Archives par étiquette : peinture

LE JAUNE DE VAN GOGH: « un soleil, une lumière que faute de mieux je ne peux appeler que jaune »

Print pagePDF pageEmail page

L’’ART
ET LA PALETTE AU CHOU

VISITE DANS LE JAUNE DE VAN GOGH

Van-Gogh est sans doute le peintre le plus emblématique de la couleur jaune, qui l’’a fasciné il donnera notamment au jaune ses lettres de noblesse : dans sa correspondance avec son frère Théo ou il citera la « haute note jaune« .

La petite note jaune de Van Gogh

Au début de son oeuvre picturale, Van Gogh cherche à capter les clairs-obscurs dans les paysages.La petite note jaune n’est encore que le rayon horizontal du soleil couchant.
Puis il éclaircit sa palette: la lumière vibre de toutes les couleurs.
Van Gogh écrit:
« Je sais avec certitude que j’ai le sens des couleurs, et qu’il se développera de plus en plus ».
Il suit la route du soleil et s’installe à Arles.
A la recherche de la «  haute note jaune » Vincent exprima tout son talent en Provence , dans les champs de tournesol, qu’il immortalisa également en peignant de nombreuses et flamboyantes natures mortes.
Depuis sa chambre à l’hôpital de St-Rémy-de-Provence il découvre, « un petit faucheur sous le grand soleil » irradiant de juin 1889, qui lui permet d’exprimer  « cette diable question de jaune«  .

Champs de blé avec un faucheur et soleil, fin juin 1889 Champs de blé derrière l'hôpital St-Paul avec un faucheur, St-Rémy, septembre 1889 Il fera la même année deux répliques de ce strict même motif, ne changeant sauf détails que les couleurs des mois de juillet puis de septembre.
La petite note jaune en profite pour grandir, elle devient soleil, elle est même dans le bleu du ciel, ce qui donne ce coloris vert étonnant.

Champs de blé, Auvers-sur-Oise, juillet 1890
Elle va s’étendre aux champs, à ces immenses champs de blé où le soleil embrase le ciel et la terre comme un incendie.
Elle est la boule de feu du soleil.
Là voilà qui s’attaque aux visages, aux maisons. Une maison couleur soleil!

Coucher de soleil dans les champs de blé, Arles, juin 1888

Van Gogh aime de plus en plus le jaune:
« un soleil, écrit-il à son frère Théo, une lumière que faute de mieux je ne peux appeler que jaune, jaune soufre pâle, citron pâle, or. C’est si beau le jaune! »
LES TOURNESOLSIl va cueillir dans les champs ces grandes fleurs que l’on nomme tournesols parce qu’elles se tournent vers la lumière. Il en fait des bouquets éclatants qu’il peint pour décorer la chambre de son ami Gauguin.
Il poursuit le jaune jusque dans la nuit. Ne raconte-t-on pas que Van Gogh peignait la nuit, des bougies allumées sur son chapeau?
On l’aurait appelé alors « l’illuminé »

Puis le soleil disparait, les nuages d’orage s’accumulent dans ses toiles comme dans sa vie. Ciel lourd, champs désertiques…
Dans sa dernière lettre à son frère, Van Gogh écrit:
 » Eh bien, nous ne pouvons faire parler que nos tableaux… »
Aucun autre tableau n’aura su faire parler le jaune comme les siens.

Source: café-veil.org

Une équipe de chercheurs internationaux a dévoilé le processus chimique à l’origine de la dégradation du jaune de chrome, un pigment très utilisé au XIXe siècle.

 

Les Tournesols de Van Gogh sont en train de faner. La peinture au jaune de chrome, un pigment éclatant très utilisé par le célèbre maître néerlandais, brunit avec le temps. Si le phénomène est connu depuis le milieu du XIXe, le processus chimique à l’origine de cette dégradation restait mal compris.
Une équipe rassemblant des chercheurs italiens, belges et néerlandais vient de lever une partie du mystère grâce au synchrotron européen basé à Grenoble, l’une des sources de rayons X les plus intenses au monde.
Les rayons ultraviolets seraient à l’origine du gain d’électrons des ions chromes contenus dans ce jaune particulier.
La mise en place d’un film ou d’une vitre protégeant des UV devrait en effet permettre de limiter le phénomène.
L’affaire est-elle close ? Pas encore.
Au cours de ces travaux, les chercheurs ont noté que la présence de baryum et de soufre semblait renforcer le phénomène pour une raison encore inexpliquée. Or la peinture blanche contient ces deux éléments et Van Gogh était coutumier de l’ajout de blanc dans ses jaunes pour les rendre plus lumineux.
A terme, les rayons UV qui viennent altérer la partie superficielle de ses tableaux (entre 1 et 3 microns) pourraient conduire à recouvrir d’un voile terne les éclatantes couleurs qui l’ont rendu fameux. Les chercheurs espèrent qu’une nouvelle série de travaux permettra d’analyser un peu plus avant les processus chimiques à l’œoeuvre.

Leur objectif ultime : mettre au point une méthode permettant de corriger ces altérations de teinte et redonner leur éclat de jeunesse à tous les tableaux de l’époque.


SOURCE: figaro.fr

CHOU BLANC
C’est du même tabac…..retour sur la rubrique du même tabac
RETRO :
682

Share Button

Epiphanie: Le jour des rois mages …ils arrivent…!

Print pagePDF pageEmail page


CHOUONS ENSEMBLE
par Chou fleur 

 Choupinets et les choupinettes…… C’est fini les vacances mais, voilà de quoi jouer avec Papy et Mamy ce dimanche et s’instruire aussi….

 – 1 – L’ART et la palette :
C’est l’adoration des mages dans la peinture

– 2 – LES ROIS MAGES arrivent …..c’est la fête en catalogne

– 3- LOUIS FINE
– Les ROIS MAGES  racontés aux choupinets

– 4 – PAPY SONG – Radio ROYALE

– 5 – PAPY VIDEO   – Extrait du film les rois mages ( les inconnus)

– 6 – Le TIRLIPOTE avance …

1 – L’ART ET LA PALETTE AU CHOU
VISITE DE L’ADORATION DES MAGES DANS LA PEINTURE
– Wiki..!  On a paumé les pinc  eaux…
– On s’en fout, c’est de la peinture à l’huile
.

2- Les Rois arrivent pour porter les cadeaux

 En Catalogne les cadeaux, sont portés par les trois rois mages venus d’orient.
Ils ont suivi l’étoile qui les a guidés jusqu’à Bethléem, ou est né Jésus. Ils ont tardé un peu, parce qu’ils venaient en chameau et de très loin

Pour cela, à notre maison et comme c’est la tradition, ils arrivent le 5 janvier après-midi, ils sont reçus par monsieur le maire avec tous les honneurs dus à leur rang et à leur bonté, ils s’entretiennent ensemble et lancent tout de suite la cavalcade attendue de tous dans les rues de la ville. .


Ensuite commence la nuit magique pour tout le monde….. Quand tous les garçonset les filles dorment, ils passent maison en maison, pour| laisser les cadeaux qu’ils ont pu porter……… certaines choses demandées ne sont pas là car tout ne peut être transporté car il y a beaucoup d’enfants et peu de temps pour les distribuer….Mais soyons, tranquilles ce sont des Magiciens, et de ce fait ils n’oublieront aucune maison.

Les enfants de notre pays ont imaginé les stratégies les plus variées
pour attirer les Rois Mages d’Orient vers leur ville la nuit du 5 au 6 janvier. La construction de lanternes de papier, l’allumage de torches avec des épices aromatiques et trainer des boîtes de conserve de fer-blanc vides…… sont quelques-unes des pratiques festives les plus populaires pour réussir à ce que les Rois laissent leurs cadeaux

Les Rois arrivent……
CHANTONS… CHANTONS..
.!
————————————————————–
Quelle que soit la stratégie pour attirer les Rois, en beaucoup de lieux on leur souhaite la bienvenue en chantant. Le répertoire de chansons populaires qui sont chantées pendant que l’on attend les Rois est assez étendu.
La contine
« Vive les trois Rois » en fait partie.

VIVE LES TROIS ROIS
(populaire)

Vive les trois Rois mages
Rois des enfants sages
qui portent des tourons
à tous les bons garçons..!.

Une orange amère
pour ma mère…!
Un morceau de pain
pour mon frangin…!
Un verre de vin
pour mon parrain…..!

A la galette pas touche
Car elle est pour ma bouche…!

Les jours 2, 3 et 4 de janvier le page des Rois Mages d’Orient est ici pour recueillir les lettres des plus petits.
Comme c’est la tradition ils arrivent
le 5 janvier l’après-midi;…. cette nuit là les trois Mages d’Orient distribueront tous les cadeaux qui leur ont été demandés.


Qui sont les rois ?

Les Rois Mages,d’Orient ou simplement les Rois , sont, selon le Nouveau Testament, quelques mages qui guidés par une étoile, ont porté des cadeaux à Jésus.
Ces cadeaux étaient l’or l’ encens et la myrrhe
L’évangile selon
Mathieu (le seul livre de la Bible qui en parle) ne spécifie pas combien ils étaient, il dit seulement qu’ils étaient des mages (au sens de magiciens…. dans quelques traductions il y est dit, des savants),et qui venaient d’Orient.

Avec le temps, ces magiciens se sont avérés être trois astrologues, pour finalement être des rois avec leurs noms.

ils s’appellent: Melchior, Gaspar, et Baltazar,qui se considèrent originaires respectivement. de l’Europe, l’Asie, et l’Afrique

Le terme magicien provient du Grec, « magoi« , qui signifie :
mathématicien,
astronome ou astrologue, entout cas un homme de science, pour cela quelques théologiens disent que dans cette tradition se retrouvent unis la science et Dieu.


POUR EN SAVOIR PLUS SUR LES ROIS
ET LES TRADITIONS POPULAIRES :

Le site complet

 

– 3- LOUIS FINE – Les ROIS MAGES  racontés aux choupinets

Coup de
de Louis Fine

– 4 – PAPY SONG –
– RADIO ROYALE

– 5- PAPY VIDEO les rois mages au MC DO


Les trois In­con­nus in­carnent les rois mages à la re­cherche du petit Jésus…

Mel­chior, Bal­tha­zar et Gas­pard, les rois mages à la re­cherche de l’en­fant-​roi, sont té­lé­por­tés en plein ving­tième siècle. Im­mé­dia­te­ment, ils se mettent en quête du fils de Dieu…

L’in­té­rêt, c’est le côté co­mique de la chose. Co­mique de si­tua­tion, et co­mique de lan­gage. Les rois mages parlent toutes les langues, ont un vo­ca­bu­laire très royal (bien qu’ils es­sayent d’uti­li­ser des mots un peu plus jeun’s), et ont des mœurs étranges. Et cela tout au long du film. Pas un seul mo­ment de répit.


– 6 – TIRLIPOTE :  AVANCE TOUJOURS SOBREMENT…  !


LE  JEU DU TIRLIPOTE
.

LE  VERBE CACHÉ DE JANVIER

.

  – INDICES TIRLIPOTE OFFERTS :
– Peut on TIRLIPOTER  la nuit                 OUI
Eh oui il y en a qui se réveillent pour tirlipoter
– Peut on TIRLIPOTER à deux                    OUI
Attention à ne pas tirlipoter de trop….  gardez la tête froide  …!
– Peut on TIRLIPOTER  en mer                OUI
Attention de ne pas renverser…. mais elle est facile à tirlipoter
– Peut on TIRLIPOTER en été                    OUI
En hiver aussi ….mais on tirlipote quand  même moins…!
– Peut on TIRLIPOTER  en Chansons              OUI
il y a même des chansons exprès pour ça…!
– Peut on TIRLIPOTER tous nus                  OUI
Mais essayez de tirlipoter le cul sec…!
– Peut on TIRLIPOTER  en voiture          OUI
mais pas tirlipoter n’importe quoi d’interdit …  Il faut choisir!
– Peut on TIRLIPOTER à table                 OUI
surtout s’il y a… à manger dessus…!

Là….. ça brule…… on va pas tarder à arroser ça avec le gagnant(e)
C’est à vous de jouer …!

Réponse c'est le verbe: BOIRE 

RETRO : C’est du même tabac…..retour sur la rubrique du même tabac

CHOU FLEUR
3430

Share Button

AU FIL DES HEURES : Le mois de Janvier

Print pagePDF pageEmail page


« Au fil des heures »,
c’est un pote âgé
grand amoureux
LE CHOURISTEdes enluminures
médiévales qui
s’est déguisé en
moine Top O’Clock.

Il fait sa rentrée en faisant son entrée dans la rédaction.


Pendant un an, LA CHOUETTE lui a réservé
le premier week end du mois pour nous
présenter le mois qui arrive avec l’enluminure et les commentaires qui figurent dans le plus beau des manuscrits enluminés du Moyen Age.

Les Très riches Heures du Duc de Berry

L’Homme anatomique, ou Homme zodiacal, enluminure réalisée par les Frères de Limbourg et portant les armes du duc Jean de Berry, f.14v.

Les Très riches Heures du Duc de Berry constituent, de l’avis unanime, l’un des plus beaux, et pour beaucoup, le plus beau des manuscrits enluminés du Moyen Age.

ll est commandé par le duc de Berry aux frères Paul, Jean et Herman de Limbourg vers 1410-1411. Inachevé à la mort des trois peintres et de leur commanditaire en 1416, le manuscrit est probablement complété, dans certaines miniatures du calendrier, par un peintre anonyme dans les années 1440.

C’est en tous cas le plus réputé. Jean, duc de Berry, était fils, frère et oncle des rois de France. Il fut donc mêlé à tous les grands moments de l’histoire de son époque.
Sa passion était toutefois de collectionner les splendeurs artistiques de son temps. Il possédait notamment une bibliothèque de près de 150 manuscrits enluminés, dont quinze Livres d’Heures.

On appelait ainsi des recueils de prières à l’usage des laïcs, qui voulaient se tourner vers Dieu à différentes heures fixes de la journée.

Et comme les prières variaient suivant le temps de l’année, et que chaque jour amenait la fête de tel ou tel saint, les Livres d’Heures s’ouvraient presque toujours par un calendrier.
C’est dans ces mois de l’année, accompagnés des représentations des travaux des champs et des activités diverses (réjouissances, offices, travaux, astrologie…) que je puiserai l’essentiel de mes rubriques….
C’est avec les pièces de ce remarquable Livre d’Heures du Duc de Berry, que j’espère enluminer vos dimanches par les plus belles illustrations qui constituent l’essentiel de l’ouvrage.

Janvier, folio 1 verso

 Le duc de Berry, assis en bas à droite, dos au feu, est habillé de bleu et coiffé d’un bonnet de fourrure. Il invite ses gens et ses proches à se présenter à lui.

Derrière lui figure l’inscription
« Approche Approche ».Plusieurs familiers du duc s’approchent de lui pendant que des serviteurs s’affairent :
les échansons servent à boire, deux écuyers tranchants au centre sont vus de dos. Tous deux sont parés d’une écharpe blanche, signe de ralliement des Armagnacs pendant la Guerre de Cent Ans.
Au bout de la table officie un panetier.Au-dessus de la cheminée figurent les armes du duc, « d’azur semé de fleurs de lys d’or, à la bordure engrêlée de gueules », avec de petits ours et des cygnes blessés, emblèmes de Jean de Berry.

Plusieurs animaux de compagnie sont représentés : petits chiens sur la table, lévrier au sol.
La tapisserie du fond de la salle semble représenter des épisodes de la guerre de Troie.

Sur la table, est posée sur la droite une nef qui a été identifiée à une pièce d’orfèvrerie ayant réellement appartenu au duc : il s’agirait de la Sallière du pavillon, mentionnée dans un inventaire des biens de Jean de Berry en 1413 et décrite avec le cygne navré et l’ours à chaque extrémité, symboles du prince.
L’objet, aujourd’hui disparu, est estimé à 1 000 livres tournois dans son inventaire après-décès.

 

Dans cette miniature, le duc prend en fait la place du dieu Janus bifrons, qui était traditionnellement représenté dans les calendriers médiévaux au mois de janvier, festoyant et regardant à la fois l’année passée et l’année à venir.

Selon Saint-Jean Bourdin, la scène se déroulerait le 6 janvier 1414, lors de l’Épiphanie, dans la salle de l’hôtel de Giac à Paris, dans l’actuel quartier de Bercy.

Le prélat assis au côté du duc serait Guillaume de Boisratier, archevêque de Bourges.

L’auteur croit reconnaître par ailleurs le comte d’Eu, le duc de Bourbon, Louis Ier de Bourbon-Vendôme, le duc de Savoie, le comte d’Armagnac et les frères de Limbourg eux-mêmes.
Pourtant, ces identifications sont jugées très incertaines voire invraisemblables.

Pour Paul Durrieu, le prélat est plutôt Martin Gouges, autre proche du duc.

Pour d’autres, la scène se déroule plutôt dans son hôtel de Nesles.

L’hypothèse la plus récente y voit la festin du Nouvel An organisé par le duc le 1er janvier 1415.

Il s’agissait de réconcilier Armagnacs et Bourguignons après la Paix d’Arras.
Charles d’Orléans et son frère Philippe y ont participé et pourrait être représentés parmi les écuyers tranchants, soit ceux vus de dos, soit celui au bout de la table, vêtu de blanc, rouge et noir.
Ces couleurs ont en effet été choisies par l’équipe d’Orléans lors de joutes qui se sont déroulées quelques jours plus tard.
Le prélat pourrait être Alamanno Adimari, archevêque de Pise et légat du pape Jean XXII, qui a offert au duc ce jour-là une salière en or14.

Un grand nombre de personnages présentent un caractère jeune et androgyne, le duc se retrouvant ainsi au centre d’un univers homosocial.
Cette miniature serait, selon certains historiens, l’un des indices de l’homosexualité de Jean de Berry.

Selon Meiss, Jean de Limbourg serait l’auteur de la miniature alors que selon Cazelles, il s’agirait de « Limbourg B ».

 

source : WIKIPEDIA

barre verte


TOP O’CLOCK

Share Button