Archives par étiquette : pluie

FIRMIN COQUIN: AVIS DE RECHERCHE …. SUR L’ ÉTÉ

elle est bien bonnelogo firmin coquin.

.

Le vendredi jour de l’humour… vous retrouverez Firmin Coquin qui rapporte l’humour de la semaine et les blagues des contributeurs ….
C’EST PLUS QU’UN RENDEZ VOUS
….
AH … j’oubliais son petit fils vient parfois mettre son grain de sel… Idiodé et pas toujours fin…

BELLE LA VIE …. BELLE  ET PLUVIEUSE

… BABY BELLE

Une jeune femme appelle Météo-France :
– Allô, dit-elle, je me marie samedi. Pourriez-vous me dire ce qui se passera pendant le week-end ?
– A mon avis, répond son correspondant, ce n’est pas à nous qu’il faut demander cela mais à votre maman.

barre bleue

grain de sel– Eh PAPY…
Faut peut être tout leur expliquer…
Voilà la suite…

– Si vous aimez les blagues un peu salée alors je vais rajouter mon grain de sel….

YA PLUS D’ENFANTS…!

Surpris par un orage, en pleine campagne, avec sa maman, David (4 ans) demande, tandis que se succèdent les éclairs :
– On les aura quand, les photos que prend le Bon Dieu ?

RENCONTRES
– Astronaute recherche femme lunatique.
– Artificier cherche femme canon.
– Sourd rencontrerait sourde pour trouver terrain d’entente.
– Jeune homme désintéressé épouserait jeune fille laide même fortunée.
– Abeille épouserait frelon. Lune de miel assurée.

LA PENCHÉE DU JOUR …. SANS TOMBER..
SUR LA BALANCE…!

– Quand les types de 100 kilos parlent, ceux de 60 écoutent.

PEPEREMINILOGO PATATI PATATAJ’ai deux nouveaux potes à vous présenter

PATATI ET PATATA

Je dirais que je les ai découvert et adoptés, quand CATALA notre dessinateur me les a fait naitre d’un trait de plume (extrait des fesses de la Chouette qui s’en remet à peine…)
Leurs dialogues sont pleins de bon sens… Ils parlent de tout … et Patati et Patata

grain de selEh PAPY…
Faut peut être tout leur expliquer…

Voilà la suite…

Ce petit gros et ce gringalet vont faire équipe avec nous pour vous distraire.
Nous pourrons partager avec eux leurs querelles, dialogues acerbes et même leurs pensées secrètes……
Cerise sur le gâteau, la collection de leurs dessins sera présentée dans la marge .

papati et patata coup de pelle

grain de selEh PAPY…
Faut peut être tout leur donner des nouvelles des foldingues humoristes verboriculteurs du quartier…

EH bien Voilà …! à gauche du carré de salades, il y a le carré du Chouriant.

Il plaisante, tous les jours, sur l’actualité.. de tout de rien et sans retenue à tel point que certains qui n’ont le temps de rien arrivent trop tard pour rigoler avec lui…
On nous a demandé de les repasser (Germaine te dérange pas ….. Depuis qu’elle a sa centrale à vapeur, elle adore repasser…! GERMAINE c’est sa femme)

Je disais donc qu’avec l’accord de mon Papy FIRMIN …!
Le BEST OFF du Chouriant repassera ci-dessous le vendredi …
Vous pouvez aussi choisir d’en lire d’autres…. Cliquez

en lire + VERT

logo-chouriantRetour sur un passé si présent
DES “SEXE-BOX” POUR LES PROSTITUES A ZURICH
International 14/06/2013 – 18:26

Les travailleuses du sexe vont bientôt disposer d’emplacements dédiés à Zurich, en Suisse. Ces “box” du sexe seront mis en place à partir du mois de juillet et opérationnel en août. “Approuvés lors d’un vote populaire, ils coûteront quelque 2,4 millions de francs suisses aux contribuables, auxquels s’ajouteront 270 000 francs de frais de fonctionnement par an”,
.Équipés de sanitaires et d’un bouton d’alarme pour prévenir les autorités en cas de problème, ces espaces réservés ont pour but de sortir la prostitution du centre ville.
Il en existe déjà dans les villes de Cologne et de Essen, en Allemagne, détaille le site de l’hebdomadaire.

barre bleue

minilogo chouriant« TOUT POUR SOULAGER LA FEMME »

Oh là là… pour moi qui suis claustrophobe et qui ne pouvais pas rester seul dans les sanisettes « DECON » de peur d’y de rester enfermé … comme un con !
Eh bien me voilà rassuré on va pouvoir me tenir compagnie… !

Il faut quand même que ce soit clair sinon c’est la confusion que je viens de vous signaler qui va être reine

J’ai d’ailleurs vu un de mes collègues, piégé par ce type de cabine. Il était marqué au dessus d’un orifice ne prêtant à aucun confusion :
« TOUT POUR SOULAGER LA FEMME »

Avec son imagination au dessous de la ceinture, mon pote Jules (sans se méfier du prix trop attractif pour ce type de prestation ) lui a abandonné illicon presto une partie de ses parties que je ne nommerais pas, sinon pour dire qu’elle peut se calibrer selon les espèces entre le merguez et la saucisse de Toulouse ( là on est dans le frais) mais dans le sec entre la juste sèche et la boutifare corse….. chez les masochistes pensez plutôt au fouet .

Non seulement notre jules l’avait introduit, mais il avait payé en menue monnaie et il avait aussi appuyé sur le bouton pour voir…. Pour la découvert … Pour l’expérience

Eh bien l’expérience fut expéditive :
Grand AÏE AÏE AÏE… !!!! Suivi de cris et gémissements comme dans « crime et châtiment »….. Insultes en Russe et retrait immédiat du colosse RASPOUTINE….

La machine avait tenue ses promesses….. et avait tout fait pour soulager la femme… puisque au bout de son engin de manœuvre se trouvait cousu : …. un bouton…. ! et dans les règles de « lard » piqure croisée et fils assorti couleur chair .

Si les techniques évoluent et si les pièges à pénis ne se transforment pas En pièges à cons alors vive le progrès… !

Allons vite tester ça en SUISSE… GERMAINE amène la valise pleine de billets svp.. ! On va faire des placements et de l’optimisation fiscale en même temps… Faut payer nos transports… !….

logo-chouriantRetour sur un passé si présent

5.000 EVADES FISCAUX CONTACTENT BERCY
Économie 15/06/2013 – 10:48

Près de 5.000 évadés fiscaux français se sont rapprochés de Bercy au cours de ces derniers mois dans le but de régulariser leur situation, affirme samedi Le Parisien. “La Direction nationale de vérification des situations fiscales (DNVSF), chargée des particuliers à très hauts revenus et patrimoine (professions libérales, célébrités du sport et du show-business), a vu affluer, ces derniers mois, des demandes volontaires de régularisation”, indique le quotidien.

Selon ses informations, “près de 5.000 contribuables français se sont rapprochés de Bercy pour connaître les modalités d’un rapatriement de leurs avoirs et les pénalités encourues”.

Le Parisien indique que ces évadés “repentis” proviennent surtout de Suisse, “mais également d’autres paradis fiscaux”.

minilogo chouriant LES DORMEURS AUX COMPTES DORMANTS

Une information préalable … je ne suis pas dans les 5000 … !

Ah non mais faudra presque un jour que les hommes les mettent sur la table pour prouver qu’ils en ont dans le pantalon et les riches vont  devoir  porter les poches retournée pour prouver qu’ils n’en ont plus à donner l’Etat …!

Ok ok ça fait un peu beaucoup de monde… !  C’est sûr que s’ils veulent faire une assemblée constitutive des  fraudeurs repentis… le stade de France n’y suffira pas.

Alors que l’assemblée générale  des détenteurs de livrets A ayant rapporté un jour plus de3%  pourra toujours se tenir, avec la bienveillance de France télécom, dans une cabine téléphonique …… Ainsi  leur assemblée aura  l’air bondée .. !

Parmi les contes à dormir debout c’est l’affaire des comptes dormants … c’est un compte OUI ..Mais il n’ y a rien dessus.

« Alors… ! Vous voyez monsieur le juge… ! Il n’y a pas de compte en douce … ! »

Tentons une explication, c’est comme si tu avais une garçonnière  ( je parle pour l’avoir lu dans les livres ) avec un lit ( eh oui sinon c’est une cuisine) pour batifoler avec des copines de rencontre.
Tu peux toujours montrer le lit à bobonne avec personne dedans…. Elle va avoir du mal à avaler que ce n’est qu’un lit  pour dormeur… Sans savoir pourquoi il se promène dans ta vie alors que tu as en a un à la maison …. !

Mais ma foi, ce qui est bien… c’est qu’elle ignorera  ou ne pourra  pas prouver qu’il y ait eu des transports un jour…. Peut être aussi qu’elle cachera la chose de peur que tu transportes le lit conjugal ailleurs.

Dans tous les cas une seule solution :
Déménager le lit, le compte dormant, ou le lit conjugal dans une case neuve ….
Ne vous préoccupez pas des tapis….ils arriveront toujours avant vous ….. c’est des tapis volants…!


retour sur la rubrique du même tabac PEPEREFIRMIN COQUIN
RETRO C’EST DU MÊME TABAC

Share Button

AU BOUT DU CHEMIN DE PLUIE

mes compagnons du chemin de pluieAu bout du chemin de pluie

Ils allaient dans la vallée, tous alignés derrière un seul homme
Alignés dans l’ombre de celui qui passait devant et qui les unissait tous
ils allaient donc, tous alignés sous la pluie battante.
Vers où.. ? Nul ne le savait….
Ils marchaient sans arrêt depuis des jours et des jours,
Sous la pluie du jour qui ressemblait à la pluie d’hier,
une cousine de la pluie de demain…
Ceux qui trouvaient long ce chemin de pluie …
questionnaient les autres et faisaient remonter vers l’avant
une seule question :
« Où allait-on sous cette pluie glacée… »
Lorsque la question arrivait au chef de file… Il disait :
« Je vais vers LUI… »
Entre les gouttes de pluie ses mots redescendaient vers le dernier..
qui s’entendait dire : « –  Il va vers LUI … »
«-  Allez … avances tu es le dernier… »
celui de devant
Les jours s’écoulaient sans que la pluie ne cesse…
Les rivières grossissaient autour d’eux,
et de ruisseaux en rivières, de rivières en fleuves,
leurs méandres rendaient encore plus long le chemin.. !
Au fil des jours les plus anciens ou les plus fatigués, se laissaient dépasser.
Après une courte pause, seuls  les plus valides reprenaient  leur place dans la file,
bien plus  loin derrière, heureux de ne pas être dans les derniers.. !
Seul l’avant dernier, devenant le dernier, savait qu’un des leurs n’était plus là… !
« – Pourtant il me suivait de près »  se disait-il …. ?
C’était comme cela depuis si longtemps, que ça n’ébranlait pas la file, qui restait constituée, sachant que celui qui était leur guide devant.. « allait vers LUI»

Ils marchaient toujours? comme si l’eau qui leur tombait dessus ne les pénétrait pas ;
– « Quand même.. ? »  Disaient certains… «…   S’il va vers LUI,  il doit le connaitre.. ? »
– « C’est qui LUI… d’abord.. ? »
Une réponse leur revenait assez vite
– « Ben LUI quoi.. ! »

Les jours succédaient aux jours, comme la pluie succédait à la pluie…
Ils marchaient pour certain mécaniquement…
Ils le suivaient depuis si longtemps, que certains s’agitaient dans les rangs.
«  Nous n’en voyons pas le bout » disaient-ils en implorant  le ciel….
– «  Sait-il au moins où il va .. ? »

Dame ténébres
Celui du deuxième rang leur répondit à sa place :
– « Je dis oui… car je l’ai vu et entendu parler aux étoiles et à la pluie.. !
Ce sont eux qui lui donnent la direction à prendre »

 

Cet épisode peu banal calma pour un temps les inquiétudes des uns et des autres,
mais très vite sur toute la file on entendait :

«  Aller vers LUI sous la pluie et dans le froid, et par nuit noire.. Existe- t-il LUI..,
Il est où LUI… son pays est-il si lointain ? »
Poussés par les autres, plusieurs  sortirent du rang  pour dire à celui qui les guidait :
«  On trouve tout cela bien long …. Même si notre sort est lié au tien, et que nous sommes tous obligés de te suivre …. OU VAS-TU.. ??? »
-« Je vais vers LUI..  Je sais qu’il est là….  je le sens.. ! »
Comme une trainée de poudre se répercuta, jusqu’au dernier, cette phrase :
« – Il sait qu’il est là …  c’est du sûr…. il sent sa présence.. ! »
Le dernier à bout de forces s’exclama :
-« Tout ça pour LUI, qui ne se montre même pas .. !!!»
Ceux qui s’étaient mobilisés…  toujours présents dans  les premiers rangs ne se satisfaisaient pas de sa réponse.
Les plus véhéments parlaient même de le « maitriser »…
-«  Si tu sais qu’il est là .. C’est le moment de nous conduire à LUI »
Un silence s’installa quelques instants entre les êtres… quand tout à coup, ils virent celui qui les guidait sans relâche, depuis si longtemps, ouvrir ses bras… et s’illuminer…
Les uns après les autres, ils en firent tous de même en sautant de joie :

merci un jour nouveau se lève
– «  C’EST LUI… LE VOILA..!  LE SOLEIL …C’EST LUI LA LUMIÈRE »

Disant ces mots … ils virent la pluie cesser et un magnifique soleil percer de  ses rayons les nuages noirs.

pas seul dans le grand tout
c'est lui le voilà « Nous sommes chez LUI …. c’est ici que commence, pour vous tous, le royaume de la lumière »
– il rajouta même
« Entrez… TOUS »

Chacun passa devant leur guide se séchant presque instantanément….

Personne n’osait lui demander qui il était .. ni quel âge il avait, tant il paraissait âgé sous sa barbe blanche..
le maitre du temps 1Toutefois quand le dernier qui n’avait plus rien à perdre passa devant lui, de part son grand âge, il posa son genou à terre pour souffler, s’inclina devant lui  pour lui rendre grâce .

– « Qui es tu….??? » , demanda le vieil homme
– «  JE SUIS LE TEMPS et  comme vous au fil du temps d’autres viendront dans la lumière… » 

 


– « REGARDE… ! Ils sont déjà en route avec pour guide un bout de mon temps…
il les accompagne au fil du temps qui fut jadis le vôtre »

 

barre bleue

Il pleut aujourd’hui camarade….

il pleut .... putain de sale tempsRappelle-toi Barbara
Il pleuvait sans cesse sur Brest ce jour-là

Amis vous l’avez compris, il pleut au dessus de moi ….
au dessus de vous
Oh Barbara
Il pleut sans cesse sur Brest
Comme il pleuvait avant

Il pleut toujours  sur Brest comme il pleut dans mon coeur
la destination a l’air sympa…. mais le voyage est d’une grande pénibilité…. surtout quand il pleut .. et moi j’ai des gouttières dans ma tête…..
Tout simplement des nuages
Qui crèvent comme des chiens

– PUTAIN DE SALE TEMPS … MONSIEUR PRÉVERT..!!!

Au fin fond de ma nuit, j’espère pour encore longtemps, sortir du noir en disant tes mots magiques : “de deux choses “lune” l’autre c’est le soleil ” et ça marche … Il est revenu ce matin encore …!!
Quel beau cadeau camarade PRÉVERT….!!  C’est le présent qui recommence ….!
Avec ta philosophie, je suis sûr de mon lendemain; car l’avenir ….
Ben c’est le présent de demain..!


– Purée j’ai bien cru qu’il nous ferait pas de “Happy End”

Choublanc est effectivement magnétiseur -voir son site

CHOU BLANC

Share Button

LADY LADINDE les regarde tomber comme à Gravelotte

dinde BLOC NOTE LADY LADINDE Bloc note de LADY LADINDE

Et si je ne voulais pas mourir idiote” Avec le nom que j’ai, vous comprendrez aisément que je ne veuille pas mourir idiote aussi, lorsque je découvre des choses pour m’instruire, je vais vous en faire part/…De temps en temps…. vous aurez à vous farcir Ladinde avec sa rubrique “Et si je ne voulais pas mourir idiote”

« Les hommes doués d’intelligence ont une soif d’éducation semblable à la soif de pluie qu’éprouve un champ de culture... » Je te dis pas…! pour les femmes … c’est encore pire
barre grenat

 

Musiques d’ambiances

AUJOURD’HUI LADY LADINDE PROPOSE DE DÉCOUVRIR :

TOMBER COMME A GRAVELOTTE

 

-“Il faut lui dire à la grande que ça signifie :
Pleuvoir très fort.
Tomber en grandes quantités ou de manière très rapprochée.”

Marie Charlotte de retour du Canada

Comme on dit au pays … c’est :
“Pleuvoir à boire debout ou pleuvoir à siaux”

 

dindePrécisez…! J’entends bien quand je retire le persil de mes oreilles   …. mais nous à la ferme on dit pleuvoir comme vache qui pisse….. !!!
Ah Ouais j’oubliais….. pour les prostatiques c’est difficile à comprendre… mais quand même, on va pas interdire aux vaches de pisser comme bon leur semble… tous le monde ne peut pas être prostatique en même temps en France…

 

C’est vrai….c’est quand qu’on laissera pisser le mérinos…..

 

barre grenat

– L’ORIGINE NOUS VIENT DE LA BATAILLE DE GRAVELOTTE D’AOUT 1870

Un peu d’histoire

La bataille de Gravelotte  s’est déroulée le 18 août 1870 lors de la guerre franco-prussienne, à une dizaine de kilomètres à l’ouest de Metz.

Ce jour là  113 000 soldats français commandés par le maréchal Bazaine, affrontent  190 000 soldats prussiens commandés par le chef d’état-major Helmuth von Moltke , autant dire que le combat était  déséquilibré……

“Tod des Majors von Halden (Gravelotte, 18. August 1870) “. Tableau de Carl Röchlingde

 C’est une des batailles  les plus meurtrières de la guerre de 1870, elle  fit en un jour près de 12.000 victimes du côté français, et 19.000 du côté prussien. Contrairement aux apparences, les pertes étaient plus lourdes pour les Français, qui comptent plus de morts et de disparus pour une armée moins importante.
La bataille fut capitale, mais pas décisive, puisque, quinze jours plus tard, un autre affrontement, à Sedan, fut aussi meurtrier.

Aucun camp n’a une victoire nette et Bazaine doit se replier dans Metz.

Ainsi est née l’expression tomber comme à GRAVELOTTE

Toujours est-il qu’au cours de cette bataille, il est dit que les balles et les obus d’artillerie tombaient avec une telle densité, que les participants à cette petite boucherie en ont été très impressionnés, au point que, renforcé par le nombre très important de pertes (les hommes tombaient comme des mouches), notre expression en est née.


– “Elle ne s’emploie pas que pour la pluie, mais aussi lorsque diverses choses (généralement non souhaitées) se succèdent rapidement, comme des statistiques indésirables, par exemple.”

barre grenat

Les historiens emploient généralement la double appellation : bataille de Gravelotte/Saint-Privat.

Il est intéressant de préciser que la bataille de Gravelotte s’appelle ainsi du côté des Allemands, mais s’appelle la bataille de Saint-Privat du côté français, cela parce qu’il y avait deux fronts, un à proximité de chacun des deux villages

“Les Dragons à Gravelotte”. Tableau de E. Brinet.

dinde

   – C’est le blog des potes âgés…! Mais heureusement aucun n’a connu la guerre de 1870..!
– Qué qu’elle dit la gamine…? Ben sûr que si qu’on y était à Verdun et ce jour là aussi ça tomber … et j ‘te dis qu’on était plus de 1870 dans les tranchées… et  sans compter les chopines ….!
barre grenat

 

dinde LADY LADINDE
La vieille ne voulait pas mourir car elle en apprenait tous les jours”
179

retour sur la rubrique du même tabacRETRO : C’est du même tabac…..

Share Button