Archives par étiquette : livres

JACQUES A DIT : De mieux communiquer..!

 Jacques Salomé  – Psychosociologue

 Jacques Salomé est psychosociologue, diplômé de l’école des Hautes Études en Sciences Sociales de Paris, formateur en relations humaines, écrivain, poète.
Il aborde différents thèmes comme la communication interpersonnelle et intrapersonnelle.

Il est l’auteur de nombreux ouvrages, dont Le courage d’être soi (Ed. du Relié 1999), Vivre avec les autres (Ed. de l’Homme 2002), Jamais seuls ensemble (Ed. de l’Homme 2002), Aimer l’amour (Ed. Guy Trédaniel, 2010)L’effet source – Rencontres avec des femmes fontaine (Ed. de l’Homme, 2011) et , La vie à chaque instant 366 pensées bien-être – agenda perpétuel (Ed. Pocket, 2012), Voyage aux pays de l’amour aux Éditions de l’Homme (2013).

Communiquer, c’est mettre en commun

« Qu’est-ce que j’ai dit pour que tu te mettes  dans cet état? Qu’est-ce que j’ai fait? »

Dans le couple, avec nos enfants, nos parents, la question de la « communication» se pose à chaque fois qu’interviennent des tensions, une dispute, une mésentente.

Mais “qu’est-ce que communiquer,
sinon « mettre en commun» – nos ressemblances, comme nos différences.

Communiquer, ce n’est pas seulement s’exprimer. C’est un aller-retour qui comporte des étapes successives.

  1. S’exprimer.
  2. Recevoir la confirmation que
    ce que l’on a dit a été entendu.
  3. Écouter l’expression de l’autre.
  4. Confirmer qu’on l’a entendu.

Ces séquences apparemment simples comportent des pièges innombrables. l’autre, en effet, ne réagit pas à ce que nous disons mais plutôt à ce qu’il entend dans ce qui est dit, et surtout à la façon dont la parole qui lui est adressée résonne en lui.
Il est quasiment inévitable que des décalages s’intercalent entre ce que l’un a voulu dire et ce que l’autre a entendu – et réciproquement.

La méthode Espere
[Energie spécifique pour une écologie relationnelle essentielle) développée par Jacques Salomé invite chacun à s’interroger sur sa propre façon d’échanger, de partager,
d’établir une relation.

Elle propose à ceux qui se sentent interpellés par cette réflexion de se confronter à leurs propres seuils d’intolérance.
Car toute démarche pour améliorer notre communication avec autrui introduira aussi
une interrogation sur notre relation à nous- même: comment être un bon compagnon
pour soi, comment apprendre à se respecter,à se donner une valeur, bref à s’aimer.

La méthode Espere suppose une mise en pratique suivie, mais repose avant tout sur
une cohérence et une exigence envers soi- même plus qu’envers autrui. Ce n’est pas
une thérapie, mais une pédagogie, applicable par tous, sans l’intervention d’un tiers.

La communication relationnelle peut en effet s’apprendre.
Il appartient à chacun de commencer là où il est, là où il en est.

C’est en osant dire non à l’autre, en refusant de se conformer à l’image qu’il a de nous, en prenant le risque de se définir, que l’on apprend à se dire oui .

Les clés de  la méthode Salomé

Petit tableau récapitulatif pour mieux communiquer
dans son couple, avec ses enfants et ses parents.

LES ERREURS CE QU’IL FAUDRAIT
FAIRE
COMMENT LE FAIRE
Parler « sur »  l’autre
« Tu dois ! »
Parler “ à “ l’autre En utilisant le “je”
Rester dans le « on »
et les généralités
Personnaliser l’échange En s’impliquant
Subir Se différencier En osant dire le non
Penser à la place de l’autre Accepter de faire “avec” l’autre En laissant l’autre s’exprimer
Entretenir ses propres peurs Reconnaitre que derriere la peur se cache parfois le désir En prenant le risque d’écouter ses propres désirs
Se complaire dans le rôle de victime Prendre conscience de sa part de responsabilité dans la relation En évitant de confondre ce que l’on ressent avec ce que l’on vit
Chercher à changer l’autre, à le guérir Ne pas confondre la personne et son comportement En intervenant que sur les actes

QUI EST JACQUES SALOMÉ

CET AMI QUI VOUS VEUT DU BIEN..!!!

Un de ses nombreux livres…
Faites votre choix… CLIQUEZ
https://amzn.to/33xbcKf

Jacques Salomé, né le (84 ans) à Toulouse, est un psychosociologue et écrivain français.
. Il est l’auteur d’ouvrages, consacrés à la communication au sein du couple et de la famille, notamment Parle-moi, j’ai des choses à te dire et Jamais seuls ensemble. Il a tenu durant 15 ans une chronique dans Psychologies magazine.

Quand le silence des mots réveille la violence des maux

Les maladies sont des langages symboliques avec lesquels nous allons tenter d’exprimer, parfois avec acharnement, avec désespoir… ou parfois avec plaisir ce que nous ne pouvons pas dire avec des mots, avec nos langages habituels, ce aussi à quoi nous n’avons pas directement accès et qui pourtant se crie en nous.

LA CONFIANCE D’ÊTRE SOI

A lire absolument: Un livre qui a le mérite de mettre à nu nos fonctionnements et notre mal être. Merci à jacques salomé d’avoir osé écrire ce qu’au fonds nous savons mais refoulons.

Un livre de survie: Merci à vous J Salomé de nous faire partager votre vécu…Il ressemble tant au nôtre qui nous parait bien souvent trop lourd à porter. Merci car en vous lisant nous découvrons que nous sommes tous confrontés à notre chemin de vie pas toujours simple.

Génialissime : Ca m’a permis d’avancer, de faire un grand pas. Je pense, par contre, qu’il faut être prêt intellectuellement pour l’apprécier. Merci M Salomé

JACQUES SALOMÉ

Share Button

De la vieillesse (Caton l’Ancien)


Vos poèmes, vos poèmes préférés …
– Des livres à nous signaler, vos impressions sur ceux que vous avez lus, et que vous voulez nous conseiller…. O
u tout simplement comme aujourd’hui un beau texte  à nous faire partager

Pensez à nos potes âgés qui n’ont pas de jardin et cultivent leur esprit…!

vieillesse.JPG le vieux
« La faiblesse convient à l’enfance ; la fierté à la jeunesse ; la gravité à l’âge mûr ; la maturité à la vieillesse :
ce sont autant de fruits naturels qu’il faut cueillir avec le temps. Une jeunesse intempérante et débauchée ne transmet à la vieillesse qu’un corps épuisé. » 

( Cicéron)

 

Caton l’ancien ou de la vieillesse

De la vieillesse : Caton l’Ancien
Poche – 17 janvier 2003
de Cicéron (Auteur),
P. Wuilleumier (Traduction)

.

AMAZONE.FR:  Le feuilleter

En pleine crise politique, à l’heure où la République chancelle, Cicéron fait l’éloge d’un des héros de la République romaine, et montre qu’à 62 ans on peut non seulement gouverner mais encore gouverner sagement, car Caton est ici présenté comme la figure emblématique du sage romain.

A travers l’apologie qu’il fait de la vieillesse, c’est sa conception de toute la vie humaine que le célèbre orateur latin nous livre dans cet ouvrage. A 63 ans, Cicéron fait à un vieil ami, sur un ton de confidence, l’éloge de la vieillesse.
Il lui explique pourquoi elle n’est pas un fardeau et comment affronter calmement l’approche de la mort.


  CICÉRON (-106 – -43)

   Cicéron (en latin Marcus Tullius Cicero), né le 3 janvier 106 av. J.-C. à Arpinum en Italie et assassiné le 7 décembre 43 av. J.-C. à Formia, est un homme d’État romain et un auteur latin.
Orateur remarquable, il publia une abondante production considérée comme un modèle de l’expression latine classique, et dont la plus grande partie nous est parvenue.
S’il s’enorgueillit d’avoir sauvé la République romaine de Catilina, sa vie politique fut diversement appréciée et commentée : intellectuel égaré au milieu d’une foire d’empoigne, parvenu italien monté à Rome, opportuniste versatile, « instrument passif de la monarchie » rampante de Pompée puis de César selon Theodor Mommsen et Jérôme Carcopino mais aussi, pour Pierre Grimal, l’intermédiaire qui nous transmit une partie de la philosophie grecque.

Source : Wikipédia (texte et photo)

Lorsqu’il écrit le Cato Maior, au début de l’an – 44, à l’heure où la République agonisante s’apprête à succomber sous les dagues des assassins de César, Cicéron éprouve cruellement le poids des ans (il a soixante-deux ans).
C’est donc un Cicéron vieillissant qui dresse un portrait idyllique de la vieillesse dans un dialogue fictif où Caton l’Ancien est interrogé par deux jeunes hommes

Il imagine un court dialogue philosophique qu’il situe à l’époque glorieuse de Rome, en – 150. Les jeunes Scipion Émilien et Laelius prennent du vieux et toujours vigoureux Caton (quatre-vingt-quatre ans) une leçon de vie.
Celui-ci réfute les différents griefs souvent formulés à l’encontre de la vieillesse : elle éloigne l’homme des affaires publiques, lui ôte ses forces, le prive des plaisirs et enfin elle est l’approche de sa mort.
Les réflexions prêtées à Caton l’Ancien sont certes enjolivées, mais elles agissent sur Cicéron comme un élixir de jouvence et une consolation dans ses malheurs personnels et ses déceptions politiques. Une façon de conjurer la peur de vieillir.

Des propos forts et clairs, à l’image du caractère bien trempé du personnage principal pour conjurer la peur de vieillir.

vieux-couple-canne.jpgILS L’ONT DIT SUR LE NET

Le vieillard est un sage, un voyant, un devin, un prophète.
Ayant quitté la politique, il peut enfin s’engager dans le politique.
Car, le vieillard, à la différence des jeunes personnes, vit dans le temps du loisir : celui du souci de soi, de l’amitié, de la conversation.
Il cultive la tranquillité de l’autarcie, savourant un temps libre, qui n’est plus celui de l’« embesognement » de la jeunesse, pour reprendre le mot bien connu de Montaigne.
Il « s’éduque lui-même à la vieillesse », comme le dira Sénèque.

« De savoir être à soi »

À ce titre, la vieillesse est le temps du désengagement, qui ne s’oppose pas à l’engagement : c’est le temps d’une retraite qui est une disposition de l’esprit, celui de la liberté qui est
« de savoir être à soi ».

La liberté de la retraite n’est pas éprouvée de la même manière par le stoïcien et l’épicurien.

Mais cette liberté n’est pas éprouvée de la même manière par le stoïcien et l’épicurien.
Si désengagé soit-il, le premier est toujours prêt à prendre sa part aux tâches de la cité ; quant au second, il se replie sur le monde domestique du loisir, sans pour autant se désintéresser de la vie publique et, s’il s’y intéresse, c’est d’une autre manière : avec le recul critique de l’âge.

On se tromperait à interpréter ce désengagement comme un refus du monde ou comme un repli sur soi.
Il est parfois plus facile de s’engager que de se désengager.
L’auteur n’ignore pas que le devoir qui convient à l’âge avancé exige une rude discipline.

Cicéron tente d’articuler une vision stoïcienne et une vision épicurienne de la vieillesse.

– Le vieillard a besoin d’occupation, de plaisirs intellectuels, de réconfort et surtout d’amitié.

C’est effectivement de votre amitié que les potes âgés de ce blog se nourrissent tous les jours …partagez la Chouette avec vos amis….

Chou Blanc est effectivement magnétiseur...! voir son site cliquez CHOU BLANC retour sur la rubrique du même tabac

RETRO :
C’est du même tabac…..

Crème anti-douleur 200ml

Share Button

AVC : un danger peut en cacher un autre



logo com pote comnunique LE BLOC NOTE
DE COM’ POTE

– C’est l’information du pote âgé faite par un pote pas con … mais très COM…!!!

littel com pote
Dans ma rubrique , je voulais
, cette semaine, vous
parler
des RISQUES D’AVC..!!

chouette-prof
– Avant toute chose mon pote je dois donner mes sources…

C’est LE MAGAZINE LE POINT qui a publié cet article.

Voici de quoi éclairer tous les potes âgés .

 

little compote DAVC : un danger peut en cacher un autre

Lors d’une journée mondiale de l’accident vasculaire cérébral, les risques liés à certains troubles du rythme cardiaque ont été mis en avant
Gare à la fibrillation atriale !
Si, comme plus de 600 000 adultes vivant dans l’Hexagone, vous ressentez parfois des palpitations cardiaques, mieux vaut en parler à votre médecin.
Car la fibrillation atriale est un trouble du rythme qui multiplie par cinq le risque de faire un accident vasculaire cérébral (AVC).
D’où le thème choisi pour cette nouvelle journée mondiale consacrée aux “attaques au cerveau” : un danger peut en cacher un autre.

littel com potePetit rappel pour commencer :
Les AVC sont responsables de 60 000 décès, chaque année, dans notre pays. Près de 130 000 nouveaux cas sont diagnostiqués (le quart d’entre eux chez des personnes de moins de 65 ans). Au moindre doute, comme :
– la faiblesse d’un côté du corps,
– l’engourdissement d’un membre,
– un trouble de l’élocution,
– de la vision
– de l’équilibre,
– un mal de tête sévère
Et soudain, il faut immédiatement appeler le 15.

little compote DFacteurs de risque
La prise en charge rapide est indispensable pour limiter les séquelles consécutives à la souffrance du cerveau privé d’oxygène (la majorité des AVC est liée à la formation d’un caillot). À chaque minute de perdue, ce sont deux millions de neurones qui sont détruits, estiment les spécialistes. Malheureusement, aujourd’hui encore, les AVC représentent la première cause de handicap physique acquis chez l’adulte, la deuxième cause de mortalité chez l’homme (la première chez la femme) et la deuxième cause de démence.

Dans 85 % des cas, les victimes présentent des facteurs de risque.

– Le premier d’entre eux est l’hypertension artérielle.
– Le deuxième la fibrillation atriale,
Il s’agit du trouble du rythme cardiaque le plus fréquent. “La fibrillation atriale peut provoquer une stagnation du sang au niveau des oreillettes.

Cela contribue à la formation de caillots qui risquent de se détacher et de migrer vers les artères cérébrales

littel com poteLes principaux symptômes de la fibrillation atriale, sont :
– la fatigue,
– l’essoufflement,
– des palpitations,
– des battements du coeur irréguliers et rapides,
– des douleurs dans le thorax
– des vertiges.
Mais certains patients ne ressentent rien d’anormal.
Ce problème est alors diagnostiqué au cours d’un simple examen de routine.

Tout comme l’hypertension artérielle, la fibrillation atriale doit être correctement prise en charge (pour lutter contre cette dernière, les médecins prescrivent des médicaments qui ralentissent le rythme cardiaque).
“Il faut savoir que les AVC qui sont liés à une fibrillation atriale sont beaucoup plus graves que les autres”,
. Les personnes qui en souffrent ont donc tout intérêt à suivre correctement leur traitement.

SOURCE :
– LE POINT

– les bonnes pioches de la chouette

– Télémédecine enjeux et pratiques ( Pierre Simon)

ACHETER …? https://amzn.to/2luwbsx

 

duo compoteCOM’POTE

Share Button