Archives par étiquette : sagesse

Les singes de sagesse se mettent en 4.

les potes doivent être éclairésCHRONIQUES CHOUCROUTE
par le Pote H

Dans mes chroniques on m’’a demandé de cultiver les potes âgés pour leur montrer la différence entre culture et agriculture.
Vu leur sénilité précoce nous procéderons toujours, par des anecdotes, qui leur permettront de mieux mémoriser, et de bien comprendre le sens des choses …

OH purée va y avoir du boulot …. Merci monsieur excusez nous…… c’est une erreur il n’y a aucune fuite chez nous…..Mais si on pète les plombs…. C’est noté votre entreprise fait aussi l’électricité…
si on pète un câble …. SUPER…..Vous faites aussi…. Alors à bientôt

Les 3 singes de la sagesse se mettent en quatre…???

Il est  intéressant de
constater qu’il existe plus rarement des représentations comprenant 4 singes de la sagesse et non 3.

Apparu vers le 12 ème ou 13 ème siècle, le quatrième singe serait la représentation de la chasteté et de l’abstinence.
Une quatrième vertu qui consisterait à « s’abstenir face au mal », le mal étant représenté par la sexualité.
Alors que les hérétiques triomphaient en Occident, l’Orient, probablement la Chine, aurait complété les 3 singes de la sagesse.
Sur la version ci-dessus, La position des mains recouvre habilement les parties intimes.

Les 4 singes de la sagesse, dans ce cas, pourraient-ils incarner autre chose qu’une succession de comportements vertueux ?
En témoignent également nos parents ou grands-parents nés dans la première moitié du 20 ème siècle qui avaient, eux-aussi, une interprétation souvent admise en son temps.
« Je vois tout, j’entends tout mais je ne dis rien ».
Une autre époque, une autre interprétation.
L’omerta serait-elle le symbole des singes de la sagesse du 20 ème siècle ?


POTACHE

.

Share Button

L’hiver sera rude…! Prévision du grand chef indien

barre bleue

les indiscretions du salon de coiffure
BLOC NOTE
de Chou Frisé

Moi qui suis garçon coiffeur et qui déboise à longueur de journées, j’adore les histoires que me racontent mes clients…. surtout les histoires de ceux qui font un métier presque identique au mien… en plus rude….. surtout l’hiver et au canada…

barre bleue

« Le bûcheron« 

Au Canada, dans le Grand Nord, un bûcheron français nouvellement implanté dans cette vallée, coupe son bois pour l’hiver. Après deux journées de coupe, et plusieurs stères convoyées, il en vient … à se demander si sa provision de bûches sera suffisante.

Les hivers sont très froids, dans la région.



Il va donc voir un vieux chef indien, un peu déplumé, pour savoir si l’hiver sera rigoureux.

Il monte sur les sommets et pose sa question, et le chef dans sa grande sagesse regarde la vallée et lui dit :

 

– Ugh ! Hiver sera rude.

Alors le bûcheron retourne couper du bois, encore et encore.

 

Au bout de quelques jours de durs labeurs, il retourne dans la montagne voir le vieux chef et lui repose sa question.
Et le chef regarde une nouvelle fois dans la vallée et répond:

 

– Ugh ! Hiver sera rude, très rude !

 Alors le bûcheron retourne bucheronner. Pendant quinze jours.

 




Puis il retourne dans la montagne voir l’Indien. Qui regarde encore dans la vallée, lui dit:

– Ugh ! Hiver sera rude, très très très rude !

Alors le bûcheron demande au chef:

  Mais, Grand Chef, comment peux-tu savoir cela?

Et l’indien répond :

 


Quand homme blanc couper beaucoup de bois, c’est que l’hiver sera rude !

       R      R

    
barre bleue

  Chou frisé  -1687

 

Share Button

Cet éléphant se trompe énormément

Propolis 60 gélules
Choucaline plus proche de toi tumeur

bloc note choucaline BLOC  NOTE
de Choucaline

– « Les capacités de notre cerveau:

Cet éléphant se trompe énormément

 

ON SE CALME     ……Voici pourquoi..   Lire ce petit conte

 

L’éléphant se trouvait au bord d’un ruisseau.
L’eau coulait claire et transparente.
Il eut envie de boire.
Il se pencha au-dessus de l’eau, trempa sa trompe et … plouf!
« Quoi! Que? … mais qu’est-ce que … AAAaaaarrrrggggghh j’ai
perdu mon oeil ! » s’écria l’éléphant au comble de la panique.
Effectivement, son oeil droit s’était détaché de son orbite et
était tombé au fond du ruisseau.
Le mastodonte chercha
à retrouver son précieux globe.
Il ne vit rien. Très inquiet
, il agita sa trompe dans tous les
sens, cherchant
à saisir son œil dans le lit du ruisseau.
Il remua tant et si bien que l’eau devint trouble. Plus il
agitait sa trompe et plus le sable remontait
, compromettant ses
chances de retrouver une vue complète.
Soudain, l’éléphant entendit rire
à gorge déployée.
Furieux, il releva la tête et vit
, sur un rocher au bord de
l’eau, une petite grenouille verte. Elle riait, elle riait….
la bouche grande ouverte:

– coaAH ! coAH ! coAH ! coAH !. ..
– Tu trouves ça drôle. J’ai perdu mon œoeil et ça te fait rire ?!
– Ce qui est drôle, c’est de voir
à quel point tu t’agites.
Calme-toi
,
tout ira mieux!
L’éléphant, un peu honteux, suivit le conseil de la
grenouille. Il se calma et cessa d’agiter sa trompe.
L’eau redevint calme, peu
à peu le sable retomba.
Tout au fond du ruisseau, l’éléphant vit son œœil, intact.
Il le saisit avec sa trompe, le remit dans son orbite,
à sa place.
Sans oublier
de remercier la grenouille verte.

 



Ce petit conte apparemment simpliste renferme une grande sagesse.
L’éléphant perd un œoeil et ce n’est pas anodin:
Cette cécité soudaine, cette eau troublée, cette agitation, ce désespoir, c’est ce qui nous arrive lorsque nous perdons pied et que notre précipitation nous rend aveugles.

Nous sommes momentanément incapables d’interpréter avec lucidité ce qui nous entoure. Pour éviter cette désorientation, il existe une solution:
Attendre que la situation s’éclaire, que les nuages noirs se dissipent.

 

Choucaline plus proche de toi tumeur

CHOUCALINE
( source:
club positif)

« La précipitation vient du Diable; Dieu travaille lentement. »

2373

Share Button

PHILO PHILO PHILOMENE : SOCRATE – Dialogue pour passer le temps

logo La philo mène la danse (2)PHILOMÉNE est arrivé à sa retraite au milieu de nos potes âgés avec la volonté de planter des pensées….
Je vous parle pas des fleurs, mais des idées, qu’elle cultive sous le cerisier quand il fait trop chaud pour biner ….
Autour d’elle, quelques uns qui en avaient assez d’être au raz des pâquerettes, mais qui pour autant ne souhaitaient pas cultiver les pensées de Pascal…!

La Chouette, perchée sur le cerisier, les écoutant philosopher, c’est vite rendue compte que ça volait haut, et leur a demandé de rédiger une rubrique pour son blog …

Philomène mènera donc la danse de temps en temps avec pour partenaires des philosophes grecs …. et avec eux l’éloquente et persuasive Sophie … qui compte bien faire un « malheur »…!
Attention, comme disait ma mère, c’est
parfois profond … !
Ne perdez pas le fil de Philomène…!
Prenez votre casque spéléo éclairant, cordes, et piolets pour … remonter….

SOCRATE 
Dialogue pour passer le temps
accéder aux citations de Socratelogo mini philo mène

Socrate était un philosophe grec du Vème siècle av. J.-C. C’est à Athènes qu’il pratiquait la philosophie (l’amour de la sagesse) par le dialogue, un dialogue méthodiquement conduit, suivant le principe de la maïeutique, c’est-à-dire l’art d’accoucher des âmes.

Cette métaphore a été adoptée par Socrate, en raison de la profession de sa mère, qui était sage-femme. Socrate n’a jamais rien écrit, c’est grâce aux dialogues rédigés par Platon que la « philosophie » de Socrate nous est parvenue.
Il meurt en 399, condamné à boire la ciguë, après avoir été accusé notamment de corrompre la jeunesse et de ne pas croire aux dieux de la cité.

 Socrate et les 3 passoires

 Socrate avait, dans la Grèce antique, une haute opinion de la sagesse. Quelqu’un vient un jour trouver   le grand philosophe et lui dit :
« Sais-tu ce que je viens d’apprendre sur ton ami? »
– Un instant, répondit Socrate. Avant que  tu me racontes, j’aimerais te faire passer un test, celui des 3 passoires :
« Les 3 passoires ? »
Mais oui, reprit Socrate. Avant de me raconter toutes sortes de choses sur les autres, il est bon de prendre le temps de filtrer ce que l’on aimerait dire.
C’est ce que j’appelle le test des 3 passoires.

 La première passoire est celle de la vérité.

« As-tu vérifié si ce que  tu veux me dire est vrai?
– Non. J’en ai simplement entendu parler…http://mafeuilledechou.fr/2013/03/15/socrate-dialogue-pour-passer-le-temps/
– Très bien. Tu ne sais donc pas si c’est la vérité. »

Essayons de filtrer autrement en utilisant :

Une deuxième passoire, celle de la bonté.

 « Ce que tu veux m’apprendre  sur mon ami, est-ce quelque chose de bon ?
– Ah non ! Au contraire.
 »
– Donc, continua Socrate, «tu veux me raconter de mauvaises choses sur lui et tu n’es même pas certain si  elles sont vraies».
Tu peux peut-être encore passer le test, car….

il reste une passoire, celle de l’utilité.

« Est-il utile que tu m’apprennes ce que mon ami aurait fait ?
– Non. Pas vraiment. »

Alors, conclut Socrate, :

« Si ce que tu as à me raconter n’est ni vrai, ni bien, ni utile…
Pourquoi vouloir me le dire ? »

 

logo philo SOPHIEEn vous disant pour conclure qu’’il faut tourner 7 fois la langue dans sa bouche avant de parler, je rejoins la pensée de Balzac

« Le silence entre pour les neuf dixièmes dans la sagesse. »

Pour nous bébé rédacteurs, comme nous parlons de moins en moins et que nous utilisons de plus en plus un clavier, avant de taper des bêtises, nous devrions plutôt dire « tourner sept fois son clavier dans sa bouche« .

Mais ça moi, je ne sais pas le faire….. ! D’autant plus que je trouve indigeste  le jeu des chiffres et des lettres….Toutefois, je ne veux pas vous paraitre chinois car c’est un excellent passe temps…!

«Connais-toi toi-même.»
[ Socrate ]


logo philo mène 50 PHILOMENE

Share Button