Archives par étiquette : légendes

Oui mon nounours….. C’est le mercredi de l’ours

Anti-parasites

CHOUONS ENSEMBLE   par Chou fleur

C’est mercredi les choupinets et les choupinettes voilà de quoi jouer avec Papy et Mamy et s’instruire parfois….
Ce mercredi  honneur  à L’OURS BRUN
voir également sur l’ours les publications des et 2

L’OURS BRUN DES PYRÉNÉES 

– 1 –  L’OURS BRUN DES PYRÉNÉES
– 2 – L’ART et la PALETTE  AUX CHOUX – La gravure
– 3 – LOUIS FINE avec lui  » le renard et l’ours brun »
– 4 – PAPY SONG – Radio NOUNOURS 

– 5 – PAPY VIDEO   – l’ours brun découvre les arts martiaux
– 6- PAPY CINEMA  – l’ours Film de 1988 JJ ANNAUD

-1- L’OURS BRUN DES PYRÉNÉES

Lorsque l’’on parle de protection des espèces, il arrive que l’’on déclenche de véritables tempêtes médiatiques, surtout quand on évoque les grands carnivores.
Ainsi en est-il de l’ours brun dans les Pyrénées.
Il est certes difficile de tolérer ces redoutables chasseurs à proximité des troupeaux, mais l’’homme n’’a pas tous les droits sur la nature. Les ours ont aussi payé le prix fort de la cohabitation avec l’’espèce humaine.
Désormais, ils font partie des animaux indésirables en Europe et ailleurs… L’’expansion croissante des activités humaines éloigne les grands carnassiers. Outre les ours, cette problématique concerne d’’autres grands carnivores

L’’ours brun des Pyrénées n’est pas un ours très grand comparé à ses cousins d’Amérique du Nord et d’’Alaska. Malgré cela, c’’est un animal puissant doté d’une grande force et capable d’accélération très rapide.
Un mâle pyrénéen adulte pèse entre 80 à 230 kg (le record pyrénéen est de 350 kg pour l’ours Dominique tué en 1848), tandis qu’une femelle adulte pèse entre 65 à 170 kg (le record est de 220 kg).
Cependant, le poids varie beaucoup en fonction :

– de l’âge : à la naissance l’ourson pèse 350 g, puis au bout de 8 mois il pèse déjà 15 kg, à 2 ans l’ourson pèse 30 à 35 kg et à 3 ans, le subadulte pèse 50 kg.

– du sexe : alors que jusqu’à 3 ans environ, le poids des mâles et des femelles est quasiment équivalent, à l’âge adulte, les mâles pèsent en moyenne 2 fois plus que les femelles. La raison en est simple : la croissance de la femelle s’arrête lorsqu’elle est en âge de procréer tandis que le mâle continue à grandir et à grossir.

– des saisons :à l’automne, après avoir accumulé des réserves de graisse pour l’hibernation, l’ours grossit de près de 30 % par rapport à son poids habituel.

– de l’alimentation : d’une année sur l’autre, l’ours peut prendre plus ou moins de poids en fonction des saisons et de l’abondance de certaines sources de nourriture (glands et faînes à l’automne surtout).

Debout sur ses pattes arrières, l’ours pyrénéen ne dépasse pas 1, 70 à 2 mètres de hauteur, tandis qu’il mesure 0,90 à 1,20 mètres au garrot.

L’épaisse fourrure de l’ours brun le protège des variations de température avec ses trois épaisseurs : la « bourre » (poils de duvet), les poils intermédiaires et les poils de jarre. Son pelage varie du beige clair au brun, marron ou noir selon les individus, la saison et l’âge. Mais un même individu peut avoir un pelage plus ou moins clair, avant et après la mue. Pour les jeunes, la fourrure est marron gris avec un collier clair qui disparaît, alors que chez les vieux ours, elle devient grisâtre. La mue intervient une fois par an, en été.

La vue de l’ours semble médiocre : il ne verrait nettement qu’à quelques dizaines de mètres. Par contre, son ouïe et surtout son odorat sont très développés. L’ours est ainsi capable de flairer une odeur à plusieurs kilomètres de distance.

Un ours vit dans la nature jusqu’à 25-30 ans. L’ours mâle autochtone Papillon était âgé de 29 ans lorsqu’il est mort en juillet 2004. Actuellement, les plus vieux ours des Pyrénées sont Pyros (mâle d’origine slovène âgée de 18 ans en 2006) et Camille (mâle autochtone âgé de 15-20 ans en 2006). En savoir plus avec: vie et biologie

– 2 – L’ART ET LA PALETTE
AUX CHOUX
Gravure ancienne de l’ours brun

Wiki..!  Tu dis que c’est un gravure…
Mais… c’est quoi la gravure…?

Timbre poste sorti les 14 et 15 septembre 1991 à Saint Lary en hommage à l'Ours.

Timbre poste sorti les 14 et 15 septembre 1991 à Saint Lary en hommage à l’Ours.

Dans ce domaine, ce que tu connais le mieux c’est la gravure du timbre poste (voir les cartes postales de montreurs d’ours)

Graver consiste à dessiner sur un objet en creusant, ou en incisant sa surface. Dans la plupart des cas, la gravure est transposée, après encrage, sur un support tel que le papier. Avec la gravure égyptienne, les graffite et la litho-gravure, le matériau gravé devient l’œuvre elle-même.

Dans le domaine artistique, le terme gravure est un mot ambigu qui désigne : une technique, le fait de « graver », c’est-à-dire creuser ou inciser un matériau ; par extension la gravure désigne aussi un ensemble de techniques utilisées en art ou en reprographie, ne nécessitant pas toujours de graver le matériau.
Enfin « une gravure » peut être aussi l’œoeuvre finale obtenue par l’utilisation de l’une des techniques de gravure.
Cette œuvre sera le matériau gravé lui-même ou bien encore une transposition d’après celui-ci. Par abus de langage on confond souvent gravure et estampe, la dénomination d’estampe ou tirage étant réservée à « l’image imprimée ou dessinée sur un support quelconque » En savoir plus avec wikipédia

– 3 – LOUIS FINE avec lui  une histoire du roman de renard
 » LE RENARD ET L’OURS BRUN »
Coup de
de Louis Fine 
le roman de renard - Renard et l'ours brun - georges Wilson jean Deschamps et daniel Soriano

LE ROMAN DE RENARD : Renard et l’ours brun – interprétation Georges Wilson -Jean Deschamps -Daniel Soriano

Le Roman de Renart ( ou renard) est un recueil de récits médiévaux français des XIIe et XIIIe siècles ayant pour héros des animaux agissant comme des humains ; le monde animal représentant la société du Moyen Âge.
Ce n’est pas un roman à proprement parler, mais un ensemble disparate de récits en octosyllabes de longueur variable et composés par différents auteurs, appelés dès le Moyen Âge « branches ».
Les branches les plus anciennes (v. 1170) sont attribuées à un certain Pierre de Saint-Cloud. Dès le XIIIe siècle, les branches sont regroupées en recueils, apportant une certaine unité, les auteurs du roman de renard sont principalement anonymes sauf quelques auteurs nommés: -Richard de Lison – Pierre de Saint Cloud -le Pretre de la Croix en Brie En savoir plus avec wikipédia

-4- PAPY SONG –
– RADIO NOUNOURS –

– 5 –   PAPY VIDÉO –
–  L’OURS ET LES ARTS MARTIAUX –

– 6 –   PAPY CINEMA –  L’OURS  – 1988 –
Film de Jean Jacques ANNAUD
( voir son site)
 écoutez le rendre hommage aux dresseurs des ours utilisés

–  Les Deux frères kodiaks baptisés Bart et Doc, ont interprété le rôle du grand ours Kaar. Si le dresseur Doug Seus s’est occupé uniquement de son ours Bart, Mark Wiener avait la responsalilité de Doc et du grizzly Griz qui jouait le rôle de la femelle à qui le grand ours s’en va conter fleurette.

– Doug Seus a longtemps vécu dans la nature avant de s’installer comme dresseur d’animaux sauvages à Heber City dans le Utah. Outre ses quatorze ours, il possède des représentants de la plupart des espèces sauvages américaines, loups, pumas et cervidés.
Ses animaux ont participé à une soixantaine de films, à des téléfilms et publicités ainsi qu’à de nombreux shows.
Doug Seus a recueilli Bart à sa naissance, il y a onze ans.

Mark Wiener a travaillé pendant seize ans à proximité le Los Angeles en dressant pour le cinéma des animaux aussi différents que des tigres, des serpents, des singes, des chiens et jusqu’à des mouches pour le film “La Mouche” de David Cronenberg.
Son ours Griz avait déjà joué un rôle important dans la série TV “Grizzly Adams”.
Mark Wiener vient de s’installer à son compte dans l’Etat d’Alberta au Canada.
En savoir plus avec:le site officiel


Santé animaux

  CHOU FLEUR 2488 –

Share Button

MON MONDE BIZARRE: Énigme des Enfants Verts…!

Meilleurs complements alimentaires

MON MONDE EST BIZARRE ET PARFOIS PLEIN DE MYSTÈRES INEXPLIQUÉS Nous vous ferons découvrir ce que le ciel, la terre, l’eau ,et le feu ont de plus beau…. avec toujours un mystère que la nature semble vouloir maintenir sur bien des choses bizarres et parfois étranges….

CHOU BLANC nous entraine dans son monde…son monde bizarre … . Ambiance… Ambiance

L’Énigme des Enfants Verts…!

Au cours du mois d’août 1887, près de Banjos, en Espagne, deux enfants inconnus sortirent d’une grotte. Ils avaient la peau verte, les yeux bridés et portaient des vêtements faits d’une matière insolite. Ils ne parlaient pas espagnol.

On les confia au juge de paix local qui tenta d’ôter la couleur verte. Mais, il s’aperçut que ce n’était pas du maquillage, mais bien la pigmentation de leur peau.
Pendant presque une semaine, ils refusèrent de s’alimenter. Finalement, ils acceptèrent de manger des haricots frais.

Le garçon, trop affaibli, mourut peu de temps après. La petite fille survécut. Peu à peu, sa pigmentation verte disparut.
Ayant appris suffisamment d’espagnol pour s’expliquer, elle raconta qu’elle venait d’un pays sans soleil, où régnait un crépuscule permanent.

Ce mystérieux pays était séparé d’une région lumineuse qu’éclairait le soleil par une large rivière. Un jour, un mystérieux tourbillon les avait emportés, elle et son frère et déposés dans la grotte.
La jeune fille mourut en 1892, sans pouvoir nous éclairer davantage sur ce mystère.

Cette histoire est très proche de celle des enfants verts qui sortirent d’une grotte de Woolpit (Angleterre), au XIe siècle.

Là aussi, il s’agissait d’un garçon et d’une fille ayant la peau et les cheveux verts. Eux aussi refusèrent tout d’abord toute nourriture et perdirent peu à peu leur étrange pigmentation.

On leur enseigna l’anglais et ils racontèrent leur histoire. Ils dirent venir d’une région appelée « le pays de Saint-Martin » où le soleil ne brillait jamais.

Alors qu’ils gardaient un troupeau, ils avaient entendu un grand bruit. Voulant savoir d’où il venait, ils étaient entrés dans un tunnel.

Ensuite, ils ne se souvenaient plus de rien.
Le garçon mourut un an après. Sa sœur resta à Woolpit et épousa un homme du village voisin.

LE CHOURISTEOn a cherché des explications à ces deux énigmes. On a ainsi observé que non loin de Woolpit se trouve le village de Fornham Saint Martin, qui aurait bien pu être ce mystérieux pays de Saint-Martin.

Là s’étend la vaste forêt de Thetford. Cette région est également connue pour posséder de nombreuses galeries d’anciennes mines de silex.
Il s’agit peut-être de l’un de ces souterrains empruntés par les enfants.

La pigmentation verte de la peau s’explique assez facilement. On sait que certaines anémies peuvent rendre la peau verte. Ce symptôme s’aggrave en cas de malnutrition, assez courante à l’époque.
Le fait que la pigmentation soit redevenue normale après plusieurs semaines d’une alimentation plus équilibrée semble en être la preuve.

Ils auraient pu également être empoisonnés à l’arsenic, car la peau peut alors devenir verte et abandonnés.
Le vrai mystère réside dans ce langage que personne ne comprenait. S’ils venaient d’un village assez proche, même avec un accent différent, ils auraient du pouvoir se faire comprendre.

Les enfants verts d’Espagne ont une histoire trop semblable à celle des enfants de Woolpit pour n’être qu’un hasard.

L’histoire des enfants de Woolpit pouvait être connue, car William de Newburgh la rapporta dans un ouvrage publié en 1618.

Cette histoire a certainement inspiré celle de Banjos.
Dans quel but ? Par qui ? Nous ne le saurons jamais.

Quelle langue avait-on apprise à ces enfants ?
Un autre mystère sans réponse.

 

Source :  Le Surnaturel Face À La Science De Colin Wilson…
V. Battaglia

http://akia.eklablog.fr/

Chou Blanc est effectivement magnétiseur...! voir son site cliquez retour sur la rubrique du même tabacChou Blanc

RETRO : C’est du même tabac…..

Share Button

Le buis et ses vertus oubliées

Restez svelte 160pxBannière ruedesplantes 468/60px


retrouver régulièrement la rubrique le mal maltraité LE BLOC NOTE

CHOULAGER
par
CHOU BLANC

 

Ma grand mère Marthe, magnétiseuse connaissait avant moi les vertus du buis

Le buis et ses vertus oubliées

Nombre de coutumes sont liées au buis.
Placés aux œillères des chevaux ou dans les cages des oiseaux, les rameaux de buis éloignaient les influences malignes.

Lors de la construction d’une maison, on consacrait la première pierre à l’aide d’un rameau de buis trempé dans de l’eau bénite.

Rameau scellé ensuite dans le mur, en protection contre la foudre, la tempête, les inondations, la vermine…

le buisLa tradition veut que le buis ait un pouvoir divinatoire.
En effet, après avoir émis un souhait, on jette des feuilles de l’arbuste sur le poêle ou la cuisinière et, si celles-ci gonflent et tournent sur elles-mêmes, le vœu se réalisera.

Dans les rites chrétiens, le dimanche des Rameaux (dimanche précédant Pâques), les prêtres bénissent des branches de buis au cours d’une cérémonie religieuse (France, Belgique).
Ce buis bénit aurait de multiples vertus : jeté dans l’âtre, éloignerait l’orage ; planté dans les champs, fixé dans les étables, les maisons, les voitures, sur les crucifix, il aurait le pouvoir de chasser le mauvais oeil, de protéger et de favoriser la prospérité.

Les Chrétiens s’en servaient pour commémorer la Passion et la Résurrection du Sauveur.

Le buis fut l’objet d’un culte archaïque. Dédié par les Hellènes à Hadès, le dieu des Enfers, et surtout à l’Asiatique Cybèle, laquelle, dans le Panthéon grec, incarnait la puissance sauvage de la végétation, jaillie des profondeurs.
Le buis, dont le feuillage ne cesse de se renouveler, représentait non tant la mort que la perpétuelle reviviscence de la nature. Mais ce symbolisme était lui-même austère, telle l’odeur âcre que répand le buis lorsqu’il fleurit et s’auto-féconde avec une remarquable discrétion ; d’ailleurs en septembre, les abeilles viennent faire une de leurs dernières récoltes.

Elles recueillent un exsudat très sucré qui couvre les fruits et donne un miel jaune-clair, d’une saveur excellente.

 Le Buis un bois dur pour les tourneursIl nous a aussi fourni depuis la préhistoire un bois très dur qui nous servit de premiers outils avant le fer comme de percuteur pour la taille des silex.
Cette qualité comme son poli brillant sont d’ailleurs encore appréciés aujourd’hui en sculpture et tournage, notamment pour les instruments de musique à vent et les pièces d’échec .. Les pendules…!

Pour les anciens, le bois du buis, très dur, représentait la fermeté et la persévérance et, c’est dans ce sens qu’il est utilisé encore aujourd’hui pour confectionner les maillets dans les loges maçonniques.

   Objets en buis

 

apothicaire

 

Usages médicinaux

–        Au XVIe siècle, on attribuait des vertus antisyphilitiques au Buis.

–        Les feuilles contiennent de la buxine et servaient à purifier le sang et favorisaient la pousse des cheveux. L’arbre contient de la buxine G (alcaloïde) qui inhiberait le développement des cellules cancéreuses.

–        L’écorce des racines soignait les rhumatismes, la fièvre et les vers. On la considère aujourd’hui comme toxique sauf à dose homéopathique.

–        Le bois est narcotique et sédatif, son huile distillée soignait les douleurs dentaires et les hémorroïdes.

–        Les animaux qui mangent les feuilles peuvent en mourir.

–        Les feuilles et le bois filtrés donnent une teinture auburn pour les cheveux.

FLEUR DE BUIS

Voici un extrait Proposé sur le magazine MERE NATURE.com

Hôte admiré de nos jardins quand il est taillé en topiaire ou en haie
Le buis, de son nom latin Buxus sempervirens L., est un arbuste de la famille des buxacées qui fleurit de mars à mai.

Nous avons pourtant perdu ces autres usages : anciennement officinal, le buis était utilisé contre les rhumatismes et comme substitut de la quinine dans la lutte contre la malaria.

Le buis est l’ennemi n° 1 des virus

Aucun remède de synthèse ne peut être comparé à ce redoutable adversaire quant à son efficacité absente de toute nocivité. Dans la plupart des affections virales, à commencer par la grippe mais également en cas de refroidissement, infection quelconque, un résultat est toujours assuré.
Tout observateur impartial témoin d’un traitement de cette sorte ne peut que reconnaître les vertus de ce remède naturel.
L’action du buis est extraordinaire aussi bien en usage interne qu’externe mais c’est dans ce dernier emploi que son action est la plus spectaculaire et la plus probante.

décoction de buisIl suffit de boire au cours de la journée un litre de décoction et, avec le concours de couvertures et bouillotte, la transpiration ne tarde pas à survenir : le mécanisme de la guérison est enclenché.

Cette opération peut être répétée une ou deux fois par semaine tant que dure une infection interne (urinaire, génitale ou intestinale).

Cette même décoction peut servir au pansement d’ulcères et de toute plaie infectée. Le résultat apparaît très vite : on est généralement stupéfait, en retirant la compresse, de constater qu’il n’y a plus aucune trace de pus, que les tissus sont propres et nets !
La cicatrisation apparaît encore plus rapidement si vous faîtes alterner ces compresses avec des cataplasmes d’argile.

Mais il fait aussi merveilles pour…

Il soulage également rhumatismes, goutte et éruptions cutanées ! Si la tisane est indiquée, n’hésitez pas également, quand la localisation le permet (pied, coude, main), à pratiquer des bains tièdes de cette même décoction.

Le buis est également un actif antiparasitaire qui peut être utilisé en brumisation sur vos animaux de compagnie ou vous-même.

Comment faire une décoction ?

Faîtes bouillir quarante grammes de feuilles par litre d’eau pendant dix à quinze minutes, ensuite laisser tiédir voire refroidir avant de la boire ou de l’utiliser en compresse.

SOURCES :
https://www.mr-plantes.com/2011/04/buis-buxus-sempervirens/
http://quetedesoi.unblog.fr/2017/07/05/les-vertus-oubliees-du-buis/

Chou Blanc est effectivement magnétiseur...! voir son site cliquez retour sur la rubrique du même tabac

CHOU BLANC

RETRO : C’est du même tabac…..

Share Button