Archives par étiquette : santé

Savoir pourquoi vous avez toujours froid…


logo com pote comnunique LE BLOC NOTE
DE COM’ POTE

– C’est l’information du pote âgé faite par un pote pas con … mais très COM…!!!

« De tes aliments tu feras ta médecine » – Hippocrate

littel com potePourquoi avez-vous souvent froid ?

Les raisons sont nombreuses et concernent votre âge, votre alimentation, votre médication, votre métabolisme aussi…


Pourquoi certai
nes personnes sont-elles plus frileuses que d’autres ?
Nous ne sommes pas tous égaux face à la baisse des températures, et cela s’explique par des différences d’activités métaboliques, pour commencer.
On ne fonctionne pas tous de la même manière !

Voyons les raisons principales…..

 

Les 6 raisons principales

Vous mangez peut-être trop peu, ou pas assez riche
Régimes stricts et hypoglycémies peuvent être à l’origine d’une sensation de froid. Pourquoi ? Simplement parce que pour produire de l’énergie, le corps se nourrit de… calories !
Il faut donc lui en apporter. Notre thermogenèse (le travail du corps pour réguler notre température) dévore 50% des calories que nous ingérons chaque jour.
D’autre part, il brûle plus de calories s’il fait froid, parce que cela lui demande plus d’efforts de se maintenir à 37 degrés.
Ajoutez à cela les calories dépensées en bougeant et en se dépensant…
Bref, donnez-lui suffisamment à manger

Vous êtes malade
Il existe des maladies qui ont tendance à nous donner froid, notamment les maladies infectieuses : cystite, grippe, rhume, sinusite, gastro-entérite, méningite…
Avoir froid est un symptôme précurseur de la fièvre, vous ne savez peut-être pas encore que vous allez être malade, mais la sensation de froid peut être un indice.
On peut aussi avoir des frissons quand on fait une allergie.
Une pathologie de la circulation du sang rend les extrémités froides, il s’agit de la maladie de Reynaud.

Vous manquez peut-être de fer
Le fer est essentiel pour permettre à notre organisme de produire de l’énergie. Lorsque vous êtes anémié (que vous présentez une carence en fer), le processus de réchauffement ne se fait plus comme il le devrait, le corps ne régule plus sa température correctement.
Avoir des frissons répétés, même s’il ne fait pas particulièrement froid, ou avoir les extrémités (mains, pieds) toujours froides, peuvent alerter.

Vous vieillissez…
Quand on vieillit, notre température corporelle est naturellement moins élevée.
On l’estime entre 36 et 36,6 degrés, contre une moyenne entre 36,6 et 37,5 degrés avant d’atteindre le grand âge.
Cela s’explique de différentes manières :
le rétrécissement de nos vaisseaux sanguins qui irriguent moins bien nos mains et nos pieds, une perte de masse graisseuse, une réduction de l’exercice physique, un thermostat interne qui globalement fonctionne moins bien à mesure que le corps prend de l’âge…

Vous prenez un traitement dont c’est l’effet secondaire
On a arrêté de lire la longue liste d’effets secondaires de tous les médicaments que l’on consomme, à tort ! Certains traitements peuvent être à l’origine d’une hypothermie, sans que vous soyez forcément au courant. Certains médicaments contre l’hypertension, contre l’épilepsie, qui permettent de dilater les vaisseaux sanguins (vasodilatateurs), des traitements qui sédatent aussi, des antipsychotiques…

Vous êtes fatigué
Quand on est fatigué, on a souvent froid. Quand l’organisme est fatigué, il se protège et se concentre sur ses fonctions vitales.
Or, le fait de conserver sa température à 37 degrés n’en fait pas partie. La thyroïde, qui est un peu notre thermostat, se met en mode économie d’énergie et ne fonctionne plus aussi bien.
De fait, on produit moins de chaleur et on a davantage tendance à avoir froid.

Pourquoi certaines personnes sont-elles plus frileuses que d’autres ?

Des études en cours font la part belle à :
Une récente étude expliquait qu’environ 1,5 milliard de personnes posséderait un gène qui protégerait du froid.
Il leur permettrait d’y être plus résistants, de moins en souffrir, et serait du à une mutation survenue au fil de la migration de l’Homme de l’Afrique vers l’Europe, nettement plus fraîche. Peut-être donc avez-vous froid car vous ne possédez pas ce gène ?

– Une histoire de surface corporelle et de métabolisme

Ainsi, les personnes particulièrement frileuses souffriraient avant tout d’un rapport défavorable entre leur surface et leur masse :
« Les gens qui ont « toujours froid » ont généralement une masse musculaire trop faible par rapport à leur surface corporelle », explique le médecin américain Christopher Minton, spécialiste de la question, à Upworthy. « Leur température corporelle réelle n’est peut-être pas vraiment inférieure à la normale, mais ils ont froid parce que leur corps leur dit de conserver la chaleur. »

– Mais ce n’est pas tout. Les différences d’activité métabolique entre les individus entreraient également en ligne de compte.
« Nos cellules vont utiliser en permanence toute sorte de molécules carbonées pour faire différentes transformations », précise ainsi le professeur de biochimie Daniel Ricquier « Quand nos cellules fonctionnent, elles oxydent des substrats à partir de l’oxygène que nous inhalons. Et quand on oxyde des substrats, il y a inévitablement une partie de l’énergie d’oxydation qui est perdue sous forme de chaleur. »
Résultat :
celles et ceux qui, pour de mystérieuses raisons, bénéficient de cellules particulièrement performantes seraient donc moins frileux.

– Une loterie tout aussi injuste, par ailleurs, que celle de la graisse brune /
iL s’agit
  des tissus adipeux producteurs de chaleur repérés chez les animaux hibernants et les nourrissons, mais récemment découverts chez les adultes également.
Seulement là, aussi, tout le monde n’en affiche pas la même quantité. Ce qui pourrait expliquer pourquoi vous portez un pull quand d’autres se promènent en débardeur.

 SOURCES top santé.com

 

 

 

Les clés de l’alimentation anti-cancer et maladies inflammatoires, infectieuses,
auto-immunes… (Livre
Poche) –
Jean-Christophe Charrié
Excellent livre avec une partie théorique indispensable pour

comprendre ce qu’on fait et une partie pratique avec de bonnes recettes.
Facile à lire, accessible à tous , nul besoin de posséder des connaissances médicales approfondies pour comprendre les enjeux d’une alimentation saine dans la lutte anti cancer et les maladies inflammatoires génératrices de nos douleurs.
Les recettes claires et pas trop compliquées vous ouvrent à d’autres façons de se nourrir
Ce livre explique clairement et simplement les conséquences de nos habitudes alimentaires sur notre santé et en particulier sur celle des malades du cancer, des dégénérescences mentales et les maladies inflammatoires ou auto-immunes.
Offrez vous cette merveille ou offrez le à vos amis, ceux que vous voulez garder!

duo compoteCOM’POTE

ALIMENTATION : C’est bon pour le foie


logo com pote comnunique LE BLOC NOTE
DE COM’ POTE

– C’est l’information du pote âgé faite par un pote pas con … mais très COM…!!!

« De tes aliments tu feras ta médecine » – Hippocrate

littel com poteEssayez ces  aliments qui protègent et
régénèrent le foie

Le foie occupe de nombreuses fonctions essentielles dans le bon fonctionnement de l’organisme.
Outre le stockage des nutriments issus de la digestion, il contribue au métabolisme des sucres, des graisses et des protéines et nettoie le corps en agissant comme un filtre.
Cet organe qui est l’un des plus volumineux de l’organisme. Il peut peser en moyenne entre 1300 et 1600 grammes, est particulièrement sensible à la consommation fréquente d’alcool, d’aliments trop riches en sucre et en graisse tels que les produits industriels, les aliments transformés et les repas copieux.
De même, le stress engendré par les contraintes de la vie quotidienne peut l’affecter.

littel com potePour préserver la santé du foie, il est conseillé de consommer des aliments riches en fibres et en nutriments essentiels comme le magnésium, le calcium, le phosphore et le fer.

Les 9 aliments bons pour le foie

1. L’ail. Les principes actifs les plus connus qui sont présents dans l’ail sont l’allicine, le querticine et le sélénium. Grâce à ces éléments, il participe à l’activation des enzymes favorisant le processus de détoxification. Pour stimuler le foie, vous pouvez ajouter de l’ail à tous vos plats de salades, de viandes et de légumes. Il s’agit aussi d’un antibiotique naturel, particulièrement bénéfique pour la régénération d’un foie déjà malade.

2. Les aliments riches en fibres . Les aliments riches en fibres participent à la réduction de la graisse et protègent contre les maladies du foie. Ainsi les flocons d’avoine et les Légumes verts comme les épinards, le chou, les haricots sont à privilégier dans votre alimentation. De plus, ces derniers sont des pourvoyeurs de vitamines et contiennent aussi des antioxydants, très utiles pour purifier le corps.

3. L’ artichaut .   L’artichaut agit sur la sécrétion biliaire et améliore ainsi la digestion. Les substances actives se situent principalement au niveau des feuilles. Vous pouvez préparer une tisane ou une infusion de feuilles d’artichaut ou consommer cette plante potagère en salade.

4. Le chocolat noir. Contrairement aux idées reçues, le chocolat noir dont la teneur en cacao dépasse les 70% est bénéfique pour le foie. Son apport en magnésium contribue à protéger cet organe. De surcroît, les antioxydants contenus dans le chocolat noir freinent le vieillissement des cellules et réduisent les risques d’inflammations. Le magnésium aide aussi à faire le plein d’énergie et à chasser le stress.

5. Le curcuma. Le curcuma possède des propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires. Il est recommandé pour lutter contre de nombreuses maladies dont celles du foie. Il contribue au nettoyage de l’organisme, facilite la digestion et aide à prévenir le cancer.

6. Les noix.  Les oléagineux comme les noix, les noix de Macadamia, les noix du Brésil, les noix de Pécan, les amandes ou les noisettes sont riches en phosphore. Leur consommation aide à épurer le foie et à faciliter le métabolisme des lipides, ce qui évite l’accumulation de graisse à l’origine des maladies hépatiques.

7. Le pamplemousse. Le pamplemousse est un aliment bénéfique pour nettoyer le foie. Grâce au naringinine, un flavonoïde présent dans ce fruit et qui aide à brûler les graisses. Il contribue à la purification de l’organisme et évite l’accumulation de lipides dans les cellules hépatiques. De plus, ce fruit est riche en pectine et en vitamine C.

8. Le romarin. Le romarin possède des propriétés antioxydante et anti-inflammatoire. Il stimule la sécrétion de bile par les cellules hépatiques, facilite la digestion et participe ainsi à l’élimination des déchets et à la purification de l’organisme. Ces bienfaits réparateurs contribuent à tonifier le corps et à lutter contre la fatigue physique. Les jeunes pousses sont connues pour être plus actives que les autres parties de la plante.

9. Le thé vert. Le thé vert contient de la théine et participe à la réduction des graisses. Riche en antioxydants, il est aussi diurétique. Sa teneur en polyphénols lui permet de ralentir l’assimilation des lipides et des glucides et réduit la quantité de calories absorbées tout en améliorant la santé cardiovasculaire.

Les aliments à limiter afin de préserver la santé du foie sont :
Les aliments trop sucrés, les repas trop salés ou trop gras. En effet, ces aliments peuvent à long terme provoquer une inflammation au niveau du foie qui va avoir de plus en plus du mal à les traiter.
L’accumulation de toxines qui s’ensuit peut entraîner des lésions cellulaires. Il est également conseillé de consommer moins d’alcool, à raison d’un à deux verres par jour selon que vous soyez une femme ou un homme.

SOURCES  https://www.pressesante.com

 

 

 

Les clés de l’alimentation anti-cancer et maladies inflammatoires, infectieuses,
auto-immunes… (Livre
Poche) –
Jean-Christophe Charrié
Excellent livre avec une partie théorique indispensable pour

comprendre ce qu’on fait et une partie pratique avec de bonnes recettes.
Facile à lire, accessible à tous , nul besoin de posséder des connaissances médicales approfondies pour comprendre les enjeux d’une alimentation saine dans la lutte anti cancer et les maladies inflammatoires génératrices de nos douleurs.
Les recettes claires et pas trop compliquées vous ouvrent à d’autres façons de se nourrir
Ce livre explique clairement et simplement les conséquences de nos habitudes alimentaires sur notre santé et en particulier sur celle des malades du cancer, des dégénérescences mentales et les maladies inflammatoires ou auto-immunes.
Offrez vous cette merveille ou offrez le à vos amis, ceux que vous voulez garder!

duo compoteCOM’POTE

Lady Ladinde découvre la tâche de Mariotte… Quésaquo ?

 dinde BLOC NOTE LADY LADINDE Bloc note de LADY LADINDE
 » Et si je ne voulais pas mourir idiote »

Avec le nom que j’ai, vous comprendrez aisément que je ne veuille pas mourir idiote aussi, lorsque je découvre des choses pour m’instruire,  je vais vous en faire part….
De temps en temps…. vous aurez à vous farcir Ladinde avec sa rubrique  » Et si je ne voulais pas mourir idiote »

AUJOURD’HUI  LADY LADINDE PROPOSE DE DÉCOUVRIR :

LA TACHE DE MARIOTTE

C’est la tache aveugle de forme ovale située sur la rétine de l’œoeil, à l’endroit où le nerf optique rejoint le globe oculaire. Ainsi, c’est une tache dans le champ visuel où les objets ne sont pas vus.


C’est le seul point de la rétine qui ne voit pas, en raison de l’absence de photorécépteurs. Il correspond à l’endroit où le nerf optique et les vaisseaux sanguins quittent l’oeil.( image ci-contre )
Ainsi, c’est une tache dans le champ visuel où les objets ne sont pas vus.

C’est au XVIIe siècle, en procédant à la dissection d’un oeil humain, que le physicien français Edme Mariotte découvrit la tache aveugle, région de la rétine où se rattache le nerf optique au globe oculaire. Il soupçonne qu’étant dépourvue de cellules photo réceptrices, la lumière ne devait pas stimuler cette région et que, par conséquent, chaque oeil devait posséder une « tache aveugle », une petite région du champ visuel où il est aveugle. Il le démontre avec l’illustration qui suit.

  • Fermez votre oeil gauche et fixez bien la croix, et uniquement la croix , approchez-vous à environ 30 cm de votre ordinateur, vous ne verrez plus le rond. Si vous le voyez toujours, rapprochez-vous ou éloignez-vous de votre ordinateur, il y aura un endroit précis où vous ne verrez plus le rond.

  • De même : Fermez votre oeil droit et fixez bien le rond, et uniquement le rond, approchez-vous à environ 30 cm de votre ordinateur, vous ne verrez plus la croix. Si vous la voyez toujours, rapprochez-vous ou éloignez-vous de votre ordinateur, il y aura un endroit précis où vous ne verrez plus la croix.

Ainsi, quand les deux yeux regardent dans la même direction, il n’y a pas de problème, car les deux taches aveugles ne se superposent pas.
Ce que ne voit pas un oeil, l’autre le voit.
Par contre, quand un oeil seulement regarde, il peut, dans un paysage par exemple, manquer un détail d’importance.

 

Danger sur la route

L’exemple le plus fréquent concerne les accidents de croisement sur les routes de campagne. Le conducteur est à l’arrêt à un stop, prêt à repartir, il regarde à droite et à gauche et redémarre.
C’est à ce moment qu’il se fait percuter par un véhicule qu’il n’avait pas vu.
L’explication est que le conducteur n’avait pas réellement tourné la tête et regardé de chaque côté avec les deux yeux.
Si un véhicule
arrive, à l’endroit de la tache aveugle, le cerveau remplit la zone aveugle en complétant avec un bout de champ ou un bout de route.
Les deux roues et les piétons sont le plus souvent victimes de
ce type d’accident.
Mais le risque lié à la tache aveugle peut également concerner des véhicules de plus gros volume comme des voitures ou
des camions.
Pour éviter tout risque, rien de plus simple.
Pensez à bien tourner la
tête au moment de regarder, pour le faire avec les deux yeux, et faites-le plutôt deux fois qu’une !  

Source : www. dictionnaire.doctissimo.fr/definition-tache-aveugle.htm
NB: N’oubliez pas de toute façon, de consulter votre ophtalmologue une fois par an!


Lady Ladindedinde

ALIMENTATION : La polenta

Meilleurs complements alimentaires

logo com pote comnunique LE BLOC NOTE
DE COM’ POTE

– C’est l’information du pote âgé faite par un pote pas con … mais très COM…!!!

« De tes aliments tu feras ta médecine » – Hippocrate


LA POLENTA

La polenta, c’est une farine ou une semoule de maïs dont la mouture est plus ou moins fine. La jaune se marie avec tout, la blanche s’accorde avec les poissons.
Très consommée dans le nord de l’Italie, le Tessin en Suisse, le comté de Nice, la Savoie et la Corse en France, elle se présente sous forme de galette ou de bouillie à base de semoule ou de farine de maïs.
L’emploi de farine de maïs n’est pas une obligation : en Corse, la polenta (pulenda) est faite avec de la farine de châtaigne et prend la forme d’un pain légèrement sucré accompagnant les repas hivernaux ; mais ce plat est très éloigné de ce que la plupart des Français nomment « polenta »

ORIGINE ET HISTOIRE
La polenta est un des plats les plus anciens de l’histoire et elle est considérée comme une des premières pitances soumises à cuisson. Connue déjà à l’époque des Sumériens et en Mésopotamie, elle était une préparation à base de millet et de seigle.
 Le mot « polenta » était déjà connu des Romains, chez qui il désignait une bouillie de farine d’orge. Il est à rattacher aux autres mots latins puls (« bouillie de farine ») et pollen (« fleur de farine »).

Épicure se déclarait satisfait « comme Jupiter si on lui donne de la polenta et de l’eau ».

littel com poteLes bienfaits de la Polenta

Elle contient aussi de nombreux minéraux, à commencer par le potassium qui, entre autres, équilibre le pH sanguin, transmet les influx nerveux et participe aux contractions musculaires.
La polenta renferme également du phosphore, lequel participe à la construction des os et permet de fabriquer l’énergie des cellules …

Apports nutritionnels

Comme les autres aliments faits à base de céréales, cette semoule de maïs est principalement constituée de glucides complexes rassasiants (75 %), qui se diffusent lentement dans l’organisme. Sur le plan des vitamines, elle apporte des vitamines B, en particulier de la vitamine B9.

Polenta et diabète

En tant que céréale complète, le maïs fait partie des aliments qui protègent la santé. De nombreuses études ont établi un lien entre la consommation de ce type d’aliment avec une diminution des risques de maladies cardiaques, d’accidents vasculaires cérébraux,de cancer, de diabète de type 2 et d’obésité.
Menus avec Polenta pour toute la famille mais aussi adaptés pour le Diabète (type 1, type 2, Gestationnel) à condition de respecter les conseils du diététicien pour les dosages de glucides et les ingrédients contre indiqués.

Polenta aux Olives et Pesto
Voici la recette

 

 

CUISINEZ LA POLENTA

Pour la réussir, portez à ébullition de l’eau si elle accompagne de la viande, ou un mélange d’eau et de lait pour la servir avec des légumes.

Assaisonnez-la avec du gros sel, du poivre, du laurier, mais aussi du curcuma, des grains de fenouil, des zestes de citron… Versez-la en pluie et faites cuire 5 mn en remuant non-stop.
Elle se conserve trois jours au réfrigérateur.

Frites de POLENTA

NOTRE ALIMENTATION SANTÉ

 

 

Les clés de l’alimentation anti-cancer et maladies inflammatoires, infectieuses,
auto-immunes…
Poche –
Jean-Christophe Charrié Excellent livre avec une partie théorique indispensable pour
comprendre ce qu’on fait et une partie pratique avec de bonnes recettes.
Facile à lire, accessible à tous , nul besoin de posséder des connaissances médicales approfondies pour comprendre les enjeux d’une alimentation saine dans la lutte anti cancer et les maladies inflammatoires génératrices de nos douleurs.
Les recettes claires et pas trop compliquées vous ouvrent à d’autres façons de se nourrir
Ce livre explique clairement et simplement les conséquences de nos habitudes alimentaires sur notre santé et en particulier sur celle des malades du cancer, des dégénérescences mentales et les maladies inflammatoires ou auto-immunes.
Offrez vous cette merveille ou offrez le à vos amis, ceux que vous voulez garder!

SOURCES :
https://www.recette-pour-diabetique.comduo compoteCOM’POTE