Archives par étiquette : nature

PASSIONS : Avec le ciel et son drone pour témoin …!

Print pagePDF pageEmail page

logo-passion-1
LE BLOC NOTE
DES PASSIONNÉS

PASSIONS, vous révèle les
passions de celles et ceux que vous connaissiez autrement ….
Lumière sur leur étincelle de bonheur… ou de modestie..!

logo-entete-passions
La
CHOUETTE va vous faire partager la passion de Valentin Tchamallow

Sa passion:
Des vues aériennes de paysages qu’il va
chercher tout prés ou bien très loin de son
département du nord natal…
Tout prédestinait
Valentin a pratiquer la colombophilie comme son père et son grand père…..
Mais lui, a force de voir des pigeons s’envoler et revenir au bercail heureux de leur périple..
il a voulu vivre les sensations de  ces pigeons familiaux …

Il voulait voir avec leur yeux les paysages qu’ils survolaient.. porter son regard où bon lui semblerait .
Il a choisit  de piloter des Drones à la hauteur de ses pigeons et pour jouir du spectacle il  les équipe d’une camera qui garde trace de ses merveilleux voyages….

–  LE CHOURISTEUn drone comment ça marche… Enfin je veux dire  comment ça vole et comment on le pilote….?

  • Tu bouges pas Papy vidéo, il a une présentation d’un drone pas loin du modèle de Valentin
 

un drone (du mot anglais signifiant faux bourdon) ou sans-pilote désigne un aéronef sans humain à bord (mais le plus souvent télécommandé). Le drone peut avoir un usage civil ou militaire.
En France, la réglementation incorpore les activités d’aéromodélisme avec celle des drones.

Sa taille et masse (de quelques grammes à plusieurs tonnes) dépendent des capacités recherchées. Le pilotage automatique ou à partir du sol permet des vols longs de plusieurs dizaines d’heures


C’est beau et encore plus beau quand on sait que sa deuxième passion c’est la vidéo… il lui restait à partager..
il l’a fait et la Chouette en a la primeur….
Ouvrez vos mirettes ….. sortez monocles et lentilles de contact
Direction le canada ..!
A cheval sur son drone… grand angle sur la Colombie britannique et ses grands lacs

C’EST PLEIN ÉCRAN OU RIEN CAMARADES

Valentin Tchamallow Lienard est à Vancouver, Colombie-Britanique, Canada, avec Elodie Lefebvre.

IL L’A DIT SUR LE NET

Ma vidéo est sur ma nouvelle chaîne YouTube, vous pouvez la voir dans la Chouette en avant première.
Je rappelle: vous pouvez me suivre sur instagram: @Tchamallow_Drone

Da bisous et bon visionnage

– Voici la vidéo des merveilleux paysages capturés par Valentin et son drone lors de notre voyage au Canada.. 😍🇨🇦
Si vous voulez le soutenir vous pouvez vous abonner à sa chaîne YouTube (Tchamallow Drone) et son Instagram @Tchamallow_drone.
Ça serait super ! N’hésitez pas à partager !!!

SOURCE :
Mon chti préféré… après ma belle fille..!

logo-entete-passions

RÉCAPITULATIF

DES ARTICLES PUBLIÉS

PASSIONS : Ceux qui nous surprennent – N°1 – Anthony HOPKINS  PASSIONS : Ceux qui nous surprennent – N° 2 : SYLVIE ET SES SANTONS
PASSIONS : Qui connait l’anglais Nicholas Winton… un juste modeste PASSIONS : Qui connait la polonaise Iréna Sendler… une juste modeste


logo-passion-2 LE PASSIONNÉ

 

 

 

 

Share Button

CONTES : Le miroir

Print pagePDF pageEmail page

logo mamy raconte aux pitchousALLEZ MAMY…! RACONTE….! est une série pour les petits et les grands enfants..!
Dans la Chouette ma Mamy se transformera, cet automne, en conteuse au bord du feu…. Préparez les buches….. conservez vos braises on va faire griller les châtaignes

Pour les autres ….??
Ben..! Rêvez…..! Vous sentirez très vite les odeurs de la grillade , la chaleur du feu de bois, vous entendrez l’écorce crépiter….. et vous verrez au milieu des flammes…. la fantasmagorie de l’imaginaire…
ça y est..
Vous tenez le soufflet bien en main….?
Oui.. !

AUJOURD’HUI C’EST : Le MIROIR
– Alphonse Daudet –

logo mamy turlututu smallMes chers enfants moi aussi j’avais une grand mère qui, se plaisait à me parler d’histoires qui m’aidaient à mieux me connaitre ou à découvrir le monde ..

je me rappelle du jour où elle m’a raconté :

Le miroir  Cela m’a marquée je m’en rappelle encore

– ALLEZ.. ACTION Mamy..!
Tu la lis .. tu la lis …!!!

– OUI OUI mon petit Jonas …

PAPY va te parler d’abord d’Alphonse Daudet.. celui des lettres de mon moulin et de la chèvre de m Seguin

 

LE CHOURISTE
LE MIROIR
est tiré du recueil des contes du lundi écrit par
Alphonse Daudet
Daudet Contes du lundi Parus en 1873
Les Contes du lundi sont tous écrits en simplicité, finesse, émotion, poésie, vérité du trait sont les qualités maîtresses de ce recueil qui, avec les Lettres de mon moulin, fait d’Alphonse Daudet un des plus célèbres écrivains du xixe siècle
 Alphonse Daudet 1840 – (à 57 ans) Ce nîmois d’origine est un écrivain et auteur de Romans, poésies, contes, nouvelles
Ses Œuvres principales:

Bon Mamy …
On y va ou quoi ?

 

– Voilà…. Voilà…!

Dans le Nord, au bord du Niémen, est arrivée une petite créole de quinze ans, blanche et rose comme une fleur d’amandier.

Elle vient du pays des colibris, c’est le vent de l’amour qui l’apporte… Ceux de son île lui disaient:

– « Ne pars pas, il fait froid sur le continent… L’hiver te fera mourir.»

Mais la petite créole ne croyait pas à l’hiver et ne connaissait le froid que pour avoir
pris des sorbets; puis elle était amoureuse, elle n’avait pas peur de mourir…
Et maintenant la voilà qui débarque là-haut dans les brouillards du Niémen, avec ses éventails, son  hamac, ses moustiquaires et une cage en treillis doré pleine d’oiseaux de son pays.
Quand le vieux père Nord a vu venir cette fleur des îles que le Midi lui envoyait dans un
rayon, son cœur s’est ému de pitié ; et comme il pensait bien que le froid ne ferait qu’une bouchée
de la fillette et de ses colibris, il a vite allumé un gros soleil jaune et s’est habillé d’été pour les
recevoir… La créole s’était trompée ; elle a pris cette chaleur du Nord, brutale et lourde, pour une
chaleur de durée, cette éternelle verdure noire pour de la verdure de printemps, et suspendant

son hamac au fond du parc entre deux sapins, tout le jour elle s’évente, elle se balance.

« Mais il fait très chaud dans le Nord», dit-elle en riant.

Pourtant quelque chose l’inquiète.

Pourquoi, dans cet étrange pays, les maisons n’ont-elles pas de vérandas?
Pourquoi ces murs épais, ces tapis, ces lourdes tentures?
Ces gros poêles en faïence, et ces grands tas de bois qu’on empile dans les cours, et ces peaux de renards bleus, ces manteaux doublés, ces fourrures qui dorment au fond des armoires; à quoi tout cela peut-il servir?
Pauvre petite, elle va le savoir bientôt.
Un matin, en s’éveillant, la petite créole se sent prise d’un grand frisson.
Le soleil a disparu, et du ciel noir et bas, qui semble dans la nuit s’être rapproché de la terre, il tombe par flocons une peluche blanche et silencieuse comme sous les cotonniers…Voilà l’hiver!  voilà l’hiver !
Le vent siffle, les poêles ronflent. Dans leur grande cage en treillis doré, les colibris ne gazouillent plus.Leurs petites ailes bleues, roses, rubis, vert de mer, restent immobiles, et c’est pitié de les voir se serrer les uns contre les autres, engourdis et bouffis par le froid avec leurs becs fins et leurs yeux en tête d’épingle. Là-bas, au fond du parc,le hamac grelotte plein de givre, et les branches des sapins sont en verre filé…

La petite créole a froid ; elle ne veut plus sortir.

Pelotonnée au coin du feu comme un de ses oiseaux, elle passe son temps à regarder la flamme et se fait du soleil avec ses souvenirs.

Dans la grande cheminée lumineuse et brûlante, elle revoit tout son pays : les larges quais pleins
de soleil avec le sucre brun des cannes qui ruisselle, et les grains de maïs flottant dans une
poussière dorée, puis les siestes d’après-midi, les stores clairs, les nattes de paille, puis les soirs
d’étoiles, les mouches enflammées, et des millions de petites ailes qui bourdonnent entre les
fleurs et dans les mailles de tulle des moustiquaires.
Et tandis qu’elle rêve ainsi devant la flamme, les jours d’hiver se succèdent toujours plus
courts, toujours plus noirs. Tous les matins on ramasse un colibri mort dans la cage
; bientôt il n’en reste plus que deux, deux flocons de plumes vertes qui se hérissent l’un contre l’autre dans un coin…
Ce matin-là, la petite créole n’a pas pu se lever.
Comme une balancelle mahonnaise prise dans les glaces du Nord, le froid l’étreint, la
paralyse. Il fait sombre, la pièce est triste. Le grive a mis sur les vitres un épais rideau de soie
mate. La ville semble morte, et, par les rues silencieuses, le chasse-neige à vapeur siffle
lamentablement… Dans son lit, pour se distraire, la créole fait luire les paillettes de son éventail et
passe son temps à se regarder dans les miroirs de son pays, tout frangés de grandes plumes
indiennes.
Toujours plus courts, toujours plus noirs, les jours d’hiver se succèdent. Dans ses courtines de
dentelles, la petite créole languit, se désole. Ce qui l’attriste surtout, c’est que de son lit elle ne
peut pas voir le feu. Il lui semble qu’elle a perdu sa patrie une seconde fois… De temps en temps

elle demande:

– « Est-ce qu’il y a du feu dans la chambre?

– Mais oui, petite, il y en a. La cheminée est tout en flammes. Entends-tu pétiller le bois, et les pommes de pin qui éclatent ?

– Oh ! voyons, voyons. »

Mais elle a eu beau se pencher, la flamme est trop loin d’elle; elle ne peut pas la voir et cela la désespère. Or, un soir qu’elle est là, pensive et pâle, sa tête au bord de l’oreiller et les yeux toujours tournés vers cette flamme invisible, son ami s’approche d’elle, prend un des miroirs

qui sont sur le lit :

– « Tu veux voir le feu, mignonne ?… Eh bien, attends…»

Et, s’agenouillant devant la cheminée, il essaie de lui envoyer avec son miroir un reflet

de la flamme magique:

– «Peux-tu le voir ?

– Non! je ne vois rien.

– Et maintenant?…

– Non! pas encore… »

Puis, tout à coup, recevant en plein visage un jet de lumière qui l’enveloppe :

« Oh! je le vois ! » dit la créole toute joyeuse.
– Et elle meurt en riant avec deux petites flammes au fond des yeux
Alphonse Daudet

 SOURCES :wikipedia –

http://www.livrespourtous.com/e-books/view/Contes-du-lundi.html

logo mamy raconte aux pitchousALLEZ MAMY RACONTE…!
retour sur la rubrique du même tabac
RETRO : C’est une récap des histoires déjà racontées….

Share Button

RESTO CHOU : Ventre bleu et Ventre à terre au cœur du Presbytère (66)

Print pagePDF pageEmail page

logo ventre bleu6 BLOC NOTE LADY LADINDE LE COEUR DES RESTOS  MENU ET ALLEGRO

MORBLEU disaient nos
ainés quand ils voulaient s’épargner d’un juron
préjudiciable à leur place au paradis …

Bonne cuisine et bon vin, c’est le paradis sur terre.
(
Henri IV)

MORBLEU que ces deux lascars Ventre bleu et Ventre à terre que l’on a lâchés en plein sud et en plein soleil de février….!
Ils ne songe donc qu’à se mettre bien avec le bon Dieu pour se trouver une place au paradis..!
C’est pourquoi on les retrouve aujourd’hui les pieds dans le plat dans le presbytère de
l’ancienne église de Calce dans les Pyrénées orientales…
Un presbytère pas comme les autres puisque la mairie l’a transformé en bistrot de pays….
On peut même dire avec eux : Un vrai restaurant…!!!!
Si vous êtes en vacances, ou les heureux habitants des régions de leur itinéraire hivernal,
profitez de leurs bonnes adresses … de ces bonnes tables .. qui donne envie de faire partager
le plaisir qu’ils ont eux même éprouvé….
C’est leur cri du cœur, un cri arraché au cœur des restos du pays catalan pour qui on peut dire avec Toni Ungerer:
« Une cuisine est toujours nouvelle quand elle est bonne. »
Bonne nouvelle nos deux lascars l’ont rencontré… Ambiance Ambiance

AUJOURD’HUI LES DEUX LASCARS PROPOSENT DE DÉCOUVRIR ENTRE PLAINE DU ROUSSILLON ET CONTREFORTS DES CORBIÈRES

LE RESTAURANT LE PRESBYTÈRE – BISTROT DE PAYS A CALCE 66

CONTACT
1 Place de la République, 66600 Calce, France    réservations : +33 4 68 73 06 74
fermé le mardI

En résumé: Bistrot de Pays de l’Agly, au cœur d’un village essentiellement viticole, cuisine inventive et gourmande, renouvelée chaque jour au gré des produits saisonniers.
Vente des vins de Calce au tarif cave.

 Localisation

Le restaurant est au coeur du  village de Calce, essentiellement viticole en pleine appellation des côtes-du-Roussillon, à tout juste quelques kilomètres de Perpignan

logo ventre bleu et ventre à terre

    POUR LE LOCALISER dans les Pyrénées-Orientales

ventre à terre gaucheL’accueil dans ce bistrot de pays de la vallée de l’Agly est fait par une dame, je vais vous avouer que j’adore….!
Pas la dame que je ne connaissais pas …!
Mais j’adore le fait qu’une dame t’attende les deux bras grands ouverts …… ça a de la classe…!

Hélas pour moi,  elle s’est précipitée vers cette vieille barrique de Ventre bleu … Normal… Moi Ventre à terre, je voyage toujours au raz des ceps de vigne  …
Elle ne m’a même pas vu à ses pieds..!
Avant qu’elle ne voit combien je souffrais et pour qu’elle remarque  mes taches de sulfate de cuivre de chez GAM VERT…. j’ai  donc du monter sur un des deux tonneaux  du  bar à vins et
utiliser un vieux de truc pour engager la conversation….

– C’est fou…! Mais je trouve que vous avez un accent anglais …?

ça marche à tous les coups…..  Elle est obligée de te dire qu’elle est parisienne amoureuse du pays catalan … le temps de te demander si tu as à faire à la réincarnation d’un jeune lady et là…. PATRATAC…!!!!

– Moi je m’appelle Anna et c’est Mon mari Laurent Carrera qui est en cuisine et lui est catalan….!
– EH ZUT..!  C’était pas la bonne du curé… 

Vous m’avez compris, il ne me restait plus qu’à m’intéresser au décor et en priorité à l’ardoise des vins….
j’ai du pousser Ventre bleu qui avait déjà le nez dessus pour éviter de regarder entre ses jambes…
Surtout qu’il était droit dans ses bottes devant une telle carte..!

LE RESTAURANT

C’est bien Laurent  qui officie en cuisine et Anna qui vous conseille et vous sert en salle ou sur l’une des 2 terrasses (dont une avec vue sur la mer).

Le menu change tous les jours, produits frais et locaux obligent pour une cuisine simple, savoureuse et bien exécutée. Une vraie table d’épicuriens et c’est en ce lieu un vrai péché !

Au pays des vignes du seigneur j’ai trouvé, dans ce presbytère, une bonne adresse, ou la part des anges finit dans mon gosier ou dans la panse de Ventre bleu
« mal y soit qui mâle y panse » quand on te sert uniquement des vins d’ici au prix de la cave, dans toutes les gammes et toutes les couleurs qui sont présentés sur un grand tableau à
l’intérieur.

Si vous venez le vendredi soir, jour de marché, je suis sûr que les animations vous manqueront pas…! et si vous n’êtes pas du genre vins/fromages, vous pourrez toujours gouter les délices de Dame Gauffrette

– » EH mon lascar …. Même si le soleil du midi fait vite  monter le vin à la tête……..
On est là pour leur parler bouffe…!

Leur faire vivre le bruit de gargouille de ma tripaille qui
défaille..
.. .

logo ventre bleu menu

MENU 16 €

– A Propos de la rappée de truffe…. Dommage pour nous la fête de la truffe, c’était dimanche 11 février (bon a savoir pour l’année prochaine)

logo ventre bleu aimeSi vous n’êtes pas capables d’un peu de sorcellerie, ce n’est pas la peine de vous mêler de cuisine…
(Colette)

Ouais …! On est deux baffreurs…. mais contents ce jour là de découvrir un menu du jour avec un rapport qualité prix intéressant
C’était bien de découvrir des saveurs…. des senteurs d’éclats de truffes…. une vibration de nos papilles que la saucisse et l’aïoli des catalans nous avaient jusque là estropiées….

On vous passe « le Tourbillon » de trop de Ventre à terre qui dans l’ambiance d’un ancien presbytère me disait en finissant la bouteille que c’était le petit
Jésus en culotte de velours

ventre à terre– Vrai …..! et tu m’en as pas laissé une goutte

– Faut avouer que quand j’aime, je suis pas partageur…!.
logo ventre bleu au chou

Au moment de l’addition très
raisonnable pour ce type de prestation….. je me suis rappelé de la phrase de Sacha Guitry qui disait:

« Un livre de cuisine, ce n’est pas un livre de dépenses, mais un livre de recettes. »……

Quand on aime on ne compte pas…!
Sauf quand on divorce, mais moi…. mon ventre ne songe même pas à une séparation de corps avec Le Presbytère …!

ventre à terre gauche« Moi qui suis dur de la feuille et qui fréquente bien des
estaminets, je trouve que la distance entre les tables ne permet pas
toujours d’entendre les commentaires éclairés sur le vin…!

Ce jour là le viticulteur du domaine  Padié de Calce , mangeait à la table à côté et j’ai pas osé lui dire qu’il avait un accent anglais …. comme la patronne…!

Il est vrai que quand les filles me servent, j’ouvre plutôt les yeux que les oreilles…. mais je mange quand même pas avec les doigts….

logo ventre bleu au chouUn certain nombre d’activités sont proposées dans la
région, notamment des dégustations de vins, des
randonnées et des visites de vignobles.

Le restaurant bénéficie d’un emplacement idéal, au pied du château médiéval de Calce.

Les caves des différents domaines de Calce sont tous autour de la place de la république… Mais prenez rendez vous ou achetez un carton à Anna et Laurent au prix cave et sans déplacement.

Vous pouvez déguster chez vous une bouteille de chaque domaine… De quoi vous donner envie de revenir.. vous rapprovisionner au  Presbytère….

Nous deux c’est programmé on y retourne…
Dès qu’on aura retrouvé ce putain de bréviaire…!

NDLR: Le bréviaire est un livre liturgique catholique contenant l’ensemble des textes nécessaires pour prier la liturgie des Heures, appelée aussi l’office du vin divin

Pourquoi nous avons fait cette rubrique:

C’est simplement parce que nous aimons soutenir les projets innovants et créateurs d’emplois dans le pays du soleil que l’Europe entière recherche parfois sans compter à la dépense.

Nous sommes présents, pour nous féliciter de la synergie locale afin que les produits du terroirs participent dans cette région authentique à la rencontre des hommes et des femmes de tous horizons…

C’est tout ça le dynamisme d’un peuple authentique qui ne veut pas mourir … dans la masse … je devrais dire dans la nasse de la morosité et frilosité ambiante…!

« Are em de vieure al pais »

– Nous disons à ceux qui ne posent pas la question, que nos collaborateurs ont payé leurs repas, et n’ont rien demandé pour cet article qu’Anna et Laurent
découvriront en même temps que vous …!

– Par contre libre à vous de vous présenter comme le cousin de « Ventre à terre » et libre au
patron de vous offrir le café ….

Si c’est le cas dites lui « MORBLEU on va causer de vous au BALTO « 

 » Ventre bleu n’a pas résisté  à s’imaginer cet été en terrasse…..
Nous on se lâche… on est déjà en famille chez les CARRERA…

Allez comptez pas vos « chous » Venez ya pas encore de CSG sur la bouffe et le vin..!

logo ventre bleu et ventre à terreVentre bleu et Ventre à terre

Bonne cuisine et bon vin, c’est le paradis sur terre.
(
Henri IV
)

Au Presbytère c’est dèja la porte du purgatoire

retour sur la rubrique du même tabac
RETRO : C’est du même tabac…..

Le Coupe chou  à PARIS

 

 

Share Button