Archives par étiquette : poésie

LES POÈTES DE LA RÉCRÉ N°1 : Victor Hugo – Guy de Maupassant



LE BLOG
DE TOM ET DOUCE

Elles existent encore, dans mes vieux rêves, ces cours de récréation où les enfants déclamaient avec éloquence, et chacun leur tour, des poèmes appris l’heure d’avant…
Des poèmes courts souvent faciles à retenir que
TOM ET DOUCE vous feront revivre de temps en temps histoire de vous dire qu’il n’est pas encore venu le temps des poètes disparus… Écoutez les ..!

L’AUTOMNE

L’aube est moins claire, l’air moins chaud, le ciel moins pur
Les longs jours sont passés ; les mois charmants finissent.
Hélas ! voici déjà les arbres qui jaunissent !
L’automne est triste avec sa bise et son brouillard,
Et l’été qui s’enfuit est un ami qui part.

 VICTOR HUGO

LA CHANSON DU RAYON DE LUNE

Sais-tu d’où je viens ? Regarde là-haut.
Ma mère est brillante, et la nuit est brune.
Je rampe sous l’arbre et glisse sur l’eau ;
Je m’étends sur l’herbe et cours sur la dune ;
Je grimpe au mur noir, au tronc du bouleau,
Comme un maraudeur qui cherche fortune.
Je n’ai jamais froid ; je n’ai jamais chaud.

GUY DE MAUPASSANT


PAPY VIDÉO AIME LA LUNE


Notre Dame de PARIS   LUNE

Beethoven – Sonate au Clair de Lune
Gypsy Jazz – « Clair De Lune »
Tania Libertad – Cuando Sale La Luna

CHOU BLANCRestez svelte 160px
retour sur la rubrique du même tabac
« La poésie, c’est le sourire du langage »

RETRO :
C’est du même tabac…..

Share Button

LA TENDRESSE N° 20 : La tendresa lluis llach

logo-tendresse

LE BLOC NOTE
de
Mamy et
Papy tendresse

papy-mamy-la-tendresse90
rue de la
tendresse

Souvenir de nous deux ……
On peut vivre sans richesse
Presque sans le sou
Des seigneurs et des princesses
Y’en a plus beaucoup
Mais vivre sans tendresse
On ne le pourrait pas
Non, non, non, non
On ne le pourrait pas

LA TENDRESSE PAR LLUIS LLACH

 

© Peter Godry

LA TENDRESA

 

Lluis Llach est l’artiste, l’écrivain et le citoyen engagé le plus célèbre de la Catalogne. Figure de proue du combat pour la culture catalane pendant le franquisme, il s’est exilé à Paris et a débuté sa carrière française à l’Olympia en 1973. Sa chanson L’Estaca est devenue le symbole du combat pour la liberté du peuple catalan. En 2007, après quarante ans sur scène, il a mis fin à sa prolifique carrière musicale qui l’a conduit à donner des concerts dans le monde entier. Depuis, il se consacre à ses trois passions : l’écriture, l’action humanitaire et l’exploitation de son vignoble qui compte parmi les meilleurs de la Catalogne. En 2010, il créé une fondation qui porte son nom pour pallier les problèmes économiques et sociaux de la population de Palmarin, au Sénégal. Il a fait ses débuts comme écrivain en 2012 avec Memòria d’uns ulls pintats (Les yeux fardés),
livre qui a été suivi des romans Estimat Miquel et Les dones de la Principal (Les femmes de la Principal).

papy-mamy-la-tendresseParoles de la chanson

Tendresa ♪

Aquest camí que deixo enrera és llarg
Ce chemin que je laisse derrière moi est  long
Però em vull lleuger del seu bagatge,
mais je veux en alléger son bagage
Que res no em valen tants d’atzars,
Car rien ne me valent tant de hasard,
Ni els vells camins, ni el blau del mar,
Ni les vieux chemins, ni le bleu de la mer,
Si dintre seu no sento com batega, hi batega,
Si en vous je ne sens pas comment bat et bat
El fràgil art de la tendresa…Del teu amor ho espero tot i tant
l’art fragile de la tendresse … De ton amour j’espère tant et tant
Que en faig un cant pel meu capvespre,
j’en  fais une chanson pour ma fin de ma soirée,
Estimo l’ànsia dels teus ulls,
J’aime l’angoisse de tes yeux,
L’impúdic arc del teu cos nu,
l’impudique arc ton corps nu,
Però amor t’estimo encara més i sempre, més i sempre,
mais mon amour je t aime encore toujours plus, toujours plus
Sabent-te esclau de la tendresa…Del dolç batec de la tendresa
Te sais tu esclave de la tendresse …. et de ses doux battements
Que espera…
quelle espérance
La tendresa

la Tendresse
Que exalta..
Quelle exaltation
La tendresa
la Tendresse

Que ens cura quan fa por la solitud.El món que visc sovint no el sento meu
Elle  nous aide quand nous avons peur de la solitude.Le monde dans lequel je vis ne me ressemble pas
I sé els perquès d’una revolta,
et Je connais les raisons d’une révolte,
Misèria i guerra, fam i mort,
la misère et la guerre, la famine et la mort,
Feixisme i odi, ràbia i por,
le fascisme et la haine, la colère et la peur,
Rebutjo un món que plora aquestes penes, tanta pena,
je rejette un monde qui pleure ces peines, toutes ces peines

Però tot d’un cop … ve… la tendresa.Ah!, si no fos per la tendresa
mais tout à coup  .. je vois . … la tendresse.
Ah!, Si ça n’était  pas  pour la tendresse

Que espera…
quelle espérance
La tendresa

la Tendresse
Que exalta…
Quelle exaltation
La tendresa
la Tendresse

Que estima quan fa por la solitud.
Qui nous aime quand la solitude nous fait  peur.

♪ ♪ Tendresse

Sources:
traduction libre du catalan par Chou  Blanc pour la Chouette

www.paroles.net

http://www.festival-fil.qc.ca/lluis-llach-la-voix-de-la-catalogne/


papy-mamy-la-tendresseRestez svelte 160px
Mamy et Papy

Tendresse


Share Button

LA TENDRESSE N° 19 : C’est aujourd’hui dimanche

logo-tendresse

LE BLOC NOTE
de
Mamy et
Papy tendresse

papy-mamy-la-tendresse90
rue de la
tendresse

Souvenir de nous deux ……
On peut vivre sans richesse
Presque sans le sou
Des seigneurs et des princesses
Y’en a plus beaucoup
Mais vivre sans tendresse
On ne le pourrait pas
Non, non, non, non
On ne le pourrait pas

« Les Roses Blanches » pour MAMAN

Chanson réaliste, elle raconte l’histoire d’un pauvre « Gosse de Paris » n’ayant pour toute famille que sa mère hospitalisée, à laquelle il apporte chaque dimanche des roses blanches. Un matin d’avril, n’ayant plus un sou, il tente de voler des fleurs, se fait surprendre, mais la fleuriste apitoyée par son histoire les lui offre finalement. Lorsqu’il arrive à l’hôpital, sa mère est morte.

Les Roses blanches est une chanson de 1926, paroles de Charles-Louis Pothier et musique de Léon Raiter
C’est un grand succès interprété par plusieurs artistes : Mary Ketty, Berthe Delny, Priollet, Sandrey, Emma Liebel ; puis elle est reprise par Berthe Sylva, Lucienne Delyle, par le groupe Les Sunlights, ainsi que par Michèle Torr, Régine, Céline Dion, Sanseverino et Tino Rossi (1956).

Paroles de la chanson

« Les Roses Blanches »

C’était un gamin, un gosse de Paris,
Pour famille il n’avait qu’ sa mère
Une pauvre fille aux grands yeux flétris,
Par les chagrins et la misère
Elle aimait les fleurs, les roses surtout,
Et le cher bambin tous les dimanche
Lui apportait de belles roses blanches,
Au lieu d’acheter des joujoux
La câlinant bien tendrement,
Il disait en les lui donnant :

« C’est aujourd’hui dimanche,
tiens ma jolie maman

Voici des roses blanches,
toi qui les aime tant

Va quand je serai grand,
j’achèterai au marchand

Toutes ses roses blanches,
pour toi jolie maman »

Au printemps dernier, le destin brutal,
Vint frapper la blonde ouvrière
Elle tomba malade et pour l’hôpital,
Le gamin vit partir sa mère
Un matin d’avril parmi les promeneurs
N’ayant plus un sous dans sa poche
Sur un marché tout tremblant
le pauvre mioche,

Furtivement vola des fleurs
La marchande l’ayant surpris,
En baissant la tête, il lui dit :

« C’est aujourd’hui dimanche
et j’allais voir maman

J’ai pris ces roses blanches elle les aime tant
Sur son petit lit blanc, là-bas elle m’attend
J’ai pris ces roses blanches,
pour ma jolie maman »

 

papy-mamy-la-tendresse

La marchande émue, doucement lui dit,
« Emporte-les je te les donne »
Elle l’embrassa et l’enfant partit,
Tout rayonnant qu’on le pardonne
Puis à l’hôpital il vint en courant,
Pour offrir les fleurs à sa mère
Mais en le voyant, une infirmière,
Tout bas lui dit « Tu n’as plus de maman »
Et le gamin s’agenouillant dit,
Devant le petit lit blanc :

« C’est aujourd’hui dimanche,
tiens ma jolie maman

Voici des roses blanches,
toi qui les aimais tant

Et quand tu t’en iras,
au grand jardin là-bas

Toutes ces roses blanches,
tu les emporteras »


Quel plus bel hommage on peut rendre à sa maman. C’est le plus joli cadeau pour toutes les mamans du monde. Un grand merci

Vous redemandez des roses
Une page spéciale leur a été récemment consacrée

           Sources: www.paroles.net


papy-mamy-la-tendresse
Mamy et Papy

Tendresse


Share Button