Archives par étiquette : religion

Expression : Jean Santon reviens sur la crèche

Meilleurs complements alimentaires

BLOC DU BÉTON DÉSARMÉ…!!
A l’heure où le médecin est en cabinet  fermé…. où le barman de fin de soirée arrosée est aux 35 heures….
La parole semble prisonnière….
Allez voir le curé…? Oui.. Mais il y a si longtemps que vous n’avez pas vu un confessionnal que vous avez peur de vous tromper de porte …!
Alors … « Entrez sans frapper » …. est fait pour vous ….
Soufflez, sur les braises si vous le voulez…
Ainsi jaillira la lumière..!
L
a parole est à vous….. Soyez les rédacteurs d’un jour pour vous exprimer ….
Pour nous parler…! 
ALLEZ Y ON VOUS ÉCOUTE….
La Chouette est sur votre épaule pour mieux vous entendre..!

AUJOURD’HUI  JEAN SANTON REVIENS SUR LA CRÈCHE DE NOËL….

Cher monsieur le tribunal,

J’ai pris connaissance, il y a quelques jours, de votre décision d’interdire la crèche de Noël traditionnellement installée dans le hall du Conseil Général de la Vendée.

Quelle mouche vous a donc piqué ?

Vous avez fait des études, je suppose… Peut-être savez-vous donc que Noël vient du latin  » Natalis » qui veut dire Naissance.

Alors je vais vous livrer un secret que vous voudrez bien transmettre à vos confrères qui peut-être nagent avec complaisance dans la même ignorance que vous.

La naissance dont il est question est celle d’un certain Jésus de Nazareth né il y a un peu plus de 2000 ans. Je dis ça parce qu’étant donné que vous n’avez pas interdit les illuminations de Noël, je suppose que vous ignoriez ce détail.

L’Adoration de l’enfant par Gerrit van Honthorst (Gherardo delle Notti, ch. 1592-1656), huile sur toile, 1619-20. La peinture montre une scène de la nativité avec l’enfant Jésus, la Vierge Marie, Joseph et deux anges.

Voyez-vous, Noël n’est pas l’anniversaire de la naissance du Père Noël (je suis désolé si je casse ici une croyance ancrée en vous) mais bien celle de ce Jésus.

Interdire une crèche sans interdire toute manifestation publique de cette fête est aussi stupide que si vous autorisiez la fête de l’andouillette tout en interdisant la consommation d’andouillette le jour de la fête de l’andouillette.

La crèche c’est ce qu’on appelle une tradition.

Et ne me faites pas croire, Monsieur le Tribunal, que le principe de la tradition vous est étranger.

Sinon comment expliquer que les magistrats exercent leur métier dans un costume aussi ridicule si ce n’est parce qu’il est le fruit d’une tradition ?

Vous êtes un briseur de rêves, Monsieur, vous êtes un étouffeur de sens.

La crèche c’est Noël et Noël c’est la crèche.

La crèche c’est aussi l’histoire d’une famille qui faute de droit opposable au logement est venue se réfugier dans une étable. C’est un signe d’espoir pour tous les sans logement.

La crèche c’est aussi un roi arabe et un autre africain qui viennent visiter un juif. C’est un signe d’espérance et de paix en ces temps de choc de civilisations et de conflit au Moyen Orient.

La crèche c’est aussi des éleveurs criant de joie et chantant dans une nuit de décembre. Connaissez-vous beaucoup d’agriculteurs qui rigolent en cette période de crise ?

La crèche c’est un boeuf, symbole de la condition laborieuse de l’homme.

Enfin, la crèche, c’est un âne, même si une rumeur court disant que cet âne a quitté la crèche en 2013 pour rejoindre le Tribunal administratif de Nantes et ne semble pas en être revenu.

Malgré le fait que vous allez sans doute, par souci de cohérence, vous rendre à votre travail le 25 décembre, je vous prie de croire,

Monsieur le Tribunal, à l’expression de mes souhaits de bon et joyeux Noël.

Jean Santon

 

– C’est certainement pas moi qui vais lui donner tort
Bien dit camarade Santon..!

      AVIS AUX LECTEURS CONTRIBUTEURS

Si vous avez un texte à nous soumettre voici nos coordonnées
SI vous devez encore l’écrire ….
Alors laissez les plumes de la chouette tranquilles, Prenez plutôt une alouette elle a l’habitude d’être plumée …  En chantant..!

choublanc@mafeuilledechou.fr

                            AVERTISSEMENT CAMARADES :
– j’en suis le modérateur..  Aussi pour que la Chouette ne se fasse pas voler dans les plumes et que les autorités du web et ne la fasse tomber de son clocher, nous ne publierons rien qui ne soit dans l’esprit de notre ligne éditoriale ou qui soit contraire aux bonnes mœurs, au respect de la vie privée etc etc…
« Expression libre comme le vent » OUI mais le vent peut tourner et dans ce cas c’est pas la girouette qui tournera mais le vent…. pareil que dans les ronds points..!
Débat donc… mais pas déballage..!

retour sur la rubrique du même tabacChou Blanc

RETRO : C’est du même tabac…..

Share Button

Aller à Canossa… Mais c’est où ça Papy..?



les potes doivent être éclairés

CHRONIQUES CHOUCROUTE
par le Pote H

Dans mes chroniques (la maladie est grave… !) on m’a demandé de cultiver les potes âgés pour leur donner du vocabulaire de ma grand-mère impotente.

Vu leur sénilité précoce ( non y a que ça qui est précoce ) nous procéderons toujours, par des anecdotes, qui leur permettront de mieux mémoriser, et de bien comprendre le sens des mots aujourd’hui

Dans les journaux et dans bien des forums d’internet  on rencontre souvent l’expression
« il va falloir qu’il aille à Canossa… »

A la question de mon choupinet : C’est où papy ?
Je me suis lancé dans un cours d’histoire que je vous fais partager… surement pour amortir mon investissement et aussi pour que personne ne meure idiot ……les pieds dans la neige !

Il faut remonter en 1077 où les 25-28 janvier l’’empereur germanique Henri IV qui était excommunié implore son pardon devant le pape Grégoire VII, qui accepte son repentir, après l’’avoir fait patienter trois jours les pieds nus dans la neige dans la cour du château de Mathilde de Toscane à CANOSSA en Italie non loin de Modène

Pour bien comprendre cette querelle de clochers il faut découvrir, pourquoi le pape avait excommunié cet empereur

  • La Querelle des Investitures

Le pape Grégoire VII a publié en 1075 vingt-sept propositions sous l’intitulé Dictatus papae (l’«Édit du pape»), par lesquelles il affirme que les évêques doivent être nommés par lui et non plus par l’empereur. Le pape lui-même doit être élu par un conclave des cardinaux et non plus par les nobles romains.

Ces propositions participent d’un vaste mouvement de réforme amorcé par le pape en vue d’imposer sur la chrétienté l’autorité du Saint-Siège, jusque-là très symbolique.

L’empereur d’Allemagne Henri IV s’oppose à ces réformes qui rompent avec la traditionnelle soumission du clergé envers le pouvoir séculier et déséquilibrent les rapports d’égalité antérieurs entre l’empereur et le pape. Il tente de déposer le pape mais celui-ci réplique en l’excommuniant, autrement dit en le privant des sacrements, et en autorisant ses vassaux à rompre leur serment d’obéissance.

Des seigneurs allemands en profitent pour récupérer des biens et des avantages qui leur ont été confisqués et ils élisent même un roi concurrent. Peu à peu abandonné de tous, Henri IV craint que le pape ne vienne en Allemagne au secours des dissidents.

Il préfère prendre les devants et se rend lui-même en Italie auprès de son ennemi, qui est alors en visite chez la comtesse Mathilde de Toscane, dans son château de Canossa.

Pieds nus dans la neige, il attend pendant trois jours que le pape veuille bien le recevoir et le relever de l’excommunication.

Le pape n’a d’autre choix que de pardonner au pénitent.

Hélas, Il s’agit là d’une fausse victoire du pape…. comme il pouvait s’y attendre, l’empereur en profite pour restaurer son autorité et… reprendre la querelle des Investitures.

L’humiliation feinte de Canossa débouche ainsi sur la victoire de l’empereur. Henri IV qui réunit un concile à sa dévotion afin que celui-ci nomme un nouveau pape plus conciliant…!

 

De nos jours cette page d’histoire a donné naissance à l’expression …. Aller à CANOSSA qui signifie :

– Céder complètement devant quelqu’un.
– S’humilier devant quelqu’un

 


POTACHE

barre bleue

Share Button

Les saints innocents… un vrai massacre…Mais aussi une occasion de plus de faire la fête

les potes doivent être éclairésCHRONIQUES CHOUCROUTE
par le Pote H

Dans mes chroniques on m’a demandé de cultiver les potes âgés pour leur montrer la différence entre culture et agriculture.
Vu leur sénilité précoce nous procéderons toujours, par des anecdotes, qui leur permettront de mieux mémoriser, et de bien comprendre le sens des choses …..

 DEMAIN C’EST  LES SAINTS INNOCENTS

Enfants de moins de 2 ans massacrés pour le Christ par Hérode à Bethléem (1er s)

 massacre des innocents. Bas-relief du soubassement du portail de sud « de la Mère-Dieu » de la façade occidentale de la cathédrale Notre-Dame d’Amiens. 1220-1230.

massacre des innocents. Bas-relief du soubassement du portail de sud « de la Mère-Dieu » de la façade occidentale de la cathédrale Notre-Dame d’Amiens. 1220-1230.

Petits enfants qui furent massacrés à Bethléem de Judée sur l’ordre du roi impie Hérode, pour que périsse avec eux l’enfant Jésus.
Dès les premiers siècles de l’Église, ils ont été honorés comme martyrs, car ils sont les prémices de tous ceux qui devaient verser leur sang pour Dieu et pour l’Agneau de Dieu.

Cette journée rappelle un épisode des évangiles survenant après la naissance de Jésus.

Le roi Hérode ayant appris, par des mages qui se rendaient rendre hommage à un nouveau-nés, la naissance d’un enfant qui deviendrait « roi », prit peur et décida de faire tuer tous les bébés garçons de moins de 2 ans. Il voulait ainsi éviter tout prétendant à son trône.
Les soldats d’Hérode massacrèrent ces petits enfants que l’on a appelé les saints innoncents, puisqu’ils étaient innocents de tout péché.

Certains analystes contestent la date choisie pour rappeler ce triste épisode, puisqu’il devrait avoir lieu après le 6 janvier qui est la date soulignant la visite des mages…
Mais comme ces dates sont de toute façon un peu aléatoires…

LE CHOURISTE

Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 2,13-18

Après la visite des mages à Bethléem, l’ange du Seigneur apparaît en songe à Joseph et lui dit :
« Lève-toi ; prends l’enfant et sa mère, et fuis en Égypte. Reste là-bas jusqu’à ce que je t’avertisse, car Hérode va rechercher l’enfant pour le faire périr. »

la fuite en egypte- Nicolas Poussin

La fuite en Égypte Nicolas Poussin 1657-1658
Huile sur toile 97 cm × 1331 cm
musée des beaux-arts de Lyon, France

Joseph se leva ; dans la nuit, il prit l’enfant et sa mère, et se retira en Égypte,
où il resta jusqu’à la mort d’Hérode.
Ainsi s’accomplit ce que le Seigneur avait dit par le prophète :
« D’Égypte, j’ai appelé mon fils. »

Alors Hérode, voyant que les mages l’avaient trompé, entra dans une violente fureur.
Il envoya tuer tous les enfants de moins de deux ans à Bethléem et dans toute la région, d’après la date qu’il s’était fait préciser par les mages.
Alors s’accomplit ce que le Seigneur avait dit par le prophète Jérémie :
Un cri s’élève dans Rama, des pleurs et une longue plainte : c’est Rachel qui pleure ses enfants et ne veut pas qu’on la console, car ils ne sont plus.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible – © AELF, Paris

LA PEUR D’HÉRODE DÉNONCÉE


Ainsi parla Saint Quodvultdeus,
évêque à Carthage de 437 à 453
Enfants et témoins du Christ

Massacre des Innocents par Duccio di Buoninsegna

Massacre des Innocents par Duccio di Buoninsegna

« Pourquoi as-tu peur, Hérode, d’entendre qu’un roi est né ?
Il n’est pas venu pour te détrôner mais pour vaincre le démon.Mais toi, tu ne le comprends pas, et tu prends peur et tu entres en fureur.
Pour perdre le seul enfant que tu recherches, tu deviens le cruel assassin d’un grand nombre.
Ni l’amour des mères en larmes, ni le deuil des pères pleurant leurs fils, ni les cris et les gémissements des enfants ne te retiennent. Tu massacres ces petits dans leurs corps parce que la peur te tue en ton coeur. Et tu penses que, si tu arrives à tes fins, tu pourras vivre longtemps, alors que c’est la vie elle-même que tu cherches à tuer….. »

La coutume de faire des farces et des tours ce jour là…

Bizarrement, des traditions se sont greffées à cette journée qui commémore pourtant un événement triste.. . Certains disent que la coutume de faire des farces et tours en cette journée souligne que comme les enfants massacrés sur les ordres d’Hérode, les gens victimes de tours ne peuvent rien faire et doivent accepter leur destin… (Ce qui me semble une curieuse façon d’expliquer la chose, mais enfin…) 

Hérode ordonnant le massacre des saints Innocents

Hérode ordonnant le massacre
des saints Innocents
Bibliothèque municipale de Toulouse,

Mais évidemment la façon pour certains de célébrer aujourd’hui le Jour des Saints Innocents ne date pas d’aujourd’hui.

Déjà au Moyen-âge, cette journée était un prélude au Carnaval et on se permettait de fêter, rire et manger en abondance. On incluait cette journée dans les festivités liées au solstice d’hiver pendant lesquelles on voulait à oublier la noirceur de l’hiver en se réunissant et en se distrayant.

 C’était donc par excellence la fête des « Enfants » à qui l’on permettait et pardonnait tout.
Toute violence était également prohibée ce jour-là, les chevaliers devaient cesser de guerroyer en observant une trêve.

Dans d’autres pays c’est comme un poisson d’avril

Peu importe la raison, le 28 décembre est aujourd’hui en Amérique Latine, Espagne, et dans certains autres pays, c’est une bonne occasion pour rire et fêter encore un peu .
On souligne la fête des Saints-Innocents en faisant des tours et des farces.
Les médias en profitent pour faire des fausses nouvelles humoristiques, les enfants, en particulier, s’amusent à faire des tours aux adultes.
Un tour bien connu est d’accrocher un bonhomme de papier dans le dos des gens.
Dans certaines parties d’Amérique Latine on dit qu’il ne faut rien prêter pendant cette journée, que ce soit de l’argent ou des objets.
Car celui qui emprunte quelque chose en cette journée est libre ensuite de garde ce qu’il a emprunté

Léon Cogniet (1794-1880) : le massacre des Innocents. 1824. Rennes, Musée des Beaux Arts.

Léon Cogniet (1794-1880) : le massacre des Innocents. 1824. Rennes, Musée des Beaux Arts.

logo lardon D– Tu devrais leur montrer une rétrospective des œuvres d’art réalisées sur le thème du massacre des saint innocents…

Un site où ils puissent admirer les plus grands maitres de la peinture

Ça y est, je leur ai trouvé ….!

 
POTACHE

barre bleue

Share Button