Archives par étiquette : ronchon

LIBRE EXPRESSION : Ronchon DELAGE le casse-noisettes..!!!

BLOC DU BÉTON DÉSARMÉ…!!
A l’heure où le médecin est en cabinet fermé…. où le barman de fin de soirée arrosée est aux 35 heures….
La parole semble prisonnière….
Allez voir le curé…? Oui.. Mais il y a si longtemps que vous n’avez pas vu un confessionnal que vous avez peur de vous tromper de porte …!
Alors … “Entrez sans frapper” …. est fait pour vous ….
Soufflez, sur les braises si vous le voulez…
Ainsi jaillira la lumière..!
L
a parole est à vous….. Soyez les rédacteurs d’un jour pour vous exprimer ….
Pour nous parler…!
ALLEZ Y ON VOUS ÉCOUTE….
La Chouette est sur votre épaule pour mieux vous entendre..!

Bonjour je m’appelle RONCHON DELAGE
( On se croirait aux alcoolos anonymes…
je parle pour l’avoir lu dans les livres)

DELAGE c’est mon nom je suis un pote âgé comme vous tous…

A la seule  différence, c’est que dès qu’on vous a posé dans le berceau le grand  naufrage du vieillissement  était commencé … EH Ben…! Quand tu t’appelles DELAGE,  tu as le début et la fin dès l’entrée en matière ….!
RONCHON C’est pas mon prénom,  c’est ma seule qualité…
Au point que c’est devenu mon surnom dans la famille.

Avec l’Age, le Ronchon se tient a l’écart du monde et de ses tumultes… mais la vie l’appelle à venir la voir…
C’est de ma dernière sortie dans le monde dont je veux parler aujourd’hui dans cette rubrique libre expression qui est une excellente occasion de ronchonner et me faire une réputation en extra-muros.

Deux places pour « casse-noisettes » camarade Ronchon..

Ma Suzon adore les ballets et quand vous habitez dans la France profonde, il vaut mieux ne pas louper quand les ballets russes viennent se chauffer au soleil du sud.

Banco..!!! Moi du moment qu’il y a un fauteuil dans le noir … je suis prêt pour faire mon début de nuit en bonne compagnie.. !
Justement parlons-en… Pour bien dormir une nuit se prépare.. et si tu as ta Suzon à droite et tu n’as pas pris ta maitresse à ta gauche, tu peux t’attendre à tout… Surtout au pays du Rugby où les colosses nourris au gazon frais des pelouses sortent eux aussi des stades
Eh bien non camarades .. Rien de tous cela….. j’ai vu arriver une bourgeoise entre deux âges (avec l’ORÉAL peut être trois) qui visiblement venait s’assoir auprès de l’ami Delage.
Le temps de remercier ST Meetic de me l’avoir envoyée pour préparer ma nuit….

Je tente de capter son regard pour faire les salutations  d’usage… (Ronchon mais honnête homme…. Avec les dames, je commence toujours par les yeux … Peu de temps… car elles me sortent aussi par-là)
C’est là que le craquement de mes cervicales, c’est mêlé au bruit des fauteuils… Je n’ai donc vu qu’une chevelure blonde… ( c’était bien du l’OREAL) J’ai pas laissé trainer mes implants, post cataracte, au milieu de ses cheveux fourchus… pour attendre que le coude à coude fasse le reste…

Vous voyez le monde est hostile.. ! je sors et je suis obligé de jouer des coudes pour préparer ma nuit et sans pouvoir le demander poliment.
J’ai, de la dame en grande conversation avec sa fille , aperçu que l’arrière de sa tête, son bouchon de carafe qui lui servait de bague pontificale et  son poignet avec un bracelet de perles de Pandora. Vu leur nombre, elles devaient lui servir de chapelet pour prier que ce malotru ne lui adresse pas la parole ….. J’ai donc fait ma nuit en musique… Stoppée par un cauchemar où je restais : Un Ronchon qui se transformait en homme invisible … je voyais ma voisine mais elle ne me voyait pas..!!!

CASSE-NOISETTE LA VALSE DES FLEURS
Comme je sens pas le fuel, et que la danse des fleurs avait dû m’améliorer l’ordinaire, j’en déduis gentiment, que trop de dames (âgées) oublient, par coquetterie, de voir un opticien de temps en temps….. !!!
Quand tu as peur du loup, normal que tu évites d’aller chez Affleloup… et encore moins de Caresser du coude le chien des enfers.. !
Au fait casse-noisette… C’est comment ? C’est casse C….. Pour le dire poliment comme on dit du côté de Grenoble : “un peu casse noix… !”
La prochaine fois, j’irai voir du Flamenco… ça se danse avec les pieds et les dames tiennent les castagnettes …. Je pourrai faire un mano à mano en allant directement compter les perles du Pandora…. Juste avant de rendre les comptes à la Baleine SCHIAPPA.
Oui madame…. Celle qui a fait ses premières larmes à l’université de Grenoble, elle luttera contre la discrimination des vieux Ronchons
j’entends d’ici, sur BFM TV…  la Baleine qui dira :
 « C’est assez.. ! Ce vieux cachalot n’est pas une orque.. Juste un vieux ronchon »

– Crévindiou Mesdames, dès demain…
Saluez votre voisin… Il a de si douces mains..!

– Prudence Hortense l’orque est un épaulard…!
Au delà de l’épaule et du  coude, il y a un bras, et il peut l’avoir un peu trop long à votre gout….
A moins que vous alliez au spectacle que pour ça..
Alors…! ST Meetic priez pour elles
Car elles n’ont plus l’âge d’être des tapineuses artistiques….

SOURCE :
inédit de la chouette

AVIS AUX LECTEURS CONTRIBUTEURS

Si vous avez un texte à nous soumettre voici nos coordonnées
SI vous devez encore l’écrire ….
Alors laissez les plumes de la chouette tranquilles, Prenez plutôt une alouette elle a l’habitude d’être plumée … En chantant..!
choublanc@mafeuilledechou.fr

AVERTISSEMENT CAMARADES :
– j’en suis le modérateur.. Aussi pour que la Chouette ne se fasse pas voler dans les plumes et que les autorités du web et ne la fasse tomber de son clocher, nous ne publierons rien qui ne soit dans l’esprit de notre ligne éditoriale ou qui soit contraire aux bonnes mœurs, au respect de la vie privée etc etc…
“Expression libre comme le vent” OUI mais le vent peut tourner et dans ce cas c’est pas la girouette qui tournera mais le vent…. pareil que dans les ronds points..!
Débat donc… mais pas déballage..!

retour sur la rubrique du même tabacChou Blanc

RETRO : C’est du même tabac…..

Share Button

Ce qu’on nous demande…

BLOC DU BÉTON DÉSARMÉ…!!
A l’heure où le médecin est en cabinet fermé…. où le barman de fin de soirée arrosée est aux 35 heures….
La parole semble prisonnière….
Allez voir le curé…? Oui.. Mais il y a si longtemps que vous n’avez pas vu un confessionnal que vous avez peur de vous tromper de porte …!
Alors … “Entrez sans frapper” …. est fait pour vous ….
Soufflez, sur les braises si vous le voulez…
Ainsi jaillira la lumière..!
L
a parole est à vous….. Soyez les rédacteurs d’un jour pour vous exprimer ….
Pour nous parler…!
ALLEZ Y ON VOUS ÉCOUTE….
La Chouette est sur votre épaule pour mieux vous entendre..!

Photo de couverture, L’image contient peut-être : arbre, plante, ciel, plein air et nature


On me demande de trier ce que l’on me force à acheter emballé.

L’image contient peut-être : une personne ou plus
On me demande d’acheter des ampoules basse consommation et d’éteindre ces ampoules qui ne consomment rien alors que je vois fleurir partout des écrans publicitaires lumineux, qui fonctionnent 24h/24 et consomment autant qu’une famille.
On m’interdit le glyphosate pour ma cour alors que des millions d’hectares en sont aspergés sur ma nourriture.
On met au rencard ma voiture fonctionnelle pour bosser parce qu’elle pollue un peu trop mais on agrandit les aéroports.


On me demande de consommer local et sain tout en signant des traités qui permettent l’importation massive de denrées de mauvaise qualité à bas coût qui envahiront les étals et les plats des cantines de mes enfants.

On me demande d’arrêter de boire de l’eau en bouteille mais l’eau à mon robinet est polluée, et Nestlé peut légalement assoiffer Vittel.
On me demande de limiter mes déplacements quand l’air est irrespirable, mais on autorise encore ce qui le sature de poisons.


On me demande d’arrêter le feu de bois pour ne plus émettre de particules fines, mais je vois passer des avions pleins de touristes survoler des champs recevant des engrais volatils.

On augmente le prix de mon carburant qui me sert à travailler ou déplacer mes enfants dont l’école est lointaine, mais les bateaux qui amènent les biens inutiles depuis la Chine le font avec un carburant détaxé en polluant à chaque voyage autant que le parc automobile mondial.
On me demande de comprendre qu’il est normal d’attendre aux urgences des infirmiers et médecins épuisés et rares car on n’a plus d’argent, et l’on déploie des forces de polices inouïes qui coûtent des millions pour juguler toute contestation sociale.

On me dit de ne pas boire trop d’alcool et de ne pas fumer parce que c’est cancérigène, mais on me vend encore alcool et cigarettes en prélevant des taxes dessus.

On me dit que je coûte trop cher à l’État quand je suis malade d’un cancer, mais on installe la 5 G, on n’a pas encore fait la liste des produits émis par l’industrie, on n’a pas encore testé la nocivité de 90% des ingrédients des produits ménagers et cosmétiques du quotidien.
On m’interdit de manger le poisson de la Seine parce qu’il est dangereusement pollué aux PCB, mais on vend partout celui pêché à son estuaire, où les mêmes polluants sont bien plus concentrés.
On me dit que mon élevage est non conforme aux normes de bien-être animal , alors qu’on m’a subventionné pour le construire ainsi et que je suis endetté pour une vie de l’avoir ainsi réalisé, conformément aux souhaits du législateur et de la chambre d’agriculture.
On m’accuse d’être un monstre parce que j’élève du bétail, mais on hurle dès qu’on coupe une haie ou que disparaît le bocage.


On me demande d’être à jour de mes cotisations sans retard, mais on en invente toujours plus, tout en rendant les aides auxquelles j’ai droit toujours plus difficiles à obtenir, en ne les distribuant qu’avec un retard parfois effarant.
On me demande de faire barrage à l’extrême-droite et de soutenir la démocratie, quand celle-ci tabasse ses manifestants et noie les migrants à ses frontières pour ne pas les voir arriver sur son sol.
On me demande d’obéir, alors que chaque jour je vois que les puissants ne le font pas.

On me demande de payer des impôts dont les plus grandes entreprises et ceux qui les détiennent parviennent à s’affranchir.
On demande à ma famille d’être un ensemble de consommateurs responsables, mais on l’assomme de messages publicitaires incessants pour l’inciter à acheter de la merde, des aliments mauvais, des marchandises inutiles ou destructrices.

On me demande d’être en règle sur tout, mais on m’a privé d’interlocuteurs en chair et en os pour y parvenir, en les remplaçant par des robots ou des algorithmes auxquels je ne comprends rien.

On me demande de vieillir sans emmerder personne et en continuant de consommer aussi tard que possible, mais on rend ma vieillesse terrible à force de dénuement, de peur d’un monde qui court et d’isolement.

 

On me demande d’être compétitif, mais on ne me dit pas en quoi j’en vivrai mieux, et je n’en profite pas.
On me demande de travailler à n’importe quel poste, pourvu que je puisse consommer, mais on ne punit pas les entreprises géantes qui détruisent les emplois tout en ayant touché aides et subventions, tout en ayant été affranchies des taxes locales que payent les petits entrepreneurs locaux qui, eux, créent plus d’emplois proportionnellement à leur chiffre d’affaires.

Dès lors, pourquoi ferais-je un quelconque effort?
Pourquoi changerais-je ma façon de faire tandis qu’on me méprise, qu’on ne m’écoute ni me comprend, tandis qu’on laisse faire à d’autres des choses dix fois pires que les pires que je pourrais commettre, et qu’on me rend la vie bien plus compliquée qu’à eux tout en continuant à les enrichir?

Peut-être par civisme, par conviction, par citoyenneté consciente.
Parce que je ne veux pas laisser le déchet d’une vie dégueulasse pour avenir à ceux qui me suivent.

Mais, nom de dieu, qu’il m’est insupportable de devoir tolérer que la rigueur et le civisme doivent être majoritairement supportés par le petit peuple, les classes moyennes et supérieures basses tandis que les tenants du reste de la puissance économique peuvent à ce point s’en affranchir.

Qu’on se nappe de jaune fluo, de vert ou de rien du tout, l’enjeu social actuel pour lequel nous nous battons est celui-ci : établir ou rétablir l’équité. Et notre société n’est actuellement équitable ni face aux services publics, ni face aux enjeux environnementaux.

 – Crévindiou il a bien causé dans le poste le camarade..!

SOURCE :    Eric Lenoir
Illustration: Déchets, Julie Nahon

 

AVIS AUX LECTEURS CONTRIBUTEURS

Si vous avez un texte à nous soumettre voici nos coordonnées
SI vous devez encore l’écrire ….
Alors laissez les plumes de la chouette tranquilles, Prenez plutôt une alouette elle a l’habitude d’être plumée … En chantant..!
choublanc@mafeuilledechou.fr

AVERTISSEMENT CAMARADES :
– j’en suis le modérateur.. Aussi pour que la Chouette ne se fasse pas voler dans les plumes et que les autorités du web et ne la fasse tomber de son clocher, nous ne publierons rien qui ne soit dans l’esprit de notre ligne éditoriale ou qui soit contraire aux bonnes mœurs, au respect de la vie privée etc etc…
“Expression libre comme le vent” OUI mais le vent peut tourner et dans ce cas c’est pas la girouette qui tournera mais le vent…. pareil que dans les ronds points..!
Débat donc… mais pas déballage..!

retour sur la rubrique du même tabacChou Blanc

RETRO : C’est du même tabac…..


Promo temporaire :
– 25% de réduction sur le Necktrack – NKDC25 – devient 30% de réduction avec le code NKTDC30
Le NeckTrack est un instrument de décompression des vertèbres cervicales qui utilise la force de l’air comprimé pour réaliser un étirement vertical du cou entre les épaules et la tête. Sa conception “en étages” permet d’appliquer cette force sans comprimer le cou et donc sans produire une sensation désagréable d’étouffement.

Share Button

A toi qui brilles

BLOC DU BÉTON DÉSARMÉ…!!
A l’heure où le médecin est en cabinet fermé…. où le barman de fin de soirée arrosée est aux 35 heures….
La parole semble prisonnière….
Allez voir le curé…? Oui.. Mais il y a si longtemps que vous n’avez pas vu un confessionnal que vous avez peur de vous tromper de porte …!
Alors … “Entrez sans frapper” …. est fait pour vous ….
Soufflez, sur les braises si vous le voulez…
Ainsi jaillira la lumière..!
L
a parole est à vous….. Soyez les rédacteurs d’un jour pour vous exprimer ….
Pour nous parler…!
ALLEZ Y ON VOUS ÉCOUTE….
La Chouette est sur votre épaule pour mieux vous entendre..!

Je viens de recevoir ce texte d’une maman et ne résiste pas à sa diffusion, tellement je me reconnais !…. en moins brillante

À TOI…

« … À toi qui as déjà donné un “Happy Meal” au lieu de préparer un repas frais du marché.

À toi qui as déjà mis deux fois de suite les mêmes chaussettes à ton enfant parce qu’à 3 ans on sent pas des pieds.

À toi qui as pleuré des torrents de larmes quand on lui a coupé ses cheveux sans te demander ton avis.

À toi qui, au lieu de faire une activité Montessori, a foutu le « Roi Lion » à ton fils pour pouvoir roupiller tranquille.

À toi qui as fait croire qu’Eurodisney était fermé le dimanche.

À toi qui as recyclé un cadeau de Noël en cadeau d’anniversaire pour son copain.

À toi qui as sauté 3 paragraphes pour terminer l’histoire du soir plus tôt.

À toi qui bénis ton cours de danse puisqu’il t’évite de te taper le tunnel « bain-devoir-repas » tous les mardis soirs.

À toi qui es ravie que ton enfant soit invité tout l’après-midi pour un anniversaire et qui râles quand tu découvres que finalement, c’est que deux heures.

À toi qui lui as déjà enlevé avec ta salive du chocolat sur la commissure des lèvres alors que c’est dégueu et que t’en gardes toi-même un souvenir traumatique de ton enfance.

À toi qui as déjà regardé la photo de classe de ton enfant pour te vanter que VRAIMENT, c’est lui qui a l’air le plus malin, y a pas à dire.

À toi qui n’as pas eu le courage de lui mentir encore lorsqu’il t’a demandé droit dans les yeux si le Père Noël existe pour de vrai vrai maman ?

À toi qui te lèves la nuit pour vérifier s’il respire bien, qu’il n’a pas trop froid et que son verre d’eau est toujours rempli.

À toi qui chiales devant le spectacle de fin d’année parce qu’il est beau, sur scène.

À toi qui préfères parfois (souvent) zoner sur Instagram/facebook que de jouer aux dinosaures.

À toi qui as la flemme, passes ta vie à culpabiliser, à te dire que t’es pas assez ci ou trop ça mais qui finalement fais toujours de ton mieux.
Tellement de ton mieux.

À toi qui éduques, aimes, pleures, élèves, gueules, danses, chantes, cries et sais faire tout le beat de « Baby Shark » sans sourciller.

À toi qui allaites avec passion, à toi qui n’as jamais voulu ou pu donner le sein.

À toi qui es née maman ou qui apprends à le devenir jour après jour, à toi qui aimerais l’être si fort mais qui attends un peu trop, le coeur déjà débordant d’amour.

Hé toi, là : … T’es belle. Tu gères.
Mais surtout, tu brilles »

Auteur inconnu

AVIS AUX LECTEURS CONTRIBUTEURS

Si vous avez un texte à nous soumettre voici nos coordonnées
SI vous devez encore l’écrire ….
Alors laissez les plumes de la chouette tranquilles, Prenez plutôt une alouette elle a l’habitude d’être plumée … En chantant..!

choublanc@mafeuilledechou.fr

AVERTISSEMENT CAMARADES :
– j’en suis le modérateur.. Aussi pour que la Chouette ne se fasse pas voler dans les plumes et que les autorités du web et ne la fasse tomber de son clocher, nous ne publierons rien qui ne soit dans l’esprit de notre ligne éditoriale ou qui soit contraire aux bonnes mœurs, au respect de la vie privée etc etc…
“Expression libre comme le vent” OUI mais le vent peut tourner et dans ce cas c’est pas la girouette qui tournera mais le vent…. pareil que dans les ronds points..!
Débat donc… mais pas déballage..!

retour sur la rubrique du même tabacChou Blanc

RETRO : C’est du même tabac…..

Share Button