Archives par étiquette : rigolothérapie

Papy François : Fait ses vents d’anges

Print pagePDF pageEmail page


BLOC NOTE
DE   FRANCOIS



LA PENCHÉE DU JOUR…. LES VENTS D’ANGES

La part des anges. Autant en emporte le vent!


« On ne doit pas dire … faire des vendanges mais… péter comme un Dieu. »

– Eh oui..! En France même en haut lieu les choses simples se font sans bruit….
du vent que du vent ..!

On peut dire aussi que :

– « Des pets de nonne sentent moins que des vendanges. »

 .
 
 .
 

.

En rentrant au port:
– le rouge est à bâbord
– le vert est à tribord,
– le verre de rosé est à ras bord.
(
dicton de marin)
.
.
– Je ne bois jamais à outrance,je ne sais même pas où c’ est.

 

 

.

– Je n’ ai jamais abusé de
l’ alcool

il a toujours été consentant.

 


– Jésus changeait l’ eau en vin …

et tu t’ étonnes que 12 mecs le suivaient partout !

Un jour pourtant je sais bien, Dieu reconnaitra les chiens…

Bonne recette pour rentrer chez soi….

Deux fidèles des bistrots échangent des recettes pour rentrer chez eux dans les meilleures conditions.
– Tu vois, dit le premier, c’est toujours en se déshabillant qu’on réveille sa femme.
Alors, un bon conseil :
tu te déshabilles en bas de l’escalier.
– Complètement ?
– Bien sûr !
Tu montes les marches tout doucement et tu te glisses entre les draps.
– Génial !
approuve l’autre. Le lendemain, ils se retrouvent.
– Alors, questionne le premier, tu as suivi mon conseil ?
– Oui.
– Tu n’as pas l’air d’être enchanté par le résultat.
– Eh bien, voilà.
Je m’étais enivré encore plus que d’habitude.
J’arrive au bas de l’escalier.
Je me déshabille entièrement.
Je prends mes vêtements sur le bras.
Je commence à monter les marches.
Et, quand je suis arrivé tout en haut, je me suis trouvé sur le quai de la station Barbès-Rochechouart.

Courageuse mais pas téméraire…!
Sous le pseudo de Diane Montrésor
Diane cette ancienne fonctionnaire des impôts règle ses comptes avec son administration…
______________________
Les conneries c’est comme les impôts,
on finit toujours par les payer
_____
Michel Audiard

– Pour cette nouvelle rubrique hebdomadraire Diane Montrésor a bossé dur pour avoir la place. Comme elle ne fait jamais les choses à moitié….
Elle a éliminé le projet de Diane Demoitié qui proposait une rubrique sur le couple « Moi et ma moitié » …. Dommage c’était très complet…
Mais bon… Il y a pas de place pour deux..! Une DIANE chasse l’autre…!
C’était pas la peine de traiter notre rédacteur en chef de chameau… parce que lui il fait pas des choses à moitié et il bosse pour deux…!

LE POTE FRANÇOIS

Share Button

HUMOUR : Le mystère de la communication.

Print pagePDF pageEmail page

LE BLOG NOTE
DE CHOU VERT

PAPY EUSTACHE

Communique mieux que
les gendarmes…!

– Au fait il n’a rien dit sur ses copines de la fac…!

– NON …. mais je crois qu’il a retrouvé une de
ses copines…
Une gendarmette

 


LE MYSTÈRE DE LA COMMUNICATION…

 

LES FAITS :
Le gendarme a marché sur la queue du chat et le chat l’a mordu.

COMPTE RENDU DU CHEF A L’ADJUDANT : Le gendarme a marché sur la queue du chat et le chat l’a mordu. Conclusion : le gendarme souffre et il ne peut plus marcher.

RAPPORT DE L’ADJUDANT A L’ADJUDANT-CHEF : Ce con de gendarme a marché sur la queue d’un brave chat, le chat l’a mordu et il a eu raison. Le gendarme souffre. C’est bien fait pour ses pieds. Il ne peut plus marcher. C’est une bonne raison pour le foutre dedans.

RAPPORT DE L’ADJUDANT-CHEF AU CAPITAINE : D’après l’adjudant nous avons un gendarme qui est con et qui souffre des pieds après avoir marché sur la queue d’un brave chat qui l’avait mordu. D’après l’adjudant c’est le chat qui a raison. Nous partageons l’opinion de l’adjudant car même si on est mordu, ce n’est pas une raison de marcher sur la queue des autres. Nous envisageons de mettre le gendarme dedans.

RAPPORT DU CAPITAINE AU COMMANDANT : D’après l’adjudant-chef, l’adjudant est devenu con car un de ses gendarmes ne peut plus marcher suite à une altercation avec un chat. L’adjudant-chef indique que c’est le chat qui a raison puisque le gendarme a bravé le chat en lui mordant la queue. L’adjudant-chef veut mettre le gendarme dedans. A la réflexion, cette décision pourrait déboucher sur un procès et ce serait folie dans le contexte actuel. La meilleure solution consiste a mettre l’adjudant dedans.

RAPPORT DU COMMANDANT AU COLONEL : L’adjudant-chef est devenu fou car son adjudant a écrasé la queue d’un gendarme qui avait mordu son chat. L’adjudant prétend que c’est le chat qui a raison. De toute évidence cet adjudant est con et le capitaine envisage de le mettre dedans. Toutefois l’expérience a prouvé que les cons n’ont jamais entravé la bonne marche du service. C’est pourquoi nous pensons qu’il serait préférable de nous séparer de l’adjudant-chefLe gendarme, appelé aussi « suisse », « cordonnier », « soldat », « masques-nègres » ou encore « diable cherche-midi » en raison de son attirance pour le soleil au zénith, est un insecte hémiptère de la famille des Pyrrhocoridae. Il porte le nom scientifique français de pyrrhocore, soit « punaise rouge ». Son nom scientifique est Pyrrhocoris apterus

RAPPORT DU COLONEL AU GÉNÉRAL : Le commandant me signale qu’un chat est à l’origine des troubles graves au sein du service. Les adjudants deviennent de plus en plus con. Ils se mordent la queue en marchant et veulent avoir raison des adjudants-chefs qui sont devenus fous. Le capitaine a écrasé un gendarme et le commandant, traumatisé, prétend que seul les cons sont capables de maintenir la bonne marche du service. Nous envisageons de le mettre à la retraite anticipée.

wikipédiatre est le détracteur en chef de ces jeunes rédacteurs– « Ça te foutrait vite le cafard…. Ah bon vous voyez pas le rapport ..?
On a vraiment un problème de communication entre nous…! »



CHOU VERT

 

 

Share Button

HUMOUR : Les vieux, l’informatique, et le progrès technique

Print pagePDF pageEmail page

BLOC NOTE
DE

FRANÇOIS

Ne plus être jeune…..
c’est pas être vieux ….

Le grand-père a enfin acheté un ordinateur portable et se débrouille pas trop mal avec les courriels.
Alors il reçoit un mail de Théo, son petit-fils de 15 ans :

« Bonjour Grand-père, tu vas bien ?
C’est trop Top qu’on puisse échanger par courriel maintenant ! Je n’aurai plus besoin de venir chez toi pour avoir de tes nouvelles !
Pour mon argent de poche, tu sais, tu peux me le virer à mon compte jeune : BE77 1 002791 38. Facile non ? Théo qui t’aime. »

Et Grand-père répond:
« Cher Théo, tout va bien. J’ai acheté le vieux scanner d’un copain.
Alors je scannerai un billet de 20 EUR que je t’enverrai par mail et quand tu auras un peu de temps tu pourras venir chercher l’original :
Signé : Ton Grand-père virtuel. »

LE CHOURISTE

Moralité :
Ne prenez pas les vieux pour des cons.
Car comme dit Le Chat, de Geluck :
« Être vieux, c’est être jeune depuis plus longtemps que les autres. »

 

MAXIME EST DE RETOUR

Sur ce même thème j’ai trouvé cet article très impertinent et irrespectueux…..
.  mais juste et drôle sur :

les vieux et les ordis

 

Vues sur le net …. c’est du propre…!!!!!!

           

L’ASCENSEUR…

 Un petit garçon paysan et son père visitaient un centre commercial.

Ils étaient abasourdis par presque tout ce qu’ils voyaient, et plus particulièrement par deux murs brillants de couleur argent qui pouvaient s’ouvrir en deux et se refermer.

Le petit garçon demanda :

– C’est quoi, Père ?

Le père n’ayant jamais vu un ascenseur auparavant, répondit :

– Fils, je n’ai jamais rien vu de tel dans ma vie. Je ne sais pas ce que c’est.

Alors que le petit garçon et son père regardaient avec admiration, une vieille femme dans un fauteuil roulant avança jusqu’aux murs et appuya sur le bouton.
Les murs
s’ouvrirent et la dame roula jusque dans la petite salle.
Les murs se fermèrent et
le petit garçon et son père regardèrent les chiffres défiler séquentiellement sur un cadran au-dessus des murs.

Ils continuèrent de regarder jusqu’à ce que les chiffres se mirent à défiler dans l’ordre inverse.
Les murs s’ouvrirent à nouveau et une très belle jeune femme de 24 ans sortit.
Alors, le père murmura à son fils :

– Va chercher ta mère !

LAISSEZ  FAIRE ….
LES SPÉCIALISTES…!

 

 


LE POTE FRANÇOIS

Share Button