Archives par étiquette : légendes

LIVRES : La passion des champignons

Print pagePDF pageEmail page

BLOC NOTE LITTÉRAIRE
par
Chou Blanc

«  Paroles d’hommes« 

La pluie des derniers jours excite votre appétit de mycologue?
Votre panier est déjà prêt à partir pour la prochaine excursion de cueillette de champignons?

Bolets

Quatre professeurs de l’Université  et membres passionnés de l’Amicale des mycologues proposent un ouvrage d’ethnomycologie où ils explorent les relations entretenues par les hommes avec les champignons à travers le temps et les civilisations.

On le voit dans ce livre, le champignon est utilisé à toutes les sauces: à des fins alimentaires, bien sûr, mais aussi religieuses, scientifiques et folkloriques.

Chez les Amérindiens, notamment, la prudence est vite de mise.

apothicaireAu fil du temps, l’être humain a appris à ne pas manger toutes les espèces de champignon consommées par les animaux, certaines étant pour lui mortelles.

alors qu’au Moyen Âge c’est la psalliote qui a la cote

Chez les Amérindiens, notamment, la prudence est vite de mise.
On ne consomme que quelques espèces, comme les morilles et les marasmes des oréades.
Chez les Romains, on apprécie en revanche les cèpes, les truffes et même l’amanite des Césars, alors qu’au Moyen Âge c’est la psalliote qui a la cote, de même que les chanterelles.

Depuis des millénaires, les Chinois et les Japonais utilisent les champignons comme médicaments pour traiter plusieurs pathologies et comme agents propices à accroître la durée de la vie.

Les hommes de science grecs et romains connaissent eux aussi leurs vertus thérapeutiques, mais c’est à la Renaissance que se développe un véritable intérêt scientifique pour la mycologie.
Des recherches récentes menées sur des moisissures du genre pénicillium sont par ailleurs à l’origine de la découverte des antibiotiques.

Les hallucinations de l’histoire

L’amanite tue-mouche est sans contredit l’hallucinogène le plus connu depuis la nuit des temps.

On la connaît de longue date en Sibérie, chez les Vikings, dans la religion indo-aryenne, le Veda ou chez les Amérindiens d’Amérique centrale et du Nord.
Elle est notamment utilisée comme «guide spirituel» dans les rites chamaniques des Ojibwés.

Dans l’histoire, une multitude de superstitions et de croyances tentent d’expliquer la toxicité ou les effets hallucinogènes de certaines espèces.

Ces champignons dangereux, est-ce l’oeuvre du diable, de sorcières ou l’effet de la proximité d’un crapaud, d’un serpent?
Et les effets hallucinogènes des champignons seraient-ils à l’origine de la légende du père Noël, du célèbre conte de Lewis Carroll Alice au pays des merveilles ou même de la bédé des Schtroumpfs?

SOURCE :
Denyse Valois

Des champignons et des hommes
Consommation, croyances et science
Guy Gaudreau, A. et F.-X. Ribordy, M. Tremblay
Éditions Cabédita, coll. «Archives vivantes»,
France


Chou Blanc est effectivement magnétiseur...! voir son site cliquez Chou Blanc

Share Button

HALLOWEEN : La fête de Samain et des citrouilles

Print pagePDF pageEmail page

 


BLOC NOTE

DE WIKI

Les origines d’Halloween La fête de Samain

Halloween dans sa version actuelle est une fête qui nous vient d’Irlande, mais on peut y voir également un rapport avec une fête celte appelée Samain.
En effet, pour les Celtes, l’année se terminait le le 6ème jour de la lune montante (qui tombe entre le 25 octobre et le 20 novembre) et l’on supposait que ce jour-là, une passerelle devenait possible entre les vivants et les morts.
La fête de Samain était marquée par le sacrifice d’animaux suivi d’un banquet rituel.
Afin de s’attirer les bonnes grâces des esprits et les apaiser pour qu’ils retournent au royaume des morts, chacun laissait devant sa porte de la nourriture en offrande.

La Toussaint remplace Samain

Les traditions celtiques, bien que très ancrées dans la culture populaire, furent fortement combattues au début de Moyen-âge par le clergé qui substitua des fêtes chrétiennes aux fêtes païennes ancestrales.
C’est ainsi que, dans l’Europe chrétienne la fête de Samain disparut au profit de la fête de la Toussaint.
Cependant les traditions païennes furent combattues beaucoup plus tardivement en Irlande, ce qui permit aux aspects folkloriques de cette fête de rester vivants.
Lorsque la fête de la Toussaint fut instituée, la fête celtique se transforma en Halloween, « All Hallow Even », c’est à dire « la veille du jour des saints ».
Par la suite, l’immigration massive d’Irlandais aux Etats-Unis contribua à populariser ce folklore dans le Nouveau Monde.
Chose amusante, c’est finalement grâce à l’influence des Etats-Unis que la France a découvert cette fête, alors qu’elle est pourtant, à l’origine, européenne.
Bien entendu, chacun reste libre d’apprécier, ou non, la célébration de cette fête importée.
Certaines personnes considèrent Halloween comme une fête commerciale sans intérêt, tandis que d’autres y voient tout simplement une expression sympathique de la culture populaire.

LA FÊTE DES CITROUILLES

La légende de Jack-O’-Lantern

Vous connaissez certainement la citrouille lanterne, appelée aussi Jack-O’-lantern.
Il s’agit d’une citrouille évidée dans laquelle on découpe un visage effrayant que la lumière tremblotante d’une bougie rendra plus inquiétant encore à la nuit tombée.
Voici la légende irlandaise qui a donné naissance à la coutume des lanternes citrouilles.
Jack était un fermier paresseux et très porté sur l’alcool, qui vendit son âme au diable sans s’en rendre compte un soir d’ivresse.
Il réussit cependant à berner le diable :
Il le fit monter sur un arbre très haut dont il ne pouvait redescendre seul, et ne lui offrit son aide qu’en échange de la promesse que son âme n’irait pas en enfer.
Cependant, à sa mort, Jack avait commis tant de pêchés qu’il ne réussit pas à se faire admettre au paradis.
Exclu à la fois du paradis et de l’enfer, on raconte qu’il erre à la recherche d’un endroit où se reposer, avec à la main un navet creusé en lanterne dans laquelle brûlent quelques braises de l’enfer…
Les lanternes d’Halloween étaient donc faites à l’origine à partir de navets ou encore de betteraves. Lorsque les Irlandais émigrèrent aux Etats-Unis, ils découvrirent la citrouille et la trouvèrent idéale pour la réalisation de leurs lanternes d’Halloween.

Source:
Le site Dromadaire

en savoir plus

La video d’Halloween

« Le passé de notre chouette est assez sulfureux… Ainsi en 2010, elle était présente au sabbat
– Pour y aller prenez votre sac de gros sel et cliquez sur le chat noir »

« On l’a vue enfourcher son balai au milieu des ballets d’ Edgard Degas . Faites comme les petits rats de l’opéra cliquez sur la citrouille allumée … Attention les nuisibles adorent les petits rats….  »


wikipédiatre est le détracteur en chef de ces jeunes rédacteurs

Share Button

EL SANTET : Ce jeune homme de Barcelone … Ce petit saint mort à 22 ans en 1899

Print pagePDF pageEmail page

MON MONDE EST BIZARRE ET PARFOIS PLEIN DE MYSTÈRES INEXPLIQUÉS Nous vous ferons découvrir ce que le ciel, la terre, l’eau ,et le feu ont de plus beau…. avec toujours un mystère que la nature semble vouloir maintenir sur bien des choses bizarres et parfois étranges…. CHOU BLANC nous entraine dans son monde…son monde bizarre …. Ambiance… Ambiance

LE CHOURISTE L’ HISTOIRE DE CANALS ET FRANCISCO AMBROS. DIT « LE Santet »

Francesc Canals et Ambros, connu comme «le Santet» (Barcelone, 1877- 27 Juillet 1899) était un jeune homme mort à Barcelone à l’âge de 22 ans. Enterré dans le cimetière de Poblenou, il jouit d’une vénération populaire attribuée à ses dons paranormaux exceptionnels.

C’était un personnage  très aimé de tous. Nous savons que ce fut une très bonne personne qui  aidait ses compatriotes en difficulté. Il avait des capacités surnaturelles (entre autres, des rêves prémonitoires) et sa mort a été profondément ressentie.
Bientôt lui furent attribué par son intercession et ses pouvoirs miraculeux des guérisons qui firent naitre autour de lui un culte populaire sans aucun soutien des autorités ecclésiastiques.

Il est né dans la Plaza de la Llana Barcelone en 1877, son père étant aveugle, dès l’âge de 14 ans, il est allé travailler au centre commercial El Siglo, situé sur la Rambla  où il a gagné une solide réputation d’une immense gentillesse.
On dit que très vite il distribua  son salaire aux  pauvres et qu’il lui fut attribués des pouvoirs surnaturels, en particulier des prédictions.

 Des prédictions confirmées 33 ans après

Quand il y avait des vêtements en surplus, il les donnait  aux gens du quartier qui en avaient besoins. C’est  peut-être pour cette raison qu’il a été congédié, ou à cause de sa prédiction que le centre commercial El Siglo allait un jour brûler .…. ce qui se produisit 33ans après en 1932.

En plus de ses prédictions il était célèbre pour faire des faveurs, aides et conseils.
Il semble qu’il avait la capacité de guérir par imposition des mains et de connaître la date de la mort d’une personne juste en le regardant dans les yeux : beaucoup de gens ont dit plus tard qu’il avait prédit sa propre mort.
Il a également annoncé que son père retrouverait la vue juste après sa mort, et c’est ce qui est arrivé.

Une mort pas claire…  et un culte immédiat
La cause de la mort de Francesc Canals et Ambroise n’est pas claire: Certaines sources disent qu’il est mort de la tuberculose chez lui ; d’ autres qui est mort des blessures causées après l’aide apportée à ses voisins au cours de l’incendie de leur immeuble.

Sa première sépulture c’est faite dans une niche haute du vieux cimetière ce qui était peu commode pour placer des fleurs et demandes de vœux… il fallait une échelle…! Comme le culte du garçon avait augmenté et que beaucoup de gens venaient pour laisser là des offrandes votives, la ville de Barcelone a déplacé en 1908 ses restes au niveau du sol, et son tombeau fut exempté de droits.
De chaque côté de la niche ont été réservées douze niches, sans emploi, qui servent d’ autels où les gens laissent des fleurs, des bougies et toutes sortes de souvenirs et des offrandes votives, en face existe un espace, toujours plein de fleurs et de voeux .
Sur la tombe il y a un photo du mort et devant, un urne en verre transparent avec une petite ouverture pour déposer vos messages et demandes au SANTET

Un culte encore très présent de nos jours

Immédiatement après sa mort, les employés qui le connaissaient furent les premiers à venir lui rendre visite mus par l’espoir de voir leurs désirs satisfaits.
On raconte que les premières à  apporter des fleurs furent les fleuristes des Ramblas et  des membres de la  communauté gitane. Peu de temps après sa mort, est nait la croyance que les faveurs seraient accordées, à condition qu’elles  ne soient pas directement liés à l’argent.

Sa renommée d’entremetteur et d’aide la fertilité se rependit également .

La tradition veut que si vous visitez la tombe du SANTET faites une prière, puis demandez votre voeux …Quittez les lieux par le côté droit de la niche, sans revenir sur vos pas….  il suffit  alors de regarder la tombe de loin pour que  se réalise ce que vous avez demandé.
Après avoir reçu la faveur vous devrez revenir remercier. Il ne déçoit jamais une personne qui demande une faveur: les plus demandées sont liés à la santé.

Peu de temps après sa mort , la pierre s’est  fissurée en diagonale, et aprés réparation, la fissure à nouveau exactement la même place.
Une légende dit qu’en regardant fixement la fissure on peut voir la lumière de l’au-delà.
Il nous a été dit  que de sa première sépulture on entend un cri venant de l’intérieur;
Ce cri fut plus puissant quand on tenta de profaner sa tombe….Si puissant qu’il alerta le gardien du cimetière.

SOURCE :
 carlos Barneda    CATALOGNE
traduction Chou Blanc pour la Chouette

Comment y aller ?
Cimetière del Poblenou de Barcelona,

niche numéro 138 à intérieur centre de l’allée 4a, département I ,

identifiée comme tombe de Francisco Canals Ambrós mort  le 27 de Julio de 1899 à los 22 años y 2 meses.?

Chou Blanc est effectivement magnétiseur...! voir son site cliquez retour sur la rubrique du même tabacChou Blanc

RETRO : C’est du même tabac…..

Share Button