Archives par étiquette : mémé marthe

Un jour un mort : Mémé Marthe… Magnétiseuse

LE BLOG D’UN MORT … VIVANT
MÉMÉ MARTHE

Si vous êtes un ami de notre vieille Chouette des clochers…
Alors
vous savez qu’elle sait rendre les morts vivants ….
Elle a décidé chaque année de parler de l’un d’entre eux le jour des morts.
Parler d’eux…. C’est les mettre à nos côtés pour ne pas les oublier
Alors vous aimerez aujourd’hui être assis autour d’elle pour découvrir qui était la Mémé MARTHE  de CHOUBLANC son ami.

Pour que vous sachiez ce qui vous attend sous le ciel étoilé, avec la lune pour témoin, commençons par vous éclairer…
CHOUBLANC est magnétiseur et son histoire commence en1841 à la naissance de MARTHE…??

AUJOURD’HUI : Un jour un mort …. Mémé Marthe

Allez raconte nous Choublanc…. qui était en réalité celle que tu appelles Mémé MARTHE dans ta rubrique « Choulager » et aussi pourquoi tu dis toujours  

Depuis que ma tante Agnès  m’a révélé en 2009 que Marthe CASSO avait existé un jour et qu’elle était magnétiseuse je tenais là l’origine du DON hérité de mes ancêtres.

J’ai fait de Mémé MARTHE mon accompagnante en lui donnant un avatar (en guise de photo pour la représenter et la rendre plus proche plus vivante – voir ci-contre)
Je la présente dans mon blog comme ma grand-mère MARTHE… C’est un raccourci, car ma grand-mère s’appelle aussi Marthe  et ne doit pas m’en vouloir de me prêter sa grand-mère..!!
.
Que savait tante Agnès sur son arrière-grand-mère…???
J’étais magnétiseur depuis 10ans sans connaitre l’origine de mon don …. Clamant partout que je n’avais pas un don héréditaire.
C’est se sentant diminuée par la vieillesse qu’elle a fini par me dévoiler ce qui risquait de me heurter ou me faire renoncer à mon don…
Nous allons voir pourquoi :

Marthe soignait à cette époque ceux que le bon Dieu lui amenait…
Sa réputation et le manque ou le prix du médecin dans le Vallespir (66) lui fournissait sans doute une charge bien lourde en sus des charges de sa famille…
Vint le jour où une mère et ce père désespérés lui ont présenté leur enfant malade sans doute atteint d’une maladie incurable.
Comme tous les magnétiseurs, Marthe ne savait pas dire non et elle magnétisa et magnétisa encore cet enfant oubliant que le seigneur donne et que le seigneur reprend….
Ainsi malgré ses efforts l’enfant fut rappelé par le seigneur.
Nous imaginons la peine et le chagrin de ses parents suite à la perte de cet enfant..!!!
Personne ne connaitra jamais la douleur, la déception et les reproches fait par Marthe à son maitre notre Seigneur…!
Seuls les magnétiseurs, qui ont perdu un de leurs malades, peuvent savoir l’incompréhension qui est la nôtre. Nous nous sentons trahis par le bon Dieu et ses saints et c’est d’autant plus fort pour un enfant.Comme un malheur n’arrive jamais seul la pauvre Marthe a vu pleuvoir sarcasmes et injures de ne pas l’avoir sauvé… Le comble fut une partie des habitants qui se sont retournés contre elle, allant jusqu’à la lapider…!
Elle en fut quitte pour quelques plaies et bosses… et un plus grand désespoir..!Devant tant d’injustice, on m’a rapporté sa phrase :

 » Si la gent que cuida amb força devoció, des de tant d’anys, poden conduir-se amb tant d’odi i dolenteria…  Llavors atura dels ajudar… »
(En 1894 ou 95 dans nos campagnes la langue parlée était le catalan ….C’est encore vrai aujourd’hui)

 » Si les gens que je soigne avec force dévouement, depuis tant d’années, peuvent se conduire avec tant de haine et de méchanceté…  Alors j’arrête de les aider… »
et elle se replia sur les siens
En étant magnétiseur moi-même, je sais bien que notre contrat ne peut être rompu unilatéralement et que le bon DIEU nous reprend, à minima ce qu’il nous a donné, et souvent notre propre vie…. N’étant pas grand-chose ici-bas, notre inutilité nous condamne au retour, pour aller nous expliquer sur ce que nous avons fait des mains d’or qu’on nous avait prêté.

Quel a été son sort …. je l’ignore… mais voici ce que je crois :
Elle doit être morte à 54 ans  et n’ayant pas terminé sa mission (par renoncement) Quelqu’un devait terminer son « travail » et 100 ans après en 1949 je viens au monde avec dans mon bagage son Don..!
A noter que celui-ci est apparu en moi à 54 ANS …!!!!
Depuis c’est elle qui doit guider mes pas à chaque séance.
Aujourd’hui à 70 ans, moi qui marche dans son sillage,  j’ignore combien de temps aurait pu vivre MARTHE si elle n’avait pas renoncé ….
A la grâce de DIEU qu’il en soit fait selon sa volonté et non la mienne.
J’espère de Marthe et le bon Dieu, sont fiers de mes actions ….?
Surement…! Puisqu’il continue de me prêter les mains d’or de Marthe CASSO … Ma Mémé Marthe à moi.
.
CHOUBLANC (2019)
Pour rendre justice à Marthe CASSO son arrière arrière grand mère

Joliment dit, n’est-ce pas !!!

« Toi Mémé qui m’as précédé dans le soin, écoute les histoires extraordinaires que mes mains vivent quand au détour d’un chemin quelqu’un leur prête son corps. »

 Études de cas publiés contant nos actions communes
Acouphènes : les forgerons de Vulcain

insomnies : bobo au dodo..bravo chromo…!

Comment Mémé Marthe lutte contre le zona

Comment le corps se répare

Comment Mémé Marthe accélérait les guérisons

Mémé Marthe et les barreurs de feu

SOURCE : inédit de la Chouette – MÉMOIRE DE CHOUBLANC

Share Button

LE CORPS SE RÉPARE : Cicatrisation des blessures par le magnétisme

 
VETEMENTS ET ACCESSOIRES     SANTÉ ET SOINS DU CORPS    VOYAGES VALISES

retrouver régulièrement la rubrique le mal maltraité BLOC NOTE CHOULAGER
par chou blanc

Série: « La mémoire de mes mains »

Ma grand mère Marthe, magnétiseuse connaissait avant moi comment aider le corps à accélérer les cicatrisations.

Comment gérer le stress face aux blessures qu’on nous présente parfois, ou que nous vivons en direct en étant  là….  au bon moment….!
Comme si une main invisible guidait nos pas vers  celui  qui se blesse, souffre et saigne …. parfois abondamment

Panique à bord….!!
Voici ce qu’elle m’a confié pour ne pas avoir peur … du sang qui coule…. de la vie qui semble partir :
« Dans ce cas reste calme et retient ma phrase que tu répéteras dans ta tête:
 »
Si nous ne pouvons rien faire contre la mort … Nous pouvons tout faire pour la vie…. C’est pour elle que je fais de mon mieux…!« 

Et je découvre par la voix de Mémé le mécanisme d’autoréparation des corps

bebe-sans-vocabulaire.jpgJe vais t’expliquer comment, quand nous sommes blessés, s’autoréparent les corps que le bon Dieu  a créé…

Là, Mémé Marthe telle une prof de la faculté de médecine m’explique….  ( Quand elle parle je me demande toujours où ma mémé sans formation va chercher tout ça…? « C’est les esprits qui me soufflent  » dit-elle en forme de réponse)
je vivrai plus tard ce souffle…..!!!

 

La cicatrisation d’une plaie, se déroule en quatre phases qui se chevauchent.

En premier lieu et en quelques secondes, la première étape d’une série de réactions visant à stopper l’hémorragie se déclenche.

Ces réactions sont extrêmement complexes et efficaces.

Soit dit en passant : Notre système circulatoire, constitué de 100 000 kilomètres de vaisseaux sanguins, doit faire pâlir d’envie les plombiers, car il est capable de colmater ses fuites et de s’autoréparer.
Quand on sait que dans le corps d’un homme de 65 kilos, circulent 5 à 6 litres de sang, 4 à 5 litres chez une femme..on ne se vide pas aussi vite

 

MES MAINS SE RAPPELLENT :
Dans un lieu que je ne nommerais pas … le harcèlement régnait en maitre sur le petit personnel de service …
En début de dépression Angèle dégringole dans l’escalier…
Comme si quelqu’un m’avait poussée dans le dos » dira t elle par la suite

– Angèle  hurlante errant hagarde  dans les couloirs, sa blouse blanche ensanglantée… nous ont vite alertés…
– J’étais donc là, comme mandaté pour agir … pendant que d’autres appelaient les pompiers…
Diable que le rouge est impressionnant quand il s’étale sur une blouse blanche….!
C’ÉTAIT DONC CA LA PEUR DONT TU PARLAIS MÉMÉ..?

Cette main gauche est dite en « faisceau ».

Cette main gauche est dite en « faisceau ». Cette main droite est dite en antenne  Dirigez votre faisceau au centre de la main droite. Sentez l’énergie circuler d’une main à l’autre.

Pendant que je récitais la phrase de Mémé …. C’est comme si quelqu’un d’autre que moi avait calmé Angéle …. qui mis son front fendu devant mes doigts en faisceau (Ainsi, le fluide est concentré sur un plus petit rayon d’action).
– Morbleu que le sang coule vite quand vos doigts semblent inopérants…. comme s’il cherchait le peu de blanc restant sur sa blouse…. Elle saignait … Trop !!!
– Angèle ne criait plus s’en remettait à  moi et moi au bon DIEU et aux pompiers qui n’arrivaient pas…!

– C’est à cet instant de panique interne, que ma main s’est crispée et mes doigts en faisceau sont devenus  plus actifs … mais le sang coulait toujours … !
Pourtant Angèle était sereine… comme soulagée que cet accident puisse démontrer à nos yeux son état physique et mental… Comme si son « ombre » l’avait volontairement poussée pour ça..!
Les secondes étaient comme les mauvais jours … interminables et les minutes des éternités….
Je demandais de l’aide …. et je pensais à toi Mémé Marthe … qu’aurais tu fait ..?
– Là….  comme une pensée …comme une voix dans ma tête… mais pas la tienne :
« Comme toi elle aurait fait au mieux … comme toi ici et maintenant »...
Il n’empêche que le sang qui coule toujours sous vos yeux, vous empêche de croire… de prier… de demander pour pouvoir être exau
cé …..!!!

Je ne  savais pas qu’il y avait des collègues derrière moi … Ce sont eux qui ont criés les premiers « Regardez ça s’arrête … » …. Enfin voilà les pompiers »
J’étais épuisé quand on m’a retiré Angèle des mains….
Désormais les yeux baissés  je ne voyais que le pantalon du premier pompier… pour être précis … Je ne voyais que la ligne ROUGE  de ce pantalon….!

 

LE CHOURISTE J’avais ce jour là fait comme Mémé et mes ainés …..
J’avais accéléré le mécanisme
d ‘auto réparation …
ce que j’appelle depuis ….
 » Le sparadrap humain »

Quelques jours après Angèle est venue me remercier, la plaie et la tête comme une pastèque, et me dire que le médecin du SAMU un noir qui à fait son admission… Ne comprenez pas que vu l’importance de la plaie ouverte … le sang ne coulait plus  ? …
Elle lui a expliqué, et cet africain qui avait du en voir d’autres dans sa jeunesse lui a dit:
« C’EST SUPER…  s’il vous reste encore un grand « Pére blanc » au fond d’une case de votre  village ….. »

En quoi consiste la deuxième phase de réparation?

Au bout de quelques heures, quand l’hémorragie s’est arrêtée, la réaction inflammatoire débute.
Elle consiste en un enchaînement stupéfiant de phénomènes. Les vaisseaux sanguins qui s’étaient contractés au départ, pour réduire la perte de sang, se dilatent à présent pour augmenter le flux de sang dans la région blessée.
Ensuite, un liquide riche en protéines fait enfler toute cette région. Ce liquide joue un rôle capital dans la lutte contre l’infection, la dilution des toxines et l’évacuation des tissus endommagés.
Chaque étape réclame la production de millions de molécules et de cellules spécialisées, grâce à des réactions en cascade. Certaines de ces réactions lancent la phase suivante, puis elles s’arrêtent.

Comment se déroule la troisième phase?

En quelques jours, le corps commence à élaborer un nouveau tissu. C’est le début de la phase trois.
Elle atteint son point culminant en deux semaines environ. Les cellules qui forment des fibres pour recouvrir la plaie migrent vers le centre de la lésion et prolifèrent. De minuscules vaisseaux sanguins se multiplient en direction de la zone blessée. Ils éliminent les déchets et alimentent la zone en nutriments au cours des processus de dégradation et de réparation.
Un autre mécanisme complexe génère des cellules qui rapprochent les bords de la plaie.

MES MAINS SE RAPPELLENT :


Sur les conseils de Mémé Marthe, quand je prends en charge un accompagnement après intervention chirurgicale
– 1 – J’interviens pour faire couler le drain de redon ce qui est parfois impressionnant mais c’est bien sa fonction d’évacuer le « mauvais sang  » et tous les déchets de la zone.
2- je travaille à distance au téléphone pour le rapprochement des bords de la plaie et l’accélération de la cicatrisation.
Nous imaginons ensemble des petits lutins de part et d’autre de « l’entaille » chacun lançant un harpon au bout d’une corde sur l’autre  » rive  » pour tirer dessus comme le fait le lutin d’en face…!
3 – je positionne ensuite virtuellement mes mains devant ses yeux ..
Là, mes mains « tricotent » ….? Je veux dire, que les doigts s’imbriquent les uns dans les autres comme le font les fibres dans la plaie…. et je tire sous leurs yeux sur chaque main pour en éprouver la solidité sur moi comme sur la zone en réparation..!

Mystère que cette espèce d’hommes ou de femmes qui  sont mandatés pour « coacher » les corps en réparation et les assister dans le processus décrit par Mémé Marthe .

 

4 – Parallèlement, je désinfecte et on en sent les effets car « ça pique » sur la plaie comme si on y mettait de l’alcool dessus..!
5 – Je demande d’informer le personnel soignant que la cicatrisation étant accélérée on peut se faire surprendre car les points deviennent « très vite » difficiles à retirer ( sauf points résorbable …. bien sùr)

Soit dit en passant :
Vous êtes aussi au côté des hôpitaux pour éviter les maladies nosocomiales….!!!  Bravo camarades…!

Mais ça en fait du travail !
Combien de temps faut-il pour que la réparation soit complète?

La dernière phase, le remodelage, peut prendre quelques mois. Des os fracturés retrouvent leur solidité initiale, et les fibres qui reposaient sur le tissu mou de la plaie sont remplacées par un tissu plus solide. La cicatrisation d’une plaie est un exemple épatant de coordination extrêmement précise.


MIEUX VAUT UN DESSIN
QUE MILLE EXPLICATIONS

Lorsqu’une plaie est produite, un caillot sanguin se forme (a). Une région épidermique et dermique adjacente à la plaie se nécrose et se déshydrate alors qu’une langue de migration fait saillie à partir de l’épiderme sain en hyperprolifération près de la marge de la plaie (b). La langue de migration s’allonge vers le centre de la plaie en séparant les tissus viables et nécrosés (c). Les tissus nécrosés et le caillot sanguin sont repoussés par les cellules du nouvel épiderme en hyperprolifération dont les couches superficielles desquament (d).

 Chou Blanc est effectivement magnétiseur...! voir son site cliquez Chou Blanc

 

Share Button

INSOMNIES : Bobo au dodo… Bravo Chromo… !


 Ma grand mère Marthe, magnétiseuse connaissait avant moi les vibrations et les vertus des couleurs .
.
Voilà ce qu’elle m’a confié :

.

retrouver régulièrement la rubrique le mal maltraité Bloc note
Choulager
par chou blanc

 

INSOMNIES : Bobo au dodo… Bravo Chromo… !

Musique d’ambiance SILENT NIGHT - DOUCE NUIT -SUSAN BOYLE


 Quand j’étais petit, la nuit était mon ennemie, ma hantise, ma terreur… Je ne dormais pas des nuits dites blanches alors que j’étais seul dans le noir avec mon nounours.
Rien de rassurant car mon nounours était aussi peureux que moi.
On me  confia donc à mémé Marthe… ma grand mère magnétiseuse qui soignait tant de maux qu’elle  saurait, disait on, trouver les mots pour m’aider à devenir grand (c’est raté je fais toujours 1.60… et rien à espérer de mieux vu mon âge)  

Revenons au temps jadis où elle m’a expliqué l’origine et les  vertus des lumières colorées :

Mémé explique moi les couleurs.. ?

Avant toute chose mémé me prend sur ses genoux pour m’expliquer les couleurs de l’arc en ciel et l’usage qu’en avaient fait dans le passé ses maitres grands prêtes égyptiens

La chromothérapie déjà connue des égyptiens

La pratique des soins par la lumière colorée semble avoir des origines aussi lointaines que les thérapies par la couleur- matière.
Depuis les pyramides de Gizeh, sept chemins menaient chacun à une Chambre de couleur, appelée « Temple thérapeutique de la lumière du soleil ».

Il s’agissait d’un lieu sacré éclairé seulement par les rayons solaires que filtraient des pierres précieuses d’une couleur déterminée: rubis, émeraudes, saphirs, etc. Les patients étaient dirigés vers l’une ou l’autre de ces pièces en fonction des pathologies dont ils souffraient.
Ils y exposaient leur corps entier ou seulement la partie à soigner. Pour ceux qui ne pouvaient pas se déplacer, les prêtres préparaient des élixirs à base d’eau exposée à la lumière solaire à travers des cristaux ou à l’intérieur de flacons en verre coloré.

La médecine chinoise, a également fait un large appel à ces pratiques

S’inscrivant dans la droite ligne de cette tradition, les maîtres verriers des cathédrales faisaient bénéficier de puissantes vibrations colorées, au travers des vitraux et des rosaces, les fidèles qui fréquentaient les lieux sacrés

Chromothérapie …. ? Comment ça marche …Mémé. ?

Vois –tu me dit elle, «Depuis la découverte du spectre lumineux par le physicien Isaak Newton en 1666, on sait que la lumière et la couleur sont indissociables. Newton dirigea la lumière à travers un prisme (sorte de bloc de verre triangulaire) et rendit ainsi les couleurs du spectre visibles à l`œil humain.

Ces couleurs représentent celles de l`arc-en-ciel : rouge, orange, jaune, vert, bleu, indigo et violet.

Chaque couleur possède une énergie et une longueur d`onde caractéristiques pouvant influer sur le corps humain.
Par exemple, la lumière rouge a un effet réchauffant et stimulant, la lumière bleue, un effet refroidissant et calmant.

L’orange apporte joie et optimisme au corps
Les couleurs complémentaires (rouge/vert, orange/bleu, jaune/violet) ont la faculté d`annuler leurs effets réciproques.

En chromothérapie, on emploie l`action bienfaisante des couleurs sur le corps et l`esprit…..pour le bien être du corps.

En chromothérapie, il existe plusieurs possibilités de contact avec les couleurs :

Par les yeux : concentrer son regard sur une palette de couleurs bien déterminée.
Par exposition : s`allonger sous la source lumineuse, à 10-20 cm. Selon la méthode, on exposera la peau à l`emplacement de certains organes ou des chakras.
Par l`alimentation : d`une part, on accordera une attention particulière à la couleur des aliments, et d`autre part on exposera les aliments à une lampe de couleur avant consommation.
Par la boisson : exposer l`eau minérale naturelle ou l`eau thermale à la lampe de la couleur correspondante avant de boire.
Par le bain : ici aussi, plusieurs possibilités sont données pour laisser agir les couleurs sur l`organisme. On peut exposer préalablement l`eau du bain à une couleur, ou s`exposer à une couleur pendant le bain.
Par visualisation : essayer de se représenter des couleurs, de préférence en position couchée, entièrement détendu.
Par contact physique : au moyen de matériaux colorés, par exemple du tissu.

J’ai compris mémé …..mais moi j’ai mal au dodo …peur dans le noir alors que faire ?
Eh bien c’est simple, ce soir au moment de t’endormir je te montrerai
retrouver régulièrement la rubrique le mal maltraitéC’est ainsi que du fond de mon lit douillet, un soir d’hiver sombre et sinistre, j’appelle mémé Marthe au cri de « Mémé, j’ai Bobo au dodo ». Elle  monte à petit pas feutrés comme une petite souris qui veut augmenter le mystère de notre rencontre.
Elle  arrive avec un plateau chargé d’une chandelle allumée, d’une petite canette de bière orange et d’une bouteille bleu …. celle de l’eau de rose  de Maman…?
Elle  repousse Tintin au Tibet pour pouvoir poser son plateau sur la petite table ; fait la pénombre en ne laissant subsister que la lumière orangée d’une lampe à sel de l’Himalaya qu’elle m’avait offerte étant bébé car disait-elle : « C’est de cette couleur que le bébé voit le soleil dans le ventre de sa mère … »

Elle me prend la main et posant la sienne sur le dessus me dit :
«Tu sais il y a en toi deux personnes qui vivent sous le même toit :
– L’une appelée conscient , c’est toi avec toutes tes pensées… apparentes que tu domines ou pas ….. surtout quand tu me chipes des carrés de chocolat

– L’autre plus secrète, cachée qui prend en charge des tas de choses dans ton corps…. ton cœur .. ton poumon …. tes organes qui fonctionnent en apparence tous seuls … Eh bien, c’est un cocher intérieur qui dirige cette calèche là.
Comme tu peux voir, le cocher se débrouille pas trop mal toute la journée.

 Alors la nuit, au moment de l’endormissement, il faut avoir confiance en lui et lui laisser conduire seul la calèche sans que tu t’en mêles. Il t’emmènera aux premières lueurs de l’aube où là, tu reprendras une partie de la conduite en dirigeant ta calèche avec lui.

Ceux qui s’endorment difficilement en réalité ont peur de mourir dans la nuit, et ne lui font pas confiance…

– Mais moi qui me réveille en sursaut… J’ai peur de quoi ?

– De la même chose ……de mourir et tu te réveilles pour te pincer et vérifier que tu es bien vivant … ! Je vais donc te faire un traitement avec 3 minutes d’orange et de 30 secondes  bleu derrière.

Elle prend la bouteille orange et la montre à gousset de Papy qui ne la quittait plus depuis son décès …..Elle me dit alors :

– Viens là…. Ferme les yeux… !

J’ai cru à ce moment là qu’elle allait me faire boire le contenu de sa bouteille orange.

Trichant un peu d’un œil entre ouvert, je vois qu’elle approche sa chandelle derrière la bouteille orange juste placée devant la racine de mon nez …..projetant ainsi la lumière orange et son onde colorée dans ma tête.. !

– Ferme les yeux… je te dis, la lumière est destinée à ton cerveau pas à tes yeux
– Écoute-moi… !  La lumière va pénétrer 3 minutes en toi….Tu imagines bien ce soleil couchant orangé envahissant progressivement ta tête et tout ton être…. !
C’est la joie et l’optimisme qui y pénètre mais en plus c’est  un éclairage permanent dans ta nuit.
La nuit est noire mais ta Tête reste éclairée… ! C’ est un peu comme si le Bon Dieu te confiait la garde du soleil pour toute la nuit …
Ton corps n’est que lumière orangée, rassurante comme la lampe à sel de l’Hymalaya …..c’est dire……

Trois  minutes les yeux fermés, c’est long… surtout que je sens le regard pénétrant de mémé Marthe sur la racine de mon nez en sus de l’onde orangée qui m’envahit… !

C’est fait … garde tes yeux fermés et gardons la pénombre dans ta chambre pour que l’effet des vibrations orangées ne soient pas perturbé par une autre source lumineuse…

Entendant ses pas sur le parquet ….j’ouvre un œil à son insu pour la voir prendre la bouteille bleu … Elle arrive bouteille en main, gousset et chandelle de l’autre

L’orange l’optimisme et la joie sont dans tout ton être et les derniers lambeaux noirs cherchent la porte de sortie… elle arrive…. je vais t’installer une porte bleu qui se refermera sur les derniers sortants.

Le bleu est dans l’arc en ciel la couleur complémentaire de l’orange…
En présentant la chandelle derrière cette bouteille d’eau de rose bleu pendant 30 secondes, c’est une porte d’acier que j’installe jusqu’au petit matin où là, le BON DIEU la fera voler en éclats, pour créer pour toi un nouveau ciel pour que le soleil puisse sortir de ta tête tout aussi orangé qu’il y est entré….
Il  donnera alors, une aube sereine, signe que le jour présent est arrivé ….. Comme un nouveau présent … !

– C’est drôle mémé , c’est aussi le même mot pour un cadeau
– Mais mon petit, la vie du jour d’après est toujours un cadeau du ciel que tu dois préparer par une douce nuit, et des remerciements de le vivre sous un soleil éclatant.
Il ne fera faiblir son ardeur, que pour rentrer dans ta tête le soir venu, sans te bruler.

Je me souviens que Mémé Marthe a répété trois soirs de suite  cette séance afin que mon  cerveau soit complètement rassuré ……et Mémé aussi ….en m’ayant vu m’endormir à peine la porte bleu fermée.

Vous l’avez compris, je vous parle d’un temps que les «  moins de vingt ans ne peuvent pas connaitre » et aujourd’hui les chandelles et les bouteilles de couleur ont fait place à des lampes torches aux filtres colorés voire des lampes led multicolores.

Si les outils ont évolué les temps d’exposition à la racine du nez restent identiques  3 minutes  d’orange et 30 secondes de bleu …
Attention toujours dans la pénombre et  sans bouger le faisceau de la lampe ;

Ne vous exposez pas avant trente minutes à une autre source lumineuse sous peine de voir brouillé le message au cerveau…. 30 minutes c’est long… alors que faire après la séance… ?
Mais dormez  camarades …..dormez….. ! et au petit matin, tapez dans vos mains en criant :

«A pu bobo au dodo … Bravo chromo »

Ainsi va la vie pour l’héritier de mémé Marthe qui a gagné ainsi son combat contre le NOIR depuis longtemps.
Pourtant, je sais bien qu’un jour viendra,  où  il prendra sa revanche en habillant de noir ma famille et ceux qui m’aiment.
Ce jour là, je me moquerai bien de son triomphe, puisque je me serai endormi pour longtemps.. !
En attendant, je lui dis tous les soirs :
«Arrive un peu par là boule de suif, que je te brule de mon soleil intérieur…Presto rapido que je dorme en paix! » 


« j’ai réussi à vous obtenir par Chou Blanc, le protocole complet contre les insomnies « 

INSOMNIES :

          Due à des difficultés ou une impossibilité de s’endormir : 3’ vert + 30’’ rouge à la racine du nez (yeux fermés)
Répéter la séance autant que nécessaire à raison d’une fois par jour (le soir)
Puis 3’ indigo sur la même zone (yeux fermés) pour stabiliser lors d’une dernière séance

          Due à des réveils nocturnes : 3’ orange + 30’’ bleu à la racine du nez (yeux fermés).
Répéter la séance autant que nécessaire à raison d’une fois par jour (le soir)
Puis 3’ indigo sur la même zone (yeux fermés) pour stabiliser lors d’une dernière séance

          Due à des cauchemars : 3’ orange + 30’’ bleu à la racine du nez (yeux fermés) immédiatement, puis 3’ violet + 30’’ jaune sur la même zone (yeux fermés) les 3 jours suivants au coucher et enfin 3’ indigo sur la même zone (yeux fermés) le dernier jour pour stabiliser.

  NOTA: Si vous expérimentez vous même le protocole contre l’insomnie en  projetant les lumières sur votre racine du nez ( entre les deux yeux) , vous devrez répéter la séance  plusieurs jours de suite si nécessaire; ( une simple lampe torche équipée d’une rondelle de protège cahier orange  et ensuite une  bleu peuvent suffirent dans un premier temps)

De plus Attention..! N’ oubliez pas cet avertissement :
SI LES SYMPTÔMES PERSISTENT CONSULTER UN MÉDECIN…
NE JAMAIS PRATIQUER CE PROTOCOLE SUR UNE FEMME ENCEINTE


Pour en savoir plus
Notre formateur : CORMORAN CONSEIL le Pouget 30170  CROS04 66 77 29 06

Contact : contact@couleur-sante.com
Site internet:  www.couleur-sante.com

Bibliographie: ABC de la chromothérapie ( les lumières et les couleurs au service de votre santé ) Jacques Jean QUENET – Editeur Michel Grancher – 2005 –
ABC DE LA CHROMOTHÉRAPIE

ACHETER..? : https://amzn.to/2MlNjw2
En savoir plus sur le chromomagnétisme de Chou Blanc   même pas peur..!

Chou Blanc est effectivement magnétiseur -voir son siteCHOU BLANC 


804

Share Button