Archives par étiquette : Rome

NOS VOYAGES : SAINTES EN SAINTONGE

logo ventre bleu et ventre à terre NOS DÉCOUVERTES DE L’ÉTÉ

DÉCOUVERTE DE SAINTES
Par les lascars

Ventre bleu et Ventre à terre
continuent de sillonner la France.

Au delà de leurs itinéraires gourmands, nos deux lascars savent aussi découvrir les villes où le patrimoine témoigne d’une empreinte du
passé qui marque la cité ….

Ils ont choisi de nous faire découvrir la ville de Saintes en Charente maritime.

– « Publié en trois volets, nous espérons que leur reportage vous donnera envie de découvrir par vous même. »


SAINTES « Mediolanum Santonum » ET SON HISTOIRE



logo ventre bleu et ventre à terreSur les bords tranquilles de la Charente, au cœur de la Saintonge Romane
Saintes est une cité
historique exceptionnelle que nous avons visité avec grand plaisir….

 

Nous espérons que vous l’apprécierez à votre tour en lisant nos trois articles

ventre à terre gaucheLES LASCARS A SAINTES EN 3 IMAGES

logo ventre bleu au chou – SAINTES montre moi….VILLE GALLO ROMAINE.
l’Arc de Germanicus et l’amphithéâtre

– SAINTES ET SON PATRIMOINE RELIGIEUXmontre moi
la cathédrale saint pierre et l’église et la crypte de Saint-Eutrope

– SAINTES ET SON ABBATIALE -L’Abbaye-aux-Dames montre moi

En deuxième voussure l’aigle de St Jean et le lion de St Marc encadrent l’agneau cruciphore…

logo ventre bleu et ventre à terreventre à terre gauche

LES LASCARS A SAINTES EN 3 ARTICLES

Voyages : Au cœur de SAINTES EN SAINTONGE

 

Voyages : SAINTES EN SAINTONGE – n°2 – SAINT EUTROPE

Voyages : SAINTES EN SAINTONGE – n°3 – ABBAYE AUX DAMES

 

EXTRAIT:  En dernière voussure les vieillards de l’apocalypse

saintes -portail abbatiale - les Vieillards de l’Apocalypse -LE CHOURISTE

Qui sont les 24 vieillards de l’Apocalypse?

Ces vieillards [Anciens] sont des êtres spirituels créés par Dieu pour qu’ils soient Ses sages et intelligents conseillers. Ils furent créés avant l’univers physique, avec les chérubins (Gabriel, Michel et Lucifer qui sont les trois seuls mentionnés dans la Bible), les séraphins, les quatre êtres vivants et les milliards d’autres anges qui sont au service de Dieu.

Pour les théologiens du Moyen Âge, ces 24 vieillards correspondaient soit aux 24 livres de l’Ancien testament, soit aux 12 prophètes et aux 12 apôtres (l’Ancienne et la Nouvelle Loi.)

logo ventre bleu et ventre à terre

  Les lascars
Bannière ruedesplantes 468/60pxRestez svelte 160px

Share Button

Le grand incendie de Rome 18 juillet 64.

LE BLOG CHAUD BRULANT
DU POTE OFEU

Le grand incendie de Rome a frappé la ville de Rome en 64 sous le règne de l’empereur Néron.

Incendie à Rome, 18 juillet 64 par Hubert Robert (musée d’art moderne André-Malraux au Havre).

L’incendie éclata dans la nuit du 18 juillet 64 dans la zone du Circus Maximus et sévit pendant six jours et sept nuits en se propageant pratiquement dans toute la ville.

Buste de Néron, musée du Capitole, RomeTrois des quatorze régions (quartiers) qui constituaient la ville furent complètement détruites, tandis que dans sept autres les dommages furent plus limités. Seules quatre régions étaient intactes . Les morts se comptèrent par milliers et on dénombra environ deux cent mille sans-abri.
De nombreux édifices publics et monuments furent détruits, ainsi qu’environ 4 000 insulæ ( immeuble d’habitation) et 132 domus ( maisons).

le contexte

Au moment de l’incendie, Rome, proche de son apogée, était une des plus importantes métropoles de l’Antiquité. Elle comptait environ 800 000 habitants.

À cette époque, les incendies se déclaraient à Rome, comme dans la plupart des grandes villes, avec une certaine fréquence.
Ceci était favorisé par les caractéristiques de construction des édifices antiques, constitués en grande partie d’éléments en bois (plafonds, balcons, etc.), et qui pour la plupart utilisaient des braseros pour l’éclairage, la cuisine et le chauffage.
Les voies de circulation étaient étroites, sinueuses et l’accotement des insulæ facilitait la propagation des flammes.

La lutte contre les incendies était assurée à Rome par un corps d’intervention constitué par sept cohortes de vigiles (les Vigiles urbani) qui s’occupaient aussi de l’ordre public.

Les cohortes de vigiles étaient éparpillées, avec des casernes et des corps de garde (excubitoria), dans chacune des quatorze régions.
La lutte contre les incendies était malgré tout gênée par l’étroitesse des espaces de manœuvre et par la difficulté d’acheminement de l’eau où elle était nécessaire.

Néron peut-il être responsable de l’incendie ?

Tacite mentionne cette rumeur, mais sans vraiment la confirmer (Annales, XV, 39) :

« Mais toute cette popularité manqua son effet, car c’était un bruit général qu’au moment où la ville était en flammes il était monté sur son théâtre domestique et avait déclamé la ruine de Troie, cherchant, dans les calamités des vieux âges, des allusions au désastre présent. »

Quant à l’autre interprétation, l’empereur aurait pris la décision de faire brûler la ville afin de la reconstruire entièrement, et d’installer par la même occasion un immense palais dorée.

Pourquoi aurait-il incendié Rome ?

Où était Néron au moment de l’incendie ?

Il est déjà important de rappeler qu’avant le déclenchement de l’incendie, Néron n’était pas à Rome mais à Antium, et est rentré à Rome juste après avoir été avertit de l’incendie.

Lorsque l’empereur arriva précipitamment dans la capitale, les flammes s’étaient déjà répandues depuis quasiment deux jours. Donc la théorie selon laquelle il aurait ordonné l’incendie de la ville pour composer son poème est à rejeter d’emblée.

Voici le passage de Tacite prouvant ce fait (Annales, XV, 39) :

« Pendant ce temps, Néron était à Antium et n’en revint que quand le feu s’approcha de la maison qu’il avait bâtie pour joindre le palais des César aux jardins de Mécène. »

A quel endroit l’incendie se déclara ?

Comme je l’ai déjà dit auparavant, les premières flammes furent remarquées dans les entrepôts situés près du Grand Cirque.
Mais il est intéressant d’indiquer qu’à proximité des entrepôts se situaient des galeries d’art helléniques. Ces galeries appartenaient à nulle autre que l’empereur Néron, passionné d’art grec et très attaché à ses œuvres d’art.
Cela signifie alors que les galeries d’art de Néron furent parmi les premières victimes de l’incendie.
Il est peu probable qu’un homme, même un peu fou, souhaite voir partir en cendres ce qu’il avait de plus cher.
Par ailleurs, la première action de Néron, une fois rentrée à Rome, a été de prendre les dispositions nécessaires pour sauver les œuvres qui peuvent encore échapper aux flammes. De plus, n’oublions pas que son palais impérial était aussi partiellement touché. Ce fait remet en cause la théorie selon laquelle Néron aurait fait brûler des quartiers pour y reconstruire un immense palais, puisque les premiers bâtiments d’importances touchés par les flammes sont ceux qui le concernaient personnellement. Par ailleurs, s’il avait voulu brûler la ville pour la reconstruire entièrement, il aurait prit soin de faire enlever ses œuvres d’art et de vider les appartements de son palais de tout son contenu. D’après Tacite (Annales, XV, 39) : « Toutefois, on ne put empêcher l’embrasement de dévorer et le palais, et la maison, et tous les édifices d’alentour. »

Quelles furent les actions de Néron après l’incendie ?

Tacite nous décrit les actes de l’empereur à son arrivée dans la capitale (Annales, XV, 39) : « Néron, pour consoler le peuple fugitif et sans asile, ouvrit le Champ de Mars, les monuments d’Agrippa et jusqu’à ses propres jardins. Il fit construire à la hâte des abris pour la multitude indigente ; des meubles furent apportés d’Ortie et des municipes voisins, et le prix du blé fut baissé jusqu’à trois sesterces. « 

Tout d’abord, Néron décida la réouverture des lieux publics restants, organisa la construction de baraquements, veilla à l’approvisionnement en vivres et à la vente en blé.

Selon certains colportant des rumeurs Néron,  fut tout sauf traumatisé.

Notoirement, il monta sur le toit du palais, d’où la vue était plus belle, et se mit à chanter, grattant joyeusement les cordes de sa lyre. La chanson qu’il interpréta, La Chute de Troie, racontait la destruction d’une autre grande cité, ce qui constituait un choix du plus mauvais goût.

Cependant, il nous faut être honnêtes et préciser que l’historien romain Tacite décrit une réaction totalement différente de Néron : d’après lui, l’empereur fut aussi traumatisé que son peuple par l’incendie. Il était hors de la ville lorsqu’il apprit la nouvelle et revint à Rome aussi vite que possible pour prendre la tête des opérations de sauvetage.
Tacite discrédite la version du « musicien sur le toit »,
tout en admettant que cette rumeur soit largement répandue à l’époque. C’est parce que tant de gens y ont cru, dit-il, que Néron a eu tant de mal à gérer cette catastrophe.

Les braises étaient encore rougeoyantes quand Néron imposa des taxes élevées à la ville et aux provinces afin de financer ses projets de construction, ce qui ne joua pas en sa faveur. L’initiative de l’empereur sembla même confirmer la théorie selon laquelle il avait tout planifié, d’autant qu’il entreprit bientôt de se faire construire une splendide demeure : la Domus aurea, ou Maison dorée, mi-palais, mi-villa de campagne construite au cœur de la capitale.

La population voulait un coupable et commençait à accuser l’empereur.

L’historien Tacite l’explique très bien :

« Mais aucun moyen humain, ni largesses impériales, ni cérémonies expiatoires ne faisaient taire le cri public qui accusait Néron d’avoir ordonné l’incendie. » (Annales, XV, 44).
Néron aurait donc tenté de rechercher des coupables.
Les chrétiens (à l’époque les chrétiens se considéraient comme des tenants de la religion hébraïque, et non comme les tenants d’une nouvelle religion) étaient les coupables idéals pour l’empereur.
En effet, ils étaient très impopulaires puisqu’ils ne reconnaissaient pas l’appartenance divine de l’empereur, sans oublier leur manque de tolérance affiché envers les polythéistes et les autres religions.

La tradition chrétienne considère Néron comme le premier empereur ayant pratiqué des persécutions.
L’étude des premiers âges du christianisme montre que, sous Caligula et Claude, les Romains avaient déjà posé certaines restrictions aux pratiquants de la nouvelle religion, essentiellement parce que leur culte rejetait l’autorité de l’Empereur.
Toutefois, Néron serait le premier à avoir réagi avec violence.

La mort de Dircé (1897), par Henryk Siemiradzki, est une reconstitution de l’épisode mythologique de la mort de Dircé avec une martyre chrétienne. © Cyfrowe.mnw.art.pl, DP

L’incendie de Rome offrit un prétexte à Néron pour s’en prendre aux chrétiens. Ceux-ci auraient allumé l’incendie par acte de pure rébellion ou parce qu’ils effectuaient des rituels dans des lieux cachés et insalubres. Sur cette base, Néron condamna des chrétiens au bûcher et aux lions. Il aurait également utilisé des condamnés pour servir de torches vivantes lors d’une fête nocturne dans les jardins de son palais…

Exécution de saint Pierre et saint Paul : Néron vu comme l’Antéchrist

C’est également sous le règne de Néron que deux figures importantes du christianisme furent exécutées : saint Pierre et saint Paul.

Dans plusieurs sources bibliques, Néron est cité comme l’Antéchrist. Le célèbre « nombre de la Bête » (666) serait un code secret signifiant « Néron ». Cela lui donne une dimension mystique très importante dans le christianisme : l’Antéchrist est un personnage dont le retour est attendu par les chrétiens.

Il est clair que si on peut blanchir Néron à propos de l’incendie de ROME, il reste coupable de toutes les autres exactions envers sa famille ses opposants politiques et  son peuple.

Ainsi, Néron a dépassé le cadre purement historique pour devenir une figure mythique et surnaturelle.

Aujourd’hui encore, un mélange de textes écrits par ses détracteurs et de tradition chrétienne laissent de Néron l’image d’un monstre sanguinaire, et c’est ainsi qu’il est perçu dans la culture populaire.

SOURCES :
https://www.futura-sciences.com/sciences/dossiers/histoire-neron-plus-celebres-empereurs-romains-1313/page/4/
wikipedia
http://realite-histoire.over-blog.com/article-22561209.html

POTE OFEU

Share Button

CHOULESTROPIC: ROME … Voyagez pratique avec mon bloc note

barre verte

LOGO choulestropic CARNET
DE VOYAGES

de

Aubin CHOULESTROPIC

.
Parmi les potes âgés du potager municipal
Aubin CHOULESTROPIC a la passion des voyages …
Cet été encore, nous lui arroserons ses salades et ses tomates pour qu’il parte assouvir sa passion….
Mais cette année, nous avons, en contrepartie, exigé qu’il alimente la rubrique voyages de la Chouette…. Nous le suivons donc voyage après voyage…

Ambiance Ambiance….. Au son ….

Arrivederci Roma est une chanson composée en 1955 par Renato Rascel.
Elle a été interprétée en 1957 sans le film homonyme  par Mario Lanza et Luisa Di Meo, puis reprise par de nombreux artistes comme Tino Rossi (en version française) ou Johnny Mathis (en version anglaise)…
barre verte

ROME  … Voyager pratique

La Terrasse de la cafeteria du musée du capitole qui offre une vision panoramique sur la ville de Rome                           Cela peut vous surprendre que je commence mon carnet de voyage par un
« Au revoir à ROME  » ……
Rien de surprenant à cela, puisque j’ai jeté une pièce dans la fontaine Trévi en  faisant le vœux d’y revenir…!
Si je dois y revenir,  je crois qu’il est bon de consacrer cette première rubrique  à mettre mes notes au clair et  à vous en faire profiter.
Ces quelques notes portent sur tous les aspects pratiques qui m’ont souvent  fait perdre du temps..!!! et parfois des « chous »…!

  Place donc aux astuces…..
et conseils d’amis :
C'EST MON CHOIX  C’EST MON CHOIX
ATTENTION PRUDENCE  ATTENTION PRUDENCE
CA S'ÉTUDIE
  CA S’ÉTUDIE


ARRIVÉE  AEROPORT :
Notre arrivée s’est faite par l’aéroport de Fiumicino
Pour rejoindre Rome comptez 1 heure

En taxi : il faut compter 48€ …. mais si vous êtes en famille ça se calcule
En ville un trajet Tratevere / Piazza Spagna 10€50..!  ( moins cher que PARIS)
C'EST MON CHOIXPar Train : 14€ ( express leonardo ) Vers la gare Termini qui est le point central que j’ai sélectionné pour notre  séjour ( Hôtels proches – les trois seules lignes de métro s’y croisent – terminal de nombreuses lignes de bus)
– L’accès aux quais est direct et fléché et les roulettes de votre valise 4X4 n’auront pas à quitter le sol
– La billetterie se fait sur des bornes interactives (polyglotes) même les potes âgés fraichement sortis de leur carré de salades peuvent s’en servir
– un train toutes les 30 minutes
ATTENTION PRUDENCE Attention sur certains horaires les trains sont à :
21€ en 1ere classe  – 18€ en 2eme classe

 CA S'ÉTUDIEPAR AUTOCAR :  5 € .. ( bagages et moufflets de moins de 5 ans  gratuits c’est donc inutile de le mettre dans la valise)
Des bus ( entre autres Terravision) sont à la sortie de l’aéroport – (via F.Barraca bus stop arrivals T3)
Le transfert en bus, rapide et sans escale, relie l’aéroport international de Fiumicino à la gare Termini,(via Marsala 29f 29g le métro est sur le côté opposé de la gare – côté via Giovanni Giolitti )
Réservez en ligne et économisez!
Les billets en ligne sont désormais à 4€ aller simple/8€ aller retour au lieu de 6€/11€!  barre verte

Hébergement proche de la gare Termini
HÔTEL GENOVA

L’hébergement est vraiment le poste le plus lourd.  Si l’on voyage en famille ou avec des amis, la location d’un appartement peut constituer une alternative avantageuse.
Les prix sont extrêmement fluctuants.
Pour une chambre double en haute saison, il faut compter :
Bon marché : de 60 à 80 €.
Prix moyens : de 80 à 160 €.
Chic : de 160 à 200 €.
C'EST MON CHOIXOn a pris chic…!!!!  La vente des salades a bien marchée et la saison des pêches semble prometteuse… Je crois aussi que dois vouloir garder ma Germaine ….!!!
C’était bien…. Mamy Germaine regrettait les œufs coque de ses poules et le miel de ma ruche…. mais pour vous les citadins d’un autre monde … Ce sera super…!

Tarif par chambre pour 5 nuits:  953 €

climatisation  – Salle de bains privative – télévision à écran plat –  Wi-Fi Gratuit
Non remboursable    Petit-déjeuner compris    Compris: 10 % de TVA

Non compris: 6.00 € de taxe de séjour par personne par nuit.
ATTENTION PRUDENCE   Attention Taxe de séjour (sauf aux enfants de moins de 10 ans)
Rome (comme toutes les villes italiennes) applique une taxe de séjour à tous les touristes.
Elle varie suivant la catégorie de l’établissement et la durée du séjour. Attention, même ceux qui ont réservé leur hôtel par Internet ou par le biais d’une agence de voyages doivent s’acquitter sur place de cette taxe.
Elle peut varier de 1 à 5 € par nuitée et par personne.

CA S'ÉTUDIEPromotions sur Internet : De plus en plus d’hôtels modulent les tarifs sur Internet en fonction de la période et du  taux d’occupation.

barre verte

Les visites dans Rome

Points d’informations touristiques : ouvert tous les jours de 9h30 à 19h15 ; adresse ci-après. Il n’y a plus d’office de tourisme principal à Rome, mais différents points d’infos, plutôt bien répartis dans les endroits stratégiques du centre-ville. Conseils, plans et ventes de pass possibles.
ATTENTION PRUDENCE
Attention, certains points infos sont fermés hors saison.

C'EST MON CHOIXStazione Termini : dans le bâtiment de la gare, côté via Giovanni Giolitti, À côté du quai 24. Ouvert tous les jours de 8h à 19h45. Stratégique et bien documenté.

Les choix
A Rome on est bien obligé de choisir on peut pas tout voir en 5 jours
De plus, chacun à des attentes et des gouts qui différent
C'EST MON CHOIXPour ma Germaine et moi c’est plutôt :
Art, architecture et spiritualité (non catho s’abstenir)
Mes rubriques à venir vous en feront vivre les meilleurs moments

Pour éviter la marche à pied .. les potes âgés n’en ont pas toujours deux … valides..!

Secteur 1 Villa Farnésina – musée Corsini – Basilique santa Maria Trastevere

SANTA MARIA DE TRASTEVERE

SANTA MARIA IN TRASTEVERE – Il s’agit de la plus ancienne basilique de Rome, fondée en 221 sous le Pape Calliste et terminée seulement en 341. Selon la légende, pendant la naissance du Christ à Bethleem, à Rome un jet d’huile jaillit de la terre (probablement du pétrole) et dans ce lieu le Pape Calliste voulut créer une Eglise et la dédier, avant toutes les Eglises, à la Sainte Vierge. Le premier nom de l’Eglise était en effet Sainte Marie Focus Olei.

ATTENTION PRUDENCEAttention vous pouvez faire ce secteur le même jour (mais pas la mardi fermeture du musée Corsini ) – matin Farnésina qui ferme à 14 h – après midi Corsini  ( en face) – Puis basilique Trastevere

C'EST MON CHOIXSur le trajet pour Farnesina/Corsini ne suivez pas les berges du Tibre … Passez par les petites rues (à hauteur du pont Sisto prendre via Benedetta) en effet la seule entrée se trouve dans la petite rue via della lungara ,10

LA FARNÉSINA …  Je connais …!
j’ai déjà traité ça dans LA CHOUETTE… CLIQUEZ L’IMAGE

Secteur 2 –  Piazza spagna (en chantier avril 2016)
–   piazza del popolo e son église de santa Maria del popolo
( dans la chapelle Cerasi à gauche du maitre autel – 2 Caravages ci dessous)

logo peinture 360 LA CHOUETTE AU TOP DE SA FORME VOUS EN A DÉJÀ CAUSÉ

La Conversion de saint Paul

Le Crucifiement de saint Pierre

ATTENTION PRUDENCEAttention santa Maria del popolo ne paye pas de mine en façade et se trouve en sortant du métro à la gauche de la porte donnant accès à la place face aux deux églises avec dôme
Horaires: Elle est ouverte à 16h l’après midi ( vérifiez horaires du matin)

Secteur 3 : Saint Pierre de ROME – Musée du Vatican  –


 

La Pietà (Michel-Ange)

La Pietà est une statue en marbre de Michel-Ange de la basilique Saint-Pierre du La Pietà (Michel-Ange)- Vatican à Rome, représentant le thème biblique de la « Vierge Marie douloureuse » (Mater dolorosa en latin ou Pietà), tenant sur ses genoux le corps du Christ descendu de la Croix avant sa Mise au tombeau, sa Résurrection et son Ascension. Elle fut construite entre 1498 et 1499

La Transfiguration a été commandée à Raphaël par le cardinal Jules de Médicis (futur Clément VII).

La Transfiguration du Christ – Raphaël

 

Secteur 4 : Monument Emmanuel II – Capitole  –  escalier d’aracoeli – musée du capitole  – palais des conservateurs  – palais neuf –

En plein centre de la place érigée par michel ange en 1536 se trouve la statue de l’empereur Marc-Aurèle sur son cheval Louve capitoline, musée du Capitole. Romulus et Remus

CA S'ÉTUDIEPHOTOGRAPHES… NE RATEZ PAS..!
– La Terrasse de la cafeteria – à l’intérieur –  du musée du capitole qui offre une vision panoramique  sur la ville de Rome  – ( ma photo est en entête de rubrique)
– Par le passage souterrain en allant  vers le  palais neuf ne ratez pas les petits balcons qui vous offrent une vue panoramique sur le forum ruines romaines

Secteur 5 : Panthéon  – Chiesa del Gésu – Santi Ignacio di loyola  – Fontana Trevi

intérieur du Panthéon

CA S'ÉTUDIE

Ne ratez pas
Le tombeau du peintre RAPHAËL enterré à sa demande dans le Panthéon ( à gauche à côté du groupe de touristes)  – Entrée gratuite –

barre verte


Comment accéder  aux différents sect
eurs


ATTENTION PRUDENCE
Attention les pass transports (
bus métro tramway)
12€50 valable 48 h n’est plus  avantageux en dessous de 8 trajets (1.50€ )
– Si tout est concentré par secteur vous faites 1  aller et retour /Jour… le reste à pieds.. C’est pas PARIS.. peu de lignes de métro – pas de plan graphique des lignes de bus .. seuls les numéros apparaissent dans les plans officiels vendus seulement en kiosque à journaux ( 6€)
le site officiel: Cherchez vous verrez

C'EST MON CHOIXStratégie adoptée :
1- Départ gare de Termini où se trouve les bus et les métros

2 – P
oint central de référence en ville pour mes liaisons,  Piazza Torre Argentina que l’on reconnait dans le bus par les ruines romaines et les pins (juste après être passé devant le monument Emmanuel II)

SECTEURS RESTOS
ET
PIZZERIAS
 MOYEN
TRANSPORT
 LIGNES
Secteur 1
Villa Farnésina – musée Corsini –
Basilique santa Maria in Trastevere
ZATTENTION PRUDENCEappez le mien, il est à déconseiller  C'EST MON CHOIXEn sortant des musées Farnesina et Corsini poursuivez jusqu’a la place du Trastevere – Terrasses devant l’église… c’est mieux  avec animations musicales !  BUS
Puis tramway Argentina pont Garibaldi

 64

8

 Secteur 2
– 
Piazza spagna (en chantier avril 2016)

–   piazza del popolo eT son église de santa Maria del popolo
 ATTENTION PRUDENCEj’ ai préféré éviter les pièges à touristes de ce secteur
C'EST MON CHOIXPour mieux manger dans le secteur du Termini ou nous mangions aussi le soir…
– ALESSIO via del viminale 2g  son site

EUROPEO
 Via Principe Amedeo (plus modeste)

ATTENTION PRUDENCEDans la même rue fuyez la grotta amatriciana
Germaine et moi avons été privés de dessert et café …
On avait compris avant..!
  METRO 
DEPART TERMINI
Direction Battistini
ARRET PIAZZA SPAGNA
——————————–
RETOUR
DEPART PIAZZA POPOLO
Direction Anagnina
ARRET TERMINI
A
 Secteur 3 :
Saint Pierre de ROME – Musée du Vatican  –
C'EST MON CHOIXj’ ai préféré soulager mes papattes et réserver mes papilles pour le soir
cafeteria du musée du vatican
restez sur la formule  salade – eau  minérale
yaourt ou pâtisserie- 9€
 METRO 
DEPART TERMINI
Direction Battistini
ARRET OTTAVIANO ST PIETRO
——————————–
RETOUR
DEPART OTTAVIANO
Direction Anagnina
ARRET TERMINI
 A
 Secteur 4 : Monument Emmanuel II – Capitole  –
escalier d’aracoeli – musée du capitole  –
palais des conservateurs  – palais neuf –
C'EST MON CHOIXMes genoux n’aiment pas les escaliers
Sans pouvoir téter la louve romaine …. je suis resté sur place dans le musée du capitole avec une très bonne surprise sa  terrasse   panoramique

CA S'ÉTUDIEQuel choix?
Au resto repas en terrasse  ou au self puis sortir en terrasse ensuite
Restaurant abordable entre 15 et 20€ avec vue panoramique
Self – économique avec plus de choix ?
Le café peut être emporté en terrasse prévoyez Germaine pour le tenir pendant que vous faites vos photos  – debout
 BUS
DEPART TERMINI
ARRET VIA TEATRO MARCELLO
au pied de l’escalier d’aracoeli
 170
Secteur 5 : Panthéon  – Chiesa del Gésu – Santi Ignacio di loyola  – Fontana Trevi  C'EST MON CHOIXDans les rues derrière l’arrêt de
bus d’arrivée – central pour le secteur
LA CIAMBELLA  N 20 via della ciambella
Très correct pour tout
fermé le lundi
 BUS
ARRET TORRE ARGENTINA
RETOUR
idem
64 – 40 – H

 – Je suis désolé … j’ai vraiment insisté.. mais Choulestropic n’a pas voulu laisser la photo de Germaine sur la terrasse panoramique du capitole….


– Vous perdez rien camarades… c’est du matériel d’après guerre..!

En savoir plus :

barre verte

AUBIN CHOULESTROPIC1Aubin CHOULESTROPIC

TOUS LES LIVRES
QUI EN PARLENT
https://amzn.to/2OZAcTt

https://amzn.to/2vE5KpI

 

Share Button