Archives par étiquette : psy

Ecoutez-vous votre instinct?… votre intuition ?

Print pagePDF pageEmail page

hypnose-002ba.jpgChoucaline plus proche de toi tumeurbloc note choucalineBLOC NOTE
de Choucaline

Capacités de notre cerveau à découvrir
« QUI EST L’AUTRE »

Écoutez-vous votre instinct?… votre intuition ?

Un jour, le patron d’un empire industriel convoque son assistant polytechnicien pour un briefing de début de semaine.
Ce dernier, affolé, l’implore de prendre une décision, sans quoi l’une des entreprises du groupe courra à sa ruine.
Le self made man réfléchit un instant puis dit :
« il faut faire cela ! »
Le polytechnicien ne comprend pas et demande :
« Mais monsieur, c’est contraire à toutes les lois du marché ! Pourquoi prenez vous cette décision ? »
Le self made man répond :
« Je ne sais pas, mais je puis vous assurer qu’il faut agir comme je vous le dis. »
  2 mois plus tard, le Financial Times annonçait la surprenante reprise des affaires de cette entreprise. Le polytechnicien, journal en main, pénètre dans la grand bureau du selfmade man pour le briefing hebdomadaire et dit :
« Vous avez vu, monsieur ? C’est incroyable ! Les affaires reprennent ! »
Pour toute réponse, le self made man se tourne vers le polytechnicien et dit:
« Maintenant, je vais vous expliquer pourquoi j’ai pris cette décision Parfois, les circonstances nous imposent de prendre une décision. La raison ne peut pas tout expliquer et pourtant, il faut agir sans attendre. Il est temps alors de se laisser guider par autre chose : l’instinct, l’expérience, l’habitude… »

Ce sens inné de ce qu’il faut faire ou ne pas faire, cette aptitude à s’adapter aux circonstances et à prendre une décision sans revenir sans cesse sur ce que l’on a dit, distingue les grands patrons de leurs employés. Les self made man sont rarement arrivés au sommet par hasard…
La différence entre les grands patrons, les meneurs d’homme, ceux qui se sont faits tout seul, c’est qu’ils sentent ce qu’il faut faire davantage qu’ils ne le raisonnent.
Inspirez vous de cet exemple pour mener vos propres vies :

Parfois, il faut savoir écouter son instinct. On a tout le temps d’expliquer son acte par la suite.
« Le patron ne sait pas comment on fait, il sait parfois pourquoi il faut faire mais sent toujours quand il faut faire. »
M. de Cornouardt

Jusqu’où peut mener notre sixième sens?

Pressentiment, clairvoyance, prémonition … L’intuition est-elle susceptible de nous ouvrir à des formes de pouvoirs paranormaux? Réponses scientifiques, avec des neurologues et des cogniticiens.

A la fin des années 1990, une expérience menée avait fait l’effet d’une petite bombe dans les milieux de la psychologie ex­périmentale et de la parapsychologie scientifique. Elle suggérait que notre inconscient était capable de percevoir un évé­nement avant qu’il se produise. Donc que nous serions tous doués, à notre insu, d’une étrange faculté de prémonition. Pas moins!
Au départ. le but de cette expérience n’avait rien à voir avec l’intuition, et encore moins avec les phénomènes paranormaux. Elle consistait à observer les réactions du système nerveux lorsque nous devons prendre une décision « à risques ».

LE DISPOSITIF
Pour cela, on avait utilisé un dispositif permettant de mesurer les réactions physiologiques à l’aide de deux électrodes placées au bout d’un doigt.

– La première envoyait un courant électrique très faible;
– La seconde captait l’électricité qui passe à travers la peau.

Plus on est stressé, plus l’électricité passe, un phénomène tout à fait naturel provoqué par une légère humidification des mains:
– le stress fait transpirer.
– À l’inverse, plus on est relaxé et dé­tendu, moins l’électricité passe.


DEVINER UNE CARTE GAGNANTE


Placé devant quatre jeux de cartes, chaque participant recevait une somme d’argent. Chacun des jeux comportait des cartes qui en faisaient gagner et d’autres qui en faisaient perdre. Bien sûr, personne ne pouvait savoir où étaient les mauvaises. Les chercheurs ont constaté un phénomène étrange, qui les a déconcertés: la plupart du temps, lorsque les joueurs étaient sur le point d’en retourner une perdante, ils avaient une réaction élec­trodermique très marquée juste avant de faire leur choix. Autrement dit. sans aucune possibilité de déduire la présence d’une carte négative par la logique, leur système nerveux s’affolait, réagissait en envoyant un « signal d’alarme », comme si leur esprit était capable de deviner le tirage.
Conclusion des neurologues: « Ces résultats suggèrent que l’inconscient dirige le comportement avant que la connaissance consciente ne le fasse … Le mécanisme identifié ici est distinct des autres mécanismes neuraux.

ANTICIPER UNE IMAGE STRESSANTE

Cette expérience a relancé une question : l’intuition est-elle une faculté pa­ranormale? Nous distinguons aujourd’hui deux types d’intuition:
1 La première est « rationnelle » et relève d’une construction logique inconsciente de notre esprit.
2 La seconde s’apparente effectivement à une faculté paranormale, car elle échappe à toute possibilité de logique. C’est ce que nous appelons le « pressentiment ».


LE DISPOSITIF

La preuve? Une expérimentation menée entre 1997 et 2005 à l’université d’Amster­dam, Les étudiants volontai­res, des électrodes branchées sur les doigts, étaient installés en face d’un écran qui affichait successivement des photos sélectionnées au hasard par un ordinateur.

Certaines évoquaient le calme, la sérénité; d’autres étaient d’une violence parfois extrême.

Les résultats de cette longue étude ont été clairs: Pour une majorité des participants, leur « réponse phy­siologique » au stress était très nette avant la projection d’une image violente ». « Nous sommes doués d’une faculté intuitive capable d’anticiper des événements . »

L’intuition est-elle donc une faculté « psi»

L’intuition est-elle donc une faculté « psi» au même titre que la télépathie, la clairvoyance et la prémonition?

Non, L’intuition est une sensation vague et instable, alors que les phénomènes « psi » font émerger des images ou donnent des informations précises. Cependant, nous pouvons aujourd’hui considérer que ce sixième sens est porteur des capacités « psi ». Dès qu’un pressentiment se précise, qu’il donne des détails sous forme d’images ou de flashs et se vérifie par la suite, il devient une véritable prémonition.
« Par consé­quent, travailler son intuition mène naturelle­ment à développer nos facultés « psi ». « 

Se projeter dans le temps

Une autre étude très complexe sur des tests de mémorisation suggère clairement que : « Notre conscience est étalée dans l’espace et dans le temps, dans le passé comme dans le futur, que nous avons donc tous en nous une faculté latente de prémonition. « 

SOURCE: Psychologie magazine Eric Pigani mai 2012

Choucaline plus proche de toi tumeurCHOUCALINE retour sur la rubrique du même tabac
RETRO : C’est du même tabac…..

Share Button

LA TRANSE CHAMANIQUE …… QUÉSACO…?

Print pagePDF pageEmail page

MON MONDE EST BIZARRE ET PARFOIS PLEIN DE MYSTÈRES INEXPLIQUÉS
Nous vous ferons découvrir ce que le ciel, la terre, l’eau ,et le feu ont de plus beau…. avec toujours un mystère que la nature semble vouloir maintenir sur bien des choses bizarres et parfois étranges….
CHOU BLANC nous entraine dans son monde…son monde bizarre ….
Ambiance… Ambiance …..

QUEL COQUIN CE CERVEAU

Dans son  livre « Les esprits de la Steppe » paru chez Albin Michel, Corine Sombrun retrace au travers de la vie d’Enkhetuya, cette aventure du chamanisme mongol des années 1950 aux laboratoires de recherche.

S’inscrivant aujourd’hui parmi les écrivains-voyageurs, Corine Sombrun passe son enfance en Afrique, au Burkina Faso.
En 1999, elle s’installe à Londres où elle travaille comme pianiste-compositeur puis reporter pour BBC World.

Au cours d’un reportage en Mongolie en 2001, un chamane lui annonce qu’elle est chamane et sa « voie » dit-il, sera de suivre leur enseignement secret.

Après huit années d’apprentissage, où elle passe plusieurs mois par an à la frontière de la Sibérie auprès d’Enkhetuya, chamane de l’ethnie des Tsaatans chargée de lui enseigner les techniques de transe, elle collabore avec des scientifiques et est à l’origine du premier protocole de recherche sur la transe chamanique mongole étudiée par les neurosciences.

Son

Filmé à TEDxParisSalon le 27 Novembre 2012 à la Gaîté Lyrique.
Plus d’interventions sur http://tedxparis.com/

Les esprits de la steppe

Corinne Sombrun(Auteur) Paru le 3 octobre 2012 Essai (broché)


ILS L’ONT DIT SUR LE NET

Corine Sombrun évoque ici la vie d’Enkhetuya, la chamane qui l’a formée durant plus de dix ans.

Appartenant au peuple des Tsataans du nord de la Mongolie, elle est née en 1957 dans la taïga de la région d’Ulaan Uul où ses parents élevaient des rennes, tout en pratiquant leurs rituels en secret (la République populaire mongole, sur le modèle soviétique, interdisant toute pratique arriérée et contraire à l’homme nouveau).
Une enfance dure, primitive, autarcique, où elle rêve d’être institutrice.

Mais sa mère, d’une lignée de chamanes, découvre vite ses dons.

Formée par un grand maître, Enkhetuya devient une chamane puissante aux cérémonies très demandées pour soigner toute maladie ou supprimer les sorts.

Quand Corine Sombrun la rejoint, elle vit encore avec sa famille dans un monde protégé de la modernité, où le respect de la nature et des rituels est omniprésent, où la dure vie d’éleveur de rennes est tributaire du climat, des prédateurs et des quotas de production imposés par l’Etat.
Les années 2000, l’afflux des touristes, la voiture, la télé et le téléphone vont bouleverser l’équilibre de leur écosystème. Et ce que 70 ans de communisme n’avaient pas réussi à éradiquer, 10 ans d’économie de marché l’accomplit, aucun Tsataan n’échappe plus au dieu argent.

A la fois document ethnologique et récit biographique, ce livre retrace l’histoire d’un peuple de nomades qui a vécu comme à l’aube de l’humanité en résistant aux persécutions communistes et a basculé dans l’ère du marché planétaire.
Mais c’est aussi, au travers d’Enkhetuya la chamane, la vision intérieure que ce peuple a du monde, où les esprits de la terre, du ciel et de l’eau entretiennent avec les humains une relation étroite et exigeante.
Une réflexion passionnante sur le chamanisme, les états modifiés de conscience et la plasticité du cerveau. Corine Sombrun a raconté dans ses précédents ouvrages ses incroyables aventures : en Amazonie avec Journal d’une apprentie chamane, en Mongolie avec Mon initiation chez les chamanes.
Les Tribulations d’une chamane à Paris évoquaient comment les esprits de la steppe l’ont adoubée chamane à son corps défendant.
Elle travaille avec des chercheurs en neurosciences sur l’état de transe et la capacité d’élargir son champ de conscience.

SOURCES
   FNAC  20€

 

Chou Blanc est effectivement magnétiseur...! voir son site cliquez retour sur la rubrique du même tabacChou Blanc
RETRO :
C’est du même tabac…..

 

Share Button

L’âne de Buridan

Print pagePDF pageEmail page

Choucaline plus proche de toi tumeur

bloc note choucaline– BLOC NOTE de Choucaline
– « Les capacités de notre cerveau:

– L’ autre jour mon chef  me disait:

« Toi ma petite…. Tu ne sais jamais sur quel pied danser … Tu es comme l’âne de Buridan »

Je l’ai écouté … et je me suis dit ça doit être un parent à lui … pas Buridan… L’âne…!
En fait  je savais pas qui était Buridan et je ne connaissais pas son âne…..  ni des lévres ni des dents……. Alors vas y bébé Choucaline …. bonjour wikipédiatre
je vais vous en faire profiter……

être comme l’âne de Buridan

C’est être complètement indécis entre deux parties ou deux avantages


– OK mais parle moi de cet âne….

Le paradoxe de l’âne de Buridan est la légende selon laquelle un âne meurt de faim et de soif entre son picotin d’avoine et son seau d’eau, faute de choisir par quoi commencer.

Voici ce qui a contribué à sa célébrité :

Une personne, indécise entre deux partis à prendre ou sur une question qui se présente sous plusieurs faces, dont les inconvénients et les avantages semblent exactement balancés, est comparée à l’âne dont parle le philosophe français Jean de Buridan (XIVe siècle), alors recteur de l’Académie de Paris.

« Il supposait cet âne, également pressé par la soif et par la faim, embarrassé entre un seau d’eau et une mesure d’avoine, placés à égale distance de lui. »

Aux yeux du philosophe cette situation donnait une preuve que l’âne jouissait comme nous de son libre arbitre, c’est-à-dire qu’il avait acquis la faculté de choisir après examen, puisqu’il pouvait se tourner d’un côté comme de l’autre.

Montaigne, dans ses Essais (livre II, chapitre 14), exprime la même opinion :
« Entre une bouteille et un jambon avec un égal appétit de boire et de manger, il n’y aurait pas sans doute d’autre chance que de mourir de soif et de faim, n’y ayant aucune raison qui nous inclinât à la préférence. »

Cette hypothèse, appliquée aux personnes, ne pouvait manquer de devenir vulgaire, ne fût-ce que par sa bizarrerie. Aussi ces mots passèrent-ils à l’état de proverbe. Dans le style familier on emploie encore assez souvent cette comparaison quand une personne se trouve dans la situation énoncée plus haut.
– J’ai pigé mais c’est qui ce BURIDAN..?

LE CHOURISTE

– « Jean Buridan, (1292 – 1363), EST UN philosophe français.
Son nom est plus fréquemment connu pour l’expérience de pensée dite du paradoxe de l’âne de Buridan.
Une légende, propagée jusqu’au XXIe siècle par la Ballade des dames du temps jadis de François Villon. »

 
L’indécision…

On a tous connu cela jusqu’au blocage..!

Blocage qui peut aller jusqu’au maux de pieds car ne sachant pas se décider…
On finit par se bloquer un pied pour enfin savoir sur quel pied danser…

Attention donc…..


Lisez ce qu’En dit Michel Odoul fondateur de l’institut  français du shiatsu

 Les maux de pied

Ils expriment les tensions que nous ressentons par rapport à nos positions face au monde.
Ils signifient que nos attitudes habituelles, que les positions que nous prenons ou que nous avons manquent de fiabilité, de stabilité ou de sécurité.

Ne dit-on pas d’ailleurs de quelqu’un qui n’est pas tranquille, qui a peur ou qui n’ose pas affirmer ses opinions ou ses positions, qu’il «est dans ses petits souliers » ou, plus trivialement, de quelqu’un qui se retient ou qui est mal dans ses positions du moment, qu’il « se sent à l’étroit dans ses baskets » ?
Ne dit-on pas enfin de quelqu’un qui ne sait quelle attitude prendre par rapport à une situation (relationnelle), « qu’il ne sait sur quel pied danser ? »

Dis-moi où tu as mal – Le lexique – Michel Odoul
» Pour la médecine orientale, la maladie témoigne d’un obstacle à la réalisation du Chemin de Vie.
La conscience exprime ainsi par des troubles énergétiques générateurs de maladies, les entraves à son plein épanouissement.  » Praticien et fondateur de l’Institut français de Shiatsu, également auteur de plusieurs autres ouvrages, Michel Odoul nous propose, dans la continuité de son best-seller Dis-moi où tu as mal, je te dirai pourquoi, ce Lexique, véritable dictionnaire de plus de 300 maladies et traumatismes


 SOURCES :

wikipedia – Dis-moi où tu as mal – Le lexique – Michel Odoul

Choucaline plus proche de toi tumeur

CHOUCALINE
Lire mon dernier article
cliquez pour accéder - Oh mon Dieu il gèle en enfer

Share Button