce l’oeuvre du diable, de sorcières ou l’effet de la proximité d’un crapaud, d’un serpent?
Et les effets hallucinogènes des champignons seraient-ils à l’origine de la légende du père Noël, du célèbre conte de Lewis Carroll Alice au pays des merveilles ou même de la bédé des Schtroumpfs?

SOURCE :
Denyse Valois

Des champignons et des hommes
Consommation, croyances et science
Guy Gaudreau, A. et F.-X. Ribordy, M. Tremblay
Éditions Cabédita, coll. «Archives vivantes»,
France


Chou Blanc est effectivement magnétiseur...! voir son site cliquez Chou Blanc

Share Button

POTE H : Pourquoi dit-on “22 v’là les flics !” ?

les potes doivent être éclairésCHRONIQUES CHOUCROUTE
par le Pote H

Dans mes chroniques on m’’a demandé de cultiver les potes âgés pour leur montrer la différence entre culture et agriculture.
Vu leur sénilité précoce nous procéderons toujours, par des anecdotes, qui leur permettront de mieux mémoriser, et de bien comprendre le sens des choses …

OH purée va y avoir du boulot …. Merci monsieur excusez nous…… c’est une erreur il n’y a aucune fuite chez nous…..Mais si on pète les plombs…. C’est noté votre entreprise fait aussi l’électricité…
si on pète un cable …. SUPER…..Vous faites aussi…. Alors à bientot

D’où vient l’expression
« “22 v’là les flics !” »

22, v’là les flics ! est une expression
française familière, voire argotique, qui est employée lorsque quelqu’un tient à
avertir les membres d’un groupe dont il fait partie qu’il s’agit de fuir un danger.

Origine de l’expression

Il existe de nombreuses théories quant à l’origine de cette expression argotique qui, en France, sert à avertir de l’arrivée de la police :

C’est une référence au 22 quai des orfèvres qui est l’adresse de la
police judiciaire de Paris. Explication semblant également erronée, le siège de la police judiciaire parisienne étant au 36, quai des Orfèvres.

Cependant, il s’avère que l’adresse du Palais de justice par laquelle les camions de police arrivent pour escorter les prévenus et accusés
notamment se situe au 22 quai des Orfèvres, à tout le moins avant son transfert aux « Batignolles » ;

 À la fin du XIXe siècle, il y avait onze boutons sur la vareuse des policiers et ils se baladaient toujours par deux

« 22 » correspondrait au nombre de lettres utilisées dans
l’expression
« Attention voilà les flics » ;

Le terme « 22 voilà les flics » pourrait venir des bars ou
troquets où les policiers arrivaient en masse le 22 de chaque mois, jour mensuel de la paie ;

On comptait 22 trous avec lesquels les policiers laçaient leurs chaussures ;


22 serait une déformation du juron « vingt dieux », lui-même étant une Déformation de « vain(s) Dieu(x) » ;

Utilisée pour prévenir de l’irruption de la police, l’expression «22 v’là les flics !» n’a en réalité rien à voir avec les forces de l’ordre, mais est
issue du milieu de l’imprimerie.

 

Il faut remonter au XIXe siècle, lorsque les linotypistes – ouvriers
chargés de composer le texte destiné à être imprimé –, avaient mis au point ce code afin de prévenir de l’arrivée d’une personne.

Le corps 22, destiné aux gros titres (contre 9 ou 10 pour des
caractères de textes normaux), était tout désigné pour annoncer la venue inopinée d’un responsable.

Ainsi, si l’un des employés se mettait à crier «22» à ses collègues, c’était pour indiquer que le chef arrivait et qu’il fallait vite interrompre une pause non autorisée par le patron.

Le «44» a même été un temps utilisé pour indiquer l’arrivée du grand patron, mais c’est le «22» qui s’est imposé dans le langage.
L’usage populaire s’est ensuite chargé d’ajouter «les flics», symboles de l’autorité.

– On dit aussi que le 22 viendrait de l’addition des chiffres
correspondant au rang des lettres du mot « chef » dans
l’alphabet. 3+8+5+6=22 
;

 

SOURCE :
wikipedia
c.news


POTACHE

.

.

 

Share Button

MADDY MALINE : Comment protéger les yeux de bébé ?

LE BLOG
DES ASTUCES
DE MADDY MALINE

ASTUCE MAMAN !

Astuce pour protéger les yeux de bébé durant le bain.

J’adore trouver des solutions intelligentes aux petits accrocs que je rencontre dans la cuisine, la construction, le nettoyage, ou à peu près tout. En voici quelques-unes que j’utilise tout le temps!
Depuis que j’ai bébé….. j’en utilise quelques unes que je vous fais partager

Le Chapeau Qui Protège les Yeux de Bébé du Shampoing.

Quand on lui fait un shampoing, bébé en prend toujours plein les yeux.
C’est normal car l’eau finit toujours par couler sur son visage. Résultat, ça lui pique les yeux et ça le fait pleurer.
Heureusement, il existe un produit malin qui protège les yeux de bébé.
Ce produit malin, c’est le chapeau de douche pour bébé.

Regardez, c’est tout simple :

Pourquoi c’est malin ?

1. Parce que les bébés et les enfants n’aiment pas l’eau dans les yeux.

2. Parce que c’est quand même mieux un shampoing sans pleurs, ni cris.
3. Plus besoin que votre enfant ferme les yeux pendant le shampoing.

La taille est adaptable par boutons pressions..
il s’essore et se range facilement…!

Le chapeau de douche fonctionne aussi bien pour les bébés …
que pour les enfants jusqu’à 6 ans.


SOURCE :
Découvrez l’astuce ici : https://www.comment-economiser.fr/chapeau-qui-protege-les-yeux-de-bebe-du-shampoing.html
autres astuces

Maddy la maline


 

Share Button