Archives par étiquette : nature

LIVRES : La passion des champignons

Compléments alimentaires Ruedesplantes

BLOC NOTE LITTÉRAIRE
par
Chou Blanc

Paroles d’hommes

La pluie des derniers jours excite votre appétit de mycologue?
Votre panier est déjà prêt à partir pour la prochaine excursion de cueillette de champignons?

Bolets

Quatre professeurs de l’Université  et membres passionnés de l’Amicale des mycologues proposent un ouvrage d’ethnomycologie où ils explorent les relations entretenues par les hommes avec les champignons à travers le temps et les civilisations.

On le voit dans ce livre, le champignon est utilisé à toutes les sauces: à des fins alimentaires, bien sûr, mais aussi religieuses, scientifiques et folkloriques.

Chez les Amérindiens, notamment, la prudence est vite de mise.

apothicaireAu fil du temps, l’être humain a appris à ne pas manger toutes les espèces de champignon consommées par les animaux, certaines étant pour lui mortelles.

La psalliote jaunissante, agaricus xanthoderma Chez les Amérindiens, notamment, la prudence est vite de mise.
On ne consomme que quelques espèces, comme les morilles et les marasmes des oréades.
Chez les Romains, on apprécie en revanche les cèpes, les truffes et même l’amanite des Césars, alors qu’au Moyen Âge c’est la psalliote qui a la cote, de même que les chanterelles.

Depuis des millénaires, les Chinois et les Japonais utilisent les champignons comme médicaments pour traiter plusieurs pathologies et comme agents propices à accroître la durée de la vie.

Les hommes de science grecs et romains connaissent eux aussi leurs vertus thérapeutiques, mais c’est à la Renaissance que se développe un véritable intérêt scientifique pour la mycologie.
Des recherches récentes menées sur des moisissures du genre pénicillium sont par ailleurs à l’origine de la découverte des antibiotiques.

Les hallucinations de l’histoire

L’amanite tue-mouche est sans contredit l’hallucinogène le plus connu depuis la nuit des temps.

On la connaît de longue date en Sibérie, chez les Vikings, dans la religion indo-aryenne, le Veda ou chez les Amérindiens d’Amérique centrale et du Nord.
Elle est notamment utilisée comme «guide spirituel» dans les rites chamaniques des Ojibwés.

Dans l’histoire, une multitude de superstitions et de croyances tentent d’expliquer la toxicité ou les effets hallucinogènes de certaines espèces.

Ces champignons dangereux, est-ce l’oeuvre du diable, de sorcières ou l’effet de la proximité d’un crapaud, d’un serpent?
Et les effets hallucinogènes des champignons seraient-ils à l’origine de la légende du père Noël, du célèbre conte de Lewis Carroll Alice au pays des merveilles ou même de la bédé des Schtroumpfs?

SOURCE :
Denyse Valois

Des champignons et des hommes
Consommation, croyances et science
Guy Gaudreau, A. et F.-X. Ribordy, M. Tremblay
Éditions Cabédita, coll. «Archives vivantes»,
France


Chou Blanc est effectivement magnétiseur...! voir son site cliquez Chou Blanc

Share Button

Ma peau à l’huile de Moringa … A PRIX CASSÉ..!

LE BLOG BEAUTÉ
D’UNE VIEILLE  PEAU

Le temps qu’on passe dans sa salle de bain augmente avec l’âge…!!!
Trop tard camarades….
C’est dans notre jeunesse que nous aurions dû  y passer plus de temps… y consacrer aussi plus d’argent pour les produits qui entretiennent la peau et les cheveux….

Vous qui êtes Mamy comme moi…. Aidez vos filles et petites filles à rester belles fraiches et désirables le plus longtemps possible..!

Aujourd’hui grâce à MARIE COURCELLE une grande amie de La Chouette, Je suis en mesure de vous proposer une occasion à
saisir…..

L’huilerie Courcelle ayant programmée de participer à plusieurs salons du bien être sur toute la France avait conditionné ses produits pour être écoulés avant le 31 décembre 20 date de péremption (théorique mais règlementaire en France)
Las…!  C’était sans compter sur le confinement de mars et les annulations de tous les salons programmés.
C’est donc, par obligation, mais avec générosité qu’elle nous propose ce stock à prix cassés…!!!!

– j ouvre donc, exceptionnellement, pour vous mes
colonnes et mes ailes pour porter jusqu’à vous cette proposition, en vous précisant que LA CHOUETTE n’a pas de lien contractuel avec l’huilerie Courcelle.
vos contacts et commandes se font donc directement par mail :  huileriecourcelle@gmail.com


– Copiez cette image et diffusez à vos amies tout doit disparaitre (Dans la limite des stocks disponibles)
Pour toute commande et conditions de livraison
accédez à votre
formulaire d’achat en ligne

CLIQUEZ ICI

Si vous êtes un lecteur habituel de LA CHOUETTE vous savez déjà que nous avions consacré deux articles au Moringa

Sur les vertus des graines de Moringa

– Sur les vertus de l’huile de Moringa

  –   L’essentiel en est reproduit ci dessous

MARIE COURCELLE VOUS PROPOSE
SON HUILE NATURELLE DE MORINGA

L’huile de moringa est dotée de multiples bienfaits, elle a des actions antiseptiques et anti-inflammatoires, elle hydrate la peau en profondeur et la revitalise.

L’huile de moringa renforce et assoupli les cheveux.
Ayant une teneur élevée en acides gras oméga 3, vitamines A et E, en antioxydants variés l’huile de moringa stimule la production de collagène, réduit les rides légères et les ridules et ralentit le vieillissement cutané, laissant la peau douce et soyeuse.
L’histidine et la zéatine font partie des anti-oxydants présents dans l’huile de moringa.
Idéale pour les peaux qui ont tendance à être sèches et après une exposition au soleil.
Elle a fait ses preuves depuis le temps de l’Egypte des pharaons et est aujourd’hui utilisée en Inde, en Afrique et en Amérique du Sud pour soulager de nombreux maux quand les mots ne suffisent pas.
L’Huilerie Courcelle est active en Occitanie et en Afrique.
Nous produisons notre huile à partir de graines récoltées sur nos exploitations et auprès de paysans partenaires, nous collaborons tous dans le respect total de l’humain et de la nature en travaillant dans la bonne humeur pour une rémunération juste et en choisissant des zones de culture loin de toute source de pollution sans faire appel au moindre produit chimique.
L’extraction de l’huile se fait à froid et sans pression excessive.
Les graines ne sont ni torréfiées ni chauffées avant pressage, ceci réduit le taux d’extraction mais contribue à la qualité exceptionnelle de nos huiles qui ne sont pas raffinées mais naturellement translucides et d’une belle couleur jaune après une simple décantation avant d’être filtrées.

Les bienfaits de l’huile de Moringa

Utilisée depuis la nuit des temps par
diverses civilisations, romaines,
égyptiennes et grecques, l’huile de moringa est surtout célèbre pour ses bienfaits pour la peau et les cheveux.

C’est un ingrédient fortement apprécié dans l’univers du cosmétique, et entre dans la fabrication de divers produits, tels que crèmes antirides, huiles de beauté hydratantes et soins capillaires.

L’huile de Moringa
en soin de beauté

Grâce à sa teneur élevée en acides gras insaturés, l’huile de moringa est particulièrement bénéfique pour la santé et la beauté de la peau.

Ces gras lui confèrent des propriétés hydratantes, émollientes et adoucissantes.
Une application quotidienne, couplée à la prise de complément alimentaire, permet d’améliorer la structure de la peau et d’hydrater en profondeur l’épiderme.

La présence de phytostérols dans sa composition fait de cette huile de beauté une antirides efficace, en freinant le processus de vieillissement cutané.
Ce soin de beauté favorise, par ailleurs, le renouvellement des cellules cutanées, et améliore la fonction de protection et barrière de la peau.

De par son taux élevé en antioxydants, l’huile de moringa permet de réparer la peau brûlée, due à une exposition prolongée sous les rayons du soleil.
Elle protège, en outre, les cellules des effets néfastes des radicaux libres.

Ces gras lui confèrent des propriétés
hydratantes, émollientes
et adoucissantes.

Appliquée sur les cheveux, elle répare les tiges cassantes et encourage la pousse
MARS 2020 SALON DU BIEN ÊTRE DE PERPIGNAN ANNULÉ… MAIS LES PROMOTIONS RESTENT
1 FLACON 18€ – 2 FLACONS 30€
3 FLACONS 40€
                
MAINTENANT
           10€  LE FLACON

PAR MAIL SEULEMENT CONTACT : huileriecourcelle@gmail.com

QUI SOMMES NOUS ? :
Entreprise familiale l’huilerie Courcelle est née de l’association de MARIE et de son frère installé avec sa famille au Rwanda où il gère l’ exploitation agricole qui produit les graines de moringas utilisées
MARIE est ainsi assurée de vous proposer une huile naturelle

L’HUILERIE COURCELLE
5,Rue Sadi Carnot 66600 RIVESALTES – FRANCE
SIRET: 45387142800034
CONTACT : huileriecourcelle@gmail.com

Pour toute commande et conditions de livraison
accédez à votre
formulaire d’achat en ligne
CLIQUEZ ICI

SOURCE: Site du Moringa Moringa oleifera

LA CHOUETTE intervient en qualité d’annonceur et recommande ce produit car les éléments féminins du comité de rédaction l’utilisent
Notre intérêt pour le Moringa nous a conduit à rédiger un article sur les bienfaits des graines
Share Button

PEINTURE : les animaux de Rosa Bonheur…. QUE DU BONHEUR…!!!

Rosa bonheur- Peinture de Georges Achille FOULD


L’ART ET
LA PALETTE AU CHOU

Par Chou Blanc

– Wiki..!  On a paumé les pinc  eaux…
– On s’en fout, c’est de la peinture à l’huile
.

 

LES ANIMAUX DE
ROSA BONHEUR

Il y a parfois des jours où vos doigts emplumés se conduisent comme des pinceaux sur votre clavier et sont attirés par la lumière qui rayonne des sites de peinture vers lequel ils m’ont entrainé.
Le pote âgé Siorac (un gascon) me pardonnera de lui avoir largement copié sa rubrique, mais je la trouve parfaite et je veux vous donner envie aussi d’aller voir ailleurs …

Au delà du bout du jardin.
Cette envie d’ailleurs vous pouvez l’assouvir pour aller plus loin en découvrant sur Wikipedia la vie et l’œuvre de Rosa Bonheur .

Pour ceux qui n’ont pas le temps de lire ,découvrez la à travers ces vidéos, et ce court article  sur Rosa Bonheur…du vrai bonheur …le plein de champêtre et de nature..!

Marie Rosalie Bonheur, dite Rosa Bonheur, née le 18 mars 1822 à Bordeaux et décédée le 25 mai 1899 à Thomery en Seine-et-Marne, était une peintre française qui s’est spécialisée dans les représentations animalières.

Son père, Raymond Bonheur, est peintre, et l’a encouragée et soutenue dans sa voie alors qu’elle était encore enfant. Sa mère, de père inconnu, est adoptée par un riche commerçant bordelais, Jean-Baptiste Dublan de Lahet. Rosa Bonheur se plaira à imaginer que le mystère de ses origines cache quelque secret d’état, qu’elle est de sang royal, mais on sait à présent que son protecteur, Dublan de Lahet, était en fait son véritable grand-père.
Elle passe plusieurs années à la campagne, au Château Grimont (Quinsac) où elle a la réputation d’être un garçon manqué («J’étais le plus garçon de tous»), réputation qui la suivra toute sa vie et qu’elle ne cherchera pas à faire mentir, portant les cheveux courts et fumant des havanes.

Homosexuelle, elle a vécu deux passions. L’une pour Nathalie Micas, rencontrée en 1837 (Rosa avait 14 ans et Nathalie 12), qui deviendra peintre comme elle et dont elle ne sera séparée qu’en 1889, lorsqu’elle décèdera ; l’autre (après le décès de Nathalie Micas) pour une américaine, Anna Klumpke, également peintre, avec qui elle vivra dix ans, jusqu’à sa mort, et qui sera sa légataire universelle.
Paradoxalement, la vie excentrique que menait Rosa Bonheur n’a pas fait scandale à une époque pourtant très soucieuse de conventions.

Elle expose pour la première fois au Salon en 1843. Elle obtient une médaille de 3e classe au salon de 1845 et une médaille d’or au salon de 1848. L’année suivante, elle y expose le Labourage nivernais (Musée d’Orsay), commande de l’état.
détail du labourage nivernais Avec le Marché aux chevaux (MET, New York), présenté au salon de 1853, elle connaît une gloire internationale qui lui vaudra d’effectuer des voyages au cours desquels elle sera présentée à des personnalités telles que la reine Victoria. Elle rencontrera aussi l’impératrice Eugénie, ou encore le Colonel Cody (Buffalo Bill), qui lui offre une authentique panoplie de sioux.

En 1859, elle s’installe à By, coteau viticole de la commune de Thomery en Seine-et-Marne où elle installe son atelier et aménage des espaces pour ses animaux.

Première femme artiste à avoir été décorée dans l’ordre de la Légion d’honneur en 1865 – elle reçoit cette distinction des mains de l’Impératrice elle-même – elle est promue officier en cet ordre en avril (1894). Elle décède le 25 mai 1899 au château de By à et est inhumée au cimetière du Père-Lachaise (division 74).

Pour l’anecdote, Rosa Bonheur dut réclamer aux autorités policières l’autorisation de s’habiller en homme – ou plus précisément, de porter des pantalons – pour fréquenter les foires aux bestiaux (autorisation de travestissement, renouvelable tous les six mois auprès de la préfecture de Paris).

On peut aujourd’hui visiter l’Atelier de Rosa Bonheur dans le musée-château de By, à Thomery, près de la forêt de Fontainebleau.

logo du livre sonore dans cette page

Le pote Choulestropic vous invite à faire un saut jusqu’à THOMERY (77 Seine et Marne)
découvrir le château musée de Rosa bonheur
Cliquez vous y allez…..

SOURCE :

Chou Blanc est effectivement magnétiseur...! voir son site cliquez
Chou Blanc

 

 

Share Button