Archives par étiquette : plantes

L’HOMME DES BOIS : Nos plantes sont intelligentes, sensorielles et solidaires

L’HOMME DES BOIS
Bloc Note de GUI7

Dans les méandres de l’internet au coeœur de la toile d’une araignée céleste jaillit parfois la lumière…
C’est ainsi que j’ai découvert l’origine de mon nom.
Malgré sa consonance bien française, GUI7 est d’origine germanique et se traduit: « celui des bois  »
Ceux qui connaissent mon amour de la terre et de toutes les créatures de l’univers ne s’en étonneront pas.
J’ ai ainsi compris que quelque part dans la généalogie de ma famille, il y avait l’homme, qui avait vu l’homme, qui avait vu l’ours….!

Huiles essentielles unitaires

barre verte

Nos plantes sont intelligentes, sensorielles et solidaires
Sans les plantes nous ne serions pas là :
Elles nous permettent de respirer et de nous nourrir.

  Considérées par beaucoup comme des figurantes dans nos paysages , elles constituent 99.7% de la biomasse de la terre, et restent pourtant de grandes énigmes.
L’homme des bois vient donc de temps en temps vous rappeler que dans le grand tout, les plantes…. nos plantes nous  sont essentielles..!

On savions déjà depuis les tests, que physicien indien Jagadish Chandra Bose a effectué que les plantes ressentent la douleur…
Le professeur Stefano Mancuso nous  avait démontré qu’en cas de compétition – s’il n’y a qu’un seul tuteur pour deux plantes grimpantes – on voit « la perdante  » changer de direction, et éventuellement, se laisser mourir

AuJourd’hui Dr Bédat  riche d’une trentaine d’expériences nous renseigne, pour sa part, sur les liens étonnants qui relient le vivant, à l’échelle d’une plante comme l’échelle de micro-organismes

il fait part d’une expérience menée avec des tomates fut tout aussi épatante. Les étudiants ont sélectionné deux tomates issues de la même grappe, et relié celle de gauche à un électroencéphalogramme (EEG) , puisque les plantes utilisent les mêmes fréquences électriques que notre cerveau.
Une personne devait ensuite entrer dans la pièce, pleine de mauvaises intentions à l’égard de la tomate de droite puis la découper sauvagement.

tomateL’appareil indiqua une réaction chez la tomate de gauche dès que les yeux de la personne s’étaient posés sur sa jumelle.
Le tracé s’est emballé lorsque l’expérimentateur a commencé à la découper.
Et puis, de manière extraordinaire, le tracé a chuté radicalement de moitié de son niveau habituel, comme si la tomate était était « tombée dans les pommes » !
Il a fallut le lendemain matin pour que son rythme électrique redevienne normal.


Mais quand le tueur de tomates » passa dans la pièce pour se renseigner sur les résultats de l’expérience, le tracé de la tomate s’emballa à nouveau, comme si elle l’avait reconnu …

barre verte

Les éléments vivants de notre entourage se connectent à nous et nous à eux

Dans d’autres expériences de Denis Bédat, il a été démontré que les plantes enregistrent l’appréhension, la peur, le plaisir et le soulagement, et que pour obtenir d’elles une réaction, il faut qu’ elles soient connectées à leur propriétaire: qu’il les arrose et leur porte de l’attention.
Il explique aussi que les plantes réagissent lorsque qu’elles sont en danger de mort.
C’est aussi le cas pour les fruits et les légumes, qui vont réagir si l’on s’apprête à les manger, mais cela ne fonctionne pas si l’on fait seulement semblant.

Durant un test, le scientifique a connecté une plante à un électroencéphalogramme (EEG)
et l’a placée dans une chambre de Faraday, un espace qui bloque toutes les ondes électromagnétiques.

Son propriétaire était dans une autre pièce, connecté à un électrocardiographe, devant un écran où des images étaient projetées dans le but de déclencher des émotions.
livre et vers mdr alorsLorsqu’il vivait une émotion forte, sa plante réagissait huit fois sur dix, et ce malgré la cage de Faraday …
Ce qui prouve que la communication ne se fait pas seulement par le biais du champ électromagnétique d’ondes connues (radio, TV; micro-ondes … ), mais à travers un champ quantique dans lequel, hypothétiquement, quels que soient la distance et les obstacles, la communication est toujours instantanée.

Il nous faut donc désormais garder en tête que la bio communication cellulaire détient peut-être les clés d’une plus grande connaissance dans de nombreux domaines.
Elle pourrait ainsi bouleverser les préceptes fondamentaux de la génétique, de l’horticulture, de la botanique, de la pathologie, et tant d’autres encore …•

 Chatouillez moi ET CLIQUEZ MOI…!

– « si vous n’êtes pas trop dur de la feuille …
je vous propose une musique d’ambiance verte


Restez svelte 160pxSOURCE :


MAGAZINE INEXPLORÉ
AVRIL MAI JUIN 2016
barre verte

retour sur la rubrique du même tabac

L’homme des bois

RETRO :
C’est du même tabac…..

Share Button

FORCE VITALE DE LA NATURE : La légende de l’homme vert

Restez svelte 160pxBannière ruedesplantes 468/60pxbarre verte

mémé marthe est l'arrière grand mère de Chou blanc magnétiseuse comme lui ( ou le magnétisme en héritage 3 générations après) BLOC NOTE CHOULAGER
par Chou-Blanc
La  force de l’esprit sur le corps « 

« Il n’existe aucune maladie du corps qui ne soit liée à l’esprit. » (Socrate )

« Tout le monde croit que le fruit est l’essentiel de l’arbre quand, en réalité, c’est la graine. » (Nietzsche)

« Rappelle-toi que tu n’es pas seul au monde. Tu dépends de mille créatures qui font le tissu de ta vie. »  (Faouzi Skali)

barre verte
FORCE VITALE DE LA NATURE :
La Légende de l’homme vert

Il est bien difficile de remonter aux origines du mythe de l’Homme vert tant ce personnage légendaire appartient à l’inconscient collectif.
Symbole des forêts, du rapport aux espaces naturels, du cycle des saisons, des forces cachées de la nature, l’homme vert est probablement tout cela à la fois.

Essayons de faire connaissance….

Son ancêtre dans l’Égypte ancienne…?
Il semble que les premières représentations de l’homme vert sont à rechercher dans l’Égypte ancienne avec la représentation du dieu OSIRIS momiforme coiffé de la couronne Atef composé de tiges végétales et de plumes d’Autruche.
Osiris était communément représenté avec un visage vert représentant la végétation, la renaissance et la résurrection

Ses chairs sont  vertes comme la végétation renaissante, ou noires comme le limon fertile du Nil..
Osiris fut sans doute initialement Dieu des moissons et de la fertilité avant d’être le dieu des morts. Il est le dieu qui représente le renouveau, celui qui ne meurt jamais. Il est une personnification de la terre du Delta fertile et des champs cultivables, il maintient l’équilibre du monde et invite à respecter la loi des cycles.
Dieu de la terre et de la végétation, Osiris permettait aux récoltes de croître.

Dieux grecs ou romains ..divinités païennes, druidiques ou gallo celtes ?
Certains trouvent ses origines dans les vieux dieux  grecs et romains dont vous trouverez dans la planche  ci dessous les représentations d’Okéanos et  Dionysos.
d’autres reconnaissent que  l’origine de l’homme vert n’est pas clairement définie mais il est très probablement gallo-celte, en tous cas bien plus ancien que le monothéisme chrétien venu s?asseoir dessus.

Des dieux païens tels que Sylvanus et d’autres têtes sacrées des druides ont pu avoir une influence sur l’art chrétien notamment dans des têtes celtiques de l’abbaye de DAOLAS ( Finistère) ou la crypte de l’église saint hilaire à Poitiers.
( vous pouvez agrandir cette planche en cliquant dessus)




Sculpture de visages de feuillus en France :

POITIERS –   SAINTONGE-   DORDOGNE

Des mystères de la forêt …… aux saints forestiers

 

Sylvanus, Sylvain dieu de la Rome antique. genius loci tutélaire des forêts.D'ordinaire, le dieu Sylvanus est représenté tenant une serpe, avec une couronne de lierre ou de pin, son arbre favori. Quelquefois la branche de pin qui forme sa couronne est remplacée par une de cyprès, à cause de sa tendresse pour le jeune Cyparisse qui, selon certains auteurs, fut métamorphosé en cyprès, ou parce qu'il a le premier appris à cultiver cet arbre en Italie.La Forêt c’est le domaine du touffu, du cornu, du fourchu. Le Royaume merveilleux, intense et secret de l’année celtique forestière où règne l’Homme Vert.

L’Eglise a voulu christianiser les traditions d’arrivée du printemps  par la fête de saints forestiers :

– Sylvain, l’homme des forêts, de vert vêtu, le 4 Mai

– Sylvestre le géant roux, fêté le dernier jour de l?année quand la Forêt rentre chez nous avec le gui, le houx et les parures de conifères.

– Sans compter, le 4, saint Hubert, archétype du héros forestier.

Sylvain et Sylvestre, sont deux aspects de l’Homme Sauvage rivalisant pour la possession d?une même femme : la Déesse Nature

Du symbole celte païen ….
aux traditions du GREEN MAN

En Europe, la figure du Green Man est un symbole pré-chrétien des Celtes païens dans la forêt de Bretagne qui remonte à 400 avant J.-C.

L’homme vert symbolise la fin de l’hiver et le début du printemps ainsi que la renaissance de la vie en été. Une grande partie de la Grande-Bretagne préhistorique était couverte d’arbres : les Celtes considéraient les arbres comme des divinités

C’est ainsi que des représentations de  l’Homme vert, esprit de la nature aux traits feuillus, dont la bouche laisse jaillir de la végétation, sont disséminées dans l’ensemble des îles britanniques.

En Angleterre, la même fête est nommée « Jack in the Green » (littéralement « Jacques dans le vert »)

En écosse le premier Homme Vert se trouve sur un arrière arc d'embrasure de la Cathédrale Dunfermline . Il est encore souriant comme il l'été à sa création dans les années 1400) .En écosse le premier Homme Vert se trouve sur un arrière arc d’embrasure de la Cathédrale Dunfermline . Il est encore souriant comme il l’était à sa création dans les années 1400) .

Le Feuillu
Répandue dans toute l’Europe « Le Feuillu » est une fête populaire ancienne . marquant le retour du printemps

« Jack in the Green » danse avec le roi et la reine de mai au 18e siècle à Londres

Le Feuillu, aussi écrit anciennement « Folliu  », « Folhiu  » ou « Foeillu », est une fête qui se rattache à l’antique tradition des « quêtes de mai ».
Elle peut également être rapprochée de la « Fête du Fou » (le fou étant dérivé de fagus, hêtre) ainsi qu’à celle des « Maïentzets » ou encore à celle de l’arbre de mai.

Cette fête aurait été à l’origine un rite paysan de type païen, probablement d’origine celtique et dont le but est de célébrer le retour du printemps



Présent dans toutes les mythologies, l’origine de cet esprit de la nature est inconnue.
Il nous a  toutefois donné les plantes médicinales comme gage de son esprit protecteur…!

L’Homme Vert est le plus puissant esprit de la nature ; il représente la force vitale de celle-ci, pouvant la façonner selon sa volonté. En plus d’en être le jardinier il en est aussi le protecteur, pouvant chasser les menaces trop importantes envers elle.
C’est dans ces rares moments que l’on peut l’observer, car il est très discret. On ne peut l’apercevoir que s’il le décide ; l’Homme Vert se montre, mais ne se trouve pas.


Les forces personnifiées des plantes

Comment nos lointains ancêtres faisaient-ils pour découvrir les vertus des plantes médicinales ?

Le plus souvent, la réponse à cette question est que leurs propriétés furent découvertes empiriquement.
Certes, certaines vertus purent être découvertes par expérience ou grâce à de heureux hasards, par exemple en mangeant précisément la plante qu’il fallait au moment où la maladie qu’elle pouvait soigner s’était déclarée.
La connaissance qu’ils en avaient est-elle uniquement due soit au hasard soit à des découvertes empiriques, ou d?autres moyens entraient-ils en jeu


Comment pouvaient-ils savoir quelles plantes utiliser?


Par l?intermédiaire des êtres dotés du don de voyance

Les voyants par leur capacité à voir les corps subtils verront par exemple que chez tel malade du foie, le corps astral de cet organe n’a plus la forme, l’aspect et la couleur normales.
Ils pourront aussi voir parmi toutes les plantes qu’ils rencontrent sur leur chemin que l’une ou l’autre d’entre elles possède un corps astral présentant des caractéristiques proches de celles d’un foie sain.

En recommandant cette plante au malade, le Voyant fournit au foie affaibli les forces dont il a besoin pour recouvrer la santé.

Par l?intermédiaire des forces personnifiées de la nature elle même

Peut être faut il croire aux messages des serviteurs de Dieu s’exprimant par les forces personnifiées de la nature tels que les gnomes, les elfes et les dieux de l’Antiquité.
Ainsi l?attestent de nombreux textes.

«Le Seigneur fait pousser les remèdes dans le sol, et quelqu’un de raisonnable ne les dédaigne pas», peut-on lire dans la Bible

De tout temps, bien des croyants ont certainement été tout à fait prêts à suivre ce conseil, mais comment pouvaient-ils savoir quelles plantes utiliser ?
Si de nombreux chrétiens admettaient facilement que des anges aient pu transmettre la connaissance des vertus des plantes médicinales aux hommes, bien que les témoignages dans ce sens n’abondent pas, très peu accepteraient l’idée qu’elle ait pu être transmise par d?autres serviteurs de Dieu, par les forces personnifiées de la nature tels que les gnomes, les elfes et les dieux de l’Antiquité, comme l’attestent de nombreux textes.

En effet, dans les écrits mythologiques de peuples vivant un peu partout dans le monde, textes qu’ils considèrent comme sacrés, au même titre que nous la Bible , de tels récits sont consignés.
Que l’on pense aux Athéniens qui apprirent:


– d’Athéna l’utilisation de l’olivier.
– d’Aphrodite celle de l’achillée millefeuille.
–  d’Hermès celle de l’ail, etc.

Pour des êtres élémentaux, transmettre un savoir sur les plantes est une chose toute naturelle et logique :
étant responsables de la croissance des plantes, ils savent si elles ont des propriétés médicinales et ils peuvent en informer les humains.
Ils le firent aussi bien dans le passé qu’à notre époque.

 Rappelons un témoignage ancien .

Le récit se déroule à Troie.
De nombreux guerriers troyens, blessés par des flèches empoisonnées qui empêchent la cicatrisation des plaies, sont malades.
Cassandre, la fille du roi Priam, qui est douée de facultés de voyance, est approchée par Asklépios, (Esculape) Dieu de la médecine.
Il lui indique comment soigner ces plaies qu?aucun remède connu jusqu’alors n’est à même de guérir.
Elle tombe en transe et révèle à son entourage ce qui lui est transmis :
« Asklepios me montre une plante. Vous devez la broyer et l’appliquer sur les plaies avec la sève ; alors elles guériront. La plante absorbe le poison, c’est pourquoi il faut renouveler les applications plusieurs fois par jour, et brûler le tout ensuite. Ceux qui n’ont pas de plaie, mais qui dépérissent, doivent boire la tisane faite avec cette plante. »

Peu après, Cassandre accompagnée de deux autres femmes se rend dans la forêt pour chercher cette plante.
– «

Toutes trois virent alors une forme lumineuse. Elle était frêle et transparente, et malgré tout on la voyait très distinctement.
– « Asklépios !» s’exclama inconsciemment Cassandre,«M’apportes-tu la plante ?»
La forme lumineuse désigna une petite plante vert foncé, au feuillage frisé. Cassandre s’empressa de la cueillir, et l’apparition s’évanouit.
La jeune fille se tourna vers les autres :
– «Regardez cette curieuse plante !
»
Elles la considérèrent avec étonnement, sans souffler mot de ce qu’elles venaient de vivre.
Elles n’avaient encore jamais vu une plante pareille, et à présent il leur semblait qu’il en poussait partout.
Toutes joyeuses, elles se les montraient mutuellement.
Elles en cueillirent sans interruption, et leurs paniers furent bientôt remplis?!


Sources: wikipédia et diverses sources du net avec une mention spéciale pour l’excellente étude sur l’homme vert et ses représentations dans les églises d’Europe

L’Homme Vert de Cercles en Dordogne  par  Julianna Lees , Montagrier 2008-06-29 –  qui conclut son propos:
– « Même ceux qui insistent sur le fait que le genre soit purement décoratif ne peuvent pas nier qu?au niveau sous-conscient les images peuvent avoir des significations ignorées du sculpteur.
Finalement, je reste convaincue qu’il n’y avait jamais eu une signification unique et universelle pour toutes les variations de « masque feuillu », même pendant les deux siècles où ils étaient le plus fréquemment sculptés.
et je suis aussi sûre qu’on peut voir la tête comme une sorte d’amulette pour chasser le mal et, aussi peut-être, pour apporter la bonne fortune
 »

wikipédiatre est le détracteur en chef de ces jeunes rédacteurs– «  Les forces de la nature protectrices… qui en aurait douté?… surement pas Mémé Marthe..! »

barre verte

mémé marthe est l'arrière grand mère de Chou blanc magnétiseuse comme lui ( ou le magnétisme en héritage 3 générations après) – Mémé Marthe Tu as eu raison de m’éduquer dans le respect de la nature.
Elle est si grande, si puissante et si vitale qu’il est bon de la personnifier en cette divinité au visage feuillu dont le vert de l’espérance nous place sous sa protection.
Mémé disait aussi :
– Je te  rappelle que le Bon Dieu est le créateur du ciel et de cette terre où la nature, n’est ni plus ni moins, que son habit du dimanche….
et l’homme vert son tailleur…!
– » Alors Mémé, c’est du cousu main depuis des siècles et des siècles..! »

barre verte

Chou Blanc est effectivement magnétiseur...! voir son site cliquez Chou Blanc

 

Share Button

LA PROPOLIS Contre les infections

Propolis 60 gélules

Bloc note  Choulager
par Chou blanc

LES VERTUS DES PLANTES ET PRODUITS NATURELS

Vous craignez une infection  cet hiver…? Faites de la prévention, pensez aux plantes et produits de la nature….
Pensez à la  propolis…… Quésaco…?
Explications…..

Eucalyptus, thym, pin sylvestre, man­darinier … Il existe de très nombreuses plantes qui aident à surmonter l’hiver et son cortège de petites infections.

Mais aussi la plus réputée demeure l’échi­nacée :

Aujourd’hui nous voulons vous faire découvrir un produit de la ruche :
LA PROPOLIS
Rassurez vous on va pas vous demander pour vous la procurer de devenir apiculteur….. Non, elle est vendue dans les herboristeries et les magasins de produits naturels.

LA PROPOLIS  –   Contre les infections

Le mot « propolіs« , vient du grec аncіen qui sіgnіfіe « devаnt, en аvаnt de » et « vіlle, cіté« ; en d’аutres termes le sens « devаnt lа cіté » ferаіt référence à lа propolіs plаcée à l’entrée de lа ruche pаr les аbeіlles pour prévenіr l’іntrusіon de prédаteurs.
Propolіs peut aussi venir du lаtіn « propolіre » quі sіgnіfіe « enduіre« ; les аbeіlles l’utilisent  pour enduіre et lіser l’іntérіeur de lа ruche.

Qu’est-ce que la propolis ?

La propolis est une sorte de résine, que les abeilles fabriquent, à partir d’éléments gommeux, résineux et balsamiques, qu’elles recueillent sur des végétaux et qu’elles mélangent à des sécrétions glandulaires.

Les principales essences produisant de la propolis sont des conifères (écorce des pins, sapins, épicéas) et les bourgeons de plusieurs espèces d’aulnes, de saules, de bouleaux, de prunier, de frênes, de chênes et d’ormes, de peupliers (qui semblent être la source la plus importante) et du marronnier d’Inde.

propolis brute

L’ouvrière transporte cette résine dans les corbeilles de ses pattes arrières (de la même façon que le pollen). Ces pelotes sont d’une couleur allant du jaune-clair au vert-brun. Celles-ci ne sont pas stockées dans les alvéoles mais utilisées aussitôt par les maçonnes.

Elles obtiennent une sorte de colle dont les propriétés antibiotiques et fongicides leur servent pour colmater les brèches de leur ruche, la protéger de l’humidité et des moisissures, réduire (en fonction des conditions climatiques) la taille du trou qui leur sert à s’envoler, et se protéger des attaques microbiennes.

Lа propolіs à trаvers le temps

Lа propolіs est un produіt quі а été beаucoup utіlіsé аu cours de l’Hіstoіre.

Ce sont les Grecs et les Égyptіens quі s’en sont servіs les premіers en tаnt qu’аntіseptіque et cіcаtrіsаnt.

Les Égyptіens l’utіlіsаіent pour embаumer leurs momіes et аіnsі les sаuvegаrder des mіcrobes et аutres pаrаsіtes.

En Amérіque Centrаle, les Incаs consommаіent lа propolіs pour fаіre bаіsser lа fіèvre tаndіs qu’аu XIème sіècle, Avіcenne, un sаvаnt Irаnіen lа recommаnde аux soldаts pour soіgner et cіcаtrіser rаpіdement leurs blessures.
D’аіlleurs durаnt l’іnvаsіon romаіne (аux аlentours du IIème sіècle аprès JC), les légіonnаіres de l’Empіre Romаіn gаrdаіent souvent de lа propolіs аvec eux pour, аu besoіn, soіgner et fаіre rаpіdement cіcаtrіser leurs plаіes аvаnt qu’elles ne dégénèrent (ce quі n’étаіt pаs rаre à l’époque).

En Frаnce, c’est аu cours des 18ème et 19ème sіècles que l’on fаіt de nouveаu référence à lа propolіs pour le pаnsаge et le soіn des plаіes.

De son coté et toujours à cette époque, l’іtаlіen Strаdіvаrіus utіlіse lа propolіs pour vernіr ses vіolons !

Ses qualités nutritionnelles et médicinales

Des chercheurs ont prouvé les qualités antibactériennes et antibiotiques de la propolis, car elle est très concentrée en résines et en baumes, en huiles essentielles, et contient de l’acide benzoïque naturel qui détruit virus, bactéries et champignons.

La propolis a de plus un pouvoir cicatrisant, anti-inflammatoire et augmente le métabolisme cellulaire.

Grâce à ces substances, elle est surtout utilisée pour soigner la sphère ORL (angines, rhinites allergiques, sinusites chroniques, rhumes.

Elle est aussi virucide sur la grippe.

Son activité antiseptique est très efficace contre les germes responsables des caries dentaires et des problèmes buccaux (gingivites, aphtes).

On connaît moins son action en dermatologie. Elle sert à assainir et cicatriser les plaies, à traiter les mycoses et à également des vertus antiherpétiques : elle fait rapidement disparaître les boutons de fièvre et réduit la douleur et les récidives.

Que nous dit notre expert herboriste..?

La propolis se consomme en gomme naturelle (telle qu’elle est extraite), en tablette, en solution liquide sous forme de teinture mère, mais aussi en spray ou en suspension dans l’huile.

A prendre dès les premiers symptômes, à raison d’une cuillerée à café par jour ou de deux pulvérisations, pour sa version en spray

Il existe aussi en granules homéopathiques :
PROPOLIS 9 CH

Dosage

Sur les tablettes. On trouve la propolis naturelle en morceaux et sous forme de capsules, de comprimés, de gomme à mâcher, d’extrait liquide ou sec, de teinture, de rince-bouche, de dentifrice et d’onguent. Elle fait aussi partie des ingrédients, en quantités variables, de certains sirops, remèdes à base de plantes ou suppléments vitaminiques et minéraux.

Usage externe
Plaque dentaire et gingivite
Rince-bouche. Les produits du commerce renferment de 0,2 % à 10 % de propolis. Se rincer la bouche durant 60 à 90 secondes, de 1 à 2 fois par jour.
Brûlures, plaies cutanées, infections vaginales, herpès génital, etc.
Onguent. Les pommades et onguents du commerce renferment généralement de 3 % à 5 % de propolis. Appliquer sur les parties atteintes, 4 fois par jour, durant 10 jours.

Usage interne
Infections des voies respiratoires
Traditionnellement, on recommande de prendre 1 g de propolis pure, de 1 à 3 fois par jour. Pour les extraits, suivre les indications du fabricant ou d’un professionnel de la santé.

ENFIN POUR LES POTES ÂGÉS ….
La propolis soulаge les rhumаtіsmes et douleurs аrtіculаіres :

Grâce à une forte concentrаtіon en flаvonoïdes, lа propolіs est un puіssаnt аntі-іnflаmmаtoіre pаrfаіtement іndіqué pour soulаger les douleurs de type rhumаtіsmаles.
Lа propolіs vа égаlement stіmuler l’аctіvіté du système іmmunіtаіre quі vа s’аttаquer аux аgents іnfectіeux présents аu nіveаu des аrtіculаtіons douloureuses. Celа vа soulаger lа douleur et permettre une dіmіnutіon de l’іnflаmmаtіon.

LE CHOURISTE

Gamin rappelle toi ce que disait ta grand mère Marthe..
Dis leur….!

Attention. Cesser immédiatement les applications de propolis en cas de réaction allergique cutanée. Le risque de développer une allergie à la propolis augmente avec la durée du traitement. Ne pas utiliser pendant plus de 2 ou 3 semaines consécutives.

Prudence
Les personnes allergiques au baume du tigre (Tiger Balm®) ou au peuplier baumier sont plus susceptibles de développer une allergie à la propolis.

Contrindications
Les personnes allergiques aux produits de l’abeille ne doivent pas utiliser la propolis
Effets indésirables
Réactions allergiques.
Interactions
Avec des plantes ou des suppléments
Aucune connue.
Avec des médicaments
La propolis peut améliorer l’efficacité de certains médicaments antifongiques ou antibiotiques.


Propolis 120 gélules
SOURCES:  wikipédia –        
www.passeportsante.net   
propolis.propolis.net           

retour sur la rubrique du même tabacChou Blanc est effectivement magnétiseur...! voir son site cliquez

Complément alimentaire Propolis est un activateur du système immunitaire. 120 gélules de 325mg. Vous pouvez prendre jusqu’à 6 gélules de propolis par jour avec un grand  verre d’eau au cours des repas.

CHOU BLANC

Share Button