Archives par étiquette : poésie

BIODIVERSITÉ : Éteignons les lumières, regardons les étoiles!

Sommeil plus (mélatonine) 120 gélules

CLIQUEZ la Chouette elle a déjà abordé ce thème… il y a bien des lunes

Éteignons les lumières, regardons les étoiles!

Une nouvelle édition du Jour de la nuit se déroule ce jour
13 octobre 2018 afin de sensibiliser à la pollution

lumineuse et à la protection de la diversité nocturne et du ciel étoilé.
Le plan Biodiversité présenté par le gouvernement le 4 juillet dernier évoque la lutte contre ce type de pollution.

RENDONS LE CIEL AUX ETOILESL’Association pour la protection du ciel et de l’environnement nocturnes s’en réjouit, mais estime qu’il faut aller plus loin et, dès 2018, avoir pour objectif de ne plus augmenter la quantité de lumière émise la nuit.


Elle attend également des contrôles sur l’extinction obligatoire des éclairages s’agissant des commerces, des bureaux et
des enseignes lumineuses entre 1 heure et 6 heures du matin .

Une pollution lumineuse pernicieuse
La pollution lumineuse est une des plus pernicieuses, car a priori, elle n’est pas nuisible pour la santé, et très souvent, l’installation ou le renforcement de l’éclairage public dans les villages et les communes rime avec « progrès ».
 
Le choc de la prise de conscience est venu pour beaucoup avec la publication de cette extraordinaire photo composite prise par satellite et publiée par la NASA, il y a quelques mois.
 
On y voyait notre planète entière brillant de mille feux sous le ciel nocturne. Seuls l’Afrique, le continent australien et la forêt amazonienne restaient dans l’ombre.
 
Vues d’en bas, les villes baignent la nuit dans un halo orange qui masque définitivement la voûte céleste.
La lumière au sodium, diffuse et peu directive est dispersée par les molécules des gaz de la pollution aérienne et constitue une chape orange et sale qui couvre toutes nos villes.
 
Cette cloche sinistre prive à tout jamais les populations urbaines du firmament, des étoiles, de la voie lactée, de la Grande Ourse et de  la constellation d’Orion, pour ne citer que les plus célèbres. Ce n’est pas sans effet sur le psychisme des gens.
Cette surabondance d’éclairage nocturne, trouve son origine très probablement dans notre peur instinctive du noir.
Mais elle n’est pas sans conséquences graves pour la nature.
Des études ont montré que les grandes agglomérations lumineuses, peuvent dérégler le sens de l’orientation chez les oiseaux migrateurs.
Beaucoup ont encore en mémoire , la course tragique des jeunes tortues écloses qui se précipitent vers les lumières du dancing de la plage, plutôt que vers l’écume lumineuse des vagues censée leur indiquer la direction de la mer.
Citons encore les graves perturbations qu’entraînent les éclairages intempestifs sur le comportement des rapaces nocturnes ou pour les insectes attirés par les pièges lumineux.
A côté de ces conséquences dommageables pour la faune et la flore, l’éclairage abusif  signifie également un non sens économique, car pour produire de la lumière, il faut des centrales électriques polluantes et dévoreuses d’énergie.

Il existe des solutions

L’adoption d’un nouveau système d’éclairage avec abat-jour qui renvoie la lumière vers le bas sur toutes les sources lumineuses éviterait les pertes de lumières.
L’angle des lumières doit être dirigé idéalement vers le sol.

L’éclairage des façades et panneaux publicitaires doit être dirigé vers le bas et non le contraire. Un système de minuterie devrait aussi être intégré.
Les panneaux publicitaires et l’éclairage des édifices devraient être coupé après 23 heures.
Finalement il faut limiter l’éclairage là où le besoin en est réel.
L’application de ces quelques méthodes de prévention permettrait de réduire considérablement la lumière qui occupe le ciel nocturne. Sachant que l’éclairage public renvoie de 30 à 50 pourcent de son énergie vers le ciel, on estime que ces mesures représenteraient des économies substantielles pour la communauté.
En conclusion,les associations demandent aux autorités publiques de prendre en compte la question des nuisances lumineuses et affirme le droit des citoyens à retrouver le bonheur simple de la contemplation d’un ciel étoilé, même au sein des villes.


Restez svelte 160px
Sommeil plus (mélatonine) 120 gélules

ODODO

Share Button

POÉSIE: LA RONDE DES OISEAUX

LE BLOG
DE TOM ET DOUCE

 

Elles existent encore, dans mes vieux rêves, ces cours de récréation où les enfants déclamaient avec éloquence, et chacun leur tour, des poèmes appris l’heure d’avant…

Des poèmes courts souvent faciles à retenir que TOM ET DOUCE vous feront revivre de temps en temps histoire de vous dire qu’il n’est pas encore venu le temps des poètes disparus…
Écoutez les ..!

L’oiseau vert vient de passer,
Vole, vole,
Bel oiseau, vole,
L’oiseau vert vient de passer;
Nous irons après l’école,
Nous irons en bande folle
Dans les chemins verts, danser;
Vole, vole,
Bel oiseau, vole,
Le printemps va commencer!

L’oiseau bleu vient de passer,
Vole, vole,
Bel oiseau, vole,
L’oiseau bleu vient de passer;
Nous irons après l’école,
Nous irons en bande folle
Dans les chemins bleus, danser;
Vole, vole,
Bel oiseau, vole,
Car l’été va commencer!

L’oiseau gris vient de passer
Vole, vole,
Bel oiseau, vole,
L’oiseau gris vient de passer
Nous irons après l’école,
Nous irons en bande folle
Dans les chemins gris, danser
Vole, vole,
Bel oiseau, vole,

L’automne va commencer!


 

L’oiseau blanc vient de passer,
Vole, vole,
Bel oiseau, vole,
L’oiseau blanc vient de passer;
Nous irons après l’école,
Nous irons en bande folle
Dans les chemins blancs, glisser;
Vole, vole,
Bel oiseau, vole,

Car l’hiver va commencer.

Xavier Privas

 

Fêté demain le 4 octobre  – HOMMAGE A ST FRANÇOIS D’ASSISE POUR :
Son discours aux oiseaux – cliquezEn avant premiere sur l'article de demain cliquez

Si la Mamy et le Papy veulent faire aimer la nature et ses bienfaits à leur choupinette ou leur choupinet. Venez leur faire découvrir ce que st François d’assise appelait frère soleil … ma sœur la lune … mon frère le vent….
C’est sur la fin de sa vie que François composa ce chant d’amour qu’il fit monter vers le Père de toute Création.

Le Cantique des Créatures ou Cantique du Soleil – cliquez



C’est d’ailleurs pourquoi, en 1979, il est proclamé « patron des écologistes ».

Santé animauxCHOU BLANC
retour sur la rubrique du même tabac
« La poésie, c’est le sourire du langage« 

RETRO :

C’est du même tabac…..

Share Button

Hommage à Charles Aznavour… Mort d’un géant…!

Charles Aznavour, la mort d’un géant

Le 1er octobre 2018 s’éteignait à Mouriès l’une des figures les plus extravagantes et talentueuses de l’histoire de la musique. Charles Aznavour, le chanteur célèbre pour ses tubes Emmenez-moi ou encore La Bohème, avait 94 ans.

Chaque tournée était présentée comme la dernière.

En 2000, il annonce ses adieux, puis finalement fête ses 80 ans en 2004 au Palais des congrès, son port d’attache.
L’année d’après, il entame une tournée d’adieu nord-américaine et poursuit ensuite cette dernière à l’international, en chantant en Asie, en Europe, en Océanie et en Amérique du Sud.

Sa «dernière rentrée» était prévue en 2007. Mais chaque année, Aznavour savoure l’ivresse d’être en haut de l’affiche.
2009 est un nouveau marathon nord-américain.
Un an plus tard, Charles Aznavour n’est toujours pas rassasié.
Il sort Aznavour toujours, son 50ème album et enchaîne directement avec la tournée européenne Charles Aznavour en toute intimité.

En mai 2015, il sort Encores, son 51e album, Auteur de nombreux volumes autobiographiques, le chanteur était passionné de littérature

En décembre 2016, Charles Aznavour assurait une série de concerts en France et en Belgique. Un véritable plaisir de retrouver l’une des icônes de la chanson française chanter sur scène à 92 ans.
En 2018, Charles Aznavour repartait à 93 ans sur la route des concerts.
Après sept ans d’absence, il s’était produit dans six villes en France en janvier.

Celui qui voulait chanter jusqu’à l’âge de 100 ans, devait effectuer une tournée en novembre à travers le monde.

Mais l’état de santé du chanteur s’est tout de même fragilisé ces derniers temps…. l’homme était tout de même diminué.

SOUVENIR SOUVENIR ….. VIDEO D’AZNAVOUR A 😯 ANS

L’après Aznavour pour nous ses potes….

Depuis son décès personnalités et anonymes endeuillés lui rendent hommage en France et dans le monde entier.

Né à Paris le 22 mai 1924, Charles Aznavour est sûrement l’un des chanteurs les plus flamboyants de sa génération.

Aznavour, c’était avant tout un style, une signature et ce look inimitable qui a marqué tout ceux qui l’ont connu. Plus personne aujourd’hui ne conteste son influence, il a été et restera une source d’inspiration pour tous.

Aznavour laisse derrière lui des potes éplorés

Vivre sans Charles Aznavour va être dur pour les fans qui vont devoir apprendre à gérer son impressionnant héritage.
« Je me repasse en boucle la Bohème et rien n’y fait, je pleure à chaque fois.  » se remémorait pote Etienne hier matin.
Car si Charles n’est plus là physiquement, il semble plus présent que jamais.

Ce qu’est Aznavour ne peut disparaître, il avait conscience que son destin dépassait sa propre personne. Il a été le porte-voix et la conscience de toute une époque.

– Un lion ne meurt jamais, il dort…..
Adieu Charles …

SOURCE : DEEZER. MEDIAMASS – France Dimanche – Figaro.fr

Share Button