Archives par étiquette : plantes

LA PROPOLIS Contre les infections

Propolis 60 gélules

Bloc note  Choulager
par Chou blanc

LES VERTUS DES PLANTES ET PRODUITS NATURELS

Vous craignez une infection  cet hiver…? Faites de la prévention, pensez aux plantes et produits de la nature….
Pensez à la  propolis…… Quésaco…?
Explications…..

Eucalyptus, thym, pin sylvestre, man­darinier … Il existe de très nombreuses plantes qui aident à surmonter l’hiver et son cortège de petites infections.

Mais aussi la plus réputée demeure l’échi­nacée :

Aujourd’hui nous voulons vous faire découvrir un produit de la ruche :
LA PROPOLIS
Rassurez vous on va pas vous demander pour vous la procurer de devenir apiculteur….. Non, elle est vendue dans les herboristeries et les magasins de produits naturels.

LA PROPOLIS  –   Contre les infections

Le mot « propolіs« , vient du grec аncіen qui sіgnіfіe « devаnt, en аvаnt de » et « vіlle, cіté« ; en d’аutres termes le sens « devаnt lа cіté » ferаіt référence à lа propolіs plаcée à l’entrée de lа ruche pаr les аbeіlles pour prévenіr l’іntrusіon de prédаteurs.
Propolіs peut aussi venir du lаtіn « propolіre » quі sіgnіfіe « enduіre« ; les аbeіlles l’utilisent  pour enduіre et lіser l’іntérіeur de lа ruche.

Qu’est-ce que la propolis ?

La propolis est une sorte de résine, que les abeilles fabriquent, à partir d’éléments gommeux, résineux et balsamiques, qu’elles recueillent sur des végétaux et qu’elles mélangent à des sécrétions glandulaires.

Les principales essences produisant de la propolis sont des conifères (écorce des pins, sapins, épicéas) et les bourgeons de plusieurs espèces d’aulnes, de saules, de bouleaux, de prunier, de frênes, de chênes et d’ormes, de peupliers (qui semblent être la source la plus importante) et du marronnier d’Inde.

propolis brute

L’ouvrière transporte cette résine dans les corbeilles de ses pattes arrières (de la même façon que le pollen). Ces pelotes sont d’une couleur allant du jaune-clair au vert-brun. Celles-ci ne sont pas stockées dans les alvéoles mais utilisées aussitôt par les maçonnes.

Elles obtiennent une sorte de colle dont les propriétés antibiotiques et fongicides leur servent pour colmater les brèches de leur ruche, la protéger de l’humidité et des moisissures, réduire (en fonction des conditions climatiques) la taille du trou qui leur sert à s’envoler, et se protéger des attaques microbiennes.

Lа propolіs à trаvers le temps

Lа propolіs est un produіt quі а été beаucoup utіlіsé аu cours de l’Hіstoіre.

Ce sont les Grecs et les Égyptіens quі s’en sont servіs les premіers en tаnt qu’аntіseptіque et cіcаtrіsаnt.

Les Égyptіens l’utіlіsаіent pour embаumer leurs momіes et аіnsі les sаuvegаrder des mіcrobes et аutres pаrаsіtes.

En Amérіque Centrаle, les Incаs consommаіent lа propolіs pour fаіre bаіsser lа fіèvre tаndіs qu’аu XIème sіècle, Avіcenne, un sаvаnt Irаnіen lа recommаnde аux soldаts pour soіgner et cіcаtrіser rаpіdement leurs blessures.
D’аіlleurs durаnt l’іnvаsіon romаіne (аux аlentours du IIème sіècle аprès JC), les légіonnаіres de l’Empіre Romаіn gаrdаіent souvent de lа propolіs аvec eux pour, аu besoіn, soіgner et fаіre rаpіdement cіcаtrіser leurs plаіes аvаnt qu’elles ne dégénèrent (ce quі n’étаіt pаs rаre à l’époque).

En Frаnce, c’est аu cours des 18ème et 19ème sіècles que l’on fаіt de nouveаu référence à lа propolіs pour le pаnsаge et le soіn des plаіes.

De son coté et toujours à cette époque, l’іtаlіen Strаdіvаrіus utіlіse lа propolіs pour vernіr ses vіolons !

Ses qualités nutritionnelles et médicinales

Des chercheurs ont prouvé les qualités antibactériennes et antibiotiques de la propolis, car elle est très concentrée en résines et en baumes, en huiles essentielles, et contient de l’acide benzoïque naturel qui détruit virus, bactéries et champignons.

La propolis a de plus un pouvoir cicatrisant, anti-inflammatoire et augmente le métabolisme cellulaire.

Grâce à ces substances, elle est surtout utilisée pour soigner la sphère ORL (angines, rhinites allergiques, sinusites chroniques, rhumes.

Elle est aussi virucide sur la grippe.

Son activité antiseptique est très efficace contre les germes responsables des caries dentaires et des problèmes buccaux (gingivites, aphtes).

On connaît moins son action en dermatologie. Elle sert à assainir et cicatriser les plaies, à traiter les mycoses et à également des vertus antiherpétiques : elle fait rapidement disparaître les boutons de fièvre et réduit la douleur et les récidives.

Que nous dit notre expert herboriste..?

La propolis se consomme en gomme naturelle (telle qu’elle est extraite), en tablette, en solution liquide sous forme de teinture mère, mais aussi en spray ou en suspension dans l’huile.

A prendre dès les premiers symptômes, à raison d’une cuillerée à café par jour ou de deux pulvérisations, pour sa version en spray

Il existe aussi en granules homéopathiques :
PROPOLIS 9 CH

Dosage

Sur les tablettes. On trouve la propolis naturelle en morceaux et sous forme de capsules, de comprimés, de gomme à mâcher, d’extrait liquide ou sec, de teinture, de rince-bouche, de dentifrice et d’onguent. Elle fait aussi partie des ingrédients, en quantités variables, de certains sirops, remèdes à base de plantes ou suppléments vitaminiques et minéraux.

Usage externe
Plaque dentaire et gingivite
Rince-bouche. Les produits du commerce renferment de 0,2 % à 10 % de propolis. Se rincer la bouche durant 60 à 90 secondes, de 1 à 2 fois par jour.
Brûlures, plaies cutanées, infections vaginales, herpès génital, etc.
Onguent. Les pommades et onguents du commerce renferment généralement de 3 % à 5 % de propolis. Appliquer sur les parties atteintes, 4 fois par jour, durant 10 jours.

Usage interne
Infections des voies respiratoires
Traditionnellement, on recommande de prendre 1 g de propolis pure, de 1 à 3 fois par jour. Pour les extraits, suivre les indications du fabricant ou d’un professionnel de la santé.

ENFIN POUR LES POTES ÂGÉS ….
La propolis soulаge les rhumаtіsmes et douleurs аrtіculаіres :

Grâce à une forte concentrаtіon en flаvonoïdes, lа propolіs est un puіssаnt аntі-іnflаmmаtoіre pаrfаіtement іndіqué pour soulаger les douleurs de type rhumаtіsmаles.
Lа propolіs vа égаlement stіmuler l’аctіvіté du système іmmunіtаіre quі vа s’аttаquer аux аgents іnfectіeux présents аu nіveаu des аrtіculаtіons douloureuses. Celа vа soulаger lа douleur et permettre une dіmіnutіon de l’іnflаmmаtіon.

LE CHOURISTE

Gamin rappelle toi ce que disait ta grand mère Marthe..
Dis leur….!

Attention. Cesser immédiatement les applications de propolis en cas de réaction allergique cutanée. Le risque de développer une allergie à la propolis augmente avec la durée du traitement. Ne pas utiliser pendant plus de 2 ou 3 semaines consécutives.

Prudence
Les personnes allergiques au baume du tigre (Tiger Balm®) ou au peuplier baumier sont plus susceptibles de développer une allergie à la propolis.

Contrindications
Les personnes allergiques aux produits de l’abeille ne doivent pas utiliser la propolis
Effets indésirables
Réactions allergiques.
Interactions
Avec des plantes ou des suppléments
Aucune connue.
Avec des médicaments
La propolis peut améliorer l’efficacité de certains médicaments antifongiques ou antibiotiques.


Propolis 120 gélules
SOURCES:  wikipédia –        
www.passeportsante.net   
propolis.propolis.net           

retour sur la rubrique du même tabacChou Blanc est effectivement magnétiseur...! voir son site cliquez

Complément alimentaire Propolis est un activateur du système immunitaire. 120 gélules de 325mg. Vous pouvez prendre jusqu’à 6 gélules de propolis par jour avec un grand  verre d’eau au cours des repas.

CHOU BLANC

Share Button

Le buis et ses vertus oubliées

Restez svelte 160pxBannière ruedesplantes 468/60px


retrouver régulièrement la rubrique le mal maltraité LE BLOC NOTE

CHOULAGER
par
CHOU BLANC

 

Ma grand mère Marthe, magnétiseuse connaissait avant moi les vertus du buis

Le buis et ses vertus oubliées

Nombre de coutumes sont liées au buis.
Placés aux œillères des chevaux ou dans les cages des oiseaux, les rameaux de buis éloignaient les influences malignes.

Lors de la construction d’une maison, on consacrait la première pierre à l’aide d’un rameau de buis trempé dans de l’eau bénite.

Rameau scellé ensuite dans le mur, en protection contre la foudre, la tempête, les inondations, la vermine…

le buisLa tradition veut que le buis ait un pouvoir divinatoire.
En effet, après avoir émis un souhait, on jette des feuilles de l’arbuste sur le poêle ou la cuisinière et, si celles-ci gonflent et tournent sur elles-mêmes, le vœu se réalisera.

Dans les rites chrétiens, le dimanche des Rameaux (dimanche précédant Pâques), les prêtres bénissent des branches de buis au cours d’une cérémonie religieuse (France, Belgique).
Ce buis bénit aurait de multiples vertus : jeté dans l’âtre, éloignerait l’orage ; planté dans les champs, fixé dans les étables, les maisons, les voitures, sur les crucifix, il aurait le pouvoir de chasser le mauvais oeil, de protéger et de favoriser la prospérité.

Les Chrétiens s’en servaient pour commémorer la Passion et la Résurrection du Sauveur.

Le buis fut l’objet d’un culte archaïque. Dédié par les Hellènes à Hadès, le dieu des Enfers, et surtout à l’Asiatique Cybèle, laquelle, dans le Panthéon grec, incarnait la puissance sauvage de la végétation, jaillie des profondeurs.
Le buis, dont le feuillage ne cesse de se renouveler, représentait non tant la mort que la perpétuelle reviviscence de la nature. Mais ce symbolisme était lui-même austère, telle l’odeur âcre que répand le buis lorsqu’il fleurit et s’auto-féconde avec une remarquable discrétion ; d’ailleurs en septembre, les abeilles viennent faire une de leurs dernières récoltes.

Elles recueillent un exsudat très sucré qui couvre les fruits et donne un miel jaune-clair, d’une saveur excellente.

 Le Buis un bois dur pour les tourneursIl nous a aussi fourni depuis la préhistoire un bois très dur qui nous servit de premiers outils avant le fer comme de percuteur pour la taille des silex.
Cette qualité comme son poli brillant sont d’ailleurs encore appréciés aujourd’hui en sculpture et tournage, notamment pour les instruments de musique à vent et les pièces d’échec .. Les pendules…!

Pour les anciens, le bois du buis, très dur, représentait la fermeté et la persévérance et, c’est dans ce sens qu’il est utilisé encore aujourd’hui pour confectionner les maillets dans les loges maçonniques.

   Objets en buis

 

apothicaire

 

Usages médicinaux

–        Au XVIe siècle, on attribuait des vertus antisyphilitiques au Buis.

–        Les feuilles contiennent de la buxine et servaient à purifier le sang et favorisaient la pousse des cheveux. L’arbre contient de la buxine G (alcaloïde) qui inhiberait le développement des cellules cancéreuses.

–        L’écorce des racines soignait les rhumatismes, la fièvre et les vers. On la considère aujourd’hui comme toxique sauf à dose homéopathique.

–        Le bois est narcotique et sédatif, son huile distillée soignait les douleurs dentaires et les hémorroïdes.

–        Les animaux qui mangent les feuilles peuvent en mourir.

–        Les feuilles et le bois filtrés donnent une teinture auburn pour les cheveux.

FLEUR DE BUIS

Voici un extrait Proposé sur le magazine MERE NATURE.com

Hôte admiré de nos jardins quand il est taillé en topiaire ou en haie
Le buis, de son nom latin Buxus sempervirens L., est un arbuste de la famille des buxacées qui fleurit de mars à mai.

Nous avons pourtant perdu ces autres usages : anciennement officinal, le buis était utilisé contre les rhumatismes et comme substitut de la quinine dans la lutte contre la malaria.

Le buis est l’ennemi n° 1 des virus

Aucun remède de synthèse ne peut être comparé à ce redoutable adversaire quant à son efficacité absente de toute nocivité. Dans la plupart des affections virales, à commencer par la grippe mais également en cas de refroidissement, infection quelconque, un résultat est toujours assuré.
Tout observateur impartial témoin d’un traitement de cette sorte ne peut que reconnaître les vertus de ce remède naturel.
L’action du buis est extraordinaire aussi bien en usage interne qu’externe mais c’est dans ce dernier emploi que son action est la plus spectaculaire et la plus probante.

décoction de buisIl suffit de boire au cours de la journée un litre de décoction et, avec le concours de couvertures et bouillotte, la transpiration ne tarde pas à survenir : le mécanisme de la guérison est enclenché.

Cette opération peut être répétée une ou deux fois par semaine tant que dure une infection interne (urinaire, génitale ou intestinale).

Cette même décoction peut servir au pansement d’ulcères et de toute plaie infectée. Le résultat apparaît très vite : on est généralement stupéfait, en retirant la compresse, de constater qu’il n’y a plus aucune trace de pus, que les tissus sont propres et nets !
La cicatrisation apparaît encore plus rapidement si vous faîtes alterner ces compresses avec des cataplasmes d’argile.

Mais il fait aussi merveilles pour…

Il soulage également rhumatismes, goutte et éruptions cutanées ! Si la tisane est indiquée, n’hésitez pas également, quand la localisation le permet (pied, coude, main), à pratiquer des bains tièdes de cette même décoction.

Le buis est également un actif antiparasitaire qui peut être utilisé en brumisation sur vos animaux de compagnie ou vous-même.

Comment faire une décoction ?

Faîtes bouillir quarante grammes de feuilles par litre d’eau pendant dix à quinze minutes, ensuite laisser tiédir voire refroidir avant de la boire ou de l’utiliser en compresse.

SOURCES :
https://www.mr-plantes.com/2011/04/buis-buxus-sempervirens/
http://quetedesoi.unblog.fr/2017/07/05/les-vertus-oubliees-du-buis/

Chou Blanc est effectivement magnétiseur...! voir son site cliquez retour sur la rubrique du même tabac

CHOU BLANC

RETRO : C’est du même tabac…..

Share Button

VERTUS DES PLANTES : LE MORINGA

Restez svelte 160pxBannière ruedesplantes 468/60px

Feuilles du Moringa OleiferaLEretrouver régulièrement la rubrique le mal maltraité BLOC NOTE
CHOULAGER

par CHOU BLANC


Ma grand mère Marthe, magnétiseuse connaissait avant moi les vertus du MORINGA mais ce n’est que depuis quelques années qu’il est  plus 
connus et plus largement utilisé

LE MORINGA ET SES VERTUS

Si les graines de Moringa connaissent un succès grandissant, c’est qu’elles sont très appréciées par les vertus exceptionnelles qu’elles apportent au corps humain.

En effet, de nombreuses études scientifiques ont démontré que consommées quotidiennement, les graines avaient les propriétés suivantes :

  • Amélioration du système immunitaire et diminution des risques de maladies
  • Contrôle du niveau de sucre et prévention des risques de diabète
  • Contrôle du niveau de cholestérol
  • Grandes propriétés anti-inflammatoires
  • Aide à la perte de poids
  • Hypertension
  • Performance sexuelle

Les graines de Moringa sont riches en vitamines et en minéraux dont le corps a besoin pour fonctionner de manière optimale.

 


Culture et caractéristiques du Moringa

Origine et spécifications

Le Moringa oleifera est une plante qui aime le soleil et la chaleur : il pousse bien dans les régions sèches, ce qui permet de le cultiver sans techniques d’irrigation couteuses. Le pH du sol doit être idéalement compris entre 5 et 9, et l’altitude entre 0 et 2000 mètres. le niveau de pluie optimal est de 250 à 3000 mm.

Le moringa comprend 13 espèces d’arbres poussant sous climat tropical ou subtropical.

L’espèce la plus populaire est Moringa oleifera, un arbre à usages multiples originaire d’Inde, cultivée sous les tropiques où il est souvent simplement appelé « Moringa ».

Pour ceux que la botanique intéresse, c’ est un arbre originaire de l’Himalaya du Sud et du Nord-Ouest de l’Inde.

A croissance rapide, il est principalement cultivé dans les régions tropicales et subtropicales du globe.
Il peut atteindre une hauteur de 10 à 12 mètres, pour un diamètre de 45 cm.

La floraison commence 6 mois après la plantation dans les régions plutôt froides ou tempérées et se produit une fois par an, entre avril et juin.
Lorsque les températures sont plus élevées et la pluie constante, la floraison peut se produire deux fois, voire tout au long de l’année.

L’Inde est le plus grand producteur de Moringa avec une production annuelle de 1 à 1,3 million de tonnes de fruits. Il est aussi très répandu en Thaïlande, aux Philippines et en Indonésie. On peut aussi en trouver en Amérique centrale, dans les Caraïbes, en Amérique du Sud, en Afrique, en Asie du Sud-Est et en Océanie.

Qualités nutritionnelles

Des analyses nutritionnelles ont montré que les feuilles de Moringa oleifera sont plus riches en vitamines, minéraux et protéines que la plupart des légumes.
Beaucoup de programmes, réalisés avec le concours d’ONG comme Hellen Keller International (HKI) , sont en cours pour développer cette utilisation.

Les feuilles de Moringa oleifera permettent de lutter contre la malnutrition et ses maladies associées (cécité, etc.).

Cette plante est très connue des Cambodgiens dont les feuilles et fleurs sont accommodées dans les plats khmers. Durant les périodes de disette, certains connaisseurs ont pu mettre à profit leur expérience pour survivre grâce, entre autres, à cette plante.

Les racines du MoringaLes racines de Moringa, une fois broyées, peuvent être utilisées comme condiment bénéficiant d’une haute teneur en polyphénols. Elles sont utilisées, notamment au Sénégal, contre la fièvre, les rhumatismes et autres douleurs articulaires. 

Voici pourquoi certains intègrent la Moringa Olifeira parmi les super-aliments.

ALIMENTS FEUILLES DE MORINGA
PROTÉINE YAOURT 2 FOIS +
POTASSIUM BANANE 3 FOIS +
CALCIUM DU LAIT 4 FOIS +
VITAMINES A CAROTTES 4 FOIS+
VITAMINE C  ORANGES 7 FOIS +
Le MORINGA contiendraient les 8 acides aminés essentiels.

Toutefois l’Organisation mondiale de la santé a refusé de reconnaître les feuilles de cette plante comme un complément nutritionnel légal par principe de précaution (manque d’analyses).

 

Les bienfaits des graines de Moringa

Booster son système immunitaire et lutter contre les maladies

Les graines ont un fort taux de vitamine C, ce qui font d’elle une solution puissante pour stimuler le système immunitaire. Ces vitamines servent aussi à combattre les radicaux libres et les agents infectieux.

L’énorme apport en nutriments que prodigue la consommation des graines stimule le système immunitaire et aide à soigner des maladies des coupures, brûlures ou blessures mineures plus rapidement.

Diminuer la tension artérielle

Si vous lisez cet article, vous êtes peut être confronté à de l’hypertension artérielle qui est un problème croissant dans nos sociétés occidentales.

L’hypertension peut causer de sérieux problèmes cardiovasculaires comme des attaques cardiaques ou des AVC.

Des études montrent que les graines de Moringa aident à réduire la tension artérielle. En outre, elles éliminent les lipides oxydés et protègent les tissus cardiaques des dommages potentiels.

Afin de réduire naturellement la tension artérielle, il est conseillé de faire de l’exercice régulièrement, d’avoir une bonne hygiène de vie et une alimentation équilibrée. Toutefois, pour les personnes ayant déjà atteint un stade critique, l’exercice peut être compliqué, et la consommation de graines de Moringa constitue une solution naturelle ayant déjà fait ses preuves.

Prévenir des risques de diabète

En plus de réduire la tension artérielle, les graines de Moringa permettent également de stabiliser le taux de sucre dans le sang et ainsi de prévenir des risques de diabète (étude scientifique).

Les graines, riches en zinc, aident le corps à réguler la sécrétion d’insuline. Quand celle-ci se stabilise, le taux de sucre dans le sens se trouve également régulé.

Propriétés anti-Inflammatoire

Les graines de Moringa atténuent les douleurs et améliorent la santé des articulations. Ces dernières sont fortifiées grâce aux acides aminés et aux protéines de la graine.

Stabiliser son taux de cholestérol

Un fort taux de cholestérol peut générer d’importants risques de maladies cardiaques. Dans la médecine Thaïlandaise, le Moringa est classé comme cardiotonique qui contrôle et améliore la façon dont le cœur se contracte.

Les graines de Moringa aident à stabiliser le taux de cholestérol dans le sang (lien vers l’étude) notamment grâce à la production d’acides gras mono-saturés – les acides oléiques – qui préviennent de nombreux maux comme les caillots dans le sang ou les maladies cardiovasculaires.

Si vous cherchez à améliorer votre régime alimentaire, remplacez les graisses animales saturées par des graines de Moringa afin de maintenir votre taux de cholestérol.

Santé du système digestif

Les graines de Moringa sont riches en fibres, qui aident à maintenir un système digestif en bonne santé.

Perdre du poids

Les graines encouragent la suppression des graisses saturées qui se trouvent dans les aliments transformés la nourriture « non saine ». En brisant ces graisses saturées, le corps peut alors les traiter plutôt que de les stocker.

Supprimer ces graisses réduit l’accumulation des graisses du ventre et réduit le gain de poids.

Santé des cheveux

Les graines de Moringa prodiguent également des bienfait beauté, et notamment pour les cheveux. La vitamine C améliore la circulation du sang dans le cuir chevelu et aide les follicules pileux à se développer et à se fortifier.

Le zinc et la vitamine A favorisent également la pousse du cheveu. Tout en nourrissant le tissu capillaire et en réparant les cellules, le zinc maintient les glandes sébacées (glandes présentes dans la peau, annexées au poils, sécrétant le sébum qui limite le dessèchement de la peau) écartées afin que les follicules puissent absorber un maximum de nutriments.

Le traitement de l’eau

water-treatment-with-moringa-seeds

Les graines de Moringa, ainsi que leur huile, sont utilisées pour traiter l’eau sale. Cela pourrait permettre aux habitants des pays du Tiers Monde de bénéficier d’eau potable plus facilement. Cela faciliterai également la lutte contre les maladies liées à l’eau, très présentes dans ces zones.

Comment consommer les graines de Moringa

Il vous suffit de casser la petite coque marron et d’extraire la graine à l’intérieur, de couleur blanche. Un peu comme si vous ouvriez une noisette, sauf que la coquille de la graine de Moringa est bien plus simple à briser, vous n’aurez (a priori) pas besoin d’un casse-noix

Croquez la graine et dégustez ! Le goût peut surprendre au premier abord avec un effet sucré et un poil d’amertume, mais avec un peu d’habitude on finit par trouver ça délicieux

apothicaireCombien de graines puis-je manger ?

Vous pouvez manger jusqu’à 10 graines par jour. Nous recommandons cependant de commencer par une graine, (Évitez de prendre plus deux graines en même temps ) et d’augmenter progressivement afin que votre estomac s’habitue !
C’est une simple précaution, il n’y a pas de contre indication à la consommation de graines de Moringa, a part si vous êtes enceinte (auquel cas il faudra se tourner vers les feuilles).

Précautions à prendre pour consommer des graines de Moringa

Voici quelques précautions à prendre concernant la consommation de Moringa.

  • Attendez d’avoir fini votre premier repas (ou petit déjeuner) pour prendre vos premières graines. En effet il n’est pas conseillé d’en consommer l’estomac vide, ceci afin de faciliter la digestion.
  • Peler les graines avant de consommer, comme expliqué un peu plus haut.
  • Ne pas consommer de graines si vous êtes enceinte ou si vous allaitez.

Si consommer des feuilles ou de la poudre de Moringa en étant enceinte est sans danger, les graines ont un taux très élevé en fibres et en vitamines, et il n’est pas conseillé d’en consommer durant la grossesse.

En revanche, les graines de Moringa sont très efficace pour améliorer la libido et maintenir les cellules reproductives. Cela peut aider si vous cherchez à concevoir

LE TEST DU POTE DESUCRE
Notre pote Just DESUCRE s’est porté volontaire pour tester pour nous.
Vous l’avez compris il essaye  de faire baisser son diabete de type 2
69 ans sous Amarel 1mg  1/2 par jour

Voici sa fiche de suivi en cours à ce jour
Aucun changement alimentaire durant le test

période de consommation  Graines  Glycémie Observations
du 01 12 au 03 12 18 2/Jour 1.51 – 1.38 – 1.56  ballonnement et flatulences faibles 2eme jour
du 04 12  au 06 12 18 3/Jour
2 puis 1
 1.50 – 1.46 -1.49  RAS
 du 07 12  au 10 12 18  4/jour
2 puis 2
 1.55 – 1.52- 1.21 – 1.28  10/12 très légèrement barbouillé
mais un début de baisse de la glycémie ce niveau de taux n’est plus visible dans mes statistiques depuis plusieurs mois
 du 11 2 au 15 12 18  5/Jour
2 + puis 2 puis 1
 1.55 – 1.291.38
 12/12 très légèrement barbouillé Sans différence malgré l’augmentation d’une graine en +
 A SUIVRE  LA MISE A JOUR SE POURSUIVRA
 Graines  prises après le petit déjeuner et dans la matinée – Jamais à jeun
  ( jamais plus de deux en même temps)
Aucun trouble intestinal à signaler au 13 12 2018
Sur le plan libido : OUPS..!  j’ai annulé mon abonnement à mon club de rencontre auquel je venais d’adhérer…!

retrouver régulièrement la rubrique le mal maltraitéNote finale
Nous espérons que vous en savez plus sur les graines de Moringa, leurs bienfaits et utilisations !

Enfin, n’oubliez pas que vous pouvez essayer des maintenant les graines en commandant directement sur ce site ou si vous préférez les huiles, la poudre ou les gélules de Moringa Restez svelte 160px
Moringa poudre 100g Moringa 120 gélules

 SOURCE :
les graines de Moringa


Chou Blanc est effectivement magnétiseur -cliquez pour visiter son site

Chou Blanc

Share Button