Archives par étiquette : Salomé

PEINTURE: Saint Jean Baptiste …. Vu par Le Caravage

logo lardon 1L’’ART ET LA PALETTE
AUX CHOUX

VISITE DU THÈME DE
SAINT JEAN BAPTISTE (C’EST SA FËTE AUJOURD’HUI)
TRAIT
É PAR LE CARAVAGE……
– Wiki..! On a paumé les pinc eaux…
– On s’en fout, c’est de la peinture à l’huile
.

Michelangelo Merisi a Caravaggio, dit Caravage

Né en 1571 à Milan, mort en 1610 à Porto Ercole, Michelangelo Merisi a Caravaggio, dit Caravage, est une figure révolutionnaire dans la peinture occidentale. Apparaissant
sur la scène artistique romaine alors que naît l’esthétique baroque.
Caravage s’impose rapidement grâce au caractère radicalement novateur de son art.
Son utilisation magistrale du clair-obscur, comme le cadrage  mi-corps de ses figures, donne à ses compositions une puissance dramatique inédite, tandis que sa lecture réaliste, qui mêle trivial et sacré, rend accessible l’art religieux au commun des mortels.
L’artiste inaugure de nouveaux thèmes, comme les scènes de jeu ou de taverne, des diseuses de bonne aventure, des musiciens.
Défrayant la chronique,Caravage fait très tôt des émules dans toute l’Europe.

 

     SAINT   JEAN BAPTISTE     


« Moi, je vous ai baptisés d’eau; lui, il vous baptisera du Saint Esprit. »

L’église fête sa nativité, aussi bien en Orient qu’en Occident le 24 juin, au moment du solstice d’été.

 

logo lardon DParlons de Jean d’abord

 « – Autrefois il y avait un homme qui avait mission de DIEU

   –  et son nom est JEAN »

L’histoire de saint Jean Baptiste est racontée dans les Évangiles. Jean est le cousin de Jésus, et sa vocation consiste à préparer la venue du Messie.
Il vit dans le désert de Judée entre Jérusalem et la mer Morte, portant « un vêtement de poils de chameau et, autour de ses reins, une ceinture de cuir ; et il mange des sauterelles et du miel sauvage ».
Son surnom de « Baptiste » ou de « Baptiseur » vient de la pratique du baptême de repentir qu’il proclame dans la région.
Il baptise Jésus lui-même dans le Jourdain, et il meurt décapité sur décision du roi Hérode Antipas pour avoir exigé que ce dernier change son mode de vie.

Pietro Perugino: Battesimo di Cristo.

 

Jean est fréquemment représenté dans l’art chrétien ; ses caractéristiques et attributs les plus habituels sont la tunique en poils de chameau,la croix de roseau et l’agneau.
La scène la plus couramment dépeinte  est celle de son baptême de Jésus, mais aussi la scène de Jésus et Jean enfants dans les bras de Marie, souvent accompagnés de sainte Élisabeth, mère de Jean Baptiste.

logo lardonQUAND LE CARAVAGE S’EN MÊLE

Des tableaux représentant Jean seul dans le désert existent aussi, bien qu’ils soient moins courants, mais le jeune Caravage choisit systématiquement de représenter Jean comme un garçon ou un jeune homme seul dans le désert.

SAINT JEAN AU BELIER – Deux exemplaires de la main de Caravage sont connus, et exposés au Musée du Capitole et à la Galerie Doria-Pamphilj.

LES  SAINTS JEAN BAPTISTE DU CARAVAGE
Le thème de Saint Jean Baptiste a fait l’objet de plusieurs tableaux du peintre baroque italien Michelangelo Merisi da Caravaggio, dit « Caravage » (1571-1610).

Toutefois, l’attribution de certains de ces tableaux à Caravage n’est pas certaine, et varie selon les auteurs et l’état de la recherche à ce sujet.

Le Jean Baptiste du Capitole ne pose pas de difficulté d’attribution à Caravage, mais l’identification de son thème est quelque peu problématique tant le modèle offre un aspect sensuel et éloigné des représentations habituelles du saint. Il a d’ailleurs été successivement été décrit dès 1620 comme le berger mythologique Phyxis, puis comme une représentation de l’Amour Vainqueur, ou de façon plus neutre comme un Jeune garçon avec un bélier ; l’association à Saint Jean Baptiste est aujourd’hui communément admise.

logo lardon DSaint Jean Baptiste, le caravage  – Galleria Borghese, Rome

La datation du saint Jean Baptiste de la galerie Borghèse est sujette à controverse : les chercheurs ont longtemps pensé que la toile avait été achetée par le cardinal Scipione Borghese entre le moment où il arrive à Rome en 1605 et celui où Caravage fuit la ville en 1606, mais en se basant sur certaines similitudes de manière et de colorisation. les spécialiste s’accordent sur certain consensus actuel pour l’année 1610.

 

Saint Jean Baptiste dans le désert,
le caravage  – Kansas City
Saint Jean Baptiste dans le désert,
Galerie nationale d’art antique, Rome


Il s’agit de l’un des deux Jean Baptiste
qui auraient été peints par Caravage
en 1604, voire 1605.
Son attribution est toutefois contestée.
Il est exposé parmi la collection du Palazzo Corsini, dans la Galerie nationale d’art antique à Rome.

 

Saint Jean Baptiste
à la fontaine


Il est conservé dans une collection
privée
à Malte, difficile d’accès, ce qui empêche que beaucoup de chercheurs aient pu l’étudier.
C’est un tableau très endommagé, surtout sur les parties de paysage.
Il en existe deux versions, légèrement différentes l’une de l’autre.
Saint Jean Baptiste, Kunstmuseum, Bâle
L’attribution de ce tableau à Caravage
est contestée
par certains auteurs.
Bien qu’il revête de nombreux aspects stylistiques propres
à Caravage, dont l’utilisation d’ombres profondes et
le choix de représenter  un Jean Baptiste jeune et solitaire, les critiques et historiens d’art ne s’accordent pas unanimement à le lui attribuer.

logo lardon DLa mort de saint jean baptiste

Mis à part ces œuvres où Jean est seul, et qui datent surtout du début de la carrière de Caravage, il peint aussi trois grandes scènes narratives portant sur la mort par décapitation de Jean :


La grande Décollation conservée à Malte,

et deux Salomé tenant la tête de Jean Baptiste,
l’une conservée à Londres                                                   l’autre à Madrid, 

retour sur la rubrique du même tabac

logo lardon 1Chou Blanc

  RETRO :
C’est du même tabac…..

Share Button

Saints guérisseurs : Saint Jean Baptiste

barre bleue

UNE SERIES POUR TOUT CONNAITRE SUR NOS SAINTS GUERISSEURS -un par    mois

     SAINT   JEAN BAPTISTE     

 1er siècle – fête le 24 juin

« Moi, je vous ai baptisés d’eau; lui, il vous baptisera du Saint Esprit. »

«  Jean est son nom »

SAINT PATRON: Des tisseurs de draps, des aubergistes, des restaurateurs, des charpentiers, des tailleurs , des tripiers, des teinturiers,des ramoneurs

Avec la Vierge Marie qui a plusieurs fêtes au calendrier, il est le seul saint dont nous fêtons la naissance ( 24 juin ) et le martyre ( 29 aout ) à deux dates séparées, alors que tous les autres sont fêtés au jour de leur mort, ».

Exemplaire dans son courage face à Hérode, il est invoqué contre :
La peur

Mais également contre :
Les vertiges, l’épilepsie, les spasmes,
les convulsions, la danse de Saint Guy
Pour les femmes enceintes,
les agneaux, les bestiaux, les animaux domestiques

,L’église fête sa nativité, aussi bien en Orient qu’en Occident le 24 juin, au moment du solstice d’été. Parmi les nombreux rites qui sont associés à cette fête certains semblent venir directement des anciennes grandes fêtes celtes du solstice d’été, lorsque cette nuit était réputée surnaturelle, et les feux cérémoniels.
La pratique des feux de la Saint-Jean reste très vivace dans de nombreuses villes et villages du monde occidental.

 La tradition veut que l’on asperge le feu d’eau bénite et il est chanté ou récité l’ hymne de saint jean « Afin que vos serviteurs puissent chanter les faits merveilleux de votre existence avec une voix pleine et sonore, dégagez leur bouche coupables des liens qui l’enchaînent »…

 Pendant la durée de l’hymne les assistants se tiennent par la main, et tournent autour du feu …..ils s’arrêtent à la fin de l’hymne pour dire ensuite :

 « – Autrefois il y avait un homme qui avait mission de DIEU

   –  et son nom est JEAN »

Cet hymne fut composée au XI ème siècle par Paul DIACRE qui priait Saint Jean de le guérir d’un grand enrouement qu’il avait contracté….sa prière fut pleinement exaucée

 barre bleue

 LA NAISSANCE DE JEAN ….LE COUSIN DE JÉSUS
« son nom est Jean. » Nom qui signifie, Dieu fait grâce.

 

 L’ange Gabriel dit à Marie au jour de l’annonciation : » Voici qu’Elisabeth, ta parente, en est à son sixième mois. »

 Lorsque MARIE enceinte rendra visite à Elisabeth la mère de jean le bébé reconnu le Christ et tressailli d’allégresse en sa présence. Trois mois après cette annonciation, l’église fête donc la naissance de Jean-Baptiste, le précurseur du Messie.

L’enfance de Jean
« Toi, petit enfant, on t’appellera prophète du Très-Haut; tu marcheras devant le Seigneur pour préparer ses chemins ». Prophétise son père Zacharie, lui qui resta 9 mois muet, en raison de son incroyance à croire la parole de l’ange lui annonçant sa conception.

Pietro Perugino: Battesimo di Cristo.

 PRÉDICATION DE JEAN

 « Jean mena une vie d’ascèse « caché dans le désert », se nourrissant frugalement de « sauterelles et de miel sauvage » et pratiquant le jeûne.
En l’an 27, il s’installe sur les bords du Jourdain, où il commence à pratiquer le « baptême de repentir pour la rémission des péchés » par immersion dans l’eau.
Il réunit autour de lui de nombreux disciples, leur annonçant la venue du Messie :
« Moi, je vous baptise avec de l’eau, pour vous amener à la repentance, mais vient celui plus fort que moi, et je ne suis pas digne de porter ses sandales. Lui vous baptisera dans l’Esprit Saint et le feu »
Selon Mathieu , Jésus vint voir Jean pour être lui aussi baptisé..
quand Saint Jean vit le Sauveur parmi la foule, il le reconnut par une inspiration du ciel, et s’écria : « Voici l’Agneau de Dieu, voici celui qui efface les péchés du monde ». Jean qui ne se sentait pas digne de lui accepta de baptiser Jésus et au sortir de l’eau tous virent l’Esprit Saint « descendre comme une colombe et venir sur lui », et une voix venue des cieux dit : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j’ai mis toute mon affection ».
Jean Baptiste demanda alors à ses meilleurs disciples de suivre Jésus. en leur annonçant qu’il s’effaçait pour lui laisser la place.
« Voilà ma joie, elle est maintenant parfaite. Il faut qu’il grandisse et que je diminue. »

LA DÉCAPITATION DE JEAN (Tableau de Paul Rubens)

Rubens, Le Festin d’Hérode, 1630, Edimbourg

Quelque temps après, la colère d’Hérode Antipas, tétrarque de Galilée et de Péré, s’abattit sur Jean Baptiste, lequel lui reprochait son mariage avec la femme (Hérodiade) de son demi-frère Hérode Philippe.
Hérode, excédé, fait arrêter Jean et « le fait lier en prison ».
La femme Hérodiade voulait faire tuer Jean mais Hérode Antipas le protégeait, car il le « connaissait pour un homme juste et saint » et « l’écoutait avec plaisir ».

Cependant lors de la fête donnée pour son anniversaire, Salomé, la fille d’Hérodiade, dansa tant que le gouverneur et tous ses convives furent subjugués, et il lui dit : « Demande-moi ce que tu voudras… ce que tu me demanderas, je te le donnerai, fût-ce la moitié de mon royaume ». Salomé demanda pour sa mère la tête de Jean Baptiste présentée sur un plateau.
Hérode fort attristé, envoya cependant un garde décapiter Jean dans sa prison, placer sa tête sur un plateau et la présenter à Salomé, qui l’offrit à sa mère Hérodiade.

Quand cette nouvelle fut annoncée à Jésus, qui la connaissait déjà par sa science divine, Il manifesta une profonde douleur.
Le crime ne resta pas impuni, car Hérode, vaincu par ses ennemis, perdit sa couronne et périt misérablement.
La fin d’Hérodiade et de sa fille ne fut pas plus heureuse. Il est à remarquer que la plupart de ceux qui ont joué un rôle odieux, dans l’Évangile, ont subi dès cette vie le châtiment de leur impiété et de leurs crimes.

barre bleue

DICTON POUR LES POTES ÂGÉS

« Avant la saint Jean, pluie bénite ; après la saint Jean, pluie maudite. »

barre bleue

Chou Blanc est  effectivement magnétiseur...! voir son site cliquez CHOU BLANC (Les autres saints guérisseurs – faire catégorie SAINT THOL )

Précédente rubrique  :  SAINT ROCH
La ligne éditoriale de cette série est accessible 
  BON COURAGE...!

2560

Share Button

Mon frère cet intrus… Voyage à la source de notre jalousie

Choucaline plus proche de toi tumeur

bloc note choucaline– BLOC NOTE de Choucaline
– « Les capacités de notre cerveau:

Commençons à ne pas nous en vouloir à nous même …..

« Si l’existence éternelle se transforme,
elle doit devenir plus belle
Si elle disparait, elle doit revenir
avec un aspect plus sublime.
Et si elle dort, elle doit rêver d’un meilleur éveil,
Car elle est plus grande chaque fois qu’elle renaît. »
KHALIL GIBRAN

Le courage d’être soi

C’est en retrouvant mon amie Claire envahie de psoriasis que je me suis rappelé
de trois choses:

LA PREMIÈRE
Il est  bon de savoir que  les psoriasis surviennent souvent après deux « abandons » ou supposés tels dans la vie ….et c’était le cas de CLAIRE
Bouleversée par la naissance de son frère ( abandon de ses parents qui s’occupent du petit dernier, lui volant la vedette du petit théâtre familial…!
Puis….Considérée à ses yeux comme abandonnée une nouvelle fois  lorsqu’elle est mise en pension et dans une filière qui lui était imposée.
LA DEUXIEME
Le souvenir  d’un livre de jacques Salomé  » le courage d’ être soi » que j’avais lu, il y a déjà bien des lunes comme dirait Chou blanc, j’y avais  appris beaucoup de choses sur moi et les autres….
LA TROISIÈME
C’est le chapitre consacré à ses naissances et renaissances en particulier :
« sa naissance à la jalousie » celle provoquée par la naissance de son frère qu’il a vécu
(comme Claire) comme un abandon de ses parents … pour s’occuper du petit dernier ..!

Jacques Salomé m’a initié à l’art de communiquer en conscience.

Dans  cet ouvrage « le courage d’être soi  » Il nous propose,
entre autres, quelques repères pour :

– Explorer les zones d’ombre de notre personnalité qui nous enchaînent dans notre relation avec autrui et avec nous-même.
– Apprendre à surmonter les violences, les blessures et les souffrances.
– Sortir des fidélités contraignantes et aller de la fidélité à l’autre à la fidélité à soi.
– Vivre les deuils successifs de notre existence et en sortir plus grand.
– Découvrir l’espérance spirituelle qui est en chacun de nous.

Un livre qui propose un nouvel art de communiquer, une charte du mieux-être avec autrui et avec soi-même. Un pont entre la psychologie et la spiritualité.

Jacques Salomé propose  la communication consciente celle qui appelle avant tout une bonne connaissance de soi-même, de ses zones d’ombres les plus secrètes et de ses blessures enfouies.
En partageant ses réflexions, en racontant sa propre expérience, le psychosociologue offre une théorie et une méthodologie qui nous guident vers une libération des nombreux carcans qui nous aveuglent, pour une meilleure écoute de soi et des autres.
c’est toujours aujourd’hui un précieux message, obstinément optimiste.

Comment aider mon amie Claire à chercher les naissances de sa vie

Ainsi parle jacques Salomé de ses propres naissances de sa vie :

Extraits…..
« Aussi loin que remonte ma mémoire dans le temps de mon histoire, me reste de ce parcours le sentiment que ma vie n’est qu’une succession de naissances, chacune apparaissant comme une étape marquée par la pierre blanche d’une prise de conscience significative et décisive. Ainsi toute mon existence a-t-elle été traversée de naissances, d’accouchements et de mises au monde dont chacune a contribué à me faire naître à l’homme que je suis devenu.
Ce sont quelques-unes de ces naissances que je vais évoquer, car chacune constitue à la fois un point d’ancrage, une source d’expansion et un appel à plus de vie. . .
L’enfant que j’ai été, l’homme que je suis devenu – et que je deviens chaque Jour un peu plus – est le résultat de chacune de ces naissances….. »

Comment claire a t elle vécu sa naissance à la jalousie … à l’arrivée de son frère…?

Comme jacques Salomé … Voici son vécu relaté dans son livre

EXTRAIT:  LA NAISSANCE À LA JALOUSIE

« Une des premières naissances de mon histoire dont je me souvienne est la naissance au désarroi, à la jalousie, au chaos, lors de l’arrivée de mon frère. J’avais quatre ans et, soudain, mes repères familiers ont disparu.
La présence de maman n’était plus la même, les odeurs, les bruits, le rythme de la maison avaient changé.
J’avais brusquement le sentiment que je ne valais plus rien, que personne ne pouvait m’aimer, surtout pas ma mère, puisqu’elle n’avait d’attention que pour lui, cet intrus qui venait de faire irruption dans mon univers.

Aujourd’hui, je sais – non seulement avec ma tête mais avec ma sensibilité actuelle que j’ai été aimé, que je n’ai manqué d’aucun soin ; dans mon vécu d’enfant de quatre ou cinq ans, cette expérience fut cependant terrible et terrifiante, une véritable révolution.

Deux photos gardées précieusement dans l’album familial témoignent de cette période.
– Sur l’une, un petit garçon en costume de marin, blond, souriant, adorable.
«On le croquerait tellement il est mignon ! » sont les paroles que j’entends encore proférer au-dessus de ma tête.
– Sur l’autre, un enfant au crâne rasé; j’ai l’air d’un bagnard ou d’un mendiant affublé d’un vieux manteau, les poings dans les poches, les yeux durs et la bouche violente…
Entre ces deux instantanés … mon frère est né. »

« Prenez conscience que votre vie comme celle de CLAIRE est une succession de naissances qui auront eu comme conséquence de vous  responsabiliser pour vous engager comme elle –  je l’espère – à agir.
Vos naissances seront pour CLAIRE, comme pour vous,  nombreuses, multiformes, imprévisibles, étonnantes et si diversifiées qu’elles vous susciteront chaque fois de l’émerveillement et de l’enthousiasme, au-delà de la détresse, de la déstabilisation et de la remise en cause qu’elles vont provoquer.

Renaissance ma petite Claire et adieu psoriasis….

SOURCE : le courage d’être soi  L’art de communiquer en conscience –  Jacques Salomé (Auteur) –  Ivan Amar (Préface) – Paru en juin 2001 – Guide (poche

 

 

ILS L’ONT DIT SUR LE NET

A lire absolument:  Un livre qui a le mérite de mettre à nu nos fonctionnements et notre mal être. Merci à jacques salomé d’avoir osé écrire ce qu’au fonds nous savons mais refoulons.

Un livre de survie: Merci à vous J Salomé de nous faire partager votre vécu…Il ressemble tant au nôtre qui nous parait bien souvent trop lourd à porter. Merci car en vous lisant nous découvrons que nous sommes tous confrontés à notre chemin de vie pas toujours simple.

Génialissime : Ca m’a permis d’avancer, de faire un grand pas. Je pense, par contre, qu’il faut être prêt intellectuellement pour l’apprécier. Merci M Salomé

« SOURCE : L’art de communiquer en conscience –  Jacques Salomé (Auteur) –  Ivan Amar (Préface) – Paru en juin 2001 – Guide (poche)

Choucaline plus proche de toi tumeur CHOUCALINE

Share Button