Archives par étiquette : magnétiseur

Docteur, que pensez-vous des coupeurs de feu ?

Sommeil plus (mélatonine) 120 gélules

retrouver régulièrement la rubrique le mal maltraité BLOC NOTE CHOULAGER
par chou blanc

Série: « La mémoire de mes mains »

« C’est à l’être capable d’acquérir le plus grand nombre d’arts que la nature a donné l’outil de loin le plus utile:
La main ».

Aristote

Ma grand mère Marthe, magnétiseuse connaissait avant moi comment aider le corps à accélérer leur guérison.

Comme elle avait un expérience supérieure à la mienne je lui demandais comment elle faisait pour couper le feu

C’est avec elle que j’ai appris en cachette …!!!!  Aujourd’hui nos techniques apparaissent au grand jour et sont « presque reconnues »..!

Le constat du cancérologue
Daniel Serin sur les coupeurs de feu

Grâce à ses patientes, le cancérologue a constaté que les coupeurs de feu pouvaient les aider, tout comme d’autres médecines complémentaires.

Daniel Serin est cancérologue, vice-président de l’Institut Sainte-Catherine à Avignon, rédacteur en chef de la revue Psycho-oncologie. Des dizaines de patientes lui ont confié faire appel à des coupeurs de feu. “C’est étonnant, des êtres se disent investis de pouvoirs faisant disparaître les douleurs liées aux brûlures. On n’a aucune explication scientifique.”

Ces radiations électromagnétiques portent de l’énergie et rencontrent les atomes qui les freinent. L’énergie de freinage produit de la chaleur.
Quand on multiplie les séances de radiothérapie, on augmente la chaleur dans l’organe irradié. C’est physique.

Que pensez-vous des coupeurs de feu ?

Il y a bien longtemps que les femmes me parlent d’acupuncture, d’homéopathie, de psychologues, de coupeurs de feu.

Aujourd’hui, les statistiques mondiales établissent que 60 à 80 % des gens atteints de cancer font appel aux médecines complémentaires.

Les coupeurs de feu, ça marche dans 80 % des cas. J’ai des tas de patientes qui y ont recours. Soit elles sont toutes folles, soit il se passe quelque chose que je ne suis pas capable d’expliquer. Il ne faut pas être bête :
Si cela peut vous faire du bien, faites-le !” Faites-le parce que votre qualité de vie dépend de multiples facteurs.
Je ne comprends pas comment ça marche, mais ça marche !

Vous avez pourtant organisé un congrès intitulé “Cancers et pensées magiques”.

La pensée magique en tant que pensée philosophique que nous avons tous en nous.
On peut avoir un rapport aux événements qui sont irrationnels, cette irrationalité fait partie de notre humanité.
Les coupeurs de feu font partie de notre humanité dans ce qui n’est pas accessible à la raison. Et sans l’irrationalité, on mourrait, elle permet de nous échapper de la vie dans ce qu’elle a de plus rude.
Les coupeurs de feu interviennent à un moment de ma vie, et ça marche ! Même par téléphone. Il est donc dans la pensée magique.
Nous sommes un corps et un esprit, il y a une interaction manifeste.
C’est génial et ça ne coûte rien à la Sécu !

Quelles précautions faut-il prendre ?

Faire attention aux charlatans, qui en veulent à votre argent, et aux dérives sectaires. Sinon, notre rôle de thérapeute est d’écouter et de ne pas juger, même quand on ne peut pas valider scientifiquement une approche.
Quand une dame vous dit “je sais pourquoi j’ai ce cancer du sein”, elle donne du sens à l’insensé.
Elle crée un lien avec cette personne qui l’aide dans la vie, qu’elle soit psy ou coupeur de feu. C’est intangible.

L’humain est complexe ! Ne séparons pas le corps et l’esprit. C’est un débat philosophique.

Des pistes scientifiques existent-elles ?

Oui, grâce à la physique quantique et à la biologie moléculaire.
Hippocrate avait formulé l’hypothèse que le cancer du sein était causé par des “humeurs noires”.
La réponse, on ne l’a toujours pas. Il y aura toujours des pans de connaissances à découvrir. Mais ce n’est pas parce que ce n’est pas rationnel qu’il faut mépriser. À l’inverse, il ne faut pas mettre ces pratiques sur un piédestal.

Comment abordez-vous la prise en charge du cancer ?

Pour moi, les quatre armes sont la chirurgie, les rayons, les médicaments et la parole. On rejoint les coupeurs de feu. La parole est un traitement efficace, voire essentiel.

Qu’est-ce que vous attendez ?”, la réponse fut :
Des médecins plus humains, qui prennent le temps d’écouter et de parler.

Grâce aux Plans cancer, on a amélioré la relation soigné-soignant.

Que pensez de cette histoire de prière ?

Vous me l’apprenez… Cela rejoint l’importance de la parole. Depuis quelque temps, on s’est aussi rendu compte des effets de la méditation dans l’approche des maladies chroniques. Il y a les soins de support, comme définit par la Sécurité sociale(*), et les soins de confort, selon les modes. En tout cas, en cancérologie, la place thérapeutiques des médecines complémentaires est reconnue. Leur accès fait partie des critères d’accréditation d’un établissement.

(*) Diététicien, médecin de la douleur, kiné, psy, socio-esthéticienne, addictologue…

CONSTANCE COLLE

LE SECRET DES COUPEURS DE FEU ENFIN RÉVÉLÉ

Natacha Calestrémé est journaliste et réalisatrice. Lors de cet épisode de BEYOND, présenté par Stéphane Allix, elle révèle le secret de son grand-père, guérisseur et coupeur de feu.

SOURCE :

https://www.midilibre.fr/2018/04/03/avignon-le-constat-du-cancerologue-daniel-serin-sur-les-coupeurs-de-feu,1650049.php

Découvrez l’intégralité de cet épisode de BEYOND « Se prémunir des vols d’énergie », sur INREES TV : https://www.inrees.com/Video/integral… INREES TV, c’est plus de 400 vidéos inédites en France autour de l’Extraordinaire, de la science à la spiritualité… Émissions, reportages, conférences en vidéos, et d’autres surprises. Vous n’êtes pas abonnés ? Ça se passe par ici : https://www.inrees.com/Abo/Inexplore-…

Restez svelte 160px
Chou Blanc est effectivement magnétiseur...! voir son site cliquez Chou Blanc

Share Button

Tous les saints guérisseurs à portée de main….

26 SAINTS GUÉRISSEURS DANS LE TABLEAU CI-DESSOUS


Le saint guérisseur est pris comme protecteur, comme celui qui se fait l’intermédiaire auprès de Dieu pour lui demander de sécuriser, de guérir, de consoler, de conseiller ceux qui le prennent comme patron et qui l’invoquent .

Homme comme nous, il est, pour certains, plus accessible que Dieu, et devient ainsi notre confident.

Parallèlement au culte rendu aux Saints au fil des siècles se développa la dévotion aux Anges. Eux, aussi, étaient vénérés comme les guides des hommes, les surveillants de leurs bonnes pensées.
Dès le ve siècle, des églises leur furent consacrées, en particulier, à saint Michel et à saint Gabriel.

L’homme éprouva, donc, face à toutes les difficultés qui l’assaillaient: maladies physiques ou défaillances morales, fléaux produits par la matière ambiante  vivante ou inanimée, catastrophes sociales contre lesquelles tous ses efforts demeuraient impuissants, l’impérieux besoin de s’assurer l’appui d’un protecteur surnaturel.

Ce ne fut pas, seulement, la santé de l’âme qu’il désirait obtenir, Il sollicita, au moins autant, la possession des biens temporels et un remède à tous ses maux.

Les corporations prirent un Saint Patron

SAINT SEBASTIEN PATRON DES ARBALETRIERS – Pietro_Perugino

Aux siècles où les hommes de même profession s’unissaient par le lien des Corporations, on vit chacune d’elles se choisir son protecteur, son guide dont elle portait le nom, dont elle arborait l’image.

Tous ses membres trouvaient dans ce culte, une véritable fraternité issue d’une même foi et d’une semblable charité.

Le patron est choisi pour quelques traits majeurs de sa vie : le lieu où il s’est rendu célèbre, son caractère, ses activités, les circonstances de sa mort.
II a été déclaré  » saint  » selon l’héroïcité de ses vertus, jugement confirmé par quelques miracles.

Un lien d’affection ou d’admiration se crée entre le Saint Patron et ceux qui le choisissent.
La grande renommée d’un certain nombre de Saints les fit rechercher et adopter par plusieurs corps d’arts bien différents. Souvent, aussi, les patrons de ces associations étaient choisis d’après certains faits et gestes tirés de leurs légendes qui avaient fixé, plus particulièrement, l’attention populaire.
Dans la dévotion populaire, il y a, entre les Saints et les choses pour lesquelles on les invoque, un certain lien de communauté relative.
Ce lien ne consiste, quelquefois, que dans la similitude du nom du Saint avec celui du motif pour lequel on l’implore ou de l’affection dont on lui demande la guérison.
Ils citent, entre autres, saint lèger pour la perte de poids sainte claire pou les yeux et saint Clair à, qui l’on adresse des prières pour obtenir un beau temps, un temps clair ».

Les individus, qu’ils soient isolés ou unis par le lien corporatif. éprouvèrent le secours des Saints invoqués avec une efficacité si évidente que le même Saint fut prié pour le même mal déterminé.

Le nombre de ces médecins célestes, de ces protecteurs puissants est presque infini; leurs noms restent intimement associés à celui des infirmités de toute nature qu’ils guérissent ou soulagent.

La liste des Saints les plus sollicités à qui la tradition reconnaît un pouvoir très spécial.

Nous nous proposons, au cours du présent article, de donner la liste des Saints les plus sollicités à qui la tradition reconnaît un pouvoir très spécial.
Depuis des siècles, chacun d’eux continue à être invoqué et remercié.
Ce qui le prouve surabondamment, c’est que l’on a pris l’habitude, à une certaine époque, d’appeler mal de saints les maladies auxquelles la médecine ne pouvait apporter aucun remède.

Il en résulte que les affections pour lesquelles on invoquait ces saints spécialistes n’étaient même plus désignées par leur nom, mais bien par le nom du saint guérisseur.
La goutte s’appelait le mal de saint Maur; La fistule, le mal de saint Fiacre, et maintes autres affections sur lesquelles le lecteur trouvera d’amples détails à la lecture de nos articles (que vous trouverez en cliquant sur le bloc note jaune).

Pour atteindre le but éminemment pratique que nous poursuivons ici, nous allons, la matière étant très abondante, mentionner les noms des Saints d’après le jour de l’année qu’on leur a assigné.
Autant que possible, après un bref aperçu de la vie du Saint, de ses légendes, de ses dictons, de ses miracles  nous transcrirons la prière que le Rituel lui consacre.

Dans le cas où la liturgie et la tradition ne donnent pas, de prière nous conseillons au
lecteur de réciter une prière de son choix.
CLIQUEZ RÉCAPITULATIF
DES 30 ARTICLES PUBLIES
INVOQUÉ  
Saint jean Baptiste – 24 Juin
 Peurs 1

Saint Blaise – 3 février

 Maux de gorge 2
Saint Antoine de Padoue – 13 Juin
 Retrouver des objets perdus ou des choses oubliées. 3
Saint Fiacre – 30 Août
 Contre les hémorragies, hémorroïdes, 4
Saint Michel   – 29 SEPTEMBRE
 Pour les agonisants.
Pour la bonne mort
5
Saint Christophe –  21 AOUT
 Protecteur des voyageurs 6
Saint Jude –  28 OCTOBRE
 Causes désespérées 7
Sainte Rose de Lima   – 23 AOÛT   les fièvres – contre le mal d’estomac – l’eczéma 8
Sainte Eugénie – 7 Février   le hoquet. 9
Saint Martin  – 11 novembre Boutons, furoncles, herpès, 10
 Saint Benoit  –  11 Juillet  Poison, maléfices, l’érysipèle, piqures orties, inflammations, fièvre, Maladies reins
 11
 Sainte Lucie – 13 décembre
 maux d’yeux, hémorragies, flux de sang, dysenterie, maux de gorge, maladies contagieuse  12
 Sainte Marthe – 29  juillet
 la mort subite , la damnation, le flux de sang et les maladies contagieuses  13
 Saint Thomas – 3 Juillet
  l’incrédulité
 14
 Sainte Julie  – 8 Avril ou  22 Mai
 Allaitement tarissement du lait  15
 Saint Vincent –  22 Janvier
 Retrouver objets volés – maux entrailles –  maladies de langueur  16
 Saint André – 30 Novembre
 Stérilité, frigidité, impuissance, maux de gorge, apoplexie, torticolis, crampes  17
Saint Brice – 13 Novembre maux de ventre – calmer un chien furieux. Blessures qui ne se referment pas. 18
Saint Jerôme – 30 septembre Contre la faiblesse de la vue 19
   Saint Mathias – 14 Mai  Petite vérole ou variole  20
   Sainte Apolline – 9 février
 Alléger les souffrances, lors de la poussée dentaire  21
   Saint Hubert – 3 Novembre  Contre la rage, hydrophobie, les chiens enragés, les serpents, la folie, pour les chiens  22
   Saint Laurent – 10 Août  Les brulures , coups de soleil, et pour protéger des incendies.  23
   Saint Roch – 16 août  Peste – maladies de peau – épidémies, contagions, choléra, maladies de genoux – catastrophes.  24
   Saint Joseph – 19 Mars  Secourir les pères de famille –  recherches emploi, logement – achats et ventes de maisons  25
 Sainte Agnès – 21 Janvier  Tout ce qui touche au cuir chevelu
–  calvitie –  pour cheveux plus longs –  pellicules – poux
26
Nous continuons à publier des articles pour  enrichir cette série

.

Chou Blanc est effectivement magnétiseurCHOU BLANC retour sur la rubrique du même tabac

RETRO :
C’est du même tabac…..

 

Share Button

UN MONDE BIZARRE: LA ZONE D’OMBRE DU DESTIN DE SADI CARNOT

Beauté Cosmétiques


MON MONDE EST BIZARRE ET PARFOIS PLEIN DE MYSTÈRES INEXPLIQUÉS

Nous vous ferons découvrir ce que le ciel, la terre, l’eau ,et le feu ont de plus beau….avec toujours un mystère que la nature semble vouloir maintenir sur bien des choses bizarres et parfois étranges….
CHOU BLANC nous entraine dans son monde…son monde bizarre ….Ambiance…Ambiance

LA MYSTÉRIEUSE STATUETTE HINDOUE DE SADI CARNOT

En visite à Lyon pour l’’Exposition universelle, le président de la République française Sadi Carnot est victime d’’un attentat, le 24 juin 1894, peu avant 21 heures. L’’anarchiste Santo Ironimo Caserio surgit de la foule qui se presse, devant la bourse, et poignarde le Président en criant :
« Vive la révolution ! »
« C’’est la statuette ! » Cécile Carnot ne peut s’’empêcher de songer à la statue hindoue offerte à son époux, avant même qu’’il n’’accède à la fonction suprême. L’’objet promettait d’’apporter les honneurs… mais aussi une bonne dose de malheur.

C’’EST LE MONDE BIZARRE QUI TOURNE AUTOUR DES POUVOIRS OCCULTES DE  CETTE STATUETTE HINDOUE QUE JE VEUX VOUS CONTER AUJOURD’’HUI…..

Avant tout un peu d’’histoire

A la suite de la démission de Jules Grévy, mis en cause dans le scandale des décorations, Marie-François  Sadi Carnot, (1837 – 1894) plus couramment appelé Sadi Carnot est élu président de la république.( Il restera Président de la République de 1880 à 1894 !)
Le début de son mandat est marqué par l’agitation boulangiste et le scandale de l’affaire de Panama, en 1892 dans un contexte d’agitation syndicale et anarchiste qui dénonce les lois scélérates,

Le 9 décembre 1893, l'anarchiste Auguste Vaillant, projette une bombe dans l'hémicycle de l'Assemblée nationale au Palais Bourbon. L'engin, chargé de clous et de plomb, explose par-dessus la tête des députés et au nez des spectateurs assistant aux délibérations. Une cinquantaine de personnes sont blessés, dont Auguste Vaillant lui-même.Par son geste Auguste Vaillant voulait venger la mort de l'anarchiste Ravachol, exécuté après avoir commis des attentats à la bombe contre des magistrats. Il entendait aussi dénoncer la répression du gouvernement de Casimir-Perier contre les activistes anarchistes. Vaillant est guillotiné le 5 février 1894.

Il était haï dans les rangs anarchistes pour avoir refusé la grâce d’Auguste Vaillant, dont l’attentat à la chambre n’avait pourtant pas fait de victimes.

Jusqu’à aujourd’hui, les historiens de la Troisième République ont en effet considéré que les anarchistes français des années 1880-1914, qui refusent obstinément toute autorité et toute hiérarchie, n’ont jamais pu s’organiser, et que donc, à l’époque des attentats sanglants des Vaillant, Émile Henry, Ravachol, Caserio et autres, ce qu’on appelle  » mouvement anarchiste  » n’est qu’une nébuleuse de petits groupes éphémères repliés sur eux-mêmes, qui réunissent des individus ayant des affinités les uns avec les autres et entre lesquels les journaux anarchistes, seuls, permettent la communication ; en conséquence, l’action anarchiste – même terroriste – résulterait le plus souvent de l’initiative d’individus isolés, de militants convaincus, qui, la plupart du temps, agiraient de façon spontanée.
Pour exemple le cynisme de CASERIO qui le lendemain de l’assassinat, expédie à la veuve de Sadi Carnot  une photographie de Ravachol, avec ces simples mots : « Il est bien vengé ». En effet, Ravachol, de son vrai nom François Koenigstein, un teinturier de 33 ans, avait été guillotiné à Montbrison le 11 juillet 1892 à la suite d’une série de délits et de crimes.




L’’ASSASSINAT DE SADI CARNOT
PAR L’’ANARCHISTE ITALIEN CASERIO

Dans un contexte d’agitation syndicale et anarchiste (une partie des lois relatives à la liberté individuelle et aux délits de presse visant à réprimer cette agitation, qualifiées de lois scélérates par l’opposition socialiste, venaient d’être votées), Sadi Carnot est blessé d’un coup de poignard par l’anarchiste italien Sante Geronimo Caserio le 24 juin 1894, alors qu’il quittait, par une issue secondaire pour éviter la foule, un banquet organisé à la Chambre de commerce à l’occasion de l’Exposition de Lyon.


Voici un témoignage tiré des archives du journal Ouest éclair de Rennes daté du jeudi 17 juin 1909

Extrait  Ne 3807  Ouest Eclair ( Rennes)
journal Républicain Quotidien de la Bretagne et de l’Ouest  Rédacteur Robert DELYS.
JEUDI 17 JUIN 1909  – Source: gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France

Voilà quinze ans déjà. comme le temps va qu’en cette nuit de juin, lourde d’orage, la nouvelle de l’assassinat du président Carnot jeta dans le pays tout entier la plus douloureuse émotion.

J’avais diné chez un haut fonctionnaire et la soirée s’achevait en bavardages, quand la sonnerie du téléphone retentit. L’appareil était devant nous, devant nous eut lieu la conversation et
je n’oublierai jamais cette minute d’anxiété. Au premier mot, à l’exclamation de notre hôte, à sa pâleur, nous avions compris et mille questions nous venaient aux lèvres. Sans répondre, il tendit l’un des récepteurs et j’écoutai. C’était le secrétaire d’un ministre qui lisait en ce moment la dépêche officielle envoyée de Lyon par le président du conseil

« Le président de la République a été frappé d’un coup de poignard dans le trajet de la Chambre de commerce au Grand Théâtre. L’assassin a été arrêté. En cette douloureuse circonstance, le gouvernement associe la France à ses voeœux pour la guérison de M. Carnot ».
Les détails manquaient, mais nous qui connaissions les idées et les habitudes du président, la prudence et le sang-froid du ministre l’énergie et l’intelligence du préfet de Lyon. M. Ri-
vaud, il était facile de reconstituer la scène
« M. Carnot, confiant dans sa popularité, exigeant que sa voiture s’attardât dans la foule, ordonnant qu’on laissât approcher le public tout prés, trop près, et tendant la main au placet que l’assassin devait présenter, tandis qu’il préparait son arme ».

Les témoignages ultérieurs nous prouvèrent que nous avions bien jugé et que nulle responsabilité n’était en jeu. Les précautions les plus minutieuses avaient été prises, mais le président était d’une garde difficile et. cette fois comme ailleurs, il avait annihilé toute mesure de police dans celte conviction que sa personne n’avait rien à craindre d’un peuple affectueux, qui connaissait sa bonté.

Le président Carnot sera l’une des grandes figures de la troisième République, l’Histoire rappellera la simplicité de sa vie, sa correction politique et la grandeur et la délicatesse de son âme. Et le gouvernement s’honore en célébrant fidèlement l’anniversaire de sa mort, comme il le fait, en déposant une couronne chaque année, au tombeau du Panthéon.

’BIZARRE BIZARRE LES POUVOIRS OCCULTES DE SA STATUETTE HINDOUE

 statuette du docteur lebon statue de Bhudevi qui est la divinité hindoue de la terreA propos de l’assassinat, je l’ai entendu  Conter par un personnage qui fut de l’entourage du président, une histoire fort curieuse que les gens qui aiment les anecdotes me sauront gré de répéter.

Au temps où M. Sadi-Carnot était ministre des finances, l’un de ses amis, le docteur Gustave Le Bon, qui revenait d’un voyage aux Indes. Où on lui offrit une petite idole de pierre d’un travail fort remarquable, mais surtout originale par la propriété qu’on y dirait attachée.

« Il y a une tradition sur cette statuette, lui dit le savant voyageur, parfaitement incrédule, du reste. Elle appartint longtemps à la dynastie des rois de Kahdjurao, Le rajah qui me l’a donnée souhaitait de s’en défaire. Elle passe pour assurer le pouvoir à l’un des membres de la famille dans la possession de qui elle tombe, mais aussi pour lui assurer une mort violente. Le prince hindou voulait régner, mais il ne voulait pas mourir. Avant le trône, il craignit le poignard et pensa conjurer le sort en se séparant de la petite statue. Je l’ai trouvée originale avec sa bizarrerie artistique et son étrange réputation. Mais il n’eut pas été honnête de vous la remettre sans vous prévenir. Ne la prenez pas, si vous n’acceptez pas les risques d’honneur et de danger »

La légende était piquante un peu l’histoire de la Peau de Chagrin, de Balzac. Mais M. Carnot n’était pas superstitieux et le bibelot fut accepté avec plaisir.

Quelque temps après, Jules Grévy était forcé de quitter l’Elysée et, devant l’impossibilité de grouper une majorité sous le nom de Ferry, le Congrès se mettait d’accord pour élire M. Carnot.
« C’est la statue » écrivait le lendemain le nouveau président au docteur Le Bon et il en plaisantait encore, mais peut-être avec un peu de trouble déjà.

Est-ce également la statue, par quelque sortilège ancien attaché à sa pierre, qui a permis sept ans plus tard l’assassinat du malheureux chef de l’Etat ?
Sans doute, malgré l’invraisemblance d’une telle opinion, elle prit corps néanmoins dans l’esprit de Mme Carnot, car, à sa mort, ses enfants trouvèrent dans son testament la prière instante de détruire l’idole hindoue.

caserio
QUI ÉTAIT CET ANARCHISTE
ITALIEN CASERIO..?

« Messieurs les jurés, si vous voulez ma tête, prenez-la, mais ne croyez pas qu’en prenant ma tête vous réussirez à arrêter la propagande anarchiste ».

Caserio  est né le 28 septembre 1874 en Italie à Motta-Visconti, fils d’un boulanger. En juin 1894, employé chez un boulanger à Sète, il est maigre, pâle, mesurant 1,71m, cheveux châtains, très vif, se mettant facilement en colère. Ce fut le cas, le 23 juin, contre son patron à propos des exécutions d’Émile Henri et Auguste Vaillant. Ayant reçu le compte de son salaire (vingt francs), il part à l’aventure et pour venger la cause de l’anarchie il décide de tuer le président Sadi Carnot séjournant à Lyon le lendemain !
En juin 1894 il y avait partout en Europe une agitation du mouvement anarchiste. Il est plausible qu’un groupe ait prévu une action… mais le procès de Caserio a bien montré que cet homme agissait seul.
Il disait :
« Messieurs les jurés, si vous voulez ma tête, prenez-la, mais ne croyez pas qu’en prenant ma tête vous réussirez à arrêter la propagande anarchiste ».
Tous les profils psychologiques concernant Caserio le montrent comme un être emporté, instable, itinérant, ne supportant aucune contrainte, idéaliste rêveur qui pense que l’anarchie est le seul moyen d’accéder au bonheur. C’est un fanatique, antisocial et orgueilleux correspondant à la catégorie de « l’idéaliste passionné » ayant de surcroît, selon Lacassagne, une conduite suicidaire cherchant le martyre pour garder son intégrité narcissique.
Que faut-il penser de la demande de grâce de Caserio à Casimir Perrier :
« Car j’ai facilité votre accession au poste qui est désormais le vôtre » ?
Étrange mélange d’ironique audace, humour macabre, délire passionnel. Il est évident que l’acte régicide de Caserio est celui d’un être isolé, sans machination, sans collaboration ni organisation préalable.

Le procès en cour d’assises du Rhône est fait les 2 et 3 août 1894, soit cinq semaines après l’attentat et l’exécution capitale de Caserio a lieu le 16 août 1894 à cinq heures du matin.
Ainsi la tragédie s’est déroulée en 51 jours. L’issue pour Caserio était inévitablement  la guillotine voulue par l’opinion publique lyonnaise pour laver l’affront des citoyens, punir l’auteur d’un crime et défendre l’ordre social.

Marie François Sadi Carnot (1837-1894) Un président au Panthéon
Sadi Carnot repose au Panthéon de Paris, aux cotés de son grand-père Lazare  Carnot.
Il est le seul président français a y être inhumé!Marie François Sadi Carnot (1837-1894) Homme d’état français, né à Limoges, président de la République de 1887 à 1894, il fut assassiné d’un coup de poignard à Lyon, le 25 juin, par l’anarchiste italien Caserio.

https://amzn.to/2DoSryq

Un excellent ouvrage
 
Après avoir lu de nombreux livres et biographies sur la période 1919-1940 cet ouvrage m’apparait comme le mieux construit, le plus concis tout en étant soucieux des détails. Un excellent investissement pour s’informer sur la période.

Chou Blanc est effectivement magnétiseur...! voir son site cliquez

Chou Blanc   retour sur la rubrique du même tabac

RETRO :
C’est du même tabac…..

Restez svelte 160pxBannière ruedesplantes 468/60px

Share Button