Archives par étiquette : Les+ lus

De la femme tronc….. au plaisir du jardinier… surtout les corses

Libido/Tonique sexuel

les indiscretions du salon de coiffure BLOC NOTE FRIVOLE
de Chou Frisé
( en direct de son salon de coiffure)

Wonderbra et Chou Frisé, assurent le service après vente du produit publié l’autre jour.
Extraits de la bibliothèque rosse..!

  Musique d’ambiance

 (cliquez les deux et écoutez les en même temps)

   le merle à poitrine tachetée -un instant de relaxation dans un monde de brutes au coeur de l'arbre il y a la vie -Graeme ALLWRIGHTEn écouter plus

Les contributeurs sont très prompts à réagir à notre rubrique ( Wonderbra, lutte contre le déséquilibre des formes).

Ils participent à compléter la culture du pote âgé si proche de la nature et qui touche ce qui est à sa portée…..

Voici la photo de vacances de l’un d’entre eux :
Soit ce sein est grossi …. soit il conduit trop près de la femme tronc… Et c’est pas très sein !

J’adore la lumière céleste et si leste à soutenir l’ensemble….. pour peu qu’on se lâche, on pense que les saints s’y intéressent aussi…! C’est surement Saint Mémin

Certains potes âgés envoient des messages pour dire que cet arbre est un VAOBAS et sont prêts à prendre le tour de taille… un autre pense que c’est un figuier et demande à avoir la photo de la figue pour en être sûr… Même si la figue est sèche…! Il dit qu’en vieux jardinier, il reconnaitra la variété

Sous contrôle de MAMY VIGIE  (et en image à  dévoiler) nous lui offrons ce plaisir de saison ( c’est un variété tardive)
panneau de controle parental placé à la demande de Mamy Vigie chaque fois que nous dépassons les bornes calorimétriques

…..  Vous appuyez donc volontairement pour voir
(+ 80 ans s’abstenir)
 
 
attention évitez le lait de figue c'est urticant et ça démanche

 
Musique d’ambiance

Chou frisé

7281

Share Button

Wonderbra, lutte contre le déséquilibre des formes

Libido/Tonique sexuel

les indiscretions du salon de coiffure BLOC NOTE FRIVOLE
de Chou Frisé
( en direct de son salon de coiffure)

Wonderbra et Chou Frisé, luttent ensemble contre le déséquilibre des formes.
Extraits de la bibliothèque rosse..!

Depuis tout petit, nourri au sein  et très observateur, j’ai pu constater que les poitrines des dames connaissent un déséquilibre parfois perceptible, qu’elles essayent d’atténuer par une gymnastique corrective et volontaire ou en confiant parfois à un ferronnier d’art le soin de refaire l’esthétique du balcon.
Plus tard, adepte de la randonnée dans la silicone valley,  j’ai constaté que même quand ces dames nous promettent démons et merveilles, il y a quand même un sein qui est plus gros que l’autre… !

 Ne me demandez pas lequel…? Les expertises et statistiques dans ce domaine sont plutôt périlleuses et on se voit mal débarquer chez sa conpines mètre ruban et balance de Roberval en batterie.
Cela doit avoir un fond de vérité puisqu’avec le temps, les « saints » ont été baptisés…..

Savez vous comment on les appelle ces deux là …. ? Je vous les donne Emile :    Don Quichotte et Sancho Pansa…. !

On le chuchote sans penser anal, et CERVANTES nous le pardonnera lui qui avait mis ces deux là dans sa manche

Dès les premières constatations de ce déséquilibre des formes, les publicités allèrent bon train pour apporter des solutions à ces dames je devrais dire à ces drames…
Jugez Pluto (comme on dit chez Walt Disney) ce slogan percutant :

« Un vrai soutien gorge

–  Il maintient les forts

– soutient les faibles

– et ramène-les égarés » 

Sur la taille des saints et leur tour de poitrine,   les anecdotes foisonnent en particulier dans le monde de la chaude bise et du cinéma …… Du playtexte on a gardé que les images pour enrichir play boy

Ainsi, on nous  rapporte que l’actrice GINA LOLOBRIGIDA cabossées de la poitrine comme une BM accidentée et réputée pour ses caprices, ne se présenta pas sur un plateau faisant dire au metteur en scène furax

 «  qu’elle avait la poitrine prise »

Et celui ci de questionner

          « Par qui ? »

L’un de nos rédacteurs dont je tairais  le nom et qui courait en culotte courte lors de la guerre de la ricorée se souvient de la tournée de Maryline Monroe auprès des GI.

Sa poitrine fit si grosse impression, ou simplement pression sur un GI, qu’il décida d’écrire à Maryline pour réclamer un objet personnel, qui puisse faire l’envie de tous ses copains de chambrée

         Celle-ci envoya un de ses soutiens gorge

          Elle reçut en retour une lettre de remerciements dédicacée par toute la chambrée :

«  Merci pour le hamac »

 Depuis des années, la marque Wonderbra participe à ce tir au pigeon, en créant des décolletés pigeonnants qui donne à des dunes du  pilar des perspectives alpestres  

 Inégaux par leurs tailles et par leurs poids, ils sont à l’origine de l’expression « Ne pas savoir à quel sein se vouer »

 La solution nous la trouverons peut être dans une tirade de Belmondo dans le film « week-end à zuydcoote »

«Une nana qui n’a pas de seins ?  Moi je m’en fous …je m’en sers pas … ! »

De tout manière rassurez vous madame, on ne peut pas dire que vous êtes plate comme une planche…. puisque une planche à dessin    

Restons sérieux et faisons ensemble un peu d’histoire …..

Le soutien-gorge ampliforme Wonderbra est conçu en 1961 par la styliste canadienne Louise Poirier ( sans doute pour soutenir ses seins en forme de poire)
Wonderbra est une marque de soutiens-gorge ampliformes, commercialisée par la société Playtex, Le nom « Wonderbra » est formé de deux termes accolés : en anglais, « wonder » exprime une idée d’émerveillement et « bra » désigne un soutien-gorge.
Les soutiens-gorge de marque Wonderbra ont pour caractéristique essentielle le fait d’être pigeonnants :
Le Wonderbra est agencé de manière à rehausser et resserrer la poitrine, en vue de créer un effet de décolleté plongeant, même sur les silhouettes les plus menues. L’ effet balconnet faisant naître l’expression populaire  »
il y a du monde au balcon  » Pour être bien placé il vaut mieux dans les spectacles être premier balcon « deux faces »

Bois bandé 200ml

Chou frisé

8789

Share Button

AMOUR ET TRADITION : Saint Georges terrasse le dragon


rose saint georges

SAINT GEORGES TERRASSANT LE DRAGON

La vie de Sant Jordi
par Chou blanc (catalan)

Sant Jordi (Saint Georges en Français) est le saint patron de diverses nations comme l’Angleterre, la Bulgarie, le Portugal ou la Catalogne.

Sant Jordi est donc une fête catalane que l’on célèbre le 23 avril.

L’homme offre une rose à sa « princesse », et la en savoir plus en catalan et espagnolfemme offre un livre à son « chevalier ».


C’est une fête des amoureux de plus, comme la Saint Valentin…


Voici l’origine de cette fête :

« Sant Jordi était un militaire romain chrétien. Pour ne pas avoir renoncé à ses croyances, il fut martyrisé au temps de l’empereur romain Dioclétien, vers l’an 303.
Une des légendes qu’on attribue à Sant Jordi, devenue rapidement la plus populaire, explique qu’un dragon terrorisait les habitants d’un village. Pour le calmer, ils devaient lui donner un agneau et une jeune fille, choisie au hasard.

lancelot-blodeel-1496-1561-légende-de-saint-georges

BRUGES – lancelot-blodeel-1496-1561-légende-de-saint-georges

Un jour la malchance tomba sur la fille du roi, qui fut amenée devant le dragon.
Sant Jordi la libéra d’une façon miraculeuse, tua le dragon et des roses rouges jaillirent du sang de ce dernier.
La jeune fille, le roi et tout le peuple se convertirent au christianisme.


Les rois catalans manifestaient souvent leur dévotion à Sant Jordi et demandaient de l’aide pour combattre les infidèles.
En ce temps là, des pays aussi différents que la Georgie, l’Angleterre, le Grèce et la Catalogne firent de Saint Georges leur patron.


En 1926 en Catalogne est venu s’y ajouter le Jour dit du livre, une festivité bien enracinée, vivante partout en Catalogne et qui à l’origine était une commémoration de la mort de Cervantes. »


Moi je ne connais que le Nuits Saint Georges pour chasser ma Germaine de mes nuits…

Par Saint Georges …! comme disent les anglais…Pourquoi quand je remonte de ma cave fait-il toujours nuit très tôt ….

Et mon dragon de femme d’ajouter
– « Va te coucher… Ne pas dormir nuit »

A Nuits Saint Georges en Bourgogne, le nom de Saint-Georges est directement lié à la production de vin. Au IVe siècle, on y aurait rapportés à Nuits les reliques de St Georges et un clos de vignes de la paroisse aurait alors pris ce nom.
Les premières traces de l’homme dans la commune datent du Magdalénien au lieu-dit le Trou-léger. (ils buvaient moins que moi)

Le 25 juillet 1971, l’équipage d’Apollo XV donna officiellement, à un trou lunaire, le nom du « Cratère Saint-Georges », en rendant hommage à Jules Verne. En effet, dans son roman Autour de la Lune, une fine bouteille de vin de Nuits est par hasard retrouvée dans le compartiment des provisions, afin de fêter « l’union de la Terre et de son satellite ».

Sacré Jules avec de tels bagages je ne m’étonne pas qu’il ait fait « cinq semaines en ballon… »
… de rouge
( je précise …. car j’ai toujours peur que quelqu’un soit resté à la cave et ne sache pas rentrer de nuit ….. c’est que l’escalier est raide et on peut vite passer nuit à trépas


Ils ont écrit sur saint Georges…  et nous avons aimé..!

TOUS LES LIVRES
QUI EN PARLENT
https://amzn.to/2KQrRih
https://amzn.to/2vjhXzI

Découvrir un auteur catalan et ses contes en français : 
ET SON LIVRE BILINGUE POUR SANT JORDI


retour sur la rubrique du même tabacavec ma mémé qui m'a tout racontéCHOU BLANC

RETRO
C’est du même tabac…..


3201

Share Button