Archives par étiquette : maladie

Mon cancer j’ai envie de lui péter la gueule…..

BLOC Nretrouver régulièrement la rubrique le mal maltraitéOTE CHOULAGER

par Chou blanc

Ma grand mère Marthe, magnétiseuse traitait avant moi les cancers… Aussi quand vint le jour de l’affronter à mon tour…
Ce ne fut pas facile….!
C’était il y a bien des lunes, quand cette amie me fit confiance pour faire partie de l’équipe qui l’entourait dans le traitement de son cancer.

J’ai préparé durant plusieurs nuits un volumineux dossier documentaire pour connaitre ce nouvel adversaire  que j’allais affronter ….
J’avais balayé les remarques de ceux qui affirmaient que faire un travail énergétique sur des cancéreux donnait de la vigueur aux cellules malignes….
Je me suis dit au pire j’augmente le potentiel de toutes les cellules et le combat fera rage à un niveau supérieur mais sans déséquilibrer les forces en présence.


Aujourd’hui après plusieurs accompagnements utiles je peux dire :

– « Faites vous accompagner et vivez votre maladie comme un combat personnel en visualisant les forces en présence en train de s’affronter…
et voyez au final vos anti-corps gagnants. »

 

Le témoignage d’une personnalité (que je n’ai pas assisté je le précise ) vient de me parvenir par les voies du hasard comme d’habitude…..
il est plein d’enseignement pour moi et tous mes malades car au delà de l’interview thérapeutique à l’aspect confessionnel évident, M BERNARD TAPIE utilise un vocabulaire et des mots qui marque l’empreinte d’un accompagnement énergétique semblable aux nôtres….
Écoutez le parler de son combat …

Entendez sa voix lorsqu’il parle du tunnel…..
Il m’a replongé dans ces instants de lutte où j’étais avec elle dans le noir du tunnel cheminant à petits pas vers la lumière ….. de la vie nouvelle qu’elle a repris aujourd’hui..!

EXTRAIT « le bout du tunnel »

« Le bout du tunnel » c’est un témoignage émouvant sur les améliorations que notre magnétisme apporte aux autres…

Je ne peux m’empêcher de penser à elle qui ne m’a jamais rencontré alors que nous avons fait corps quelques temps..!

Si le Bon Dieu m’entend qu’il sache que je suis toujours prêt à poser, les mains qu’il m’a prêté, sur les corps en détresse qu’il me présentera ….

« Lorsque j’accompagne mes malades sur le chemin de la guérison…. je dois vous dire que le chemin est rarement pavé de pétales de roses
Le plus souvent je me retrouve avec eux dans un tunnel noir celui de leur itinéraire vers la guérison.

L’expression populaire affirme que l’on doit voir le bout du tunnel…

La réponse est oui …! Tout au bout… Encore faut-il que je leur apprenne, à s’accoutumer à l’obscurité, à l’apprivoiser, pour qu’ils consentent avec moi à regarder la faible lumière minuscule que je leur montre du doigt…. Mon index revient souvent en pleurant ils ne le voient pas … Ils ne la voient pas, car ils ont le regard pendant vers le bout de leurs chaussures engluées au sol dans une boue noirâtre …
C’est de fait l’immobilité du corps, de l’esprit et de l’âme   depuis des semaines, parfois des mois…. !

Redonner de la vie ! Leur faire reprendre le chemin.. ! Leur faire mettre du chemin sous leurs pas
Voilà une belle mission qui se fait dans l’ombre, je dirais même dans le noir complet » …!

SOURCES :
France 2
LE BOUT DU TUNNEL est un inédit de chou blanc pour la CHOUETTE

 Chou Blanc est effectivement magnétiseur -voir son siteCHOU BLANC

Share Button

C’était une matinée chargée

hypnose-002ba.jpgChoucaline plus proche de toi tumeurbloc note choucaline

 

BLOC NOTE
de Choucaline

barre grenat

Alexandr Kachkin est un artiste contemporain d’origine russe et vivant actuellement à Toronto. Il est né et a grandi à Kiev. Il a été très inspiré par Goya, Daumier, Rembrandt et Vélasquez.

 

C’était une matinée chargée…..
C’était une matinée chargée, environ 8h30,
quand un homme d’un certain âge,
dans les 80 ans, est arrivé pour faire enlever
les points de suture de son pouce.
Il dit qu’il était pressé car il avait un rendez-vous à 9h00.

J’ai pris ses coordonnées et lui dit de s’asseoir
sachant que ça prendrait plus d’une heure
avant que quelqu’un ne puisse s’occuper de lui.
Je le voyais regarder sa montre et j’ai décidé
puisque je n’étais pas occupée avec un autre patient, de regarder sa blessure.

En l’examinant, j’ai vu que ça cicatrisait bien,
alors j’ai parlé à un des docteurs,
j’ai pris le nécessaire pour enlever ses points de suture et soulager sa blessure.

Pendant que je m’occupais de sa blessure,
je lui ai demandé s’il avait rendez-vous
avec un autre médecin ce matin, puisqu’il était pressé.

L’homme me dit que non, qu’il devait aller
dans une maison de retraite pour déjeuner avec sa femme.

John George Brown American 1831-1913 "Old Memories"

John George Brown American 1831-1913 « Old Memories »

 

Je me suis informé de sa santé.
Il m’a dit qu’elle était là depuis un certain temps et qu’elle était atteinte de la maladie d’Alzheimer.
Comme nous parlions, je lui ai demandé si elle serait contrariée s’il était en retard.
Il a répondu qu’elle ne savait plus qui il était, qu’elle ne le reconnaissait plus depuis 5 ans.

J’étais surprise et lui ai demandé :
 »Et vous y allez encore tous les matins,
même si elle ne sait plus qui vous êtes ? »

Alexandr Kachkin est un artiste contemporain d’origine russe et vivant actuellement à Toronto. Il est né et a grandi à Kiev. Il a été très inspiré par Goya, Daumier, Rembrandt et Vélasquez.

Il souriait en me tapotant la main et dit :
 »Elle ne me reconnaît pas, mais moi,
je sais encore qui elle est.’

J’ai dû retenir mes larmes quand il est parti, j’avais la chair de poule et je pensais, que c’était le genre d’amour que je voulais dans ma vie.

Le vrai amour, ni physique ni romantique ; le vrai amour est l’acceptation de tout ce qui est, a été, sera et ne sera plus.

Avec toutes les blagues et le plaisir que sont les e-mails, quelque fois il y en a un qui apparaît contenant un message important.
Celui-ci, j’ai pensé le partager avec vous tous.
( auteur inconnu )

LE CHOURISTE– Les gens les plus heureux n’ont pas nécessairement le meilleur de tout,
ils s’organisent du mieux qu’ils peuvent avec ce qu’ils ont.
J’espère que vous partagerez ceci avec les gens qui se soucient des autres comme je l’ai fait.
La vie n’est pas d’échapper à la tempête, mais de danser sous la pluie.

barre grenat
retour sur la rubrique du même tabacChoucaline plus proche de toi tumeurCHOUCALINE
RETRO :
C’est du même tabac…..

Share Button

CHOUCALINE: Comment … être ou ne pas être… malade

Choucaline plus proche de toi tumeur

bloc note choucaline– BLOC NOTE de Choucaline
– « Les capacités de notre cerveau:

– Voilà le fruit de mes recherches sur notre santé:
Il y a quelque chose à faire et surtout beaucoup de choses à ne pas faire …..
barre bleue

Comment être malade

 – Ne faites pas attention à votre corps, mangez beaucoup d’aliments dénaturés et sentez-vous coupable de le faire.

– Considérez la vie comme n’ayant aucun sens.

– Faites des choses que vous n’aimez pas et ne faites pas les choses que vous aimez.

– Soyez très critique et plein de ressentiment envers les autres et envers vous-même.

– Passez votre temps à vous persécuter avec des soucis et des regrets.

– Fuyez l’amour et l’humour.

– N’exprimez pas vos sentiments.

– Blâmez les autres pour les problèmes que vous avez

 Comment être encore plus malade

– Pensez à toutes les choses affreuses qui pourraient vous arriver.

– Soyez plein de pitié envers vous-même, plaignez-vous sans cesse.

– Lisez des articles de journaux et écoutez des émissions de télévision et de radio qui renforcent votre sentiment qu’il n’y a aucun espoir.

– Cultivez la colère, la révolte, l’envie, l’accusation d’autrui.

– Détestez-vous vous-même pour avoir détruit votre vie.

– Évitez de vous consacrer à des projets qui pourraient donner un sens à votre vie.

– Ne prenez pas soin de vous-même. Essayez que d’autres gens s’occupent de vous et reprochez-leur de ne pas faire un bon travail.

– Pensez à quel point la vie est épouvantable. Soyez vraiment sûr d’être terrifié par l’idée de la mort de façon à accroître votre souffrance.

Comment se guérir, rester en bonne santé et vivre sans cesse en pleine forme

– Faites les choses qui vous donnent de la joie, un sentiment de bien utiliser votre vie.

– Soyez attentif à vous-même et à vos besoins.

– Apprenez à laisser partir toutes les émotions négatives que vous pouvez trouver en vous-même.

– Suivez des psychothérapies ou des séminaires de développement personnel pour guérir les relations traumatisantes de votre passé.

– Cultivez dans votre esprit des images positives.

– Donnez-vous des buts enthousiasmants.

– Acceptez-vous vous-même et acceptez tout ce qui se produit
dans votre vie comme une occasion de grandir et de progresser.

– Créez des relations avec les autres pleines de jeu, d’amusement et d’amour. Prenez la décision de vous consacrer au bien-être et au bonheur.

– Allez de l’avant en développant votre sens de l’humour !

– La première chose à faire est de sortir des illusions du matérialisme ambiant, qui nous affirme que nous ne sommes que des êtres de matière.
Pour aller vers la guérison nous devons laisser circuler l’énergie de notre corps spirituel (l’âme) vers notre corps mental pour y créer des images et des idées porteuses d’espoir et de vitalité.
Ces vibrations chasseront de notre corps émotionnel les peurs, colères, frustrations et autres émotions lourdes pour y faire régner l’enthousiasme et la joie de vivre.

Nourri par un flot vivant de vibrations spirituelles, mentales et émotionnelles positives, le corps physique sera irrésistiblement entraîné à se guérir, quelle que soit la maladie dont on souffre au départ.barre bleue

Choucaline plus proche de toi tumeur

CHOUCALINEretour sur la rubrique du même tabac                    

RETRO :
183

Share Button