Archives par étiquette : psy

MEMOIRE : Souvenir des victimes de la déportation

Le dernier dimanche d’avril est chaque année dédié à la célébration de la mémoire des victimes de la déportation dans les camps de concentration et d’extermination nazis lors la Seconde Guerre mondiale.


– Une journée pour se souvenir de toi mon Pépé Pierre qui n’en est pas revenu et que je n’ai donc jamais connu….

Le morceau de chocolat

« Francine Christophe qui est née en 1933 a été déportée avec sa mère au camp de concentration de Bergen-Belsen en 1944.
Libérée l’année suivante, elle n’a eu de cesse depuis de partager son expérience et ses souvenirs, notamment auprès des générations suivantes. .
Elle dit que , nous avons tous un devoir de mémoire pour ne jamais oublier les horreurs des guerres »

– BEN ma Francine t’as du boulot parce qu’en ce moment, il y en a qui ont la mémoire courte …
Je dirais même qu’ils sont devenus amnésiques …!!!!

– c’est dingue comme c’est émouvant ce qu’elle raconte la dame…
Souvenez vous de cette histoire et disons tous ensemble en cœur
 » Plus jamais de guerres »…..

Nous voudrions remercier ici tous ceux qui aujourd’hui
prennent enfin en charge la détresse des autres et leurs
traumatismes d’où qu’ils viennent…..

Peu importe le nom qu’on leur donne pour qualifier leur
métier…!

SOURCE :
Partagez vos émotions sur les réseaux sociaux #WhatMakesUsHUMAN
Site officiel HUMAN : www.human-themovie.org
Musique composée par Armand Amar.
WIKI
retour sur la rubrique du même tabac

 

Share Button

J’ai le hoquet bilboquet…!

Propolis 60 gélules


Les Points de vue de :
MAYA LACRUCHE

« ça fait du bien de vider sa cruche dans :
« LE BRUIT DE LA RUCHE » aujourd’hui « J’AI LE HOQUET BILBOQUET »

 

je sais pas si vous êtes comme moi mais j’ai très souvent un hoquet de chez hoquet.. J’ai donc voulu savoir si vous étiez comme moi … et si nos médecins et autres rebouteux de la CHOUETTE pouvaient quelque chose pour nous tous…
Revue de détail…..

Dis moi docteur..? :

Il s’agit de contractions spasmodiques répétées involontaires du diaphragme suivie d’une fermeture brutale de la glotte, qui freine l’arrivée d’air et produit des sons caractéristiques.
Cette affection est secondaire à une irritation des nerfs afférents ou efférents ou des centres médullaires contrôlant les muscles respiratoires et notamment le diaphragme. Le plus souvent banal et sans gravité, il est recommandé de consulter un médecin si ce dernier devient chronique.

Causes et facteurs de risque du hoquet

Il existe deux types de hoquet :

  • Le hoquet bénin, aussi appelé hoquet aigu ou habituel, dure entre quelques secondes et 48h. Il cesse de manière spontanée. Son origine est le plus souvent intestinale;
  • Le hoquet chronique est celui qui dure plus de 48h ou revient régulièrement. Il provient soit de troubles du système nerveux central, soit de troubles métaboliques, une irritation de l’œsophage. Il affecte le nerf phrénique, le nerf vague ou le tronc cérébral.

    Dis moi mon psy…?
    Pour Choucaline, le hoquet est provoqué par des contractions spasmodiques subites et involontaires du diaphragme.
    Je peux vivre une révolte intérieure, une culpabilité,
    un auto jugement.
    Cela perturbe mon organisme.
    Toujours le hoquet ? il peut être fréquent et durable.
    C’est une expérience très incommodante et désagréable pour la personne qui l’a.
    Est-ce qu’il y a quelque chose d’incommodant et désagréable dans ce que je vis ou dans ce que je voudrais vivre mais qui ne se manifeste pas, et qui me cause de la frustration?
    Est-ce qu’il y a des bruits, des pensées que je ne peux arrêter?
    Le hoquet est-il programmé:
    « Ex. : chaque fois que je bois de la boisson gazeuse, j’ai le hoquet »?
    – Je prends la vie plus calmement J’apprends à goûter et à apprécier ma vie pleinement. J’accepte que tout est en place, dans le plan divin, que tout est « O.K. », et le hoquet disparaîtra.

Et vous qu’est ce que vous en dites ….
Entre deux HIC…!

La plupart d’entre vous sont sujets au hoquet bénin heureusement pour eux ..
Aussi font ils appel aux remèdes de grands mères ou aux traitements secrets laissés en héritage par une ancienne bienveillante dont je suis….

Appel au secours sur le net
« Salut a tous, vous allez peut être trouver ça débile, mais je suis a la recherche de vos trucs contre le hoquet car je l’ai minimum deux fois par semaine mais pendant assez longtemps (2/3 heures voire plus…) et au bout d’un certain temps que je hoquette çà m’épuise vraiment, j’ai presque envie de vomir et j’ai du mal pour respirer c’est très désagréable.
Est-ce qu’il y a des personnes qui sont dans le même cas que moi?
Merci d’avance et pas sérieux s’abstenir c’est vrai j vous jure et c’est très énervant ! »

Appel entendu :
En écoutant attentivement les bruits de la ruche ma collecte et les apports de mes contributeurs a été abondante …
J’ai donc du classifier ceux-ci par thèmes avec ma recette familiale du bilboquet entête..!

Quand l’amour s’en mêle..!

Elle consiste à répéter plusieurs fois de suite la phrase suivante:

« J’ai le hoquet bilboquet si celle qui m’aime ne m’aime pas le hoquet s’en ira »

Une version voisine juste de la rue d’à côté

« J’ai le hoquet, bilboquet, passe la rue, je l’ai plus ! »

POUR VOS CHOUPINETS :
Mais qu’est ce qu’un bilboquet?

Jeanne Bôle, L'Enfant au Bilboquet, vers 1880. Le bilboquet est un jeu d’adresse composé d’une tige souvent en bois reliée par une cordelette à une boule percée d’un ou de plusieurs trous d’un diamètre ajusté à la tige. Son nom français vient de Bil le Bocquet qui désigne la pointe d’un javelot. Il est présent dans de nombreuses cultures et époques sous différents noms et son origine est très ancienne.

Le jeu consiste par un mouvement d’adresse, en utilisant une seule main, à lancer la boule retenue par la ficelle de façon qu’elle retombe sur la tige et s’y enfile seule. Accessoirement, l’objet qui peut être décoré, en bois précieux ou ivoire, est aussi un bibelot de vitrine.

Les solutions peuvent tourner vinaigre

Avale un sucre trempé dans du vinaigre….. C hyper efficace!

« J’ai le hoquet très régulièrement aussi, chaque jour, et ça survient après avoir bu, mangé, etc… Je ne sais pas à quoi c’est dû mais ça me le fait depuis un an et c’est assez embêtant.
Comme remède j’avale une cuillère de sucre trempée dans du vinaigre et ça marche de suite.C’est un remède de grands-mères très efficace, en revanche je n’ai rien qui puisse stopper le hoquet à long terme ou bien qui le prévienne, alors s’il y a des suggestions, je suis preneuse.. ! « 

On peut aussi essayer de  faire peur à la personne..
– OK Je me lance…
Au secours Hollande et Sarkozy reviennent…!

Trucs d’acrobates

 » Quand j’ai le hoquet pour moi la seule solution c’est de boire un verre d’eau à l’envers, j’explique :
Le verre devant vous et il faut poser ses lèvres non pas sur le rebord le plus proche mais sur le rebord le plus éloigné. De cette manière le menton est dans le verre, la lèvre supérieure est à l’extérieur du verre, la lèvre inférieure est à l’intérieur du verre.
Puis on penche un peu la tête (et le verre) en avant pour boire quelques gorgées et hop le hoquet disparait.
Un autre truc qui marche pour moi : je prends de l’eau dans ma bouche, je fais l’équilibre contre le mur de ma chambre, et quand j’ai la tête en bas, j’avale la gorgée d’eau. Je me remets sur mes pieds, et c’est disparu..!


Quand Dieu doit s’en mêler

Expirer tout en récitant une phrase que ma mère tient de la sienne:
« j’ai le hoquet Dieu me l’a fait, vive Jésus je ne l’ai plus »Tiens, j’ai « presque » la même phrase. Petite variante : « j’ai le hoquet Dieu le sait, dominus j’l’aurai plus » (dominus=maitre=Dieu en latin)
Je croyais que c’était purement familial, mais je vois que ça vient de plus loin….

Le hoquet serait-il exclusivement un problème de jeunesse?
J’ai eu beaucoup le hoquet dans mon jeune temps mais + du tout maintenant.
Et chez moi, quand on a le hoquet, on dit : « Tu es en train de grandir ».
D’où la question primordiale : Le hoquet serait-il exclusivement un problème de jeunesse?

Ok mais attention demain … car jeux de mains jeux de vilains

Tu appuies ton pouce gauche sur ton index droit et inversement tes doigts doivent former un rectangle. J’ai vu ça à la télé et pour moi ça marche impeccable.
Ne pas rigoler ce sont des points d’acupuncture qui permettent de dissoudre les tensions et faire remonter les énergies

Alors que moi j’ai un autre truc :
Avant le troisième hoquet, comprimer le pouls au niveau du poignet et retenir sa respiration… Ça marche plutôt bien chez moi

Encore mieux le succès est instantané.
Bouchez vous les conduits auditifs à l’aide des index ou des auriculaires , demandez à quelqu’un de vous présenter de l’eau fraîche et buvez la lentement à petites gorgées…

Ma sœur a une technique contre le hoquet :
Se pincer quelques instants le petit doigt en arrêtant de respirer.

– Il n’a pas précisé si sa sœur respire encore….!

Pas paniqué comme mec
Ok pour les points d’acupuncture, mais les « trucs » pour faire passer le hoquet sont plus psychosomatiques qu’autre chose !
On essaye de détourner notre attention du hoquet pour se concentrer sur autre chose ,
c’est tout..!

La solution SAMU 15 ou POMPIERS 18
Marie, il serait peut-être temps de consulté un gastro-entérologue depuis le temps que ça dure! Vous avez certainement quelque chose qui irrite votre diaphragme d’où le hocquet! @ +
Si vous pratiquez une fibroscopie, vous vous apercevrez peut-être que vous avez une hernie hiatale. Ce n’est pas une chose grave.

Exterminator
Je te conseille de consulter si cela dure depuis un an. Il peut arriver qu’un hoquet (très) récurrent cache quelque chose de plus embêtant, pouvant aller de l’infection à la tumeur ( http://www.doctissimo.fr/html/ […] hoquet.htm ). Comme  on te l’a conseillé Marie, il faudrait aller voir un gastro-entérologue pour être sûr(e) qu’il n’y a rien de grave, ou au minimum parles-en à ton médecin traitant qui saura te conseiller. Tiens-nous au courant.

 

Sources :    Wikipedia
– Grand dictionnaire
des malaises et des maladies (jacques Martel)


MAYA LACRUCHE

Share Button

LES GRAINES DU POTE AGÉ

Restez svelte 160pxBannière ruedesplantes 468/60pxChoucaline plus proche de toi tumeurbloc note choucalineBLOC NOTE
de Choucaline

« Les capacités de notre cerveau »: 

Voici une histoire qui nous fait avoir une pensée positive et nous apprends qu’il faut persévérer envers et contre tout pour obtenir ce que l’on veut.

LES GRAINES DU POTE ÂGÉ

Je me souviens d’un professeur de sciences naturelles au collège.

C’était une espèce de savant fou avec barbe épaisse et des idées bizarres. Du moins pour un scientifique. Il n’avait rien du rat de laboratoire, sec et rigoureux.
Ce qui lui plaisait, c’était tirer une leçon philosophique de ses expériences.

L’une d’entre elles m’a particulièrement marqué.

Notre professeur était entré en classe avec une minuscule graine, un pot de terre et un peu d’eau dans une pipette.

« Regardez cette graine dit-il. Nous allons la planter. Et l’arroser pendant
une semaine. »
Mais au bout de 7 jours, rien n’avait poussé.

Une semaine après, même constat :

Nous avions arrosé la graine, sans succès. Quelle expérience décourageante…

La troisième semaine, la plupart d’entre nous avait arrêté de croire qu’un jour la graine allait donne une plante. La frustration gagnait peu à peu l’ensemble de la classe, mais le professeur continuait d’arroser sa graine.

Au bout d’un mois, cependant, il nous fit signe d’approcher vers son bureau.
Il y avait posé le pot de fleur.
« Qu’observez-vous jeunes gens ? » nous demanda-t-il en souriant.

Incroyable : la graine avait enfin germé !

La semaine suivante, qu’elle ne fut pas notre surprise lorsque nous vîmes une tige de bambou de 70 cm bien droite dans son pot !

Le professeur nous devait une explication…

« La graine de bambou chinois met environ 4 semaines pour germer.
Mais
ensuite, ce végétal est capable de pousser d’une bonne dizaine de
centimètres par jour.
Ceux qui ont relâché leurs efforts au bout de la
troisième semaine n’avaient aucune chance de voir naître ce petit miracle de la nature.
Les autres ont certainement compris que, parfois, il
faut persévérer envers et contre tout pour obtenir des résultats.
Un
investissement au départ est largement payé plus tard. »

LE CHOURISTE

C’est vrai. La vie est un processus aussi lent que cette graine de bambou.
Elle est souvent décourageante et même quand il nous semble que nous faisons tout pour nous en sortir, rien de bon ne nous arrive.

Mais pour ceux qui persévèrent, qui persistent, qui vont plus loin que les
autres, il y a une fin positive.
Ceux-là sont toujours récompensés, d’une manière ou d’une autre.

SOURCE :  LE CLUB POSITIFRestez svelte 160px
©2010 Christian Godefroy, Chesières

Choucaline plus proche de toi tumeur

CHOUCALINE
Lire mon dernier article
cliquez pour accéder aux cerveaux lents

Share Button