Archives par étiquette : musique

Bête comme chou musical..!

Print pagePDF pageEmail page

               CHOUPINETS ET CHOUPINETTES 
  C’EST LES VACANCES..!

                   MUSICOCHOU VOUS FAIT DÉCOUVRIR …

                 UNE MUSIQUE PAS BÊTE

PAR LES PETITS CHANTEURS A LA CROIX DE BOIS

barre bleue

Déjà publié le 31 03 2010
Avec la complicité de

DENISE  MA2   MAMYVONNE

 

Share Button

SIGNORE VERDI

Print pagePDF pageEmail page

De Choubert à Choumann en passant par Choupin

LA PARTITION DE MA2

La Partition de MA2
(Sortie de son piano, MA2 nous revient)
Musique à deux

Giuseppe Verdi

Compositeur italien (Né en 1813 à Roncole, près de Busseto, province de Parme, mort à Milan 1901).
On lui doit, entre autres, trois grandes œoeuvres, qui sont les plus populaires,
Rigoletto (1851),
Il Trovatore (1853)
La Traviata (1853).

Rigoletto, dont le livret s’inspire du Roi s’amuse de Victor Hugo, est le premier opéra romantique de Verdi ; il présente une grande unité en dépit du mélange des genres, et sa musique traduit maintenant sans peine tous les sentiments, du rire aux larmes.

Il Trovatore, de climat mélancolique, est, par ses personnages, ses situations et ses coups de théâtre, de la même veine ; mais, pour mieux satisfaire aux exigences du drame, Verdi y fait un usage plus intense du bel canto. Il impose à ses interprètes des effets inédits, qui réclament des voix plus étendues et d’une puissance accrue, au point de s’entendre reprocher d’avoir trahi la tradition mélodique italienne.

La Traviata, dont le sujet était tiré d’une pièce contemporaine, la Dame aux camélias (février 1852) d’Alexandre Dumas fils, non sans en accentuer les tendances sociales et passionnées, met en scène des personnages de la vie quotidienne, qui chantaient en costumes du temps. Lors de la première, l’audace du livret et surtout une mauvaise distribution – l’héroïne, phtisique, avait une corpulence ridicule – provoquent la chute de l’ouvrage.

le logo de MA2 qui devrait nous régaler tous avec sa musique à deuxAu delà de ces trois morceaux, je livre à votre plaisir d’autres grands moments des opéras de SIGNORE VERDI

RIGOLETTO – ANDREA BOCELLI – LA DONNA E MOBILE

Guitare classique – La Traviata –

Fantaisie sur des thèmes de la Traviata


Giuseppe Verdi – Il Trovatore – Coro degli zingari

 

Istanbul State Opera and Ballet Orchestra and Choir
Maestro: Raoul Grüneis


‘ Marche triomphale ‘ de l’opéra ‘Aida’ par Giuseppe Verdi.

« Grand morceau de musique classique! Souvent chanté dans arènes sportives »
Conduite : Lorin Maazel à la Scala

La Forza del Destino OVerture – Muti

« – Magistralement dirigée cette ouverture de « La forza del destino ». Muti dirige la musique italienne comme personne. Merci Signore Muti! »

Nabucco Verdi

Celui qui parle est sans doute un américain à PARIS
« – Les États-Unis ont créé une économie puissante dans une période étonnamment courte de temps, prouvant en cela la compétence de ses leaders.
Même si ce pays est bien organisé il n’atteindra jamais l’esprit de l’Europe et la belle histoire de sa culture »

le logo de MA2 qui devrait nous régaler tous avec sa musique à deuxM A 2 Ma musique à deux
Mise en page et sonorisation réalisée avec la complicité de CHOU BLANC
748

Share Button

Ma belle de Fontenay à toujours la patate…!

Print pagePDF pageEmail page

logo poésie smallVos poèmes, vos poèmes préférés – Les livres à nous signaler, vos impressions sur ceux que vous avez lus, et que vous voulez nous conseiller….

Pensez à nos potes âgés qui n’ont pas de jardin et cultivent leur esprit…!

La patate

Pour vous convaincre définitivement de ses qualités,
Je ne peux mieux faire que la comparer à une femme !
J’ai toujours été frappé par l’utilisation fréquente de noms féminins
Pour en désigner les variétés, comme les Charlottes,
Les Mona Lisa ou les belles de Fontenay,
Ou surtout les modes de cuisson.
Mesdames et chères amies, vous n’êtes pas des pommes de terre,
Et cependant…..
Que vous soyez en robe de chambre ou en chemise,
Sans pelure ou drapées de Mousseline,
Vous restez toujours Duchesses ou Dauphines !
Parfois atteintes de Vapeur, mais rarement soufflées,
Vous gardez la ligne allumette et la taille noisette !
Vous êtes délicieuse à croquer, tant que vous n’avez pas germé !
Vous êtes délicieuses à croquer, surtout dorées.
Mais meilleures encore quand vous êtes sautées !
Quand de vos maris, j’épluche la conduite,
Je découvre qu’avec vous, ils ont  la frite.
Ils sortent sans pelure, même s’ils pèlent de froid.
Pour eux, même si vous n’êtes plus des primeurs,
Vous demeurez d’éternelles nouvelles !
Pour vous, ils se laissent arracher les yeux,
Friper la peau et meurtrir la chair :
Car comme les pommes de terre,
Ils ont des yeux, une peau et une chair !
Sans vous, ils sont dans la purée,
Sans vous, ils en ont gros sur la patate,
Alors que de la société, ils sont le gratin !
Pommes de terre, je vous aime !!

anonyme

 

–  C’est qui cet anonyme?..

– Tu demanderas à Papy mercredi.. Il les connait tous…!!

écoute plutôt cette sélection c’est cooooollll…..


logo poésie smallCHOU BLANC retour sur la rubrique du même tabac
« La poésie, c’est le sourire du langage »

RETRO :
C’est du même tabac…..

Share Button