Archives par étiquette : Sègolène Royal

Mme Royale: Elle pensait vous en donner plus que la lumière


CHOU DE GUEULE

Maintenant que les érections sont passées, je peux parler de ce qui m’hérisse le poil ( pas de carotte)…!

Pondérez mes propos par le fait que je viens de payer ma facture EDF… que j’ai tiré les rois en plein air  d’ou mon « engine » qui n’empêchera pas l’ancien pion de vous parler de MA DAME ROYALE et des tarifs EDF

barre verte


Avec son gel des tarifs EDF Madame Royale était bien au courant ….. Mais elle ne pensait qu’a se mettre plus dans la lumière des échéances électorales en perspective.
Elle n’a pas disjoncté mais visiblement les plombs ont fondus nous laissant ce début d’année 2018 seuls dans le noir et dans l’incompréhension des factures EDF

L’ hebdomadaire 60 millions  qui n’a rien d’un journal satirique titre dans
son numéro de janvier 2018:

« Factures de rattrapage:
un attrape-démagogos »
 et lui attribue: Pas un césar mais un… cactus..!!!


Pour plaire au consommateur-électeur, un gouvernement peut adopter
une mesure démagogique, que le citoyen paiera après les élections; C’est
ce qui s’est passé avec cette affaire de rappels de factures d’électricité

Quoi de plus flatteur pour un ministre que d’annoncer, sabre au clair, qu’il n’accepte
pas l’augmentation du tarif réglementé de l’électricité, quand bien même celle-ci résulte d’une formule de calcul réglementaire.

La ministre de l’Environnement et de l’Énergie de l’époque, Ségolène Royal, a non seulement voulu revoir la formule en question, mais surtout bloquer l’augmentation  prévue …

Les opérateurs ont  attaqué cette décision, qui a été annulée par le Conseil d’État.
Résultat : les augmentations prévues entre 2014 et 2015 doivent s’appliquer actuellement sous forme de rattrapage jusqu’en mars, suscitant incompréhension et colère des usagers, et faisant passer injustement EDF
pour un profiteur.


Aujourd’hui, c’est la Commission de régulation de l’énergie qui propose l’évolution du tarif réglementé.

Il y a donc moins de risque que l’on tente de faire croire aux consommateurs qu’on peut les protéger des hausses …

– Notons que nous allons devoir également payer le rattrapage dû au gel illégal des péages décidé par l’ex-ministre de l’Environnement en 2014:
+ 2 %, au lieu de 0,7 % normalement prévu en 2018.

 

Aujourd’hui dans ces nouvelles fonctions
Ségolène nous a prié de ne pas en rajouter…
Même et surtout  quand nous lui avons dit que nous ne ferions que laver notre linge salé en famille…..

 

 – Je te l’avais bien dit Ségoléne t’aurais du laver tout ça  au tarif 2014
–  » il ne sert à rien de reporter au lendemain ce que l’on peut TAIRE le jour même « 

 

SOURCE :
Hebdo 60 MILLIONS DE SPECTATEURS
non…!  DE CONSOMMATEURS janvier 2018

barre verte

CHOU DE GUEULE

Share Button