Archives par étiquette : magnétiseurs

Connaissez vous les énergies telluriques


retrouver régulièrement la rubrique le mal maltraité BLOC NOTE
CHOULAGER
par chou blanc

Ma grand mère Marthe, magnétiseuse qui était aussi radiesthésiste traitait ses malades en faisant circuler leurs énergies 

Voilà ce qu’elle conseillait au débutant que j’étais…..
« – Ouvre leur tout grand un canal du ciel à la terre… de la tête aux orteils des pieds jusqu’à ce qu’ils les sentent comme dix robinets ouverts qui libèrent leurs corps… Ils seront ainsi des traits d’union entre le cosmique et le tellurique et toujours en bonne santé »
« – Pour faire circuler quoi ?……. DES  ÉNERGIES…  »
Explications……

La surface de la terre …..

et tout ce qui y vit est baignée en permanence par

deux énergies d’origine et de nature opposées :

.

  – L’énergie tellurique provient, comme son nom l’indique, de la terre. Elle est connue depuis toujours et étudiée dans sa structure et ses variations locales par la « Géobiologie », ou le « Feng Shui ».

  – L’énergie cosmique provient du cosmos, les scientifiques en connaissent et étudient de nombreux aspects tels que la lumière visible, les infrarouges, les ultraviolets, les ondes alpha, bêta, gamma, etc… C’est la somme de toutes ces énergies, et de celles non encore recensées scientifiquement que nous appellerons l’ énergie cosmique.

Ces deux énergies s’opposent, jouent l’une avec l’autre et s’équilibrent globalement à la surface de la terre et des mers. C’est pour cette raison que la majorité des espèces animales et végétales s’y sont développées.
L’homme est alors parcouru, de haut en bas par l’énergie cosmique, et de bas en haut par de l’énergie tellurique, qui s’écoulent harmonieusement à travers son corps physique suivant des trajets que l’acupuncture appelle méridiens.
Dans ce cas la santé est favorisée.
A l’inverse, si cette circulation énergétique se fait mal, si des excès d’énergie ou encore des manques apparaissent, si la qualité de l’énergie est mauvaise, le fonctionnement du corps physique en subit les conséquences. L’enveloppe énergétique (aura) de la personne est faible, ses défenses et ses interactions sont défaillantes.

Les magnétiseurs, les guérisseurs, par leur sensibilité, peuvent détecter ces déséquilibres d’énergie sous la forme de sensations variées au creux des mains, et de sensations subtiles, variables suivant les pratiquants.
Certaines personnes perçoivent même visuellement l’énergie du vivant, on parle alors de « vision des auras ».
Il s’appliquent alors, par l’imposition des mains ou à distance, par la pensée positive et la télépathie, à rétablir l’équilibre, favorisant ainsi un retour à la santé.

LA CONNAISSANCE DES ÉNERGIES TELLURIQUES

Il peut exister plusieurs différentes façons de décrire ce que sont des ÉNERGIES TELLURIQUES cependant, dans son expression la plus simple, nous dirions qu’il s’agit de comprendre de quelle façon les ÉNERGIES TERRESTRES agissent physiquement sur notre santé.

Si vous étiez un acupuncteur, vous auriez tendance à comparer ces courants d’énergie qui parcourent l’intérieur de la terre à ceux des veines du corps humain permettant l’écoulement du sang. Ainsi, la facilité par laquelle circule votre sang sans être obstrué devient le reflet de votre énergie, donc de votre vitalité physique.
Pour la terre il en va de même.
La circulation de son énergie peut être entravée par des ondes de formes inharmonieuses qui nuisent à son écoulement. De tels blocages ne sont pas sans effet sur votre personne.

La terre est parcourue par des champs magnétiques naturels appelés “réseaux telluriques” par les savants et les géobiologues. GEO la terre, BIO la vie, c’est l’étude de l’influence de la terre sur la vie en général.
Il existe plusieurs réseaux, dont en particulier le réseau H dit “Hartman” ou réseau global, il se présente comme un gigantesque filet vertical (invisible bien sûr) qui semble monter du sol jusqu’à de très grandes hauteurs, dont les mailles sont d’environ 2m dans le sens Nord/Sud et 2m50 dans le sens Est/Ouest. L’épaisseur des lignes est de 21cm dans des conditions normales.

ET SI ON CREUSAIT CAJUSTE POUR VOIR …! :

Pour les géobiologues, à chaque métal présent dans le sous-sol de la terre correspondrait un réseau particulier formant un maillage plus ou moins large. Le réseau qui a le plus de notoriété est connu sous le nom de réseau Hartmann, qui correspond au nickel.
Il n’existe aucune validation par le monde scientifique du réseau Hartmann.
D’autres réseaux, dont l’existence est aussi peu attestée, portent aussi le nom de leurs (re)découvreur modernes : le réseau Curry (diagonal) qui correspond au fer, le réseau Peyré qui correspond à l’or, le réseau Palm pour le cuivre, le réseau Wissman correspondant à l’aluminium, etc.
Les réseaux les plus utilisés par les bâtisseurs qui seraient adeptes de la géobiologie sont le Hartmann et le Curry car ce sont les deux réseaux que l’on percevrait le plus facilement.

ATTENTION LA….  C’EST POUR LES AMIS D’’EUGÈNE …vous savez ceux de science et avenir….

Les lignes de chaque réseau formeraient une trame, analogue aux mailles d’un filet( 2m à 2m50). Il existerait des réseaux orientés Nord/Sud-Est/Ouest, tel le réseau Hartmann ( largeur des bandes 21cm)ou le réseau Peyré (40cm), et d’autres orientés à 45 ° comme le réseau Curry mais des variations seraient possibles dans l’orientation des réseaux, jusqu’à 30 ° en fonction du relief de l’endroit.
Chaque ligne serait polarisée.
Par convention, le géobiologue appelle:
– ligne positive une ligne réputée provoquer une augmentation de l’énergie vitale des êtres vivants (force de croissance),
ligne négative une ligne qui provoque une diminution de l’énergie vitale (force de momification).

Il existerait donc des doubles et des triples lignes positives et négatives.
À titre d’exemples, dans le jargon de la géobiologie, une ligne Hartmann positive triple est en général appelée ligne H3+, une ligne Hartmann négative simple ligne H-, le nœoeud formé par la rencontre de deux doubles lignes Hartmann positives est appelé croisement H2+, le nœoeud formé par la rencontre d’une ligne Curry positive avec une ligne Curry négative est appelé croisement C+/C-, etc.

Les géobiologues pensent que des bâtisseurs du passé ont tiré profit des croisements de lignes positives triples et quadruples pour implanter leurs lieux de culte (édifices incas, dolmens et menhirs, etc.)

 

 

 

UN CAS D’EXPERTISE D’INFLUENCES TELLURIQUES SUR DES ENFANTS…!

Un charmant couple fit un jour appel à l’expertise d’un spécialiste afin de vérifier, en notre présence, la chambre de leurs fils.
Ces deux garçons avaient toujours été pleins de vie mais les choses semblaient avoir radicalement changé depuis que cette petite famille avait emménagé dans leur nouvelle propriété.

On sait bien que les enfants en général rechignent souvent au commandement d’aller se mettre au lit mais dans ce cas particulier, les deux jeunes garçons, depuis leur déménagement en ces lieux, affichaient des réticences excessives sans que les parents ne comprennent pourquoi.

Après un examen minutieux de leur chambre à coucher, nous avons constaté qu’il y avait effectivement un croisement tellurique sur chaque lit.
Pour le plus jeune, ce croisement passait directement en plein centre de son lit, alors que pour le plus vieux le nœud passait à la hauteur des chevilles. Devant de telles constatations, la mère s’en trouva totalement stupéfaite.

En effet, elle nous confia que lorsqu’elle s’assurait de les border, juste avant d’aller elle-même se coucher, elle remarquait avec étonnement que le plus jeune se collait littéralement sur la paroi du mur comme pour éviter de se retrouver au centre de son petit lit.
Encore plus surprenant, le plus vieux de ses fils, pour sa part, gardait les jambes recroquevillées sous lui, presque en position de foetus.

Or, elle nous affirmait que ces deux gamins n’adoptaient jamais ces positions dans leur ancienne chambre et que ce changement de comportement lui confirmait que quelque chose avait changé.
De toute évidence ceux-ci, inconsciemment, cherchaient nettement à éviter le croisement tellurique se trouvant à un endroit spécifique de leur lit.
Heureusement, il s’agissait ici de deux enfants particulièrement intuitifs d’après leurs parents, ce qui n’est pas toujours l’apanage de tous les bambins.

Dans ce cas particulier, le spécialiste avait simplement recommandé de déplacer leurs lits d’environ un pied et demi chacun vers l’extérieur de la zone des nœuds, donc vers une zone plus favorable. Ce nouvel emplacement appelé  » ZONE NEUTRE  » permettait d’éviter que les enfants ne soient touchés par les deux croisements nocifs détectés.

Ce fut du reste particulièrement concluant puisque les parents constatèrent par la suite qu’effectivement les enfants reprenaient tout naturellement un positionnement plus confortable dans leurs petits lits.

Lors de son analyse, le spécialiste avait utilisé une sorte d’antenne qu’il tenait entre ses mains en s’orientant minutieusement selon les points cardinaux.

Son instrument basculait radicalement presque de 90º lorsqu’il approchait de certains points critiques, signalant ainsi la présence de rayons telluriques appelés également les rayons  » H  » pour Hartmann.

 » – Si j’ai bien compris tout ce qui tombe du ciel n’est pas béni…!
Mais dans mon clocher…? Y a des chances que les bâtisseurs de cathédrales aient choisi le bon noeud ….OUF…  J’Y RESTE »

« – UN CONSEIL: Si vous avez pour chef une tête de noeœud … Déplacez le…. Il doit être assis sur un triple noeœud négatif
« – Eh…. Je vous dis pas quand le triple nœoeud il est tricolore…!
« -François… part pas si vite….. On va vérifier tous ensemble ton petit lit douillet »

Algo energie 120 GélulesChou Blanc est effectivement magnétiseur...! voir son site cliquez Chou Blanc

Algo’Energie contient de la chlorella qui améliore la vitalité et l’énergie de l’organisme.

 

La Chlorella est une algue verte unicellulaire d’eau douce. Ce genre d’algue se distingue des autres végétaux par une exceptionnelle concentration en Chlorophylle.
La Klamath (Aphanizomenon flos aquae) est une micro-algue de couleur bleue-verte. Son nom signifie « fleur invisible de l’eau ». Elle est issue du lac Klamath Supérieur, d’où elle tire son nom actuel, situé dans l’état de l’Orégon aux Etats-Unis.

Share Button

CHOULAGER : La vaisselle et la tirelire de mémé Marthe combattent le zona..?

Ma grand mère Marthe, magnétiseuse traitait avant moi les Zonas
Voici ce qu’elle m’a confié :
.
retrouver régulièrement la rubrique le mal maltraité BLOC NOTE CHOULAGER
par chou blanc
Série: « La mémoire de mes mains »

LA VAISSELLE ET LA TIRELIRE DE MÉMÉ MARTHE

Avec un titre pareil on pourrait croire qu’il s’agit d’éducation à la solidarité….
il n’en est rien, il s’agit tout simplement de vous conter comment ma grand-mère Marthe, magnétiseuse avant moi, soignait les zonas, eczémas, psoriasis et autres invasions de notre épiderme par des forces intérieures qui  nous débordent…. !

barre bleue

Le chocolat de mémé

Je n’étais pas très grand, quand ma grand-mère Marthe me gardait près d’elle le jeudi. j’aimais mémé Marthe, car quand elle me parlait, j’avais l’impression que sa voix me pénétrait et qu’elle discutait avec quelqu’un en moi … avec un plus grand que moi, un plus grand  qui semblait avoir de l’avance sur moi, car il comprenait tout ce qu’elle disait du premier coup… J’aimais ces instants de conversation avec elle, au point que j’aurais aimé en faire mon prof de math… !:

Mais revenons à ce jeudi là ….

Je suis devant mon bol de chocolat cuit à l’espagnole et la solitude n’envahit, ni lui, ni moi, car le pot de confiture de pastèque, les petits bruns et le chocolat Cémoi  se disputent l’espace avec le pain grillé et le beurre ramollit par la chaleur.

Mémé Marthe sait d’instinct comment aborder les choses….. et pour moi, elle sait qu’on n’attrape pas les mouches  avec du vinaigre….!

Je suis donc ce jeudi là, en train de gagner la bataille de la gourmandise, quand la vieille clochette de la grille du jardin de mémé résonne, créant des ondes sur la surface de mon chocolat…?

Devant son évier où elle torchonne, par-dessus ses petites lunettes rondes à monture métallique, mémé tire son rideau et  jette un coup d’œil en dodelinant de la tête…

–          C’est qui mémé…?
–          Le Bon DIEU.. mon petit… Il veut me faire travailler un peu plus
–           ???
Je m’apprête à  lui demander une explication, lorsque pénètrent  dans la cuisine deux grand-mères que je ne connais pas, car elles ne sont pas du village….

 Bien le bonjour monsieur le zona

A la mémoire de pépé

A la mémoire de pépé

–          Bonjour Marthe, comme je te l’avais dit l’autre jour au marché, ma sœur a besoin de toi… Comme tu  vois Suzanne a  eu du mal pour prendre le bus et venir jusqu’ à toi…!

–          Bonjour Suzanne…. Noémie se trompe.. ! Tu es venue voir le Bon Dieu … Pas moi… !

Disant cela ,  elle lève les yeux sur son crucifix en plâtre doré où le christ a  depuis  longtemps perdu ses traits de souffrances sous les couches de dorure bon marché…. du temps où  Papy  lui peinturait la gueule de temps en temps.

–                     J’ai un zona ma pauvre Marthe dans le dos jusqu’ à la ceinture..!
Comme si je n’existais pas,  elle soulève son corsage, défait  la ceinture de son tablier à carreau, et montre à mémé ses plaques,  boutons,  rougeurs d’une couleur plus violacée que rouge…!

J’avoue que j’apprends d’un coup , quelle  est la couleur de la colère … Mémé me dira plus tard la couleur de la colère intérieure… !

–   Je sais que vous faites partir le feu des zonas Marthe … J’ai besoin de vous …. et de lui… !

Suivant son regard vers le crucifix,  je constate l’humilité du Christ en croix car il baisse la tête de confusion… Ah si Papy avait eu le pinceau  plus léger…. j’aurais su s’il rougissait comme nous.
–          Viens Suzanne assieds toi à cette table

Mémé viens vers moi … je sais qu’elle est magnétiseuse.. ! Même si personne ne me l’a dit dans la famille… !  Mais à jouer tous les jeudis dans son jardin et voir des personnes entrer chancelantes et sortir chantantes, on a beau être petit, on finit par regarder à la fenêtre sans y être invité… !

Là , je crois qu’elle va m’inviter à partir… mais  non…? c’est la surprise …? Elle regarde mon bol vide, et se met à ranger la table. Je regarde ses mains agir et je me dis que si elles font aussi bien le ménage sur cette table que dans le corps de Suzanne …..
Le diable n’est pas sauvé ….!
–          Assieds toi là bas petit,  il est grand temps que tu ne meures pas idiot, et que j’assure la relève.
Je vais  m’asseoir sur la chaise en paille près de la cheminée, sans comprendre le reste de sa remarque ? (elle avait tout son sens …. ! Je l’ai comprise le jour où moi même j’ai  du poser , des années plus tard , les mains sur des corps meurtris)

Et la vaisselle commence..!

les assiettes originales de mémé... son héritage pour accompagner le don transmis

Mémé installe devant Suzanne les assiettes bleues que je conserve encore aujourd’hui….et qui illustrent mon propos.

–          Tu vois Suzanne ces assiettes  sont de plus en plus petites

Deux grands plats, une assiette, une assiette à dessert et une soucoupe de tasse à café sont posées devant Suzanne

–          Marthe, je ne suis pas venue de loin, pour voir ton service de table, mais pour mon zona qui me fait encore plus souffrir ….. depuis que tu me parles …

Je savais que la voix de Mémé était pénétrante et bouleversante …. et quand Suzanne le dit, je la comprends,  car dans mon dos, à l’endroit  du zona de Suzanne, je démange moi aussi… ?
–          Reste calme Suzanne nous allons nous en occuper … Note bien seulement que ces assiettes entrent les unes dans les autres et que leurs cercles sont concentriques…jusqu’au plus petit,  le fond de la soucoupe de la tasse à café.

Alors je la vois sortir sa bouffe …un porte monnaie dont elle sort  6 pièces également de plus en plus petites qu’elle aligne à côté des assiettes

monnaie francs

5 francs ( eh oui je ne suis plus tout jeune, et quand je vous parle de mémé, sachez qu’ elle est morte depuis  bien longtemps….. depuis que mes mains se sont mises en activité.. !) 2 francs –  1franc – ½ Francs   5 centimes et 1 centime

–          Tu vois Suzanne ces pièces ont également…. si nous les entrons les unes dans les autres,  des cercles extérieurs concentriques, de la grande de 5 francs à  celle de 1 centime

–          Tu attends le boulanger ou tu soignes mon zona…. ? Parce que là… il brule.. !

De fait, je ressens dans mon dos plus qu’une démangeaison…. Une chaleur s’installe sur la zone montrée par Suzanne

– On se calme Suzanne…Dis moi … quand ce zona a commencé, nous devons le savoir, car le mal ne peut sortir que par la porte où il est entré..(je suis toujours demandé comment mémé sans culture pouvait appliquer les théories d’Hippocrate qui de manière imagée appelait ;  « la porte d’entrée »,  le lieu exact de l’agression initiale sur le corps.)

–  C’était jeudi en revenant du cimetière ….. La douleur a commencé dans le dos devant sa tombe….Voilà dix ans, jour pour jour, que ma pauvre fille est morte … Vous voyez, c’est dur pour une mère de survivre à son seul enfant

Je crois voir mémé Marthe sourire…? Alors que c’est triste de voir cette vieille dame essuyer une larme de plus … ? Je ne comprends  rien…? Mais mon interrogation est brève…

–          Tu as réveillé la douleur de son décès… Vois-tu Suzanne le zona est un nerf, qui extériorise ta douleur et ta colère de cette injustice…
Qui es-tu Suzanne pour juger DIEU qui décide, de ce qui est bien ou mal… !
Après ma séance, tu vas revenir au cimetière… Tu prendras une poignée du gravier blanc de l’allée devant la tombe de ta fille… et tu le rejetteras un peu plus loin…!

–          AH Bon…. tu crois ???
–        OH OUI….!

Et le zona se met à table
J’écoute mémé et ses paroles sont devenues justes à mes yeux, et ma chaleur diminue dans mon dos… je comprends mémé… Mais pas le Bon DIEU… !

–          Allez Suzanne… ! On va rendre le feu de ton zona à la terre.
Prenons d’abord la plus grande assiette…. !

Elle s’assoie en face de Suzanne, et pose l’assiette aux fleurs et arabesques bleues entre elles… La grande table de bois ciré les sépare… Mémé lève ses mains,  paumes dirigées vers Suzanne, ferme les yeux en prononçant des prières à voix basse ( Elle se protégeait … elle…. ! Elle me l’a dit bien plus tard)

–          Nous prenons ensemble ton zona à quatre mains et nous allons le faire entrer dans le cercle extérieur de cette assiette … Nous le poussons à droite, Nous le poussons à gauche… et je ferme le cercle extérieur d’acier de cette assiette

J’observe Suzanne  son regard en dit long sur son incrédulité, à être venu de si loin pour voir cette femme ne pas passer ses mains au dessus de son zona… Progressivement entre les deux sourcils son front se met à battre légèrement et elle ferme les yeux …son visage se décrispe s’apaise… ? En face d’elle mémé dit

–          Ce zona est désormais prisonnier de ce cercle d’acier, jamais au grand jamais, il n’en sortira  et ne prendra plus d’ampleur dans ce corps
  Elle me dira un jour qu’elle voulait qu’a minima au sortir de chez elle les choses n’empirent pas    elle ajouta ce jour là « Primum non nocere » mon petit – locution latine qui signifie : « d’abord, ne pas nuire » – mémé où as-tu appris le latin… ????

 –          – Je place la deuxième assiette plus petite dans la première….. Nous prenons ensemble ce qui reste ton zona à quatre mains et nous allons le faire entrer dans le cercle extérieur de cette deuxième assiette …nous le poussons à droite, nous le poussons à gauche… nous le plions en deux, en quatre et je ferme le cercle extérieur d’acier de cette deuxième assiette

–          Ce zona est maintenant prisonnier de ce cercle d’acier jamais au grand jamais il n’en sortira et ne prendra plus d’ampleur dans ce corps…

les assiettes originales de mémé... son héritage pour accompagner le don transmis

De cercles concentriques en cercles concentriques

Elle ajoute en levant le ton
–          De cercles concentriques en cercles concentriques ton zona Suzanne perd de sa force de sa vigueur perd sa chaleur, perd ses brulures perd de son épaisseur, perd de sa surface sur ton corps, et se rétracte jusqu’à sa source

–          Je vois mémé continuer à empiler les assiettes en répétant ces phrases lorsqu’elle arrive à la soucoupe de la tasse à café, on entend Suzanne dire :
–           ça chauffe moins

Bien le bonsoir monsieur le zona

Je vois mémé prendre les pièces de monnaie, et positionner la pièce de 5 francs puis successivement les autres pièces s’empilent  et les phrases reprennent lancinantes usantes pour le zona comme pour nous tous qui vivons avec tension le regard sur Suzanne qui dit :

–          Je ressens des rétrécissements dans le zona … il semble diminuer de surface
Comme elle n’entend personne  mémé dit :

–           Des trois grandes assiettes, de l’assiette à dessert, à la soucoupe de la tasse à café de la pièce de 5 francs à  la pièce de 2 francs, de la pièce de 1 francs, à la pièce de 1/2 francs, jusqu’à  la pièce de 5 centimes  …
–          Elle ajoute en levant le ton
–          De cercles concentriques en cercles concentriques ton zona Suzanne perd de sa force de sa vigueur perd sa chaleur, perd ses brulures perd de son épaisseur, perd de sa surface sur ton corps, et se rétracte jusqu’à sa source
–          Voila la dernière pièce de 1 centime elle est chauffée à blanc je la tiens avec des pinces ( elle la tiens dans ces doigts ?) retire toi Suzanne le feu contre le feu 

Je vois une escarbille qui sort de ce qui reste de ton zona, elle s’envole dans le ciel…
Ce soir, si le soleil est bienveillant, il l’éclairera peut être dans le ciel étoilé et si tu as bonne vue Suzanne, tu pourras la voir se perdre dans les méandres de l’univers ainsi on pourra dire:
IL Y  AVAIT UN ZONA DANS LE CORPS DE SUZANNE… ET IL A DISPARU

–          J’AI PLUS MAL MARTHE…. C’est juste chaud…
–          Vas toi et ta chaleur …. ! Elle partira ce soir , et les traces du zona dans quelques jours.
–          Suzanne et Léonie se lèvent, Suzanne plonge les mains dans son cabas et en retire un saucisson et une bouteille de vin sans étiquette
–          Tu ne me dois rien à moi …. remercions ensemble le BON DIEU
Elles se mettent à prier et moi respectueux du moment,  je baisse ma tête pour regarder le bout de mes espadrilles..!
–          Le Bon Dieu est remercié…. alors maintenant Marthe, je veux que tu gouttes à mon cochon et au vin de ma treille … Il faut toujours partager et donner ne fusse qu’un œuf à la magnétiseuse.. là il y a plus parce que tu es désormais  mon amie… !
–           Nous repartons par le bus suivant  dit Noémie
Elle entraine Suzanne qui part, à reculons, tenant la main de mémé à la meurtrir….( car elle ne l’a même pas touchée)

Je les vois encore aujourd’hui partir dans l’allée de lauriers fleuris Suzanne se retournant régulièrement vers cette étrange maison … la mienne…!

La relève face au zona
Aujourd’hui bien des années après … sous mais cheveux blanc … Chaque fois que sors les assiettes de mémé pour soigner un zona comme elle.  J’entends toujours sa voix qui me dit comme ce jour là :
–          Maintenant tu sais soigner les zonas mon petit …. mais surtout  ne doute jamais et dis toi que c’est quand on ne sait  pas que c’est impossible qu’on arrive  à le faire
En me montrant le crucifix  d’un mouvement de la tête elle ajouta …
–          …. avec lui bien sûr 
Il doit être avec moi, car je pratique cela, même à distance, au téléphone,comme elle, sans toucher  la personne….!!

Il n’y a pas un jour sans que je les remercie tous les deux…
–  MERCI MON DIEU…MERCI MÉMÉ
– Vous voyez rien n’a changé… Euh… si …..je n’ai pas gardé les francs  de mémé.. le tout est en euros…!

barre bleue

Chou Blanc est  effectivement magnétiseur...! voir son site cliquez retour sur la rubrique du même tabac

CHOU BLANC
200

 RETRO : C’est du même tabac…..

Share Button

MON MONDE BIZARRE : PIERRES THERAPEUTIQUES DU SITE DE STONEHENGE

MON MONDE EST BIZARRE ET PARFOIS PLEIN DE MYSTÈRES INEXPLIQUÉS
Nous vous ferons découvrir ce que le ciel, la terre, l’eau ,et le feu ont de plus beau….avec toujours un mystère que la nature semble vouloir maintenir sur bien des choses bizarres et parfois étranges….
CHOU BLANC nous entraine dans son monde…son monde bizarre ….Ambiance…Ambiance

 

Stonehenge:
La thèse d’un lieu de pèlerinage thérapeutique

NOTA: Pour les paresseux…. trois vidéos longues durées sont en bas de rubrique

Stonehenge, dont le nom signifie « les pierres suspendues » est situé en Angleterre, dans le comté du Wiltshire, près des villes d’Amesbury et de Salisbury, Stonehenge  est la plus grande structure mégalithique d’Europe.

Composée d’un ensemble de structures circulaires concentriques dont l’édification eut lieu entre 2300 et 1900 ans avant J.-C., ce monument du néolithique a été l’objet de nombreuses hypothèses quant à sa fonction.


S’agissait-il d’un temple dédié au soleil et à la lune ?

D’un sanctuaire voué au culte des morts ?

D’un site d’observation astronomique ?

Stonehenge : plan Reconstitué.

Dans le dessin du docteur Stukely; les pierres hachurées étaient celles restant au début des années 1840 où ce plan a été préparé.

Le mystère demeure malgré de nombreuses fouilles au fil des siècles

EN 1666 déjà, on étudiait ce monument unique au monde…..
Au cours des nombreuses fouilles effectuées sur le site, les archéologues ont divisé Stonehenge en plusieurs étapes à compter de 3000 avant le Christ.


Vers -2600
les piliers de bois furent remplacés par des pierres bleues (80) disposées en cercles, pierres rapportées du pays de Galles ou blocs erratiques apportés par le dernier glacier de la mer d’Irlande.
Chacune haute de 2 m environ pèse dans les 4 tonnes. L’entrée Nord Est fut élargie en direction du lever du soleil au solstice d’été et du coucher du soleil au solstice d’hiver.
Le monument fût ensuite abandonné.

Stonehenge vue aérienne

Stonehenge vue aérienne

Vers -2400,
30 énormes pierres furent érigées en un cercle de 33 m après avoir été façonnées de mortaises et tenons pour accueillir 30 linteaux de pierre. Chaque pierre dressée de 4 m pèse 25 tonnes.
A l’intérieur de ce cercle furent dressées cinq trilithes  (dix pierres et cinq linteaux) pesant chacune 50 tonnes.
Des gravures de dagues et haches y furent gravées rappelant les armes de l’Age du Bronze final comme le confirmèrent de récentes études au laser.

De -2280 à -1930,
on assiste à des réarrangements des pierres bleues et plus tard, à l’enlèvement de ces pierres. On trouve vers -1600 des traces de l’Age du fer.
Des dizaines de théories ont tenté d’expliquer ce monument allant de l’intervention d’extra-terrestres à Merlin l’enchanteur, jusqu’à l’érection d’un observatoire astronomique.
Si le site fut utilisé par les druides, il n’a pas été érigé par les Celtes (pas plus que Carnac ou Locmariaquer en Bretagne) arrivés bien après…
En 2008

En 2008, un tandem de chercheurs constitué de Timothy Darvill, archéologue à l’université de Bournemouth, et Geoff Wainwright, président de la Société des Archéologues de Londres, a obtenu l’autorisation d’effectuer une nouvelle série de fouilles au cœur même du site, en vue d’obtenir une datation précise de celui-ci et d’échafauder de nouvelles hypothèses sur sa fonction.

Un lieu de pèlerinage thérapeutique..?

Ces deux hommes ont écrit un nouveau chapitre important de l’histoire de Stonehenge. Pour Timothy Darvill et Geoffrey Wainwright,  ça devait être un lieu de guérison car les rochers appelés « bluestones » sont réputés pour leur pouvoir curatif.

Leurs recherches ont prouvé que les gens ébréchaient les roches pour en faire des amulettes et de nombreuses personnes enterrées dans le site présentaient des évidences de maladies ou blessures et deux d’entre elles devaient avoir subi des opérations primitives du cerveau.

Convaincus que l’ensemble des petites pierres bleues érigées en son centre constituent le cœur historique et symbolique de Stonehenge, les archéologues  se sont concentrés sur elles.

L’énigme des pierres bleues
Déjà en 1923, les archéologues s’étaient émus de leur provenance pour le moins surprenante des « bluestones ».
La composition géologique des pierres bleues avait en effet mis en évidence que celles-ci étaient originaires des Preseli Hills, au Pays de Galles, à plus de 250 km de Stonehenge. Pourquoi les bâtisseurs du site s’étaient-ils donné tant de mal pour les acheminer jusqu’en Angleterre ?

Convaincus que la réponse à cette question se trouve sur le lieu même d’extraction des pierres bleues, Darvill et Wainwright se rendent dans les Preseli Hills afin de découvrir ce qui les rendait si particulières aux yeux des hommes du néolithique. ils  découvrent certaines pierres taillées, en tous points semblables à celles qui se dressent au cœur de Stonehenge mais qui se sont brisées durant le transport.

Des pierres magiques…?
Cette région du Pays de Galles est aussi connue depuis des temps immémoriaux pour l’existence de sources auxquelles on attribue des vertus curatives.
Il n’en faut pas plus pour titiller l’intuition des archéologues : et si les hommes du néolithique avaient attribué aux pierres bleues les mêmes propriétés curatives qu’aux sources jaillissant dans les collines ?
Les constructeurs de Stonehenge n’aient pas hésité à les transporter sur plus de 250 km, les acheminant par radeau le long de la côte Galloise avant de leur faire remonter différents fleuves et rivières jusqu’à Stonehenge : un véritable exploit technologique dans le contexte du néolithique !

Stonehenge aurait-il dès lors été conçu comme un lieu de guérison par les hommes du néolithique ?

L’Archer d’Amesbury
Forts de ce nouvel axe de travail, les archéologues vont désormais s’efforcer d’explorer d’autres pistes en espérant qu’elles viendront corroborer leur théorie.

L’une de ces pistes mène à des ossements découverts non loin de Stonehenge dans une tombe néolithique vieille de 4500 ans.  Cette sépulture regorgeait de trésors archéologiques, parmi lesquels des bijoux en or, ainsi qu’une grande quantité de pointes de flèches en silex, qui ont valu à son occupant d’être surnommé « l’Archer d’Amesbury ».

Du fait de la richesse de sa sépulture, engagentun examen médico-légal de son squelette on constate que le squelette présente un très grave traumatisme au genou gauche, résultant sans doute d’une chute de cheval. Le fémur montre des signes d’infection chronique, ce qui indique que l’Archer d’Amesbury devait beaucoup souffrir des séquelles de sa chute. Il était très certainement boiteux.

Pour les archéologues, ce handicap est sans doute la raison pour laquelle l’homme avait entrepris ce voyage jusqu’à Stonehenge : il avait entendu parler des vertus curatives du site et souhaitait s’y rendre en pèlerinage. L’analyse des dents du squelette livre un autre indice important l’Archer d’Amesbury n’était pas originaire de Grande Bretagne mais des Alpes, situées à plus de 1000 km !.
Si  l’Archer d’Amesbury a entrepris ce long et périlleux déplacement, cela ne peut vouloir dire qu’une seule chose : la réputation de Stonehenge comme lieu de guérison dépassait largement les frontières de la Grande Bretagne. Les archéologues auraient-ils découvert la « Lourdes du néolithique » ?

Des Talismans

Les fouilles se poursuivent dans le monument pour découvrir de nombreux fragments de pierre bleue.
Ils en déduisent que, si Stonehenge était bien le lieu de soins qu’ils imaginent, les pèlerins qui s’y rendaient en quête de guérison devaient certainement détacher des petits fragments des pierres bleues dressées au centre du monument. Ces fragments étaient ensuite utilisés comme talismans, ou concassés pour fabriquer des décoctions et des potions de soins.

  L’inconnu du fossé

Un squelette est découvert dans le fossé qui entoure Stonehenge c’est celui d’un jeune homme mort après avoir été criblé de flèches.
Pourquoi ce meurtre ou cette exécution ?

Conclusion des spécialistes, l’inconnu du fossé était un rôdeur qui tentait de s’introduire sur le site sacré de Stonehenge et qui aurait été exécuté par les gardes chargés de sa surveillance. Trois morceaux de pierre bleue retrouvés dans la tombe renforcent cette hypothèse du vol qui aurait mal tourné.
Cela signifie également que l’accès au site de Stonehenge était strictement réglementé, comme celui d’un sanctuaire important.

EN CONCLUSION

STONEHENGE: Un lieu de pèlerinage thérapeutique..!

Darvill et Wainwright sont persuadés qu’une importante communauté agraire se serait développée autour du site de pèlerinage de Stonehenge afin de répondre aux besoins des pèlerins venus y chercher la guérison.

Les deux hommes vont même plus loin en imaginant que de nombreux guérisseurs, magiciens et chamanes se seraient mêlés à cette population, constituant le « personnel soignant » du site.

On pourrait dès lors parler sans exagération de véritable « Lourdes du néolithique » pour désigner ce lieu qui devait être l’un des plus importants centres de pèlerinages de cette époque.
SOURCES: Divers sites du web et en particulier
http://www.mystere-tv.com/stonehenge-la-lourdes-du-neolithique-v2132.html

  DES VIDÉOS POUR EN SAVOIR PLUS

 Partie 1/3  


Stonehenge, les mystères du néolithique révéles… par cheri-bibi

 Partie 2/3


Stonehenge, les mystères du néolithique révéles… par cheri-bibi

Partie 2/3


Stonehenge, les mystères du néolithique révéles… par cheri-bibi


RETRO : C’est du même tabac…..retour sur la rubrique du même tabac
282

Share Button