Archives par étiquette : management

CADRES SUR TABLE: Portrait de la jeune louve

hypnose-002ba.jpgChoucaline plus proche de toi tumeurbloc note choucalineBLOC  NOTE
de Choucaline

Capacités de notre cerveau à découvrir
« QUI EST L’AUTRE »

Avec CADRES SUR TABLE, nous vous proposons  cette série de portraits de cadres de nos entreprises et administrations, afin que nous ayons un regard amusé en direction de ceux ou celles que nous reconnaitrons….. mais également pour espérer leur faire découvrir leurs qualités et leurs défauts ….
Les portraits sont, comme pour  toutes démonstrations, rédigés en grossissant le trait ……. mais si peu diront certains…..!

Tu devrais leur dire que tu vas les « encadrer » les uns après les autres, semaine après semaine, et que tous vont y passer ….
La jeune louve ( ce jour) , le petit chef, le serviteur fidèle, l’animateur, la soliste, le chef d’orchestre, le cinglé du boulot, pour finir par le planqué… qui est peut être celui qui a eu le temps de tirer le portrait de ses petits camarades…!!!

PORTRAIT DE L’ENCADRÉE DU JOUR:  La jeune louve


ROMULUS et REMUS
nous dirons peut être….
si elle est vraiment prête … à tout…!
C’est du vécu … des cadres reconnaitront tous les acteurs de cette « scène » à peine caricaturée…!

LA JEUNE LOUVE

La race des jeunes loups tend à s’éteindre.
Que vivent et prospèrent les jeunes louves!

A violents coups de crocs et de griffes, s’il le faut.

En effet il reste peu d’hommes à se vouloir jeune cadre « dynamique, conquérant à belles dents, dévo­rant les autres sans vergogne » .
Il n’en est plus guère, en tout cas, à l’afficher sans complexe.
Par contre, il n’est pas rare de rencontrer de ces fraîches person­nes entendant investir vite et bien – et jalousement défendre – le territoire qu’elles estiment leur être dû.
A violents coups de crocs et de griffes, s’il le faut. Ce qui, après tout est bien naturel.
Dans leurs études, dans leurs stages, ou tout simplement, dans la vie, elles ont déjà eu à jouer des coudes pour s’affirmer. Elles savent le prix de l’effort et connais­sent la nécessité du risque. Plus encore peut-être que leurs collègues masculins en raison de préjugés qui persistent plus souvent qu’on ne pourrait le croire.

Dans leur marche au pouvoir, certaines n’hésiteront pas à jouer de leur séduction.

Mais, l’agressivité ne leur retire rien de leur fémi­nité. Bien au contraire. Dans leur marche au pouvoir, certaines n ‘hésiteront pas à jouer de leur séduction.
Même si, pour la plupart, la réussite professionnelle ne demeure qu’un moyen auquel il ne saurait être question de sacrifier vie de famille et bonheur person­nel

La réussite? Pour la jeune louve, il s’agit d’un objectif quelque peu mystérieux. Aussi passionnel que rationnel.

Bien sûr, une attente se détache claire et nette : gagner, au plus vite, le plus d’argent possible.
Une autre est-tout aussi réaliste: atteindre rapidement une position influente. Ne serait-ce que pour ménager sa liberté dans l’entreprise, une entreprise qui n’est d’ail­leurs qu’un tremplin, permettant d’être appréciée à sa juste valeur avant de se lancer dans de nouvelles conquêtes.

En fait, la ligne directrice est la même dans le travail que dans la vie. La jeune louve désire se voir reconnue « crack» dans sa spécialité, tout comme il faut que ses réceptions soient réputées parfaites ou que ses enfants glanent comme elle-même, les suc­cès scolaires.

 

Briller. Devancer les autres.
S’imposer…..Voila son obsession :

Sur ses dossiers, comme à la tête de son club d’investissement ou dans le rallye automobile qu’il lui prend soudain fantaisie de mettre sur pied.
Aussi, son métier n’est-il pas réellement l’occasion de trouver satisfaction et équilibre. C’est plutôt le cadre d’une lutte perpétuelle, à l’image de sa vision de la vie.

Vive, intuitive, futée, notre conquérante est d’ail­leurs plus débrouillarde que vraiment combative. Si elle se montre agressive, c’est pour prévenir les agressions. Mais, elle sait profiter de toutes les occa­sions pour se faire mousser. Et, fine mouche, adapte son comportement aux gens, suivant l’inspiration du moment.

Ainsi, peu soucieuse de hiérarchie, n’en a-t-elle pas moins l’art de flatter ses supérieurs, de mettre en valeur leurs mérites.
Quitte à ironiser: de manière assez perfide mais toujours mordante, sur les tics, les manies ou la vanité de ses chefs, sitôt leur porte refermée.

Plutôt « joueuse» de nature, elle ne refuse jamais les situations à risques. A la seule condition qu’elles soient prometteuses des récompenses et des éloges dont elle aime se voir gratifiée. Capable de travailler en force sur un sujet qui la passionne, elle sait surtout réagir en souplesse. Pour elle, il est plus méritoire – et plus payant – « d’avoir l’air de … » que de produire réellement. Ainsi, elle aime et sait organi­ser, mais pour la réalisation : préfère attendre celle des autres.
Généreuse, douée pour animer, elle n ‘hé­sitera pas cependant à recourir à la ruse ou au « système D » pour conforter ses positions.

Les problè­mes épineux? Elle s’en sort par des pirouettes.
Elle a surtout l’art de s’en débarrasser en les évacuant sur les autres, supérieurs comme subordonnés.

Mais, la jeune louve se distingue surtout par sa vivacité.

Elle s’emballe pour les nouvelles idées, les nouveaux venus… qu’elle laissera tomber aussi rapi­dement, selon ses caprices.
Allergique aux vieilleries,à la poussière, elle prendra s’il le faut les pinceaux pour rafraîchir les murs, expulsera les tristes meubles « style bureau» et réussira à se faire attribuer un décor aux belles formes, fleurant bon le cuir et le plaisir de vivre.

Très intuitive, elle a le don de détecter, avant tous, ce qui a des chances de marcher. Elle saura brillam­ment le plaider au cours des réunions.
Ah! Ces réunions! Ça, elle adore! Ayant beaucoup de suite dans les idées, elle a tendance aussi à remuer beau­coup de vent, faisant autant de bruit à elle seule que tout le reste de l’assemblée. Fougueuse, pleine d’as­surance, elle tranche sur tout. à propos de tout.
Même sur ce dont elle ne connaît pas grand chose.
Car, voilà bien l’un de ses travers : avoir toujours raison

 Elle veut surtout, se situer toujours à la pointe de la mode…. Belle plante, séduisant par son audace

Elle veut surtout, se situer toujours à la pointe de la mode. Ce qu’elle réussit avec éclat. Belle plante, séduisant par son audace tout autant que par son charme, elle s’habille avec élégance, sachant faire le tri parmi les outrances des dernières collections.
Mais, son ambition. sa volonté de primer, l’entraînent à divers ridicules, tel celui de parler avec suffisance du dernier livre à succès… dont elle n’a pas lu un traître mot.

Son problème? L’angoisse de l’âge.
La jeune louve n’en parvient pas moins glorieuse­ment à ses fins. Son problème? L’angoisse de l’âge.
Bien sûr, elle veillera a préserver sa puissance et maintenir son influence. Mais, il est un risque auquel elle échappera difficilement : la soif de conquête de la génération montante. Qui lui rappelle tout ce qu’elle a pu vivre. Et dont elle sait pertinemment ce qu’elle peut en attendre.

SOURCE :  Extrait de cadres sur table  – Document de formation en ressources humaines pour cadres bancaires années 70 

LISTE DES ENCADRÉS … EN BOITE

CE TABLEAU RÉCAPITULE LES PRÉCÉDENTS PORTRAITS DÉJÀ PUBLIÉS

LA JEUNE LOUVE
LE PETIT CHEF
LE SERVITEUR FIDÈLE
L’ANIMATEUR
LA SOLISTE
LE CHEF D’ORCHESTRE
LE CINGLÉ DU BOULOT

La Boîte à outils du manager – 3e éd. – 50 fiches pratiques pour piloter son équipe Broché
Manager est un apprentissage quotidien : la singularité de chacun, manager et collaborateur, la multiplication des situations, les transformations numériques… obligent à s’adapter en permanence.
En 51 fiches pratiques, cette 4e édition propose des réponses simples et opérationnelles, et des plans d’action applicables à un grand nombre de situations quotidiennes pour le manager :
. développer et maintenir la motivation de ses collaborateurs ;
. développer leurs compétences ;
. mieux communiquer ;
. mener un entretien annuel ;
. mobiliser l’équipe ;
. exercer son autorité ;
. conduire le changement.
Parce qu’être manager ne s’improvise pas, cet ouvrage s’adresse à tous les managers, débutants ou confirmés, désireux de s’appuyer sur des repères précis, des lignes directrices claires, des témoignages et des auto-évaluations, dans une démarche cohérente et pertinente.
Dans cette 4e édition, outre la question prégnante du digital et son impact toujours plus grand sur le management, l’accent est mis sur le partage d’expérience de terrain, en tant que manager d’équipe mais aussi de soi-même.

retour sur la rubrique du même tabacChoucaline plus proche de toi tumeurCHOUCALINE

RETRO :
C’est du même tabac…..
Maca extrait 60 gélules

Share Button

Ecoutez-vous votre instinct?… votre intuition ?

hypnose-002ba.jpgChoucaline plus proche de toi tumeurbloc note choucalineBLOC NOTE
de Choucaline

Capacités de notre cerveau à découvrir
« QUI EST L’AUTRE »

Écoutez-vous votre instinct?… votre intuition ?

Un jour, le patron d’un empire industriel convoque son assistant polytechnicien pour un briefing de début de semaine.
Ce dernier, affolé, l’implore de prendre une décision, sans quoi l’une des entreprises du groupe courra à sa ruine.
Le self made man réfléchit un instant puis dit :
« il faut faire cela ! »
Le polytechnicien ne comprend pas et demande :
« Mais monsieur, c’est contraire à toutes les lois du marché ! Pourquoi prenez vous cette décision ? »
Le self made man répond :
« Je ne sais pas, mais je puis vous assurer qu’il faut agir comme je vous le dis. »
  2 mois plus tard, le Financial Times annonçait la surprenante reprise des affaires de cette entreprise. Le polytechnicien, journal en main, pénètre dans la grand bureau du selfmade man pour le briefing hebdomadaire et dit :
« Vous avez vu, monsieur ? C’est incroyable ! Les affaires reprennent ! »
Pour toute réponse, le self made man se tourne vers le polytechnicien et dit:
« Maintenant, je vais vous expliquer pourquoi j’ai pris cette décision Parfois, les circonstances nous imposent de prendre une décision. La raison ne peut pas tout expliquer et pourtant, il faut agir sans attendre. Il est temps alors de se laisser guider par autre chose : l’instinct, l’expérience, l’habitude… »

Ce sens inné de ce qu’il faut faire ou ne pas faire, cette aptitude à s’adapter aux circonstances et à prendre une décision sans revenir sans cesse sur ce que l’on a dit, distingue les grands patrons de leurs employés. Les self made man sont rarement arrivés au sommet par hasard…
La différence entre les grands patrons, les meneurs d’homme, ceux qui se sont faits tout seul, c’est qu’ils sentent ce qu’il faut faire davantage qu’ils ne le raisonnent.
Inspirez vous de cet exemple pour mener vos propres vies :

Parfois, il faut savoir écouter son instinct. On a tout le temps d’expliquer son acte par la suite.
« Le patron ne sait pas comment on fait, il sait parfois pourquoi il faut faire mais sent toujours quand il faut faire. »
M. de Cornouardt

Jusqu’où peut mener notre sixième sens?

Pressentiment, clairvoyance, prémonition … L’intuition est-elle susceptible de nous ouvrir à des formes de pouvoirs paranormaux? Réponses scientifiques, avec des neurologues et des cogniticiens.

A la fin des années 1990, une expérience menée avait fait l’effet d’une petite bombe dans les milieux de la psychologie ex­périmentale et de la parapsychologie scientifique. Elle suggérait que notre inconscient était capable de percevoir un évé­nement avant qu’il se produise. Donc que nous serions tous doués, à notre insu, d’une étrange faculté de prémonition. Pas moins!
Au départ. le but de cette expérience n’avait rien à voir avec l’intuition, et encore moins avec les phénomènes paranormaux. Elle consistait à observer les réactions du système nerveux lorsque nous devons prendre une décision « à risques ».

LE DISPOSITIF
Pour cela, on avait utilisé un dispositif permettant de mesurer les réactions physiologiques à l’aide de deux électrodes placées au bout d’un doigt.

– La première envoyait un courant électrique très faible;
– La seconde captait l’électricité qui passe à travers la peau.

Plus on est stressé, plus l’électricité passe, un phénomène tout à fait naturel provoqué par une légère humidification des mains:
– le stress fait transpirer.
– À l’inverse, plus on est relaxé et dé­tendu, moins l’électricité passe.


DEVINER UNE CARTE GAGNANTE


Placé devant quatre jeux de cartes, chaque participant recevait une somme d’argent. Chacun des jeux comportait des cartes qui en faisaient gagner et d’autres qui en faisaient perdre. Bien sûr, personne ne pouvait savoir où étaient les mauvaises. Les chercheurs ont constaté un phénomène étrange, qui les a déconcertés: la plupart du temps, lorsque les joueurs étaient sur le point d’en retourner une perdante, ils avaient une réaction élec­trodermique très marquée juste avant de faire leur choix. Autrement dit. sans aucune possibilité de déduire la présence d’une carte négative par la logique, leur système nerveux s’affolait, réagissait en envoyant un « signal d’alarme », comme si leur esprit était capable de deviner le tirage.
Conclusion des neurologues: « Ces résultats suggèrent que l’inconscient dirige le comportement avant que la connaissance consciente ne le fasse … Le mécanisme identifié ici est distinct des autres mécanismes neuraux.

ANTICIPER UNE IMAGE STRESSANTE

Cette expérience a relancé une question : l’intuition est-elle une faculté pa­ranormale? Nous distinguons aujourd’hui deux types d’intuition:
1 La première est « rationnelle » et relève d’une construction logique inconsciente de notre esprit.
2 La seconde s’apparente effectivement à une faculté paranormale, car elle échappe à toute possibilité de logique. C’est ce que nous appelons le « pressentiment ».


LE DISPOSITIF

La preuve? Une expérimentation menée entre 1997 et 2005 à l’université d’Amster­dam, Les étudiants volontai­res, des électrodes branchées sur les doigts, étaient installés en face d’un écran qui affichait successivement des photos sélectionnées au hasard par un ordinateur.

Certaines évoquaient le calme, la sérénité; d’autres étaient d’une violence parfois extrême.

Les résultats de cette longue étude ont été clairs: Pour une majorité des participants, leur « réponse phy­siologique » au stress était très nette avant la projection d’une image violente ». « Nous sommes doués d’une faculté intuitive capable d’anticiper des événements . »

L’intuition est-elle donc une faculté « psi»

L’intuition est-elle donc une faculté « psi» au même titre que la télépathie, la clairvoyance et la prémonition?

Non, L’intuition est une sensation vague et instable, alors que les phénomènes « psi » font émerger des images ou donnent des informations précises. Cependant, nous pouvons aujourd’hui considérer que ce sixième sens est porteur des capacités « psi ». Dès qu’un pressentiment se précise, qu’il donne des détails sous forme d’images ou de flashs et se vérifie par la suite, il devient une véritable prémonition.
« Par consé­quent, travailler son intuition mène naturelle­ment à développer nos facultés « psi ». « 

Se projeter dans le temps

Une autre étude très complexe sur des tests de mémorisation suggère clairement que : « Notre conscience est étalée dans l’espace et dans le temps, dans le passé comme dans le futur, que nous avons donc tous en nous une faculté latente de prémonition. « 

SOURCE: Psychologie magazine Eric Pigani mai 2012

Choucaline plus proche de toi tumeurCHOUCALINE retour sur la rubrique du même tabac
RETRO : C’est du même tabac…..

Share Button

CHOUCALINE : A L’AVENIR LIBÉREZ VOUS

Choucaline plus proche de toi tumeur

bloc note choucaline– BLOC NOTE de Choucaline
– « Les capacités de notre cerveau:

 – J’avais un chef un jour qui me disait:

« Aidez les gens à atteindre leur plein potentiel… Surprenez les à faire du bon travail »

 Je l’ai écouté … et je me dis aujourd’hui, que je suis fière de vous aider à évoluer et j’espère vous surprendre aussi…!

 A L’AVENIR LIBÉREZ VOUS

Libérez vous des principes et des contraintes qui semblent vous être imposées…!
Sortez du cadre et n’hésitez plus  à  innover.
Il en va dans la vie professionnelle ou familiale de la même manière que ce simple test  qui  je l’espère, vous fera voir les choses…

 AUTREMENT ….test psy 9 points à relier en 4 traits droitssans lever le styloVOUS POUVEZ PRENDRE UN PAPIER UN CRAYON ET UNE GOMME
POUR TRACER LES DIFFÉRENTES HYPOTHÈSES
BON COURAGE……
AVANT TOUT SUICIDE PAR ÉNERVEMENT
JE VOUS CONSEILLE (
ET A L’AMI EUGÈNE AUSSI)
DE CLIQUER SUR LE BOUTON SOLUTION

 CONCLUSION

Lorsque votre sens de l’observation vous indique que vous vous éloignez de votre objectif, faites autre chose ! Faites autrement !

Si quelque chose ne marche pas, essayez une autre attitude et observez …..
si cela vous amène plus vers la satisfaction de votre objectif alors n’hésitez plus

RÉALISEZ  LE…!

LE CHOURISTE

– « Que la France trouve les entrepreneurs capables de se libérer du cadre contraignant qui leur semble la prison dans laquelle ils pensent être enfermés…
Sans avoir essayé de tourner la poignée de la serrure … que personne n’avait jamais fermée …. »

Choucaline plus proche de toi tumeur

CHOUCALINE Lire mon dernier article cliquez pour accéder - Oh mon Dieu il gèle en enfer

 

Share Button