Archives par étiquette : mensonges

Les singes de sagesse se mettent en 4.

les potes doivent être éclairésCHRONIQUES CHOUCROUTE
par le Pote H

Dans mes chroniques on m’’a demandé de cultiver les potes âgés pour leur montrer la différence entre culture et agriculture.
Vu leur sénilité précoce nous procéderons toujours, par des anecdotes, qui leur permettront de mieux mémoriser, et de bien comprendre le sens des choses …

OH purée va y avoir du boulot …. Merci monsieur excusez nous…… c’est une erreur il n’y a aucune fuite chez nous…..Mais si on pète les plombs…. C’est noté votre entreprise fait aussi l’électricité…
si on pète un câble …. SUPER…..Vous faites aussi…. Alors à bientôt

Les 3 singes de la sagesse se mettent en quatre…???

Il est  intéressant de
constater qu’il existe plus rarement des représentations comprenant 4 singes de la sagesse et non 3.

Apparu vers le 12 ème ou 13 ème siècle, le quatrième singe serait la représentation de la chasteté et de l’abstinence.
Une quatrième vertu qui consisterait à « s’abstenir face au mal », le mal étant représenté par la sexualité.
Alors que les hérétiques triomphaient en Occident, l’Orient, probablement la Chine, aurait complété les 3 singes de la sagesse.
Sur la version ci-dessus, La position des mains recouvre habilement les parties intimes.

Les 4 singes de la sagesse, dans ce cas, pourraient-ils incarner autre chose qu’une succession de comportements vertueux ?
En témoignent également nos parents ou grands-parents nés dans la première moitié du 20 ème siècle qui avaient, eux-aussi, une interprétation souvent admise en son temps.
« Je vois tout, j’entends tout mais je ne dis rien ».
Une autre époque, une autre interprétation.
L’omerta serait-elle le symbole des singes de la sagesse du 20 ème siècle ?


POTACHE

.

Share Button

PAPY DIT: Le dragon au pays des singes


BLOC NOTRE
DE PAPY DIT

Avec Papy dit il faut revenir à une éducation à l’ancienne…

La parole est aux défenseurs
des leçons de morale du bon vieux temps


Aujourd’hui : L
e mensonge est universel

« Ne mentez jamais à quelqu’un en qui vous voulez avoir confiance.
A partir du moment où vous lui aurez menti une fois, vous aurez bien du mal à le croire (Rivarol)

L’autre jour en rentrant de l’école, j ai lu une histoire à ma petite fille qui m’avait fait un petit mensonge… et je lui avais conté la fable d’Esope :
“Le garçon qui criait au loup !
Puis un autre jour “
Pierre et le loup” de Prokofiev 
Avec cette version du jour, venue de l’étranger, j’ai pu constater que tous les grand-pères du monde avaient la même préoccupation :
Faire comprendre
à leurs  choupinets, quelle que soit leur couleur, les conséquences du mensonge..!

Le dragon au pays des singes ..!!!

Il était une fois un singe qui s’ennuyait parce qu’il n’avait pas d’amis.

Un jour il trouva une idée. Il grimpa dans un arbre et cria :
« Au Dragon !
Au Dragon !
Un Dragon veut nous dévorer ! »

Alors tous les singes sont venus pour le sauver. Mais ce n’était qu’une farce.

 

Le petit singe a bien rigolé.

 

 

 

.

Une semaine plus tard, le petit singe s’ennuyait encore plus parce qu’il avait encore moins d’amis après cette histoire.
Il se dit :
« Je vais refaire une farce à ces singes ! »

Il est monté sur la colline et s’est mis à crier :
« Au Dragon ! Au Dragon ! Un Dragon veut nous dévorer ! »

Tous les singes l’ont entendu mais ont dit : « S’il y a un vrai dragon, et bien qu’il mange ce menteur de singe ! »

A ce moment là, un dragon est arrivé en entendant les cris du petit singe. Il s’est mis à voler et a attrapé le singe par les pieds et l’a emporté dans sa grotte pour le donner à ses petits qui avaient très faim.

Mais un des singes les a vus et est parti le sauver.

Arrivé devant la grotte, il a retiré le petit singe de la gueule des dragonnets et tous les deux sont partis de liane en liane au fond de la jungle.

Depuis ce jour, ils sont devenus les meilleurs amis du monde et le petit singe a dit :

« Je ne mentirai plus jamais de toute ma vie ! »

– C’est promis je mentirai plus

MORALITÉ :
Cette histoire
est donc composée de deux parties:
le récit, et la morale.
Cette morale prend souvent la forme d’un proverbe,

“Qui une fois ment, personne ne croit…
Bien qu’il dise vrai parfois…!”

SOURCE :Le dragon au pays des singes
dicté par : Oumou, Sofiane Yassine Farès Himdata Nesrine 


– Moi aussi je connais un singe…….


PAPY DIT

 

 

Share Button

ÉSOPE: Le garçon qui criait au loup


BLOC NOTRE 
DE  PAPY DIT

Avec Papy dit c’est une rentrée à l’ancienne…

La parole est aux défenseurs
des leçons de morale du bon vieux temps


Aujourd’hui : L
e mensonge

 « Ne mentez jamais à quelqu’un en qui vous voulez avoir confiance. 
A partir du moment où vous lui aurez menti une fois, vous aurez bien  du mal à le croire  (Rivarol)

Voilà en rentrant de l’école,  j ai lu cette histoire à ma petite fille  qui m’avait fait un petit mensonge.
je pense qu’elle peut vous être utile pour faire comprendre à vos choupinets les conséquences du mensonge

Le garçon qui criait au loup ! d’après Esope…

Qui cri au loup ?

L’expression vient d’une fable d’Ésope dont le titre a été traduit en français par Le garçon qui criait au loup, et dans laquelle un garçon s’amuse à prétendre qu’il a vu un loup, ce qui le discrédite auprès des habitants de son village.

Il était une fois un jeune berger qui gardait tous les moutons des habitants de son village. Certains jours, la vie sur la colline était agréable et le temps passait vite.

Mais parfois, le jeune homme s’ennuyait.

Un jour qu’il s’ennuyait particulièrement, il grimpa sur la colline qui dominait le village et il hurla :
« Au loup ! Un loup dévore le troupeau ! »

A ces mots, les villageois bondirent hors de leurs maisons et grimpèrent sur la colline pour chasser le loup. Mais ils ne trouvèrent que le jeune garçon qui riait comme un fou de son bon tour. Ils rentrèrent chez eux très en colère, tandis que le berger retournait à ses moutons en riant toujours.

Environ une semaine plus tard, le jeune homme qui s’ennuyait de nouveau grimpa sur la colline et se remit à crier : « Au loup ! Un loup dévore le troupeau ! »

Une nouvelle fois, les villageois se précipitèrent pour le secourir. Mais point de loup, et rien que le berger qui se moquait d’eux.
Furieux de s’être fait avoir une deuxième fois, ils redescendirent au village.

Le berger prit ainsi l’habitude de leur jouer régulièrement son tour… Et chaque fois, les villageois bondissaient sur la colline pour trouver un berger qui riait comme un fou !

le-loup-Jean-Baptiste-Oudry-1686–1755Enfin, un soir d’hiver, alors que le berger rassemblait son troupeau pour le ramener à la bergerie, un vrai loup approcha des moutons…

Le berger eut grand peur. Ce loup semblait énorme, et lui n’avait que son bâton pour se défendre… Il se précipita sur la colline et hurla :
« Au loup…. !
Un loup dévore le troupeau ! »

Mais pas un villageois ne bougea…
« Encore une vieille farce ! dirent-ils tous. S’il y a un vrai loup, eh bien ! Qu’il mange ce menteur de berger ! »

Et c’est exactement ce que fit le loup !

– C’est promis je mentirai plus

MORALITÉ :
Cette histoire
est donc composée de deux parties:
le récit, et la morale.
Cette morale prend souvent la forme d’un proverbe,

“Qui une fois ment, personne ne croit…
Bien qu’il dise vrai parfois…!”

SOURCE :   

PAPY DIT

Share Button